1. Bienvenue Visiteur sur HybridLife.org
  2. Votre forum HybridLife est disponible sur Tapatalk.

[Compacte] Essai presse de la nouvelle Toyota Auris 2015: Mieux insonorisée et meilleur confort

Discussion dans 'Vos Impressions et Bilans de voiture Hybride' créé par Xenon31, 12 Juin 2015.

  1. Xenon31

    Xenon31 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    5 Mars 2015
    Messages:
    271
    J'aime reçus:
    262
    catalogue-auris2015.jpg

    L'essai presse de la nouvelle Toyota Auris 2015 s'est déroulé les 1er et 2 juin 2015.

    Grâce à HybridLife.org, j'ai eu la chande de faire partie de la cinquantaine d'invités de presse, conviés à l'essai de l'Auris 2015.

    Conducteur quotidien d'une Auris TS hybride depuis mars 2014 (cf [Berline Compacte] Bilan après un an en Auris TS hybride), j'étais à même de tester le comportement dynamique de la nouvelle Auris 2015 et de le comparer au précédent modèle.

    Les coulisses de l'essai

    Voici le récit chronologique des deux demi-journées, telles qu'elles se sont déroulées.
    Impressions, sensations, mesures, photos, vidéos ...
     
    #1 Xenon31, 12 Juin 2015
    Dernière édition: 12 Juin 2015
  2. Xenon31

    Xenon31 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    5 Mars 2015
    Messages:
    271
    J'aime reçus:
    262
    Lundi 1er juin 2015 - 1ère partie

    Après un accueil cordial et souriant des invités de presse par les membres de Toyota France présents pour l'essai, le Thalys de 11h22 nous emmène de Paris Gare du Nord à la gare de Bruxelles Midi en moins d'1h30, et un bus nous permet de rejoindre le centre technique de TME (Toyota Motor Europe) situé à Zaventem.

    Démonstration du système de freinage automatique du pack "Toyota Safety Sense"


    Nouveauté Toyota introduite dans l'Auris 2015, le pack comprend deux systèmes que nous avons pu tester, dont le système de pré-collision (l'autre étant la reconnaissance des panneaux, que je détaillerai plus loin).

    Ce système de pré-collision utilise une caméra et un radar laser (ou LIDAR), les deux sont intégrés dans un boitier qui sert de support au rétroviseur central intérieur :
    SecuritySense.jpg

    Le système de pré-collision est prévu pour détecter un obstacle, alerter le conducteur et en cas d'absence de réaction, freiner automatiquement à sa place.

    C'est sur la récente piste d'essai (inaugurée mi-2011) qui jouxte le centre technique TME qu'a eu lieu la démonstration du freinage automatique.

    pisteToyotaZaventem.jpg


    Pour la démonstration du freinage, un obstacle représentant une face arrière de véhicule a été placé au milieu de la piste.

    Trois Auris 2015, équipées du pack "Toyota Safety Sense", embarquent tour à tour les invités de presse en passagers. Elles sont conduites par du personnel Toyota.
    • Le conducteur rejoint la ligne droite, sur laquelle se trouve l'obstacle, à quelques dizaines de mètres.
    • Il stabilise la vitesse un peu au dessus de 30 km/h.
    • Le conducteur maintient son pied loin du frein pendant que l'Auris s'approche inexorablement de l'obstacle
    • L'Auris émet un des bips d'alerte (pour signaler qu'il faut freiner), mais le conducteur ne freine toujours pas.
    • A seulement quelques mètres de l'obstacle, l'Auris pile et s'immobilise à 30 ou 40 cm de l'obstacle.
    Tenté par un essai à la position passager ?
    Une vidéo embarquée du tour de piste, avec les explications du conducteur, suivi du freinage automatique final :


    Après que tout le monde soit passé, nous reprenons le bus jusqu'à l'hôtel.
     
    #2 Xenon31, 12 Juin 2015
    Dernière édition: 12 Juin 2015
  3. Xenon31

    Xenon31 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    5 Mars 2015
    Messages:
    271
    J'aime reçus:
    262
    Lundi 1er juin 2015 - 2ème partie : L'accueil

    Accueil au complexe hôtelier Dolce La Hulpe

    Situé dans un écrin de verdure, le complexe hôtelier joue le rôle de centre névralgique de l'essai presse de la Toyota Auris.
    dolce-la-hulpe.jpg

    C'est à partir d'ici que les deux demi-journées sont organisées, de manière irréprochable, par Toyota.

    Toyota Lounge

    A notre arrivée, nous posons nos bagages au "Toyota Lounge", bar extérieur couvert qui nous propose buffet, boissons fraîches, et musique d'ambiance "lounge". Devant le buffet trône le moteur essence 1.2T (1,2 litres de cylindrée, admission turbo-compressée), dont une partie coupée montre en détail 2 soupapes, 1 cylindre et 1 piston.

