1. Bienvenue Visiteur sur HybridLife.org
  2. Votre forum HybridLife est disponible sur Tapatalk.

[Consommation] Bilan conduite et consommation : voyage au Portugal en Prius 3 (3700 kms)

Discussion dans 'Conduire, Info Pratique et Techniques Eco-Conduite' créé par juan-tiago, 3 Mai 2015.

  1. juan-tiago

    juan-tiago Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    14 Décembre 2014
    Messages:
    192
    J'aime reçus:
    152
    1. PRESENTATION :

    Suite à mes vacances dans le sud, voici un bilan sur la conduite et le comportement de la Prius 3 sur un voyage à longue distance.
    Pour rappel, j’ai une version Lounge à TOS.

    [​IMG]

    Durant cette semaine de congés, je suis parti de Chanteloup les Vignes en France (IDF) pour aller à Mira au Portugal. J’ai parcouru un total de 3700 kms aller-retour.

    La Prius 3 est une véritable familiale, elle est spacieuse et peu être chargée comme il se doit. Nous étions 2 adultes et 2 enfants, ainsi que nos bagages. Au retour, le véhicule était chargé en plus de produits locaux. (charcuteries, fruits, légumes, etc…). Grâce au sous-coffre et au compartiment roue de secours (qui n’en est pas un dans mon cas), tout ces produits ont put être logés sans empiéter dans l’espace bagages.

    Ma mère qui a souvent voyagé dans ces conditions à l’avant, avec des sacs à ses pieds, à trouver qu’elle disposait de beaucoup de place pour ses jambes.

    2. LE TRAJET
    :

    Mon trajet a été :
    • (France) Chanteloup-les-Vignes -> Orléans -> Limoges -> Angoulême -> Bordeaux

    • (Espagne) San-Sebastian -> Vitoria -> Burgos -> Valladolid -> Salamanca

    • (Portugal) Vilar-Formoso -> Viseu -> Aveiro -> Mira
    Pour un total de 1700 Km environ de voyage, avec une escale à Limoges de 2 journées à l’aller et d’une journée au retour.

    Sur le chemin, j’ai eu à rouler sur différentes types de routes et différentes altitudes.
    En effet, j’ai eu à traverser 2 chaines de montagnes (les Pyrénées et Serra de Estrela), ce qui m’a permis de tester le comportement et la consommation sur ce type de parcourt.

    3. LA CONDUITE
    :

    Durant mon voyage j’ai respecté les limitations de vitesse locales :

    • Nationales : 90 en France – 100 en Espagne – 80 au Portugal
    • Voies rapides : 110 en France – 120 en Espagne et au Portugal
    • Autoroutes : 120 (au lieu de 130 en France) - 120 en Espagne et au Portugal
    En ajoutant 2 à 3 km/h de plus au compteur.
    Ces vitesses ont été respectées en utilisant le régulateur durant tout le trajet, même lors des traversés de Montagne en Espagne ou au Portugal.

    1er constat, la vitesse est bien maintenue par le régulateur. Bien que dans les côtes, le moteur monte dans les tours, il y a suffisamment de puissance cumulée pour ne pas ralentir.

    Sur le plat, le moteur se fait très discret. Petite précision, mon autoradio étant tombé en panne 1 jour avant de partir, j’ai pu apprécier ce quasi silence. Seuls les bruits des pneus sur revêtement rugueux et les légers bruits aéros m’ont légèrement gêné. Une meilleure insonorisation comme proposé par les différents tutos amélioreront encore ce confort. Sur revêtement lisse, le véhicule est un tapis roulant comme certains le disent. On n’entend que les bruits aéros.

    Cela permet de voyager sans trop se fatiguer.

    En montagne, la montée dans les tours du moteur n’était pas trop gênant à mon goût.
    Je n’avais pas l’impression que cela faisait plus de bruit que sur un véhicule classique.

    En effet, au Portugal, on est constamment en train de monter et de descendre des pentes à plus de 6%, de 4 à 10 Km, sur 200 km. Sur une BVA classique, pour maintenir l’allure, le régulateur change de vitesse, ce qui fait aussi tourner le moteur dans les tours. (souvenir de ma E270 CDI).
    Sur une BVM, la voiture perd de la vitesse en haute de la côte, ce qui oblige à changer de vitesse et donc de désactiver le régulateur. (souvenir de ma Laguna 2.0 DCi)

    En descente, le frein moteur généré par le moteur électrique permet de maintenir la vitesse du régulateur en silence. (tant que la batterie n’est pas pleine). Sur la E270 CDI, la boite changeait de vitesse pour freiner, et donc le moteur montait dans les tours et se faisait entendre. Sur ma Laguna 2 (à BVM), je devais freiner et donc désactiver le régulateur.

