[Le Point Sur] Le marché des voitures hybrides et électriques en Europe et dans le Monde

mark13

Membre HybridLife Confirmé
13/12/16
2 231
816
690
#23
Il est peut-être temps de trouver une Zoe sous-dotée pour une mise à niveau (3500€ quand même)

Renault Zoé : le premier rétrofit batteries expliqué en détails

Ce surcroît d'autonomie semble modifier le regard du proprio sur ses habitudes et velléités de voyage:

"
« Je n’ai ainsi aucune crainte pour aller à la limite de la Lituanie en 2 jours, des bornes rapides gratuites étant installées tous les 50 kilomètres en Allemagne et en Autriche », illustre-t-il.

« En revanche, ça me manque ces pauses tous les 120-150 kilomètres pour prendre un café, me dégourdir les jambes, consulter ma messagerie, trouver avec ChargeMap les coins où m’arrêter pour visiter au mieux les régions traversées », reconnaît-il, un brin nostalgique. « Je ne trouve pas qu’une autonomie de 150 km soit trop faible : c’est une autre façon de se déplacer », plaide notre interviewé, adepte de ce qu’il appelle « la slow motion anti-stress ».
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
843
467
690
55
Beauvais
#24
Sur un trajet aussi long, il va devoir recharger plus d'une fois. Que sa batterie fasse 150 ou 300 km d'autonomie, le temps de charge restera le même (30 mn pour 150 km, 60mn pour 300 km). Il peut donc continuer à s'arrêter tous les 120 km si ça lui chante, sans abaisser son temps de trajet.
 
J'aime: Grigou

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 396
5 087
790
31
Fontenay le Fleury
#26
Il y a eu la publication du bilan du marché automobile français de l'année 2018 :
Essence, diesel, hybride, électrique : le marché français par énergie en 2017

Ce qui est intéressant, c'est que le segment de l'hybride-hybride rechargeable continue une belle progression, passant de 2,9% de part du marché à 3,9%! Alors qu'au même moment, l'électrique stagne à 1,18% en 2017, contre 1,08% en 2016.



Notons également que sur le marché d'occasion, je vous invite aussi à consulter un bel article de Caradisiac:
Marché de l'occasion, le grand bilan 2017 : des ventes records, la Clio toujours plébiscitée par les Français

Marché_Voiture_Occasion_2017_Type_Motorisation.JPG


Malgré donc tous les actualités qu'on bombarde dans les médias, trouvez vous normal que les voitures électriques peinent à décoller dans la vraie vie?
 

mark13

Membre HybridLife Confirmé
13/12/16
2 231
816
690
#27
Si j'en crois mon unique expérience chez VW il y a plus d'un an déjà, j'attends toujours qu'on me rappelle pour un essai de la e-Up!
Je veux dire par là que les concessionnaires n'ont probablement pas intérêt à vendre de l'électrique:
- promesse d'agrément difficile à tenir compte tenu d'un changement d'habitude et de rapport à l'automobile difficile à s'assurer de la part du client.
- solution de recharge mal défendue par les même concessions car leur propre chargeur mal placé, voire inaccessible
- types différents de véhicules encore assez retreints pour chaque marque donc pas de choix à proposer
- technologie pas encore à la hauteur des standards d'utilisation de véhicule personnel en autonomie et habitabilité
- qui dit voiture électrique dit logement individuel propriétaire, le plus souvent extra-muros rendant plus délicat l'achat d'une électrique comme seul véhicule d'un foyer, au final moins de clients potentiels
- donc trop cher pour un deuxième véhicule pour la majorité, donc difficile à fourguer

et j'oubliais: moins de retour atelier pour entretien, réparation etc...
 

RomeoVictor

Membre HybridLife Confirmé
22/2/16
60
31
190
50
#28
Malgré donc tous les actualités qu'on bombarde dans les médias, trouvez vous normal que les voitures électriques peinent à décoller dans la vraie vie?
Normal : non
Logique : oui
Faut pas chercher bien loin les causes. En plus de ce qui a été listé par mark13 je dirais : le prix, le prix, le prix

La réalité économique peut prendre le pas sur la conscience écolo.
Et une voiture à 40k€ et plus c'est beau dans les magazines, mais ça n'est pas ça qui va accélérer la transformation.
Le tarif de la Zoé semble alléchant, mais la location des batteries vient tout compromettre.

