[Economie & Politique] Autoroute à 90km/h en agglomération

Photoff

Membre HybridLife Confirmé
10/3/15
350
202
470
40
Villeurbanne
#1
En ce moment, un débat fait rage au sein de la communauté des automobilistes.
Ce débat est assez drôle car il part d'une réflexion de Ségolène Royal, Ministre de l'écologie actuelle, suite à une demande du Maire de Valence.
Ce dernier souhaite que l'Autoroute qui traverse sa commune passe de 110km/h à 90km/h. Il s'agit d'un tronçon de l'A7 extrêmement fréquenté en période estivale. Il met en avant un centre ville proche de cet axe et donc une pollution accrue dans sa ville.
Suite à cette demande, notre Ministre propose de donner plus de pouvoir aux mairies en ce qui concerne la limitation des vitesses sur les tronçons d'autoroute traversant leur agglomération.

Autoroute_vitesse_90km-h.jpg


Depuis, beaucoup d'associations d'automobilistes hurlent au scandale d'avoir des autoroutes à 90km/h. Cela est assez drôle car les tronçons d'autoroute à 90km/h sont légion dans les grandes agglomérations (Lyon, Paris, Marseille, Bordeaux, Nantes, Nîmes, Montpellier, Metz, Nancy,...) et ce depuis plusieurs années, voir plusieurs décennies pour certains (j'ai grandi à Metz début des années 90 et la limitation existait déjà).
Depuis tout temps, les gouvernements successifs ont fait en sorte que cela soit appliqué mais jamais pour la même raison. On a eu le droit à "pour des raisons de fluidité du trafic", puis à "pour des raisons de sécurité" avec mise en place de radars automatiques et, aujourd'hui, c'est pour des raisons écologiques.

Personnellement, la seule chose que je retiendrai, c'est que nous avons une nouvelle fois un Ministre qui prend une non décision et qui veut que l'Etat se décharge à nouveau sur une collectivité.
 

lexusdelta

Membre HybridLife Confirmé
1/3/15
1 136
456
690
#2
Ils feraient mieux de réduire la vitesse maxi partout à 120 déjà...On veut être en progrès pour l'environnement ou pas ?
La regente du roi on s'en moque tellement elle est peu credible...mais dangereuse hélas !
 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 351
5 026
790
31
Fontenay le Fleury
#3
Après avoir vu la série House of Cards, je deviens suspicieux de tous les décisions/rumeurs politiques lol. :emoticon-0183-swear:
Tu ne sais pas si elle a fait ça pour apparaître dans les médias, pour obtenir le soutien ultérieur des maires, ou pour autre "échange" d'intérêts.
(chantage des entreprises d'autoroute pour obtenir plus de financements?)

Pour Valence, je viens de lire l'article suivant:
Valence dénonce les effets cachés des autoroutes urbaines - Sciencesetavenir.fr
La vitesse a déjà été abaissée à 110 Km/h, la chose que j'aimerai savoir, c'est l'influence de la vitesse sur la pollution.

Je suis tombé sur ce rapport: http://www.presse.ademe.fr/wp-content/uploads/2014/06/Rapport-final-étude-limitation-de-vitesse.pdf
Influence_Vitesse_voiture_sur_Pollution.JPG

Vous en pensez quoi de ces valeurs?
 

parkerbol

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
29/4/14
4 974
2 956
790
Val de Marne
#4
C'est assez crédible. Un journal français automobile avait montré que la pollution ne baissait presque pas de 90 à 70 km/h (ce qui est proposé en cas de pic de pollution en France), ce que l'on retrouve ici en première ligne. Mais la baisse de 110 à 90 semble faire nettement baisser les polluants.
Si les maires qui ont des agglos traversées par des autoroutes baissent la vitesse de 110 à 90 km/h, la pollution baissera et la fluidité augmentera. Leur confier cette responsabilité n'est pas une non décision puisque la demande émane d'eux et qu'ils sont les mieux placés pour savoir ce que cela implique (malgré l'impopularité de cette baisse de vitesse). Qu'une ministre décide par contre elle-même de cette baisse m'aurait semblé incongru.
Même les grandes entreprises relocalisent le pouvoir au niveau local (ou régional) pour gagner en réactivité face à leurs clients. Il est temps que ça se fasse réellement en France.
 

Photoff

Membre HybridLife Confirmé
10/3/15
350
202
470
40
Villeurbanne
#5
Même les grandes entreprises relocalisent le pouvoir au niveau local (ou régional) pour gagner en réactivité face à leurs clients. Il est temps que ça se fasse réellement en France.
Sans subvention ? On ajoute des missions sans budget supplémentaire ? Je bosse au quotidien avec les collectivités locales et territoriales font énormément de missions de proximité avec des budgets minimums. J'interviens dans les missions de santé. Mais on n'en parle peu au final car c'est ça le quotidien.
Et comme je l'ai dit, quasiment toutes les grandes communes sont déjà à 90km/h sur les autoroutes qui les traversent.
 

parkerbol

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
29/4/14
4 974
2 956
790
Val de Marne
#6
Je n'ai pas été explicite : les entreprises étaient plutôt avec un découpage type EMEA, USA ... désormais c'est plus localisé comme Europe du Nord, Europe du Sud, avec un pouvoir de décision accru qui ne nécessite pas d'arriver à 7 échelons avant une prise de décision que les responsables de régions peuvent prendre rapidement.