1. Bienvenue Visiteur sur HybridLife.org
  2. Votre forum HybridLife est disponible sur Tapatalk.

[Economie & Politique] Brexit : quels impacts sur l'automobile écologique en Europe?

Discussion dans 'Les Actualités Automobiles' créé par Hortevin, 10 Juin 2016.

Tags:
  1. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 916
    J'aime reçus:
    3 408
    [​IMG]

    À deux semaines du référendum « Brexit » où les britanniques vont décider si le Royaume-Uni reste ( «in» ) ou quitte ( «out» ) l'Union Européenne, la tension est palpable car les sondages montrent une répartition 50/50 au niveau des intentions de vote. Si jamais le Royaume Uni décide de quitter l'Europe, le Brexit aura des conséquences importantes sur le marché automobile écologique européen, car les modèles les plus vendus sont les Toyota Auris hybride et Nissan Leaf assemblées en Angleterre. Quels seront les impacts concrets en cas d'une victoire du «out» et quelle est la réponse des constructeurs, comme Akio Toyoda ou Carlos Ghosn ?
    ------------------------------------------------------------
    Retrouvez l'intégralité de l'article sur news.hybridlife.org
    ------------------------------------------------------------
     
    #1 Hortevin, 10 Juin 2016
    Dernière édition par un modérateur: 10 Juin 2016
  2. Juice

    Juice Lecteur Inscrit

    Inscrit:
    10 Juin 2016
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    3
    "Les modalités du divorce « Brexit » : 5 ans de négociation" => il faut corriger c'est 2 ans (maxi)(source : http://eur-lex.europa.eu/summary/glossary/withdrawal_clause.html?locale=fr)

    Quand au 10% de taxe d'importation en UE, l'article cité ne donne que des affirmations gratuites, il n'y a pas de réelle étude économique. D'ailleurs Ghosn et Toyoda disent, en somme, "on attend de voir". Et ils ont raisons ! Ça va dépendre des traités bilatéraux qui vont être mis en place (pendant la phase de négo et après !). Gageons que le Royaume-Uni saura favoriser le commerce avec le continent tout comme il le fait avec le reste du monde et comme il l'a fait à travers toute son histoire !

    Sortir de l'UE ce n'est pas la fin du monde, beaucoup de pays producteurs de voitures importées en UE notamment la Corée du sud et le Japon ! Ce ne sont pas les moindres ! La Prius (assemblée au Japon, Chine et Thaïlande) est-elle 10% trop chère ?

    Personnellement, je pense qu'en cas de "Brexit", cela n'aura aucune incidence sur l'automobile écologique !
     
    dim74200, PriusMK3 et parkerbol aiment ça.
  3. Profitroll

    Profitroll Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    2 Janvier 2016
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    38
    Plutôt d'accord avec Juice.

    Pour l'instant, beaucoup d'affirmations sont faites pour faire peur à l'électeur britannique. La bonne vieille méthode employée a chaque referendum concernant l'UE.
    Je ne vois qu'un seul cas ou les choses pourraient mal se passer en cas de brexit: Que les dirigeants Européens jouent le pourrissement de la situation, pour éviter que ça donne des idées a d'autres pays.
    Depuis l'épisode grec, on sais qu'ils en seraient capables.

    Ceci dit, je pense que voir la City échapper à toute législation communautaire arrangerait bien tout ce beau monde.
     
    parkerbol apprécie ceci.
  4. frg62

    frg62 Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    12 Juin 2014
    Messages:
    1 289
    J'aime reçus:
    1 028
    De toute façon, si Brexit il y a, les premiers à morfler, ce seront les PME britanniques qui exportent vers le continent !
    (Mais je n'ai aucune idée de ce qu'elles représentent dans l'économie du UK.)