Quand je vois les articles sur Tesla, BM, Volvo et consort, j'ai l'impression de voir un épisode de Turbo sur M6 : beaucoup de reportage sur des voitures d'exceptions que très peu d'entre nous peuvent se payer.
 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 396
5 087
790
31
Fontenay le Fleury
#29
Il semble que la Zoé s'en sort pas mal : 14% d'augmentation des ventes.
Mais oui je suis d'accord qu'en deuxième voiture du foyer, tous les voitures électriques sont trop chères...

Et je me demande si les gens sont prêts pour acheter une voiture électrique d'occasion, sachant que la capacité de batterie se dégrade au fur et à mesure. Car c'est tout de même étrange le faible nombre de transaction des voitures électriques d'occasion.
La part de marché passe du VN 1% à VO 0,1%... soit un ration de 1:10. Alors que sur l'hybride, on est sur un ratio de 1:4...

Sinon pour nos amis belges, je viens de voir que la situation n'est guère mieux :
À peine 2.713 voitures électriques immatriculées en Belgique en 2017
 

david85

Membre HybridLife Confirmé
22/10/16
843
211
690
39
#30
La grande majorité des gens pensent encore qu'une hybride se branche sur secteur.
Alors, la baisse de la capacité de la batterie d'une électrique, c'est une chose inconnue.

Les gens ont en tête que les VE ne les concerne pas d'une manière ou d'une autre.
À tord peut-être.

En occasion ce n'est pas mieux.
 
Dernière édition:

FREDO78

Membre HybridLife Confirmé
29/12/17
896
393
690
51
#31
Le marché des véhicules hybrides et électriques est encore un marché de niche. Les gens en entendent parler mais n'en savent pas plus que ça sur le fonctionnement, les avantages, les inconvénients. Beaucoup en ont une idée vague.

Maintenant, l'hybride est quand même la solution la plus souple pour convertir un client lambda en conducteur plus soucieux de son environnement. On passe relativement facilement d'une conduite en diesel ou essence à une conduite en hybride. On est aussi plus rassuré car on sait qu'on peut rouler sur de grandes distances en sachant qu'on trouvera toujours une pompe à essence comme avant.

Pour l'électrique, les contraintes sont encore trop importantes. L'autonomie est encore un gros soucis et ça nécessite une logistique plus importante. Ca sera intéressant pour dans quelques années quand les véhicules permettront de faire 500 km ou plus tout en ayant une conduite normale et non pas en faisant attention à sa façon de conduire. Il faut attendre que d'autres "essuient un peu les plâtres" de ce type de motorisation.

Le prix aussi est un frein important. Je pense que beaucoup de personnes ne sont pas prêtes à mettre des sommes aussi importantes dans un véhicule électrique. De plus, si le marché explose, il faudra alimenter tout ce parc en électricité et en France, on sait d'où vient notre électricité. J'avais lu qu'il faudrait construire plusieurs réacteurs nucléaires si on voulait augmenter très sensiblement le nombre de véhicules électriques.
 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 396
5 087
790
31
Fontenay le Fleury
#32
Bon, pour info, voici le bilan des ventes de Toyota 2017 en France :
Forte progression de Toyota France en 2017 grâce à l’hybride

Sur un marché véhicule particulier en hausse de 4,7%, Toyota a fait +13,6% en 2017.
Diesel n'est plus qu'à 7% des ventes de Toyota, et 60% des ventes chez Toyota / 99% chez Lexus sont des voitures hybrides.

La Toyota C-HR par exemple, s'est vendue à 89% en hybride, avec plus de 15 000 véhicules vendus.
 

FREDO78

Membre HybridLife Confirmé
29/12/17
896
393
690
51
#33
En effet, je ne suis pas étonné de ces chiffres. On assiste un changement des comportements à cause des nouvelles législations dans le domaine auto (taxation + importante du diesel, contraintes de circulation en période de pollution, mauvaise image....). L'hybride est la solution la plus simple à envisager si on veut sortir du diesel et l'électrique est encore trop contraignant à l'usage. De plus, la gamme hybride c'est bien étoffée et les modèles lancés par Toyota collent mieux aux goûts des acheteurs (par rapport aux Prius qui ont un look qui ne peut pas plaire à tout le monde).
 

mark13

Membre HybridLife Confirmé
13/12/16
2 231
816
690
#34
Personnellement je préfère modérer cet enthousiasme.
Les excentricités stylistiques des Prius 4 et C-HR peuvent à terme devenir une limite à leur succès.
Si j'en juge par les types de véhicule les plus vendus, il reste des places à combler dans la gamme: une compacte monospacisante, un vrai monospace qui soit plus cross-over que SUV (façon Renault Espace), un modèle intermédiaire entre Yaris et Auris et bien sûr un rival aux Captur, Stonic, T-Roc etc.
Sinon 2018 sera inévitablement en hybride l'année des Coréens...