    Pour cela, la Prius est plus pratique à mon avis. Maintient de la vitesse en montée et en descente plus facilement sans faire plus de bruit.

    Durant ces longues descentes, je n’ai rencontré qu’une fois la batterie pleine et la mise en route du thermique pour compenser. Pour éviter le bruit horrible engendré, j’ai alors accéléré pour obliger le véhicule à rouler en électrique. J’ai ainsi atteint une vitesse de 150 km/h.

    Ayant beaucoup roulé de nuit, j’ai pu apprécié l’éclairage à LED de cette version Lounge.
    Ainsi que la puissance des codes qui éclairent la route comme en plein jour.
    J’ai trouvé cet ensemble d’éclairage plus performant et moins fatiguant, que ceux de la Laguna 2. (phare xénon – code halogène)

    J’ai trouvé le comportement de la Prius chargée plus stable qu’à vide. Je dépassais les poids-lourds sur autoroute sans rien ressentir. Comportement différent lors de mes trajets quotidiens, où la Prius est plus légère et demande de légères corrections de trajectoire.

    J’ai aussi pu tester le comportement sous pluie et route détrompée, que j’ai rencontré au retour.
    Ici l’avis est sur la monte en 15 pouces. La tenue de route est propre, je ne me suis jamais senti en danger. (à vitesse autorisée ou réduite, suivant les conditions). Bizarrement, sur route détrompée, j’ai eu l’impression que la voiture était freinée. Ce qui se traduisait aussi par une consommation excessive à la normale. (5,1 l/100 à l’OBD à 110 km/h, là où à l’aller j’étais à 4,5 à 120). Peut être que les pneus basses consommations ne le sont que sur routes sèches, et ont donc du mal à évacuer l’eau suffisamment vite par forte pluie.
     
  2. juan-tiago

    juan-tiago Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    14 Décembre 2014
    Messages:
    192
    J'aime reçus:
    152
    4. FILM DE L’ALLER

    a) 1ère ETAPE : 420 kms


    Pour atteindre ma première étape, j’ai décidé de ne pas prendre le péage et de limiter l’autoroute à la moitié du chemin (l’A20 étant gratuite).

    J’ai pu apprécier les traversées de bourgs et villages en électrique et la consommation basse sur nationale. (3,9 à l’OBD avant d’atteindre l’A20).

    Sur autoroute, la consommation a légèrement augmentée avant d’atteindre les monts d’Ambazac à 80 Km de l’objectif. Premier test montagneux. Quelques pentes à plus ou moins 6% sur 2 à 4 Km.

    Calé à 120, la Prius n’a pas bronché et a enchainé les côtes comme des perles. De bon augure pour la suite du voyage et les chaines montagneuses.

    La consommation a grimpé au fur et à mesure de la progression pour atteindre 4,8 avant la descente sur Limoges et finir à 4,5L/100Km.

    WP_20150418_20_10_46_Pro_800x450.jpg

    Bilan : après ce premier test (pour ma part) d’une longue distance en Prius 3, j’en suis sorti ravi.

    En effet, je n’ai pas senti de fatigue ni le besoin de m’arrêter pour me dégourdir les jambes.
    (Malgré 5 heures de route). La consommation a été proche de mes attentes et la dernière partie du voyage avec les côtes m’a rassurer pour le reste du voyage.

    Après quelque virée dans le coin pour aller voir la famille, j’ai refait le plein avant de partir pour ma destination finale. Bilan : 4,59 L/100Km réel.

    b) 2ème ETAPE : 1280 Km

    Ici, les choses sérieuses commencent. Le voyage s’est fait principalement sur autoroute ou voies rapides, avec les 2 chaines de montagnes à traverser.

    Au premier arrêt repos avant l’autoroute et la montagne, à 273 km parcourues, l’OBD affichait 4,2L/100. Ce que je trouve raisonnable pour un voyage effectué principalement à 110 km/h.

    WP_20150420_18_55_51_Pro_800x450.jpg

    Après la traversée des Pyrénées par l’autoroute, premier ravitaillement en carburant : 4,87 L/100Km réel.

    Personnellement, je trouve le résultat remarquable pour un véhicule fonctionnant à l'essence en BVA. L’hybridation a beaucoup aidé aussi bien dans les montées que dans les descentes, où la consommation était quasi nulle.

    La suite de la traversé de l’Espagne à 120 km/h m’a gratifié d’un 5,0 l/100 à l’OBD arrivé à la frontière. Là je me disais que la suite des montagnes (près de 200 kms) allait me faire grimper la consommation.

    WP_20150421_05_29_26_Pro_800x450.jpg

    Il n’en fut rien, les longues descentes permirent de maintenir un niveau de consommation respectable et même de la baisser légèrement : 4,9 l/100 à l’arrivée sur l’OBD.