    Moteur-1-2T.jpg
    L'attribution des véhicules a lieu à partir du "Toyota Lounge". Sur le parking en contre-bas nous attend une trentaine de véhicules Auris 2015, pour la plupart équipées haut de gamme (gamme "executive"), réparties dans différentes motorisations. Le lieu est propice à une photo de la version "Touring Sport" :

    brochette-auris2ts.jpg
     
    #3 Xenon31, 12 Juin 2015
    Dernière édition: 12 Juin 2015
  4. lexusdelta

    lexusdelta Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    1 Mars 2015
    Messages:
    409
    J'aime reçus:
    207
    Merci par avance pour tout sur cette interessante "escapade" !!
     
    Xenon31 apprécie ceci.
  5. Xenon31

    Xenon31 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    5 Mars 2015
    Messages:
    271
    J'aime reçus:
    262
    Lundi 1er juin 2015 - 2ème partie : les essais

    Un journaliste se joint à moi pour les essais (pour lesquels nous devions normalement être deux par voiture).

    Les hybrides sont prises d'assaut et nous nous rabattons sur une berline au moteur essence 1.2T pour le premier essai de la nouvelle Auris.


    Essai de l'Auris 2015 motorisation essence 1.2T

    Je laisse le volant pour filmer (un peu maladroitement), une portion du parcours.
    Malheureusement, non seulement les images n'ont pas donné grand chose, mais le son pris par le camescope ne fait pas entendre le beau petit son du moteur (c'est très étouffé).

    Je finis par lâcher la caméra pour profiter des sensations et des paysages vallonnés et verdoyants de la région, mais aussi pour prendre le volant à mi-parcours.

    Mes premières impressions (en dehors de la motorisation)

    La première impression est celle d'une meilleur insonorisation de l'habitacle par rapport à celle de la précédente génération d'Auris : Le moteur reste très discret (surtout à bas régime). Mais ce sont les bruits de roulement qui ont été largement réduits par rapport à la précédente Auris.

    La deuxième impression est celle d'un amortissement moins sec. Dès le roulage sur les pavés du parking, mais surtout le franchissement des ralentisseurs situés dans le parc du complexe hotelier : le ressenti de l'amortissement est bien meilleur que dans la précédente génération, ceci malgré une monte en 17''.

    La très bonne tenue de route est également notable, même en enchainant les virages serrés des petites routes à allure soutenue. Le constraste avec mon Auris TS en 15" est saisissant !

    La motorisation essence 1.2T

    Détails du moteur 1.2T "coupé" :
    Details-1-2T.jpg

    Le moteur 4 cylindres 1.2T, associé à une boîte manuelle, offre un bruit agréable aux oreilles. Autoradio coupé, le moteur est très discret à bas régime (surtout sous les 2000 tours/min), puis devient de plus en plus audible, surtout à partir de 3000 tours/minute, mais sans aucun sifflement du turbo. Le changement de cycle (passage entre "Otto" et "Atkinson-Miller") n'est pas perceptible.

    La légèreté de la motorisation 1.2T de l'Auris 2015, et la boîte 6 rapports, font que le moteur prend relativement vite des tours en appuyant franchement sur l'accélérateur.
    A l'écoute du 4 cylindres, le conducteur est incité à pousser le régime d'autant que le couple reste constant dès 1500 et jusqu'à 4000 tours/minutes.
    Par contre, au niveau carburant, cette incitation a l'effet pervers de monter la consommation instantanée à plus 30 L/100 (relevé à l'OdB - Ordinateur de Bord) si on garde le pied droit enfoncé.
    Sur le long parcours de plus d'une heure, en adoptant une conduite normale et dynamique de temps en temps, l'OdB nous a indiqué une consommation moyenne de 6,9L/100 ce qui n'est pas si mauvais en parcours vallonné avec de l'autoroute et de la ville.

    Le système "Start & Stop" est très discret (même sans autoradio) et doux. Tant à l'arrêt du thermique qu'à son redémarrage. Une vraie réussite de ce côté là.

    Par contre, la boîte manuelle n'est pas très souple, surtout comparée à celle de la motorisation diesel 1.6 D4D (l'essai suivant). Les nombreux changements de rapports sur routes sinueuses nécessitent une bonne maîtrise du levier et des pédales. Les adeptes des boîtes manuelles ne devraient toutefois pas être gênés.

    Premier bilan de l'Auris 2015 à motorisation 1.2T

    Les amateurs de conduite (très) dynamique, voire sportive, seront déçus par les performances réelles. Celles-ci conviendront toutefois à un large public, qui se satisferont d'une puissance et d'un couple bien suffisant pour leur utilisation.

    Les amateurs de conduite souple et zen apprécieront les 6 rapports qui permettent de rouler à bas régime à différentes allures stabilisées, et de faire baisser la consommation instantanées jusqu'à 4L/100, voire moins, en relevant le pied droit.

