1. Bienvenue Visiteur sur HybridLife.org
  2. Votre forum HybridLife est disponible sur Tapatalk.

[Transport] Et si le prochain Airbus Régional est aussi Hybride Electrique?

Discussion dans 'Le Développement Durable au Quotidien' créé par Hortevin, 17 Mai 2014.

  1. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 937
    J'aime reçus:
    3 427
    Article rédigé par Hortevin, propriété du forum Hybrid Life

    La technologie hybride électrique débarque aussi en Aéronautique
    : le leader européen Airbus est en train de développer leur prochain avion de transport régional, nommé E-Airbus, entre 70 et 100 places, autour de la technologie Hybride électrique.

    E-Airbus-Avion-Hybride-1.jpg

    Comment ça marche?

    L'idée est d'utiliser uniquement 6 moteurs électriques pour propulser l'avion, et utiliser 1 moteur thermique (Turbine) pour générer l'électricité; l'avion est équipé des batteries Lithium Air de haute capacité.
    Ce système est donc un système hybride en série, qui diffère donc de Prius, mais ressemble davantage à Chevrolet Volt.

    Petite vidéo explicative:


    La Turbine (moteur thermique) peut alors être uniquement optimisé pour générer de façon le plus efficace l'électricité, sans se soucier de la performance ou des autres contraintes de vol.
    Les moteurs électriques peuvent fonctionner comme des éoliennes lors des phases de descente.

    Bref, comme une voiture hybride, on peut alors rester en mode électrique pour la croisière, recharger la batterie lors de la descente...ce qui ferait de réelle économie en carburant.

    E-Airbus-Avion-Hybride-4.jpg

    Tout comme les automobiles, les avions utilisent de plus en plus les ressources électriques (Actionneurs, systèmes multimédia, confort pour les passages...etc), et il est alors évident cette tendance à vouloir "électrifier" de plus en plus l'appareil et finir par propulser en électrique.
    (Le Boeing 787 Dreamliner est un bel exemple de cet électrification: quasiment tous les systèmes sont électriques et il est capable de générer suffisamment l'électricité pour une ville.)

    [Petit aparté: le but d'électrifier un avion, ce n'est pas pour le plaisir, il y a un réel intérêt:
    -On mutualise les énergies utilisées pour les différents équipements: par exemple, on utilise de l'énergie hydraulique pour sortir le train d’atterrissage, or on en sert que quelque minutes par vol, on a donc ajouté de la masse (équipement pour produire et stocker l'énergie hydraulique) que nous ne pouvons pas utiliser ailleurs. Or avec un actionneur électrique, il ne fait que utiliser l'énergie électrique qui pourrait être servit dans d'autres systèmes/équipements de l'avion.
    - Réduire le coût de maintenance: les pompes et les tuyauteries hydrauliques/pneumatiques sont cher à entretenir, car il faut vérifier l'étanchéité, et vider complètement le système pour faire la maintenance.]

    A lire: Boeing 787 : le choix de l'avion tout électrique - Aéronautique

    Tout comme le secteur automobile, on est arrivé à bout du potentiel de l'optimisation des moteurs thermiques (sauf Open Rotor qui va arriver) dans l'aéronautique, utiliser un système hybride électrique, pour disposer d'une énergie alternative, permet de ne pas gaspiller de le carburant dans les phases inutiles.

    Il serait drôle de demander: Est ce que les ingénieurs d'Airbus Groupe (ex-EADS) se sont inspirés des idées du secteur Automobile (Toyota Prius par exemple?) pour comprendre les pistes de réduction possible de consommation (freinage, croisière...etc)?

    E-Airbus-Avion-Hybride-3.jpg
    (Maquette dévoilée lors du Salon de Bourget en 2013)
     

    Fichiers attachés:

    Toyanto et Siegfried aiment ça.
  2. FoLuxo

    FoLuxo Silence, on roule !
    Membre du personnel

    Inscrit:
    30 Juin 2014
    Messages:
    1 481
    J'aime reçus:
    1 050
    Très intéressant. J'avais entendu parler des systèmes de roulage au sol électriques, pour économiser du carburant pendant les phases avant et après le décollage mais pas de ce genre d'hybride en série. Les locomotives diesel-électriques utilisent déjà le même système, pourquoi pas les avions ; il faut voir les besoins en stockage d'électricité (batterie ou supercapaciteur) en terme de poids et volume.
     

Partager cette page