1. Bienvenue Visiteur sur HybridLife.org
    Rejeter la notice
Rejeter la notice
Vous souhaitez voir la Hyundai Ioniq Plugin en avant première Rendez-vous ici.

Essai et Analyse de Toyota Yaris Hybride

Article in 'Essais Multi-Pages de votre voiture hybride' contributed by Hortevin, 2 Mai 2014. Current view count: 4816.

Aspects Extérieurs:

Esthétique:

Comparaison-Toyota-Yaris-Thermique-Hybride.jpg
Version Hybride Version Thermique

Basé sur le même châssis et la même carrosserie, la version hybride diffère pourtant énormément de sa sœur thermique classique. La face avant est complètement différente et la Yaris hybride est nettement plus agressive et plus joviale à regarder: elle découle en réalité du design "Under Priority" que Toyota généralise sur beaucoup de ses modèles récentes:

Toyota-Under-Priority.JPG

Et j'avance d'ailleurs ici une hypothèse comme quoi ce style serait inspiré du Kabuto, le casque des samouraï...
C'est là qu'on voit que Toyota considère vraiment la Yaris Hybride comme la version "fer de lance" de la gamme Yaris, en sacrifiant l'esthétique de la version thermique classique. Et si on va plus loin, la Yaris hybride servirait vraiment de véhicule "ultime" de Toyota pour promouvoir la technologie hybride en Europe (car les citadines sont largement préférées en Europe).

Feux d'éclairage:

La Yaris hybride est équipé de feux de positions/diurne en LED, mais ses feux de croisements et ses feux de route sont en halogène. Dommage qu'on ne voit pas apparaître les feux de croisement LED sur la finition supérieure, comme la Prius. Mais j'imagine que cet équipement (+lave phare et correction d'assiette automatique) pèsera au final trop lourd question prix pour une petite citadine.
Je tiens à remarquer que le projecteur lenticulaire du feu de croisement de Yaris est assez rare sur une citadine (même la DS3 est resté au projecteur parabolique...): il permet de créer une zone d'éclairage bien délimitée, de façon nette.

Toyota-Yaris-Hybride-Extérieur-Feux.jpeg

Petit bémol sur les rétroviseurs extérieurs:

Malgré une bonne forme aérodynamique globale (Cx=0,286), On peut noter que les rétroviseurs extérieurs n'ont malheureusement pas reçu une optimisation aérodynamique comme la Prius 3:

Comparaison-Toyota-Yaris-Prius-Rétroviseur.jpg

Le rétroviseur de la Prius 3 est décollé entièrement du profil du châssis, c'est une conception qu'on retrouve souvent dans les véhicules récents; alors que le rétroviseur de la Yaris est lié au profil de carrosserie, ce qui crée un obstacle pour le courant d'air qui le traverse.
Cependant les derniers Volkswagen Polo ou Peugeot 208 ont aussi des rétroviseurs extérieurs semblables.

Partager cette page