    Système de reconnaissance de panneaux (du pack "Toyota Safety Sense")

    reconnaissance-panneaux.jpg
    (image issue du catalogue Nouvelle Toyota Auris)

    Nous profitons de ce premier long essai pour observer le comportement de la reconnaissance des panneaux de limitation de vitesse. Le dernier panneau reconnu est affiché sur le nouvel écran couleur TFT de l'OdB (toujours situé derrière le volant, entre les compteurs). Voici les points que mon co-équipier du jour et moi avons pu relever :
    • Le dernier panneau reconnu s'affiche sur l'écran, sous la forme d'un panneau : vitesse limite en noir sur fond blanc, le tout cerclé d'un rond épais rouge.
    • En cas de dépassement de vitesse par celle du compteur, le centre se teinte de rouge.
    • En l'absence de nouveau panneau pendant un certain laps de temps ou un certain nombre de km, le dernier panneau reconnu disparait.
    • La vitesse limite reconnue n'a aucun lien avec celle indiquée par le système GPS : Ce dernier affiche la vitesse théorique de l'axe emprunté qu'il possède avec la cartographie (avec la même inversion en cas de dépassement de vitesse par celle réelle).
    • Le panneau "fin de limitation" n'est pas géré.
    • Lorsque le panneau de limitation est déteint ou bien partiellement caché, la reconnaissance ne fonctionne pas toujours.
    • Certaines valeurs de vitesse semblent être exclues (les 10 km/h des panneaux dans le parc de l'hotel, par exemple).
    • Le système n'a aucune connaissance des règles de changement de vitesse sans panneau : Entrée et sortie d'agglomération, de voie rapide, voire d'autoroute (après un arrêt sur une aire de stationnement, par exemple).
    • Au cours de conversations, un autre journaliste a constaté que le système reconnaissait les limitations collées au cul de certains camions ...
    Ce système doit donc être vu comme un rappel du dernier panneau croisé. Il pallie un manque d'attention du conducteur en lui rappelant ce qu'il a raté !
    On aurait aimé un indicateur d'ancienneté du dernier panneau lu (depuis x minutes, ou depuis x km).

    Essai de l'Auris 2015 motorisation diesel 1.6D-4D

    A défaut d'accéder à une motorisation hybride, mon collègue du jour et moi nous rabattons sur l'Auris diesel équipé d'une motorisation fournie par BMW.

    Le couple est important à bas régime (dès 1400 tours/minute) et le moteur est particulièrement silencieux à l'intérieur du véhicule. Le couple est important et le moteur est souple, tout comme la boîte de vitesse manuelle à 6 rapports, au maniement plus agréable que celle du modèle essence 1.2T.

    Le système "Start & Stop" engendre une vibration plus importante que celui de la motorisation essence 1.2T. Mais comparé aux systèmes "Start & Stop" d'autres véhicules diesel, celui du 1.6D-4D est plutôt discret.

    La masse du moteur se fait présente en virages serrés sur routes sinueuses. On ressent nettement le déséquilibre de répartition des masses entre les essieus avant et arrière. Sur route moins sinueuse, et surtout sur autoroute, cette motorisation reprend l'avantage, le moteur restant discret en conservant une puissance disponible à bas régime bien plus importante : Cela permet de réaccelérer plus franchement en 6ème, sans avoir à rétrograder comme avec le 1.2T.
     
    #5 Xenon31, 12 Juin 2015
    Dernière édition: 12 Juin 2015
    parkerbol et Arcanes aiment ça.
  6. Photoff

    Photoff Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    10 Mars 2015
    Messages:
    350
    J'aime reçus:
    199
    Bien bien... Mais en tant que motard, il y a toujours quelque chose qui m'interpelle dans ces systèmes de freinage d'urgence. C'est plus général sur l'enseignement de la conduite. On apprend à freiner d'urgence alors qu'en moto, on apprend aussi à éviter. Cette dernière manoeuvre m'a déjà sauvé d'une collision même en voiture.
    Car parfois, la distance de freinage est trop courte pour ne pas percuter (je pense notamment à un élément qui surgit de la droite ou de la gauche pendant qu'on roule)
     
  7. Xenon31

    Xenon31 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    5 Mars 2015
    Messages:
    271
    J'aime reçus:
    262
    Lundi 1er juin 2015 - 3ème partie

    Après un cocktail au "Toyota Lounge", tous les invités étaient conviés à une conférence de presse dans un amphithéâtre.

    Conférence de presse - 1ère partie

    La première partie était en anglais et reprennait des points généraux de l'évolution et l'orientation de Toyota sur le segment-C (2ème plus grand segment de marché automobile en Europe), l'évolution de l'Auris et sa dernière moutûre de 2015.

    Les chiffres marquants pour les Auris hybrides : Ils representent 50% des ventes d'Auris en Europe. Un pourcentage qui monte à 64% pour l'Auris Touring Sport.