Quant à Lexus, l'accueil du UX sera le moment du jugement d'un parti pris esthétique encore plus audacieux, plus risqué que celui de Toyota. Il faudra alors que le confort et la pertinence des aides électronique soient encore un peu plus à la hauteur de la réputation de la marque, sinon....
 

RomeoVictor

Membre HybridLife Confirmé
22/2/16
60
31
190
50
#35
vidéo intéressante sur les freins à l'achat d'un EV, ainsi qu'une perspective du développement desdit EV.
A noter le 1,8% du marché UK, très similaire au nôtre. On peut imaginer que la courbe de développement présentée est applicable à notre pays.
 

IDF95

Prius Plug-In
4/11/17
504
245
690
46
#36
J'étais passé chez VW pour la Golf GTE. Mais je dois dire qu'ils ne sont pas demandeurs de nouveaux clients.
Si je dois mettre près de 50.000 € dans une voiture, j'attends un service premium et des efforts de la part du concessionnaire.
Tout cela fût vite vu.
- j'ai attendu 40 mn pour avoir un vendeur de libre (il me semble que le Tiguan se vend super bien)
-Même pas un café pour attendre
-Lorsque j'ai voulu essayer la voiture, il a fallu prendre un rdv
-et aucun geste commercial

Et j'avais ce désagréable sentiment que j'avais de la chance de pouvoir accéder à la Golf GTE, comme si on me faisait passer un test d'éligibilité!!!!

Alors je me suis dis que pour acheter une voiture à ce prix qui ressemble à n'importe quel autre Golf dans la rue et avoir le service d'une marque généraliste... pas pour moi.

Chez Toyota, le contraire. Ils étaient à l'écoute. J'ai mon café qui m'attend à chaque fois que je passe la porte de la concession. J'ai essayé le RAV4 Hyb, le CHR et la Prius avant de faire mon choix. Et j'ai eu un geste commercial (pas énorme, mais c'est un geste) Puis:
Lorsque j'ai voulu faire installer mes protection de jantes ( http://hybridlife.org/threads/protection-de-jante-alloygator.3339/ ) le concessionnaire les à faite pour moi gratuitement.

Résultat, le choix est vite fait. J'ai une Prius Plug-in qui ne ressemble pas à toutes les autres Golf dans la rue pour moins cher avec un service comme chez BMW (ils avaient la même approche)
 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 396
5 087
790
31
Fontenay le Fleury
#37
L'automobile européenne reprend des couleurs. Les constructeurs ont écoulé plus de 15 millions de voitures neuves dans l'Union européenne en 2017, pour la première fois en 10 ans, selon les statistiques de l'Association des constructeurs européens (ACEA) publiées ce mercredi.

Les immatriculations ont progressé de 3,4 % par rapport à 2016, pour la « quatrième année consécutive », selon l'ACEA. Avec 15,1 millions de voitures, le marché européen se rapproche du record de 2007 (15,9 millions).

Dans l'ensemble, l'Italie et l'Espagne enregistrent les plus fortes hausses (respectivement + 7,9 % et + 7,7 %), devant la France (+ 4,7 %) et l'Allemagne (+ 2,7 %). Des chiffres qui contrastent avec ceux du Royaume-Uni, en plein Brexit, où les ventes se replient de 5,7 %, « pour la première fois en six ans ».

Les marques françaises restent loin derrière le groupe Volkswagen, qui pèse toujours près d'un quart du marché (23,7 %). Avec 2,3 %, la croissance de l'allemand reste néanmoins inférieure au rythme du marché européen.

Avec 1,8 million de voitures écoulées, PSA détient 12,2 % du marché européen.

Tout juste au-dessus du million d'unités, Ford recule très légèrement (-0,2 %), l'Italo-américain Fiat-Chrysler (FCA) voit ses ventes de voitures neuves augmenter de 4,9 %.