    Les gros poissons s'adapteront eux toujours assez facilement...
     
    parkerbol apprécie ceci.
  5. parkerbol

    parkerbol Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    29 Avril 2014
    Messages:
    3 329
    J'aime reçus:
    1 630
    Le Brexit aura l'avantage de mettre l'Europe et sa bureaucratie face à ses responsabilités (quoique ?). J'espère qu'ils quitteront l'Europe pour que le monolithe bruxellois s'ébranle et se remette en cause. l'Europe est devenue une aberration sorte d'État dans l'État où les commissaires décident une politique à contre courant de l'histoire comme avec la Grèce.
     
    dim74200, Lel et PriusMK3 aiment ça.
  6. Lel

    Lel Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    28 Novembre 2014
    Messages:
    936
    J'aime reçus:
    288
    Je ne suis pas sûr que le Brexit suffise à faire changer la politique des eurocrates. Il faudrait un énorme séisme pour cela, et encore... Ceux de 2008 et suivants n'ont pas suffi. Pourtant, cela devient très urgent.
    Ce que je vois, ce que de plus en plus d'économistes dénoncent la sortie du RU de l'Europe: pour eux, tout le monde sera perdant: les Britanniques comme nous.
     
  7. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 916
    J'aime reçus:
    3 408
    @Juice : Deux ans me paraissent bien court comme délai, vu tous les détails à régler. D'ailleurs, d'après le lien que tu as indiqué, cette période peut être prolongée.

    Le prix de Prius, si tu compares justement aux Etats Unis où les taxes d'importation sont moins élevés (2,5% au lieu de 10%), ou encore au Japon, il y a vraiment une grosse différence de prix d'au moins 2000-3000 euros, avec la même finition.

    Sinon oui, sur le résultat final, je suis d'accord avec toi, tout dépendra des résultats de négociation en cas de Brexit.
     
  8. frg62

    frg62 Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    12 Juin 2014
    Messages:
    1 289
    J'aime reçus:
    1 028
    Concernant le prix des Prius au USA, je ne suis pas d'accord.
    Tout le monde oublie que :
    1. Là-bas, les prix affichés le sont toujours hors taxe.
    2. Les finitions de base (autour des 20.000 $) sont très nettement moins bien équipées que chez nous.
    Et donc, quand on prend la peine d'élaborer un modèle à équipement comparable sur les configurateurs américains, et d'y ajouter ensuite les taxes locales, on se rend compte que les prix ne sont vraiment pas fort différents de ceux pratiqués en Europe.

    Quant au Japon, il est logique que les tarifs y soient moins élevés :
    1. Aucun frais de transport pour amener les véhicules dans le pays.
    2. Aucun intermédiaire : pas d'importateur local.
    3. Aucun frais supplémentaire pour assurer la logistique locale : stock de pièces en Europe, direction régionale (Toyota Europe), etc.
    A titre de comparaison, il suffit de regarder le prix des voitures européennes au Japon : ça pique !

    Mon message est qu'au final, les taxes d'importation ne pèsent pas si lourd que cela dans le prix final.
    Et de toute façon (hors les niches), les constructeurs sont obligés de s'adapter aux niveaux des tarifs des marchés locaux, s'ils veulent rester concurrentiels !
     
    dim74200 et Hortevin aiment ça.
  9. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 916
    J'aime reçus:
    3 408
    S'il y a un temps où je suis d'accord avec cette vision "Les bureaucrates UE trop loin de la réalité du terrain", après avoir assisté à une rencontre parlementaire, ça a changé complètement ma vision sur l'Europe.
    Ceux qui bloquent les progrès de l'Europe, ce n'est pas l'Union Européenne, mais les pays et leurs politiciens.

    Je me rend compte que souvent, ce sont ces fonctionnaires européens qui maîtrisent très bien les enjeux de leur secteur et proposent des bonnes solutions, puisque ça fait une dizaine d'années qu'ils sont à leur poste. Mais les politiciens des pays, sous la force du lobby et pour gagner des bulletins de vote, exigent des compromis, et ne connaissent rien aux sujets qu'ils abordent.