    Pour la séance de questions-réponses, ma question concernait l'application à l'Auris de la prochaine génération de système hybride (celui de la future Prius qui devrait sortir fin 2015). La réponse a été : "Nous ne communiquons pas sur l'avenir des évolutions technologiques".

    Conférence de presse - 2ème partie

    La seconde partie, en francais, comporte des statistiques marquantes sur l'évolution des ventes d'Auris et des hybrides :
    • L'Auris est passée de la 7ème place (en 2012) à la 5ème place (en 2014) dans le classement des véhicules de segment C (catégorie des "compactes") en France.
    • 80% des Auris vendues en France en 2014 sont des hybrides.
    • Toyota a franchi le cap des 100 000 véhicules hybrides vendus en France (ventes cumulées depuis que Toyota vend des hybrides en France, et tous modèles Toyota confondus).
    • Le groupe Toyota a vendu 7 500 000 véhicules hybrides au monde (tous modèles des marques Toyota et Lexus confondus).
    • Le 1er million de véhicules hybrides du groupe Toyota a été atteint après 10 ans, le 7ème million s'est vendu en seulement 10 mois.
    cumul-ventes-hsd-fr.jpg
    (avec l'aimable autorisation de Toyota France)

    L'autre point marquant de la partie en francais concerne l'élargissement de la gamme à 4 niveaux (tendance, dynamic, design et executive) dont l'hybride est la seule motorisation présente partout (en France en tous cas).

    Les prix catalogue de l'Auris 2015 hybride, en déduisant le bonus écologique (5%) vont de 23 703 € à 27 170 € pour la berline
    A titre indicatif, le supplément catalogue pour la version "Touring Sport" est de +1100 € (sauf en "executive" : +1600 €).
    Avec le bonus écologique, à même niveau de gamme, l'hybride continue à bien se positionner :
    • la version 1.2T coûte environ 1400 € de moins que la version hybride,
    • le plus petit diesel (1.4D-4D) seulement 500 € de moins environ,
    • le plus gros diesel (1.6D-4D) coûte 1100 € de plus en moyenne.
    Pour la séance de questions-réponses,
    ma question : "Par quel moyen Toyota a-t-il amélioré les performances de l'hybride (réduction de consommation et de CO2) ?",
    la réponse : "Par l'adoption de pneus basse-consommation et par l'amélioration de l'aérodynamisme".

    Dîner

    Le dîner a été l'occasion de me retrouver a côté d'un ancien ingénieur Renault, avec qui j'ai pu discuter technique, et qui m'a conseillé de rester en fin de repas afin de discuter avec un ingénieur motoriste Toyota présent sur place. Ce dernier n'a pas été avare en réponse claire, même s'il n'avait pas toutes les données chiffrées en tête.
    C'est grâce à cet ingénieur motoriste Toyota que j'ai appris que la technologie de changement de cycle à la demande (entre "Otto" et "Atkinson-Miller") ne sera pas introduite sur la future génération du système hybride Toyota car il engendrerait une surconsommation en conditions réelles d'utilisation. La propulsion électrique est là pour pallier au mieux le manque de puissance du thermique.
     
    #7 Xenon31, 12 Juin 2015
    Dernière édition: 12 Juin 2015
    parkerbol apprécie ceci.
  8. Xenon31

    Xenon31 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    5 Mars 2015
    Messages:
    271
    J'aime reçus:
    262
    Mardi 2 juin 2015 - les essais

    Essai de l'Auris TS 2015 motorisation hybride
    auris2ts.jpg
    Après avoir réservé, la veille, une Auris 2015 hybride pour le lendemain matin, une mécompréhension avec mon binôme d'essai a fait qu'il n'est pas venu à l'heure. Après 20 minutes d'attente, je suis donc parti seul au volant d'une Auris TS hybride version 2015. Cela m'a permis de prendre tranquillement des photos et de me concentrer sur les améliorations annoncées par Toyota. Par contre, pas de vidéo qui aurait pu donner des éléments sonores intéressants (filmer ou conduire, il faut choisir !). J'ai rajouté d'autres photos en fin de fil.