    Après 3 jours de virée et 170 Km de plus, le plein avant de repartir m’a donné : 5,0 L/100 réel.
     
    #2 juan-tiago, 3 Mai 2015
    Dernière édition: 3 Mai 2015
    parkerbol et Hortevin aiment ça.
  3. juan-tiago

    juan-tiago Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    14 Décembre 2014
    Messages:
    192
    J'aime reçus:
    152
    5. LE RETOUR

    Le retour sur l’IDF, a été effectué sous la pluie. Avec de forte pluie principalement après Limoges.

    A la frontière Portugal/Espagne, j’ai effectué un plein pour calculer la conso dans les montagnes.
    Toujours effectué à 120, il doit y avoir plus de montée. En effet, la conso réelle s’est située à 5,86 l/100.

    WP_20150424_17_47_13_Pro_800x450.jpg

    Ce qui reste néanmoins acceptable je trouve, connaissant le parcourt et que le véhicule était chargé de 4 personnes et leurs bagages.

    Pour profiter des prix avantageux en Espagne (et éviter de faire le plein sur autoroute en France), j’ai remis du carburant avant la frontière Espagne/France. Les 612 kms effectués toujours à 120 n’ont demandé que 4,64 l/100.

    En comparaison, les 450 derniers km à 110 km/h avec 3 personnes à bord et moins de bagages, mais sous forte pluie, ont demandé 5,24 l/100.

    J’ai vraiment ressenti un ralentissement lorsque la pluie était plus forte. Et cela se voyait à la consommation moyenne sur l’ODB.

    6. CONCLUSION

    Oui, la Prius 3 est une familiale qui peut voyager loin, à des vitesses réglementaires et sans fatigue. Elle n’est pas cantonnée qu’à la ville comme veulent le faire croire certains journalistes, ni une compacte.

    Ayant déjà effectué ce même voyage, aux mêmes vitesses, avec différents diesels, les derniers en date furent une E270 cdi BVA (170 cv) et une Laguna 2 2.0 dci (150 cv), je n’ai pas ressenti de difficultés particulières. La voiture s’est très bien comportée. J’ai même la sensation d’avoir eu moins de fatigue qu’avec la Laguna.

    De plus, le voyage a été plus économique qu’avec mes précédents véhicules :

    La E270 avait consommé 6,8 l/100.

    La Laguna avait consommé 6,0 l/100. Si j’avais fait le voyage avec aujourd’hui, cela m’aurait couté 270€ de gasoil.

    La Prius a consommé 4,94 l/100. Pour 212€ de SP95. Je n’ai rencontré aucune station d’E10 sur tout le trajet, sauf au départ en IDF.

    a) Les PLUS
    J’ai apprécié :
    • La consommation moyenne au finale.

    • La bonne gestion de l’automatisme des essuie-glaces.

    • La puissance de l’éclairage pour rouler de nuit.

    • Le confort général qui n’a pas engendré de fatigue.

    • La position de l’accoudoir milieu qui repose bien le bras. (sur la version non MC, car le porte gobelet est recouvert)

    • Le réglage lombaire électrique et la position du bouton. Je modifie souvent le réglage en roulant et c’est plus pratique qu’une molette à droite, coincé entre le siège et l’accoudoir.

    • L’écart de prix entre le gasoil et le SP95 en Espagne. Moins de 10 centimes par litre d’où un prix abordable (1,20 à 1,30)
    b) Les MOINS
    J’ai moins apprécié :
    • La gestion de l’allumage des phares par temps de forte pluie. J’ai dû les allumer manuellement.

    • La faible capacité du réservoir. Malgré la faible consommation, sur autoroute la distance à parcourir est inférieur à 700 kms, alors que mes précédents véhicules en faisaient plus de 1000.

    • Ne pas avoir croisé d’Hybride en Espagne et au Portugal.

    • L’écart de prix entre le gasoil et le SP95 au Portugal. Plus de 30 centimes par litre. Peut être une politique comme en France qui pousse à rouler au diesel.

    Voilà, j'espère ne pas avoir été trop bavard. Bonne lecture.
     
    #3 juan-tiago, 3 Mai 2015
    Dernière édition: 3 Mai 2015
  4. erostrate103

    erostrate103 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    29 Avril 2015
    Messages:
    244
    J'aime reçus:
    67
    Merci pour ce retour cher voisin !
    Cela me conforte à vite trouver une p3 pour remplacer ma laguna !
     