    On le voit d'ailleurs très bien dans l'affaire de Diesel Gate, et dans l'application de RDE (Real Driving Emissions) ou de WTLP, c'est les pays qui bloquent les avancés.
    C'est aussi le cas en terme de sécurité où ça fait des années que l'UE bat avec les pays pour que chacun échange leurs fichiers.

    Moi perso j'ai tendance à dire qu'au vue de la "performance" de nos politiques actuels, je préfère de confier la gestion de notre Etat aux technocrates européens, car eux au moins ils passent pas leur ambition au dessus de tous et ne passent pas leur temps à jouer avec la littérature.

    Le problème de la Grèce, c'est que l'Union Européenne, pour renforcer sa compétitivité sur le marché international, a pour politique de spécialiser chaque pays dans des domaines d'activité, pour former des pôles (je caricature, mais la France aéronautique, l'Allemagne automobile, l'Espace les oranges...etc). On dit aux grecs de se spécialiser sur les huiles d'olive et importer le reste (sinon pas de crédit), il ne faut pas s'étonner que le pays se casse la gueule. (on voit bien cette tendance de baisse des produits manufacturés sur ce site, et le constat fait par la France, la vie est d'ailleurs chère en Grèce)
    D'autre part, on dit à la population de serrer la ceinture (j'ai une amie prof qui voit son salaire Smic divisé par deux), mais par contre on autorise la Grèce de dépenser des sommes de folie pour procurer des armes auprès de la France et de l'Allemagne (voir Grèce : la folie des dépenses militaires - 19 septembre 2015 - L'Obs).
     
    Lel apprécie ceci.
  10. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 916
    J'aime reçus:
    3 408
    Je le savais mais ça fait quand même hyper mal de l'entendre : 52% des anglais ont voté Out au Brexit.

    Ça va faire très mal à l'Union Européenne et la France va se retrouver toute seule pour faire face à l'Allemagne.
     
  11. frg62

    frg62 Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    12 Juin 2014
    Messages:
    1 289
    J'aime reçus:
    1 028
    Marrant : je viens d'entendre à la radio (belge !) que l'Allemagne avait elle perdu un allié de poids au sein de l'Europe.

    Puis un des interviewés a défini le couple France-Allemagne comme étant pour le moment "l'aveugle et le paralytique", ce qui me semble le plus coller à la réalité.

    Perso, je pense que face à ce coup de théâtre (même les bookmakers anglais se sont totalement plantés !), soit les instances européennes se sortent le doigt du c.l, soit on va morfler sévère, avec à la clé une désagrégation progressive de la structure européenne, pour le plus grand bénéfice des autres acteurs mondiaux (USA, et surtout Russie).

    Et cette remarque vaut également pour les chefs d’État qui ont mené à cela, en plaçant devant tout le reste, leurs petits égoïsme nationaux mesquins.

    Il est plus que sérieusement temps de revoir la copie, et j'espère que la peur du gouffre aura un effet salutaire, mais je ne suis pas certain que l'on en soit encore assez près pour déclencher une réaction réellement salutaire...

    Quant au UK, ce ne sera plus le Royaume si "Uni" que cela : l’Écosse et l'Irlande du Nord vont commencer à faire le forcing pour se détacher de l'Angleterre et rester dans l'Europe.
    La boite de Pandore vient d'être ouverte...
     
    Lel apprécie ceci.
  12. hirooekimae

    hirooekimae Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    27 Août 2014
    Messages:
    523
    J'aime reçus:
    299
    53,4% des anglais... pas 52. Ça dénote une fracture au sein du RU qu'il va falloir gérer également de l'autre côté de la Manche !!

    Les écossais n'en resteront pas là je pense.
     
  13. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 916
    J'aime reçus:
    3 408
    En faite ça dépend des questions : d'après le ministère de diplomatie français (voir le site), les allemands sont convergents avec les anglais sur les questions de politique de budget (serrer la ceinture) et les politiques extérieurs (aux Balkans).
    Je pense plutôt aux questions économiques/industrielles.