    Comparer deux Auris 2 TS (celle sortie en septembre 2013 et celle sortie de juin 2015) est la situation idéale, même si le niveau de gamme n'est pas le même (Auris 2 TS "dynamic" avec roues de 15" vs Auris 2 TS 2015 "executive" avec roues de 17").
    comparaison-aurists.jpg

    La conduite a confirmé les améliorations déjà ressenties pendant l'essai de l'Auris 2015 1.2T (berline) :
    • Le bruit du moteur thermique 1.8L est atténué (mais il reste toujours audible lorsqu'il monte dans les tours).
    • Les bruits provenant des roues (bitumes rugueux, gravillons, pavés ...) sont nettement atténués, et c'est encore plus remarquable en électrique (EV).
    • Les bruits d'air à haute vitesse (autoroute à 120 km/h) semblent comparables.
    • La qualité de l'amortissement sur les pavés (il y en avait sur le parcours choisi) et sur les ralentisseurs est là aussi nettement amélioré, et contribue à la réduction du bruit.
    • La tenue de route est identique à la berline 1.2T : excellente.
    • La durété progressive du volant à partir de 80-90 km/h est notable et enlève cette sensation de sensibilité trop grande, notamment sur autoroute (à 120 km/h en Belgique).
    • Le fonctionnement du système hybride semble identique à celui de la précédente Auris.
    Niveau consommation, j'ai pratiqué l'éco-conduite propre à l'hybride (à part 2 ou 3 franches accélérations), et j'ai contenu ma consommation moyenne à 4,4 L/100 à l'OdB.
    Résultat satisfaisant malgré un démarrage batteries vides (circulation et manoeuvre dans le parc en EV, pour atteindre un endroit propice aux photos).
    auris2ts-face-ar.jpg

    Nouvel essai de l'Auris 2015 motorisation essence 1.2T

    Ayant encore le temps pour un dernier essai, j'ai eu l'idée de reprendre l'Auris 2015 1.2T afin d'étudier sa consommation sur le même parcours que celui utilisé avec l'hybride.

    Je me suis servi de la consommation instantanée (graduée de 0 à 30 L/100) et du régime moteur pour m'aider dans l'éco-conduite. Comme avec l'hybride, j'ai fait 2 ou 3 franches accélérations.

    J'ai dû jouer avec la boîte manuelle pour rester entre 1500 et 2000-2500 tours/minute, et essayer de contenir la barre de la consommation instantanée à des valeurs basses, surtout à régime stabilisé :
    • A 120 km/h, il est possible de passer sous les 5 L/100.
    • A 90 km/h et moins, il est même possible de passer sous les 4 L/100.
    La condition est d'être dans le 6ème rapport de boîte et d'avoir un oeuf sous le pied droit !

    Au final, j'ai réussi à contenir la consommation moyenne à 5,6 L/100 :
    - A comparer avec les 6,9 L/100 obtenus la veille avec le même véhicule (conduite normale à dynamique).
    - A comparer avec les 4,4 L/100 de l'hybride sur le même parcours, avec une éco-conduite comparable.

    Mais jouer fréquemment du levier de vitesses en parcours vallonné, avec une boîte manuelle qui n'est pas très souple, n'a rien d'une partie de plaisir.

    Retour en France et bilan des essais

    Nous reprenons le bus vers la gare de Bruxelles-Midi où le Thalys de 13h13 nous ramène à Paris Gare du Nord.

    Le bilan, positif à plus d'un égard, est le suivant :
    • L'accueil et la préparation de Toyota France, l'organisation de Toyota Europe, le cadre choisit ... tout a été parfait. Seules les séances de questions-réponses, à la fin des parties de conférence, ont été décevantes par le peu de questions posées, mais surtout par les réponses apportées. D'un point de vue technique, rien ne vaut des conversations avec des techniciens et ingénieurs présents (du centre technique TME) qui ont su répondre à certaines questions précises (quand ils le pouvaient).
    • Les améliorations promises pour cette nouvelle Auris 2015 sont bien effectives, et Toyota a su corriger certains points négatifs de l'Auris 2 (2012). Les bruits percus dans l'habitacle sont diminués, l'amorissement et la tenue de route ont été améliorés, et la direction assistée a été revue pour être moins souple à moyenne et grande vitesses.
    • Deux des fonctions du pack sécurité testées ("Toyota Security Sense") sont convaincantes, même si la reconnaissance des panneaux est perfectible. Nous n'avons pas pu tester les deux autres fonctions. Le prix du pack est très bas (500 €, soit moins chère qu'une peinture métallisée) et tous les niveaux de gamme peuvent en bénéficier
    • Nous n'avons pas pu essayer l'Auris 2015 de nuit. Les autres fonctions du pack sécurité n'ont pas pu être testées, pas plus que les feux bi-led en conduite nocturne.
     
    #8 Xenon31, 12 Juin 2015
    Dernière édition: 12 Juin 2015
    Hortevin, Sandoli et Arcanes aiment ça.
  9. Xenon31

    Xenon31 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    5 Mars 2015
    Messages:
    271
    J'aime reçus:
    262
    Photos de l'Auris Touring Sport 2015 version HSD (hybride) - Allure générale
    auris2ts-3q-av.jpg
    auris2ts-face-av.jpg
     
