[Technologie] 2018 : Adieu ma bagnole, bonjour ma mobilité

fury0

Contributeur HybridLife
#1
Si tout se passe bien, 2018 devrait être l'année des premiers robotaxis dans Paris et aussi peut-être à Lyon et ailleurs.
Les robotaxis devraient signer le début de la fin de la 'caisse à Papa' , cet engin dont chacun se devait d'être propriétaire pour être reconnu et essayer tant bien que mal de projeter l'image qu'il voulait donner (merci la pub). Ainsi donc, chacun était propriétaire de cet amas de tôle et de plastique, pesant souvent plus d'une tonne, stationné plus de 90% de sa durée de vie, au mieux dans un parking occupant une surface permettant de faire dormir un SDF, au pire sur le trottoir, empêchant handicapés ou femmes avec poussette de se déplacer sans risques et défigurant nos ruelles. Quand ce truc servait à quelque chose, c'était, pendant 90% du temps de son usage, pour déplacer son propriétaire, lequel pesait en moyenne 70kgs tout habillé, et encore, durant ses 90% de temps "utile", 30% servait à trouver ...une place pour se garer!!! En fait, ce truc de 1000kgs, conçu pour emmener son propriétaire, sa famille et leurs bagages sur des milliers de kilomètres n'était utilisé à bon escient que durant à peine 1% de sa vie (~40 jours sur 10ans) !!!
Mais cette folie humaine, qui a coûté tant de vie, tant de travail inutile, d'énergie (un véhicule privé consomme autant d'énergie pour sa construction que durant sa vie), d'espace (au sol comme dans notre vie) ne sera bientôt plus qu'un vieux cauchemar. La révolution qui commence (certains, pros de la com, diraient disruption pour faire plus 'hip'), devrait permettre de réduire de plus de 30% la construction de VP dans le monde d'ici à 2030.
De l'air, enfin.


Navya est une entreprise française, elle va commencer dès le premier trimestre les essais de ses robotaxis electriques dans Paris, en attendant l'autorisation administrative de laisser circuler ses véhicules en toute autonomie.
260.000 euros, c'est le prix de ce super taxi conduit par de l'intelligence artificielle. Il est bourré de capteurs : 6 caméras, 4 radars, 4 capteurs odométriques déterminant la position des autres objets roulants, une centrale inertielle, 10 capteurs laser Lidars, 2 antennes GNSS (super GPS ayant une précision de 2 cm).
Alors que commenceront les premiers tests à Paris, Navya mettra en service quelques uns de ses taxis robot en Australie ainsi que dans d’autres pays européens dans le courant de l'année 2018.

Vivement demain, qu'on respire ;)
Je crois que ma prochaine voiture ne sera pas...ou plutôt qu'elle sera, à nous tous!
 
Dernière édition:

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
2 097
1 556
770
37
Luxembourg
#2
Pourquoi ça aurait plus de succès que les taxis ou les autolib actuels ? Eux n’ont pas remplacé l’automobile individuelle même dans Paris.
 
J'aime: Grigou

parkerbol

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
29/4/14
4 659
2 704
770
Val de Marne
#3
L'expérience sur la Défense ne semble pas avoir totalement porté ses fruits, puisque je n'en vois plus en cette saison (ou alors ça marche que quand il faut beau) et ce d'autant que j'ai vu un de ces engins repartir sur un camion. A la décharge du système, une navette au milieu de très nombreux passants qui n'en n'ont rien à f....e de cet engin qui cloche tout le monde tout le temps pour prévenir de son passage, obligé de s'arrêter toutes les 5 secondes et juste avec à son bord, deux ou trois personnes qui ont abandonné la marche pour un minibus autonome à la vitesse moyenne d'un marcheur (rien à voir avec le parti politique). Sans pistes dédiées, les premières expériences risquent d'être un peu stériles pour le moment.
 