    Par exemple, je me rappelle de la fusion qu'Airbus Defense & Space aurait pu faire avec BAE systems (groupe britannique très réputé en matière de défense, avec un marché important aux Etats Unis) a été saboté par le gouvernement allemand:
    EADS-BAE et le provincialisme de Mme Merkel
    Cette fusion (poussée par les français et les anglais) aurait pu donner au groupe un accès au marché américain important.
    Dans l'article cité ci-dessus, on voyait également comment l'Allemagne impose ses règles à l'Union Européenne dans beaucoup de domaines (BCE, normes industrielles...) à son profit. Je crains que le départ du Royaume Uni va renforcer davantage la voix de l'Allemagne en Europe.

    Brexit va donner beaucoup d'espoir aux différents eurosceptiques de faire des référendums pour sortir de l'UE, d'ailleurs en France, le Front national le fait déjà savoir. Je pense que Marine Le Pen va inscrire le projet du référendum dans son programme pour renforcer sa position.

    À moins qu'en moins d'un an le pays se casse la figure à cause du Brexit, ça calmera les dissidents (mais pour ça il faudrait que l'UE soit très ferme avec le Royaume Uni, pour qu'il ne bénéficie plus aucun avantage de l'Union).
     
  14. Lorenzo89

    Lorenzo89 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Messages:
    254
    J'aime reçus:
    184
    Pas les anglais, mais les britanniques ;) (incluant écossais, gallois et irlandais du nord en plus des anglais)
     
    Hortevin apprécie ceci.
  15. Erlin

    Erlin Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    18 Mai 2016
    Messages:
    39
    J'aime reçus:
    29
  16. parkerbol

    parkerbol Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    29 Avril 2014
    Messages:
    3 329
    J'aime reçus:
    1 630
    J'ai une collègue londonienne qui m'a dit "tant mieux, ça va remettre les choses à plat !". Je pense comme elle.
     
    dim74200 et stef aiment ça.
  17. Erlin

    Erlin Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    18 Mai 2016
    Messages:
    39
    J'aime reçus:
    29
    Pas au sens figuré, je le crains :(
     
  18. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 916
    J'aime reçus:
    3 408
    N'importe quoi... à part d'épuiser les ressources de l'Union Européenne dans les négociations de sortie, des renégociations des accords commerciaux avec les autres pays, de négocier avec les pays qui veulent aussi sortir, ce Brexit n'apportera rien de bon à l'UE.

    C'est très IT comme pensée de dire : "il y a un bug, on réinstalle le logiciel". Non.
    Il est vrai que l'Union européenne est vraiment emmerdant comme système.
    Sans l'UE on n'aurait pas ces quotas de pêche qui empêche les surpêches dans l'océan, ni ces lois de 95g/km qui poussent les constructeurs à faire de l'hybride rechargeable/électrique, ni la norme Euro6/RDE qui se met en place pour empêcher les triches des émissions NOx.

    Bien sûr, sans l'Union Européenne, les pays auront fait des efforts pour faire encore mieux que ça, mais oui c'est sûr.
    Je comprend que le Royaume Uni a envie de sortir de l'UE pour pêcher encore moins et de faire des véhicules encore moins polluants.

    PS : un article sympa sur Libération :
    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2016/06/24/brexit-amis-anglais-merci-pour-votre-sacrifice/
     