    #9 Xenon31, 12 Juin 2015
    Dernière édition: 12 Juin 2015
  10. Xenon31

    Xenon31 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    5 Mars 2015
    Messages:
    271
    J'aime reçus:
    262
    Photos de l'Auris Touring Sport 2015 version HSD (hybride) - Intérieur
    auris2-interieur.jpg

    auris2ts-places-av.jpg
    auris2ts-places-ar.jpg
    coffre-auris2ts.jpg
     
  11. Xenon31

    Xenon31 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    5 Mars 2015
    Messages:
    271
    J'aime reçus:
    262
    Photos de l'Auris Touring Sport 2015 version HSD (hybride) - Détails extérieurs
    coin-optique-av-on-auris2.jpg

    optique-ar-on-auris2.jpg
    optique-av-on-auris2.jpg
     
    Piano, Arcanes et Mathieu.D aiment ça.
  12. lexusdelta

    lexusdelta Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    1 Mars 2015
    Messages:
    409
    J'aime reçus:
    207
    Merci pour cet article .
    De mon coté j'ai eu hier par hasard l'occasion de tester la version TS avant facelift (FL) mais en version moyenne chaussée de 17 pouces.
    Comme j'avais déjà essayé la berline en 15 pouces , une remarque flagrante à propos de la direction. En 15 le véhicule est moins net surtout sur autoroute ou en virage vif mais je ne pense pas que la direction soit à asservissement constant . Donc probablement qu'au delà des nouveaux réglages de suspension sur la version FL la direction n'a pas changé ( avec toujours par ailleurs un mauvais rayon de braquage en 17 pouces hélas).
    Et comme je l'ai encore une fois remarqué , l'Auris est mieux insonorisée niveau moteur que la P+ , mieux suspendue ...et toujours aussi repoussante intérieurement !!! Quelle horreur que cette planche de bord noir et verticale. Apres les goûts et les couleurs...
     
    #12 lexusdelta, 12 Juin 2015
    Dernière édition: 12 Juin 2015
  13. Xenon31

    Xenon31 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    5 Mars 2015
    Messages:
    271
    J'aime reçus:
    262
    Je ne vais pas te contredire pour l'espace intérieur et la planche de bord : On est très loin de la Prius.
    Pour la direction assistée : Toyota affirme quand même avoir revu leurs réglages au dessus de 80-90 km/h. Je serai étonné qu'ils n'aient rien fait. Si j'ai bien compris les explications, c'est la cartographie liée à l'assistance qui a été changée. J'avoue que, sur ce point précis, je ne sais pas en quoi consiste cette cartographie (par rapport à la vitesse, à l'accélération, autre ?)
    Pour l'intérieur, il n'a pas changé, à part le grand écran, qui donne l’impression d'une moindre verticalité de la planche de bord - mais c'est très léger.
    Pour le noir : Je préférais la finition alu brossé que j'ai, ou le cuir blanc du haut de gamme. Comme tu le dis, les goûts et couleurs ... et à mon avis, ils ont dû faire quelques études marketing au niveau de la clientèle européenne pour renforcer ce noir à l'intérieur. C'est austère, sobre ... mais triste (comme VW, dont les intérieurs ont toujours eu du succès).
    J'ai d'ailleurs appris que le design des Toyota européennes était, au moins en partie, fait en France : A Sophia Antipolis.
     
    parkerbol apprécie ceci.
  14. lexusdelta

    lexusdelta Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    1 Mars 2015
    Messages:
    409
    J'aime reçus:
    207
    Oui les goûts et les couleurs...Toutefois dans le cas des VW si en France on connait majoritairement les intérieurs noirs et austère il se trouve quand meme que l'offre en "couleur" existe bel et bien chez eux ( beige souvent , parfois avec des mélanges gris clair, noir rouge, voir du bleu ou du marron , etc). Le Golf pour ne pas la nommer propose ainsi un intérieur personnalisable ( gratuit sur haut de gamme) qui permet d'échapper au noir/gris sombre à la sauce Toyota. Et même quand c'est sombre on peut jouer sur les nuances/matériaux pour ne pas en faire de trop ( la P+ n'est ainsi pas si sinistre que ça même en sombre ). Le choix des tissus des sièges ou des contre porte joue aussi sur la perception ( et la encore la TS que j'avais en prêt hier était vraiment pas attrayante !!).
    Pour en revenir sur la direction la encore il faut décoder le discours . Sachant que le train avant a reçu de nouveaux réglages en terme de flexibilité/amortissement afin d’accroître son efficacité il est normal alors que le tarage de la direction a dû être adapté en conséquence sinon il y aurait désaccord de réponse je pense. Mais de la à changer le principe de celle-ci je ne crois pas sinon c'est carrément la colonne de direction compléte qui devait être modifiée ( et ça il en le disent pas) et en plus ça ça coûte cher et n'était de toute façon pas nécessaire ( mon récent essai me l'a confirmé).
    Un copain vient lui de me présenter ce soir sa nouvelle 308 SW...et désolé mais elle enterre la pauvre Auris TS que j'avais en main hier pour moi en terme de présentation ,c'est même pas comparable !!! Alors j'espère que la version FL apporte réellement un plus car sinon aucun intérêt de prendre une Auris au delà de la version hybride si on fait pas mal de ville. Hors urbain le 1,2 130 ch BVA de la Peugeot est fantastique d'agrément et laisse l'Auris en retrait la encore (l'Auris reste toutefois plus sobre c'est un fait ).
     