    Hortevin apprécie ceci.
  5. parkerbol

    parkerbol Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    29 Avril 2014
    Messages:
    3 328
    J'aime reçus:
    1 629
    Excellent compte rendu @juan-tiago . Merci, c'est vraiment bien de nous avoir mis des comparaisons avec d'autres voitures (ça fait plus de 5 ans que je suis en Prius (ou Prii) :p)
    Je viens de faire 1400 km AR en Bretagne départ Est de l'Idf, j'ai fait 5,2L (moy. 92 km/h) à l'aller, beaucoup de pluie et surtout un vent défavorable, 4,7L/100 (moy. 81 km/h) au retour avec la pluie au début mais avec le vent dans le bon sens et dans embouteillage dans le mauvais sens eux :(
    Il est clair que les pneus éco sont moins bons sous la pluie en tenue de route, mais la surconsommation vient des frottements supplémentaires engendrés par la pellicule d'eau qui se forment sous le pneu et du fait qu'un air très humide augmente aussi les frottements de l'air sur la carrosserie.
     
  6. frg62

    frg62 Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    12 Juin 2014
    Messages:
    1 289
    J'aime reçus:
    1 026
    Merci pour le CR.
    Tes impressions rejoignent complètement les miennes, lors de mes vacances en Aveyron l'an dernier (CR posté sur le forum du PTC, mais je ne sais plus très bien où...).
    Perso, je suis en 17" avec les Michelin Primacy d'origine, mais mon ressenti sur le mouillé est exactement le même, et ceci même en circulation urbaine.
    Dès qu'il y a une couche d'eau sur la chaussée (donc au delà du simplement "humide"), je sens la Prius comme "engluée" dans celle-ci, et la conso monte alors sensiblement.
    Bouger cette masse d'eau demande en effet de l'énergie supplémentaire...

    Preuve supplémentaire, à mon sens, que la Prius ne gaspille pas le carburant !
     
  7. Mathieu.D

    Mathieu.D Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    17 Octobre 2014
    Messages:
    452
    J'aime reçus:
    276
    Merci pour ce retour qui j'en suis sûr, guiderons les futurs acheteurs d'hybride à se faire une idée des performances sur long trajet ! :shamefullyembarrased:

    Je trouve ta performance remarquable, vu le chargement de la voiture.
    Pour le mouillé, effectivement la pellicule d'eau freine la voiture, j'ai eu la même sensation d'être "englué" pour reprendre le terme de frg62. Avec la conséquence d'une conso en hausse immédiatement. :(

    Je me tâte vraiment pour passer en 16" à l'année, pas seulement pour mes roues hiver...
     
  8. lexusdelta

    lexusdelta Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    1 Mars 2015
    Messages:
    408
    J'aime reçus:
    207
    Exact la pluie augmente la consommation peu importe la voiture.
     
  9. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 916
    J'aime reçus:
    3 408
    Merci @juan-tiago pour ce super récit de voyage! :)
    Je l'ai d'ailleurs partagé sur la page Facebook Hybrid Life pour que davantage de personnes puissent lire ton super article qui est vraiment à valoriser:
    Facebook_Hybrid_Life_Prius_Voyage_Portugal.JPG
    C'est en tout cas un bon exemple pour montrer que l'hybride est vraiment un réel alternatif vis à vis au diesel, même pour des long trajets/autoroute. :)
     
    fury0 apprécie ceci.
  10. stef

    stef Carpe Diem

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    2 095
    J'aime reçus:
    554
    Joli retour !
     
  11. Aurigas

    Aurigas Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    18 Avril 2015
    Messages:
    67
    J'aime reçus:
    41
    Merci pour le retour,depuis que j'ai cette auto (une Auris TS HSD), que je l'utilise au quotidien dont un peu d'autoroute quand je lis que c'est inapproprié à l'autoroute je pense sincèrement que les personnes qui écrivent cela ne sont jamais monté dans cette auto! :facepalm:
    Je n'ai jamais eu une auto aussi silencieuse sur le ruban noir!:)
     
  12. frg62

    frg62 Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    12 Juin 2014
    Messages:
    1 289
    J'aime reçus:
    1 026
    En toute honnêteté, disons que quand on attaque le Massif Central à 130 km/h réel, le moteur se fait entendre... :D
    Il tourne alors autours des 4.000 t/m.

    Mais je pense que cela ne doit pas être tellement plus silencieux, avec une motorisation essence ou diesel de puissance équivalente.
     
  13. Aurigas

    Aurigas Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    18 Avril 2015
    Messages:
    67
    J'aime reçus:
    41
    C'est exactement ça en dehors de ces passages typique de l'A75 bien en relief on n'entend rien, et comme tu le dis une autre auto essence avec sont moteur qui tourne à 4000trs/mn à 130km/h c'est exactement pareil les diesel tournent moins vite mais émettent un bruit sourd et lancinant constamment, d'ailleurs ce qu'il y a de plus choquant sur l'HSD 136 c'est que l'on perd l’habitude d'entendre quelque chose, du coup lorsque on découvre le bruit du thermique c'est choquant alors que c'est un bruit normal et acceptable.
     

Partager cette page