fury0

Contributeur HybridLife
#4
Pourquoi ça aurait plus de succès que les taxis ou les autolib actuels ? Eux n’ont pas remplacé l’automobile individuelle même dans Paris.
C'est incomparable, c'est un taxi mais sans conducteur... Ce qui coûte le plus cher reste comme toujours le salaire. Je vais rechercher l'article ou ils indiquent que le prix d'une course serait jusque 4 fois moins chère que la même course en taxi.
Pour l'autolib, sa trop grosse faiblesse est qu'elle n'est jamais vraiment où tu voudrais qu'elle soit.
Là, dans l'idéal, dans quelques années, un coup de smartphone et hop le truc débarque où tu lui as fixé rendez-vous.
Pour l'instant ce robotaxi coûte cher (~260.000 euros). Mais il y a fort à parier que dans une petite décennie il ne soit guère plus cher qu'un véhicule d'aujourd'hui.
Déjà on prévoit la disparition des chauffeurs routier d'ici 2030, le prix de l'IA (Intelligence Artificielle) "chauffeur" étant acceptable face au prix du camion et surtout grâce à l'économie sur un salaire. Mais l'IA ce n'est ni plus ni moins que de l'informatique et on sait comment évoluent les prix de l'informatique.
 
Dernière édition:

fury0

Contributeur HybridLife
#5
et juste avec à son bord, deux ou trois personnes qui ont abandonné la marche pour un minibus autonome à la vitesse moyenne d'un marcheur
??? Dans Paris, tous les automobilistes correspondent tout à fait à cette description , non ?... Sauf que, ils sont seuls (au lieu de 2 ou 3) dans leur bagnoles, qui bien souvent tourne au mazout (au lieu de l'électricité) et qu'il devront trouver une place pour la stationner jusqu'au soir une fois arriver sur place.
 

Inouesama

Contributeur HybridLife
24/2/17
842
254
770
37
#6
Pour les navettes autonomes, celles du Bois de Vincennes (RATP) tournent sur voie dédiée, mais la vitesse est faible tu vas aussi vite à pied.
Pour le moment, la législation n'a pas évolué, et ses véhicules auront du mal à rouler sur voie public sans une modification du code de la route et de la législation, on l'a vu avec le CityBubble (navette électrique sur la Seine), où le préfet et VNF (voies navigables de France) étaient contre (pour ne pas dire "pas chauds") ; pour rappel la vitesse max sur la Seine est de 12kml/h, les Bubbles vont à 40...

Pour la NAVYA, pourquoi pas, mais bon, on nous promet beaucoup, mais attention à la casse, car les taxis ne se laisseront pas faire, ils ont achetés leur plaque une fortune, puis ça en fera des chômeurs en plus, même si faudra ouvrir des usines et avoir des techniciens.
Bref, il y a du pour mais du contre, comme les Autolibs qui sont squattées l'hiver, ou dans certains quartier (barbès) par des junkies.
Sans oublier que certains les dégradent par pur plaisir.
 

fury0

Contributeur HybridLife
#7
Les pertes d'emplois que va provoquer l'IA devront être gérées, car même si comme certains disent ce sera de la "destruction constructive" , on ne pense pas que le nombre d'emplois créés compensera le nombre de pertes. Globalement on sera tous gagnants (moins de pollution, même nombre de déplacements, moins de stress, moins de perte de temps, moins de boulot) , donc reste à savoir comment seront répartis les bénefs, sûr que si on change pas de paradigme va y avoir un schisme :(.
 
Dernière édition:

mark13

Contributeur HybridLife
13/12/16
1 340
544
770
#8
Il y a une faille dans ce tableau idyllique, la même qui fait la critique de l'auto-partage Autolib compris et aussi contre le tout électrique. Aucune de ces solutions ne pourra complètement renverser le schéma utilisateur - propriétaire: globalement il y aura toujours des pics d'utilisation du moyen de locomotion comme de recharge.
Donc des flottes sous utilisées la moitié du temps et insuffisantes au moment d'aller au boulot, en revenir, ramener ses courses du soir ou du samedi, partir en week-end ou au spectacle etc.
Un excellent moyen économique et écologique pour limiter les dégâts environnementaux mais nullement une panacée.