    Xenon31 apprécie ceci.
  15. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 921
    J'aime reçus:
    3 414
    La boîte BVA (EAT6) de la nouvelle Peugeot 308 SW est...une boîte fabriquée par...le groupe Toyota (Aisin)... :)
     
  16. frg62

    frg62 Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    12 Juin 2014
    Messages:
    1 289
    J'aime reçus:
    1 028
    J'ai également eu l'occasion d'essayer la TS HSD 2015 chez mon CC en début de semaine. :cool:

    Sur mon parcours de référence (36 km), auquel j'avais déjà soumis en leur temps toutes les autres HSD, pas de surprise, la conso moyenne sur cette boucle a été de 4,2 l/100 km, avec une moyenne de 34 km/h.

    Pour info, 4,1 l/100 km pour la TS originale, mais le parcours a été un peu modifié et allongé, suite aux évolutions de l'urbanisme (nouveaux sens uniques et importantes zones de travaux avec déviation), et la circulation n'a pas joué en faveur de la conso.

    Info supplémentaire : avec ma P3 le soir même, je faisais 3,6 l/100 km sur la même boucle, en roulant à l'identique, mais avec un trafic ultra fluide (moyenne de 43 km/h).

    Le point qui m'a le moins plu :
    La présentation intérieure tout en noir, qui bien que sans reproche particulier au niveau de la finition (*), lorgne clairement vers les habitudes germaniques (qui a dit VW ? :D ) : Dieu que c'est austère !

    Sinon, j'ai également été frappé par les 2 points marquants de cette nouvelle mouture :

    - Suspensions vraiment confortables, encore plus particulièrement à l'arrière où ses doubles triangles font passer l'essieu de torsion de ma P3 pour un bout de bois ! :jimlad:
    (La P4 devrait enfin corriger ce problème.)
    Les casse-vitesse, quels que soit leur forme (gendarme couché ou plot carré), sont nettement mieux encaissés.

    - Insonorisation de très bon niveau... avec un (tout) petit bémol.
    Le seul son dérangeant que j'ai noté à chaque fois que je montais au dessus de 50 km/h, était le bruit d'air provenant du montant central (entre les portières).
    C'est quelque chose que je suis à présent, en général, le seul à remarquer immédiatement dans toutes les voitures, étant donné que j'ai installé des joints supplémentaires sur ma P3 ! :D
    (Lire [Audio et Insonorisation] - Tutoriel d'installation des Joints d'étanchéité Additionnels Toyota sur Prius | Hybrid Life : Forum Automobile Hybride)

    J'ai donc le sentiment que cette Auris MC ;) pourra utilement bénéficier de cet upgrade, le joint du montant central pouvant p-ê suffire pour commencer.

    Je suis à présent curieux d'essayer la version 1.2T (pas encore arrivée en CC), plus particulièrement avec sa boite auto CVT (**), qui annonce de meilleures consos que la BM :

    auris_12t.jpg
    Source : toyota.be

    Et je pense effectivement que le couple fourni par le turbo, dès les plus bas régimes (185 Nm de 1.500 à 4.500 t/m), devrait s'associer particulièrement bien avec la transmission auto, permettant ainsi une conduite coulée, pas trop énergivore.

    A vérifier...

    (*) Et SVP, ne confondons pas "qualité perçue" et "luxe perçu", ce que tout le monde fait joyeusement pour le moment...
    (**) Eh oui, la Multidrive S sera dispo en Belgique ! :p;)
     
    #16 frg62, 13 Juin 2015
    Dernière édition: 13 Juin 2015
    parkerbol et Xenon31 aiment ça.
  17. Xenon31

    Xenon31 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    5 Mars 2015
    Messages:
    271
    J'aime reçus:
    262
    @frg62 :
    Ce bruit d'air au niveau des montants de portières (surtout du haut, proches des oreilles) n'a pas progressé. J'ai regardé attentivement les joints qui sont identiques à ceux de mon Auris.
    Merci pour ta comparaison avec joints additionnels. Je sens que cela va être ma prochaine commande, après le filtre habitactles anti-particules fines.

    Je trouve ce bruit d'air un peu pénible à au dessus de 100-110 km/h, surtout sans autoradio (je ne l'ai jamais mis pendant les essais, je laissais juste les infos sonores du GPS pour le parcours du circuit).