    Erlin apprécie ceci.
  19. parkerbol

    parkerbol Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    29 Avril 2014
    Messages:
    3 329
    J'aime reçus:
    1 630
    Ce qui est très réducteur, c'est de penser que notre vision est pure IT. Comme tout référendum, il y a deux voire trois réponses à une seule question.
    Les conditions sociales, les loyers, le système médical et j'en passe ... font parties de la réponse à ce référendum. Ce n'est donc pas pur IT.
    Au cas où vous auriez oublié, nous Français, avons déjà rejeté l'Europe (et sa constitution) et M. Sarkozy s'est essuyé les chaussures (à talons) sur notre vote.
    L'Europe politique, du marché et technocratique, qui prône le dumping social et l'intégration de pays par des critères de grands cabinets bancaires ou de conseils est une mauvaise réponse à une formidable idée auxquelles beaucoup ont cru (moi le premier).
    Donc je réfute ton argument et pour rappel, les hybrides sont nées de la volonté japonaise de créer de zéro un véhicule efficient et dans l'idée de répondre aux normes américaines de la Californie donc loin de chez nous.
     
    dim74200 apprécie ceci.
  20. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 916
    J'aime reçus:
    3 408
    Quand je dis IT, ce n'est pas vis à vis de la réponse à ce référendum, mais à l'idée de "remettre à plat" le système actuel.

    J'ai vécu plusieurs mois au Royaume Uni, ce vote "Leave" est du aux plusieurs facteurs :
    • Vous ne pouvez pas vous rendre compte à quel point une partie des anglais sont nostalgiques de leur période impériale et de leur supériorité. Ils sont donc ravi de pouvoir d'affirmer fièrement leur coup de gueule nationaliste au monde entier.
      [​IMG]

    • Le Royaume Uni contribue chaque année 11 milliards d'euros (source: BBC comparatif avec d'autres pays).
      Les anglais considèrent que le retrait du EU permet de mettre cet argent dans les systèmes de pension, de sécurité sociale...etc.
      [​IMG]

    • Le point sur l'immigration : dans la communication du campagne Brexit, ils considèrent également que les européens qui travaillent au Royaume Uni piquent leur boulot, mais en réalité c'est souvent des boulots que les anglais ne peuvent pas prendre (en finance, beaucoup de français car on est très bon en maths). La moitié des immigrants de UK proviennent d'ailleurs des pays hors EU (Inde, Pakistan...etc). Dans ma vie au Royaume Uni, je suis d'ailleurs surpris par le nombre de PhD (thésards) d'origine indienne, bien supérieur aux anglais. Et l'arrivé des syriens n'arrangent rien.
      [​IMG]
    Beaucoup de gens mettent tous les problèmes sur le dos de l'Union Européenne, parce que c'est facile.
    Mais ils ne cherchent pas à comprendre le fond du problème.

    Crois tu vraiment que c'est à cause de l'Europe, qu'un pays a ses politiques dictés par les cabinets de notation et des banques ?
    Tu crois vraiment que ça changerait si ce n'est pas l'Union Européenne ?

    Le problème est beaucoup plus complexe que ça.
    À partir des années 1970 où George Pampidou a signé en 1973 la loi qui ne permet plus à l'Etat de s'auto créer de l'argent, comme beaucoup de pays, les Etats ont leurs c.uilles tenus par les banques privés.

    Tu peux crier au scandale à cet histoire, mais il y a une explication : dans le passé (surtout en période de guerre), les Etats ont tendance à imprimer des milliards et des milliards par jour pour pouvoir payer, alors qu'ils n'ont plus de rond... Résultat : une inflation dont les prix peuvent s'envoler 200 fois en une journée, et la perte totale de confiance sur la monnaie du pays. (c'est arrivé)

    La privatisation de la dette permet donc de renforcer la confiance du marché vis à vis de la valeur de monnaie (genre le franc ou l'euro), et de maîtriser l'inflation. (bref j'ai un voisin qui bosse dans la finance qui m'a éclaircit tout ça)

    Ce n'est pas l'Europe ou l'UE qui pourra résoudre ce problème, désolé.

    PS : certes c'est le Japon qui a inventé les hybrides, mais les normes UE poussent quand même les pays dans le bon sens.
    Imagines une France sans régulation UE, ce sera "vive le diesel!", et on ne verra pas le revirement de PSA.
     

Partager cette page