Envoyé de mon GT-I9195 en utilisant Tapatalk
 
J'aime: FlyingChair

Grigou

Contributeur HybridLife
16/9/15
1 786
1 233
770
63
#9
Alors que commenceront les premiers tests à Paris, Navya mettra en service quelques uns de ses taxis robot en Australie ainsi que dans d’autres pays européens dans le courant de l'année 2018.
Si tôt ? D'où tiens-tu cette information ?
J'ai utilisé Navly à Lyon, qui n'est pas un taxi mais une simple navette qui parcourt toujours le même itinéraire de 2 km, et j'ai du mal à concevoir que des pays osent déjà se lancer dans une vraie mise en service.
L'expérimentation dure depuis plus d'un an, elle va être prolongée, c'est bien pour Navya. Mais elle se déroule avec un "opérateur" à bord pour des questions de sécurité, tant que les autorités n'auront pas autorisé l'absence de personnel.
Pendant le trajet des jeunes très sympathiques se sont amusés à arrêter la navette en s'approchant un peu trop près. L'opérateur nous l'avait annoncé : c'est le grand jeu des passants de tester la sécurité du truc.
Je me demande ce qui se passera quand il n'y aura plus de personnel à bord (incivilités, voire sabotage gratuit ...).
Ce genre de navette, contrairement au taxi Navya, est plutôt destiné à servir de navette sur court trajet fixé d'avance, typiquement pour terminer un trajet de transport en commun ou individuel classique : acheminement d'un parking d’aéroport vers un terminal, d'une gare vers un terminal de bus, d'un parking vers un site touristique etc ... Là c'est jouable, mais d'ici à ce qu'on prenne un taxi Navya, là je suis très sceptique.
 
J'aime: Inouesama

fury0

Contributeur HybridLife
#10
Le véhicule Navya qui va être mis en test dans la capital n'est pas une navette mais bien un robotaxi.



Voici la source sur le site de Grand Paris Metropole :
Navya, premier robot taxi électrique dans les rues de Paris - Grand Paris Metropole

Pour ce qui est du sabotage je pense que ,pour des raisons de sécurité, une "boite noire" enregistre tout ce que "voit" le véhicule (intérieur et extérieur) ... y compris les saboteurs.

@mark13: Il est évident que pour les raisons que tu évoques on aura jamais le nombre optimal de véhicule (l'utilisation d'un véhicule étant de 5% de son temps, 5% des véhicules actuels pourrait être un optimum).. mais si, à la moitié de ce siècle, on a réduit de 50% le nombre de VP ça serait déjà énorme, il me semble. Et en bonne logique économique simplissime, si chacun ne "posséde" plus que la moitié d'un véhicule, celui-ci pourrait donc lui coutait 2 fois moins cher.. On peut espèrer les gens assez intelligents pour être prêts à dépenser la même somme pour un même service et pour se libérer de cet instinct de propriété "primaire".
 
Dernière édition:
J'aime: mark13

Camtôa

Contributeur HybridLife
26/9/17
302
103
570
33
Villefontaine
#11
Les taxi menacés de chomage iront démenteler cette conccurence, il suffira peu etre de casser une camera...

On ferais mieux de former des conducteur excellent, de les mettres dans des navettes 10 places qui couteraient moins de 70000euros et seraient plus rapide, fiable...

Tous les livres/films de sf ont mis a mal et pointé du doigt les limites et dangers de l'ia, sauf peut être celui concernant le chomage généré.

Je ne me sent absolument pas concerné, un coup je commence a 7h00, l'autre a 7h45, une fois 4h00, la suivante 19h00, et je ne sais absolument pas quand je fini...

Pas concerné non plus par le temps perdu pour me garer, la france n'est fort heureusement pas paris ... quand a celui qui met 30min tous les jours pour trouver une place il devrait reflechir a changer de job ou de facon d'y aller... de la a decreter comme solution revolutionnaire des engin pas au point, lent et qui ne seront jamais rempli de facon optimale si leur circuit n'est pas prédéfini...
 

Profitroll

Contributeur HybridLife
2/1/16
181
84
270
35
Bischheim
#12
Le titre du topic était alléchant, mais le contenu me laisse sur ma faim.

En 2018, si on parle mobilité et abandon de la VP, je pense plus à vélo, autopartage (version qui marche, genre citiz, pas le gouffre qu'est autolib) et intermodalité.

Ce type de voiture autonome, si elle peut s'avérer à terme être l'aboutissement de l'autopartage, ca n'est pas en 2018 qu'elle fera changer nos comportements.
 