    Je suis ravi que tu ais pu essayer la nouvelle Auris 2015 ;)

    @lexusdelta :

    Les anciens possésseurs de véhicules francais, peu fiables et polluants (diesel) se tournent de plus en plus vers les hybrides Toyota, peu honéreuses pour la technologie notamment pour la compacte Auris (80% des ventes d'Auris sont des hybrides en France) et la citadine Yaris.
    Le gain de 2 places de l'Auris dans le classement des compactes vendues en France, entre 2012 et 2014, est révélateur d'une tendance qui ne va pas s'inverser, surtout avec cette version Auris 2015 (Toyota table sur +9% de ventes d'Auris en Europe en un an).

    Pas de quoi inquiéter les marques francaises à court terme, qui totalisent 57% des parts de marché des compactes (308, Megane et C4) en 2014, contre 5,7% pour l'Auris.

    Pour ma part : Entre posséder une "belle" voiture de marque francaise dont la fiabilité va de l'excécrabe (Renault Laguna 2) au médiocre (C3), et avoir une moins belle voiture hybride, dont le système HSD est parmi les plus fiables au monde, et qui est la voiture à moteur thermique la moins polluante et dont la consommation énergétique est très proche des meilleurs diesel : Mon choix est fait. Je privilégie le contenu plutôt que l'emballage.

    Et qu'on ne me parle plus d'emplois en France : les citadines et compactes des marques francaises ne sont quasiment plus fabriquées en France. Et la Toyota Yaris est même devenu le véhicule le plus fabriqué sur le territoire francais (un paradoxe bien francais, quand on sait que les constructeurs francais possèdent environ la moitié des parts de marchés des ventes de VP en France).

    L'absence de concurrence réelle et sérieuse en technologie hybride accessible (< 30 000 €) laisse un boulevard à Toyota. Sa nouvelle mouture d'Auris devrait faire un carton (Toyota table sur +9% de vente en Europe en un an).
     
    #17 Xenon31, 13 Juin 2015
    Dernière édition: 13 Juin 2015
  18. lexusdelta

    lexusdelta Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    1 Mars 2015
    Messages:
    409
    J'aime reçus:
    207
    Pour en revenir à la 308 II ces ventes elles progressent en Europe de 12%...Donc pas si mal surtout que question fiabilité je ne pense pas que ce soit une " Laguna " ( qui devait être une des pires françaises de l"histoire !!). Et la 308 est bien fabriquée en France contrairement a l'Auris.
    Pour le coup de la Yaris numéro un en France c'est vrai que c'est un paradoxe inouï !!
     
    Xenon31 apprécie ceci.
  19. Barace

    Barace Lecteur Inscrit

    Inscrit:
    13 Juin 2015
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    2
    La 308 est certainement une très bonne voiture, et son 1.2 thp 130 un excellent moteur (mais dont il faudra juger la fiabilité sur le long terme ..). Idem pour la boite EAT 6 de Aisin. La comparer toutefois à l'Auris hybride ne présente ici aucun intérêt, l'une étant un véhicule hybride, avec la philosophie de conduite qui va avec, l'autre pas. On n'achète pas, je pense, une 308 1.2 thp 130 pour pratiquer l'éco conduite zen, ni pour rouler majoritairement en milieu urbain ou péri urbain. En terme de prestations, elle doit être comparée à des véhicules essence de catégorie similaire, Golf 1.4 TSI DSG 7, Mégane TCE 130 ou encore la nouvelle Astra, tournant tous coté conso entre 7.5 et 8.5 l/100 au bas mot. Pour l'Auris non hybride, la seule comparaison pertinente serait le 1.2 T avec son équivalent PureTech Peugeot en version 110cv. Malheureusement, aucune des deux n'est proposée en boite auto. Mais leur prestation en BVM semble assez proche, y compris en conso, avec un "toucher de route" certainement meilleur coté 308. Quant à l'Auris HSD, elle n'a aucune vrai concurrente dans sa catégorie, et ses ventes ne sont pas près de s'arrêter de croître, l'avenir appartenant aux motorisations hybride, comme souligné d'ailleurs lors du dernier Vienna Motor symposium.
     
    Xenon31 apprécie ceci.
  20. lexusdelta

    lexusdelta Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    1 Mars 2015
    Messages:
    409
    J'aime reçus:
    207
    N'importe quoi ! Clair qu'une HSD est idéale pour la conduite zen . ..mais faut pas dire qu'une 308 BVA ne le permet pas !! Au contraire comme toute voiture a boite auto , elle incite aussi a conduire en douceur . Mais pour cela faudrait déjà en essayer une . En France encore peu de personnes savent conduire une voiture a boite auto "classique" ( pas DSG qui incite elle plutot une conduite active on va dire). A prix comparable une 308 130 bva sera aussi agréable globalement qu'une Auris HSD de meme puissance et performance...mais effectivement plus gourmande en usage péri urbain/urbain. Mais pas plus de 6,5l moyenne en sachant conduire normalement ( je ne sais d'ou sorte ces 8l de moyenne !!?)
     

Partager cette page