Juste sous la barre du million, le groupe BMW (marque BMW et Mini) augmente légèrement ses ventes (+ 0,9 %). Daimler connaît quant à lui une hausse de 4,8 % (953.614 voitures) et Toyota bondit de 13 % (684.000 unités), porté par le succès de ses modèles hybrides.

Article : Les Echos
 

Hybridébridé

Membre HybridLife Confirmé
9/9/15
649
873
690
58
#39
Étonnant que nos administrateurs amoureux de la marque n'aient pas relayé cette news officielle de Toyota qui donne le récapitulatif de ses ventes hybrides depuis ses débuts dans les différentes parties du monde. Je profite donc d'une niouse sur la Ioniq pour la diffuser.

Lescommentaires d'automobile propre , qui avait relayé la niouse avec des graphiques.

Après 4 années de stagnation entre 2012 et 2015 (alors qu’étonnamment le prix du baril était élevé), on note une belle progression en 2016, et encore mieux en 2017. Il ne faut pas attacher d'importance au chiffre de 1,5 millions de véhicules atteint l'année dernière, puisqu'il s'agissait d'un objectif revu à la baisse suite justement à cette stagnation.

Plus intéressante est la progression des différents marchés :
  • Le japon stagne depuis 6 ans,
  • L'amérique baisse depuis 5 ans,
  • L'Europe progresse continûment mais décolle véritablement à partir de 2016 : c'est l'effet du dieselgate. Je le constate dans mon entourage. Des collègues férus de diesel que j'essayais en vain de convaincre de passer à l'hybride s'y convertissent maintenant à tour de bras.
  • Il y a aussi le reste du Monde, qu'oublie de citer AP, et qui progresse énormément sur les 2 dernières années pour apporter une contribution décisive au chiffre global.
Mais attention pour Toyota, la production de la Ioniq sort de la marginalité. Et l'offre hybride coréenne s'élargit rapidement.

Alors, à quoi peut-on s'attendre et que suivre d'ici début 2020 ? Voici un intéressant insight sur le plan produit passé et futur proche de Toyota.
  • Aux USA, je vois mal Toyota redresser la barre, avec la Tesla Model 3 et autres Chrevrolet Bolt qui va finir par monter en cadence. De l'autre côté thermique de la médaille, prix du carburant et je m'en foutisme écologique encouragé par l'administration actuelle ne favoriseront pas la progression des hybrides,
  • Au Japon, il sera intéressant de comparer les positions respectives des Prius 4 et Nissan Leaf 1.5 : sont-elle complémentaires ou vont-elles entrer en concurrence ?
  • En Europe, il reste un bel espace de progression pour les HSD, car la dynamique dieselgate continue (alimentée par la surenchère des gouvernements sur l'arrêt des thermiques à courte échéance... intenable !), la menace VE de grande diffusion n'arrivera vraiment qu'en 2020, et l'élargissement du périmètre du HSD avec le potentiellement prometteur Hypower (à tous les coups une idée de Didier Leroy). La progression de la capacité des batteries des PHEV devraient booster leur progression, mais elle se fera aux dépend des thermiques et pas de hybrides à mon avis.
  • Le reste du monde : je ne connais pas assez les marchés, de plus disparates, mais on ne voit pas pourquoi Toyota ne continuerait pas à progresser.
Bref, globalement, deux probables belles années de ventes hybrides pour Toyota que ce dernier doit mettre en oeuvre pour accélérer son électrification, car à partir de 2020, ça sera une autre histoire...
 
Dernière édition:

FREDO78

Membre HybridLife Confirmé
29/12/17
896
393
690
51
#40
En France, Toyota a encore une belle marge de progression car on sent une réelle curiosité (intérêt ?) des gens pour les motorisations hybrides suite aux différentes annonces dans le domaine de l'automobile (dieselgate, prix du gasoil, nouvelles réglementations...). Pour ceux qui souhaitent franchir le pas, l'hybride reste une solution simple et toyota apparaît pour beaucoup de nouveaux "convertis" comme le plus légitime. Pour ceux qui connaissent plus ce domaine, les Coréens sont aussi une alternative crédible. Dans 4 à 5 ans, il y aura beaucoup de changement dans le domaine des véhicules électriques qui rendront ce marché plus concurrentiel.