Inouesama

Contributeur HybridLife
24/2/17
842
254
770
37
#13
Au fait, quel constructeur produit/construit les Navya???
Car niveau cadence, si ça marche faudra suivre, hors même Tesla cale ; même Hyundai où avec le succès de la Ioniq les batteries de LG Chem ont du mal à suivre la cadence.
 

fury0

Contributeur HybridLife
#14
Je suis complètement d’accord avec toi @Profitroll , mais c'est un ensemble de choses qui va faire changer nos mentalités et j'ai pensé que ce type de véhicule, tout comme le renouveau des tramways, des pistes cyclables, l'auto-partage etc ... y participait. J'ai voulu aussi parler de ce robotaxi car c'est une utilisation de l'IA (aussi bien pour sa conduite que pour la gestion du parc) qui est à mon avis une utilisation intelligente de l'IA.
Le titre est volontairement racoleur, mais c'est le but d'un bon titre non ? :p
 
Dernière édition:

Grigou

Contributeur HybridLife
16/9/15
1 786
1 233
770
63
#15
Au fait, quel constructeur produit/construit les Navya???
Car niveau cadence, si ça marche faudra suivre, hors même Tesla cale ; même Hyundai où avec le succès de la Ioniq les batteries de LG Chem ont du mal à suivre la cadence.
C'est Navya qui construit les Navya ;)
Jusqu'à présent elle a construit un nombre limité de navettes opérationnelles de par le monde (voir le site), toutes expérimentales, dont celle de Lyon Confluence que j'ai eu le plaisir de tester.

J'ai trouvé confirmation de l'expérience australienne mentionnée dans le communiqué parisien : RAC WA VA EXPERIMENTER AUTONOM CAB À PERTH | Navya
Expé en circuit fermé dans un premier temps ...
 
J'aime: fury0

mark13

Contributeur HybridLife
13/12/16
1 340
544
770
#16
Les navettes autonomes sont déjà répandues dans bien des régions du globe et en France depuis bien longtemps déjà. Voir La Rochelle.
Mais d'une navette sans chauffeur sur un parcours fixe à un taxi en courses libres il y a un pas qui sera plus long que promis.
Oui l'autopartage est une solution durable plus facile d'accès et de mise oeuvre

Quant à l'intelligence artificielle, pour l'accepter il suffit d'en être soi - même suffisamment doté de naturelle. ..

Envoyé de mon GT-I9195 en utilisant Tapatalk
 

lexusdelta

Contributeur HybridLife
1/3/15
732
332
720
51
#17
contant de ne pas habiter Paris ou IdF...Au fait quel est le pourcentage de parisien qui utilise un vehicule tous les jours ?
 

Camtôa

Contributeur HybridLife
26/9/17
302
103
570
33
Villefontaine
#19
Oui les "riches" qui habitent sur place travaillent sur place, transport en commun suffisant dans ce cas. Les sot metier viennent de loin a des horaires de con donc voiture. Reste l'inalterable horaire de bureau et son millier de bouchon quotidien, plein de voitures vides mal conduites pour la plupart, et sans courtoisie (c'est con mais le principe d'une voiture sur deux pourrait faire reduire les bouchons d'un bon tiers, mais non faut absolument passer devant...)

Les vehicules "ia" ce feront bouffer la prio et la courtoisie en permanence, ca promet de belles scenes, et des galeres pour faire le constat...

Quand a l'itelligence requise pour accepter l'ia bof, faudrait ce pencher en premier sur l'intelligence des nouvelles generations dont le qi baisse a vue d'oeil, cette derniere, la vue, baisse aussi au meme rythme, le futur sera donc fait d'aveugles avec grosses oeilleres (abrutis par les rezo sossiaux et le moi je fait ci regarde zy) et vaguement cretins, trimballés par des "semi auto" deresponsabilisante concues par des ingenieurs, ceux la memes qui ce retrouvent dans les bouchons parisiens seul dans leur bmw dernier cri, laissant surtout pas passer les autres pour arriver le premier...

Bel avenir que le "futur".
 
J'aime: Inouesama

fury0

Contributeur HybridLife
#20
@Camtoa : tu les trouves où tes bonnes 'cordes pour te pendre' à pas cher? Parce que si on t'écoute, c'est carrément 'There is no futur' et 'Never mind the bollocks':p
Très bonne année quand même à tous.

PS: Ce ne sont pas les ingénieurs qui ont majoritairement des bm derniers cris mais plutôt des commerciaux ( et des dealers, mais ils font le même boulot :D) qui roulent en 'Bavaroise MatuWu';)
 
Dernière édition: