1. Bienvenue Visiteur sur HybridLife.org
  2. Votre forum HybridLife est disponible sur Tapatalk.

[Economie & Politique] Les Constructeurs Automobiles Européens se réunissent pour empêcher la "Diabolisation du Diesel"

Discussion dans 'Les Actualités Automobiles' créé par Hortevin, 16 Mars 2015.

  1. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 921
    J'aime reçus:
    3 412
    En Europe, après des années de soutien à la motorisation diesel, les politiciens et le public commencent à tourner le dos au "Diesel propre" qui a crée des pics de pollution (NOx et micro-particules) dans les centre-villes européens.
    Afin de protéger le marché de l'automobile diesel, plusieurs constructeurs automobiles situés au Grand Bretagne, dont Jaguar, Land Rover, Ford, Volkswagen et BMW, se sont réunis mercredi dernier, pour lancer une campagne "Contre la diabolisation du moteur diesel".

    SMMT_Défense_diesel.jpg
    Mike Hawes, le PDG de SMMT (The Society of Motor Manufacturers and Traders Limited, équivalent du CCFA, comité des contructeurs français d'automobile) a largement condamné les politiques de Londres, voir: Islington Council rubbishes claim diesel is being ‘demonised’ - News - Islington Gazette)

    Pourquoi les constructeurs européens paniquent? En effet, le vent commence à tourner mal pour les voitures diesel: Paris a plaidé non diesel en 2020, et Londres commence également à adopter des mesures sévères
    (Au Nord de Londres, à Islington, les résidents possédant un véhicule diesel paiera 140 euros supplémentaire par an, pour le frais de parking résidentiel, et deux autres villes ont pris des mesures similaires).

    "We're committed to improving air quality in Islington, and diesel fumes are a major cause of air pollution. Pollutants in diesel exhausts have been linked to heart and lung diseases, which are major causes of serious and long-term health issues and even death in Islington, and the surcharge will encourage a move away from diesel."
    – CLLR CLAUDIA WEBBE, ISLINGTON COUNCIL

    Note: On voit que Londres a pris des mesures bien plus pragmatiques que la mairie de Paris, qui ne fait que parler... :banghead:

    Pour ces constructeurs, c'est un choc: ils réclament que, après avoir investi plus d'1,4 milliard d'euros et 1700 création d'emplois sur la technologie diesel afin de la rendre plus propre;
    "Les déclarations récentes sur les voitures diesel conduisent à des mauvaises prises de décision politiques et détruisent la confiance de la population sur les moteurs diesel. Il est temps de corriger le tir", affirme Mike Hawes, le PDG du comité des contructeurs automobiles britannique.

    Son argument: les nouveaux diesels, équipés de filtre particules et catalyseurs, sont capables de filtrer la plupart des émissions nocifs pour la santé (comme NOx ou Micro-Particules).

    Londres_Bouchon_Traffic.jpg

    Or selon les études menées en Angleterre, les émissions réelles des moteurs diesels sont largement sous évalués: les voitures diesels (y compris les récents Euro 5 ou Euro 6) polluent en réalité 5 à 7 fois plus que les tests laboratoires de certification.

    Cet étude a fait beaucoup d'échos en Angleterre et je pense que ça a contribué aux prises de décision comme le supplément de frais de parking pour les voitures diesel à Islington.
    Et là les constructeurs ont vraiment peur, car ce type de politique va vraiment influencer le choix d'achat de la population; rappelons que le Royaume Uni est le 2ème marché automobile eu Europe, et si on prend l'exemple de Volkswagen qui occupe 20% du marché anglais, plus de la moitié des voitures Volkswagen vendues en Angleterre sont des voitures diesel.
    D'ailleurs, si on prend Volkswagen Passat, 99% des ventes sont du diesel.

    Par conséquent, ce marché est si crucial, que "les constructeurs vont défendre avec dents et ongles le diesel aussi longtemps qu'ils le pourraient", dit Greg Archer, le responsable de véhicule propre au département de Transport; alors que la pollution de l'air tue 4000 londoniens par an.

    Pour se défendre: Les constructeurs affirment qu'en 2020, les voitures diesel seront uniquement responsables de 7% de la pollution au centre ville, et "il faut 42 million de voitures diesel Euro 6 pour polluer autant qu'une grande centrale électrique charbon, en terme de NOx".

    Or G.Archer dit que c'est de la désinformation: "Les centrales électriques charbon polluent dans la campagne, sur une hauteur de 80m, alors que si vous poussez une poussette dans la rue piétone, c'est les gaz d'échappement que le bébé respire".

    A lire:
    UK Motors fights "Demonisation" of Diesel cars
    mais aussi:
    Carmakers braced for European crackdown on diesel vehicles
     
  2. stef

    stef Carpe Diem

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    2 095
    J'aime reçus:
    554
    C'était certain, sinon ce serait une révolution industrielle :D
     
  3. Photoff

    Photoff Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    10 Mars 2015
    Messages:
    350
    J'aime reçus:
    199
    Le diesel est le pire carburant pour l'environnement. C'est un secret de polichinelle. Le lobby avait bien fonctionné jusque là car il était moins cher à la pompe et on arrivait à faire croire aux usagers que c'était propre.

    De l'aveu du concessionnaire Toyota chez qui j'ai commandé ma voiture (je parle beaucoup de lui en ce moment car il m'a beaucoup informé sur la tendance actuelle), ils ne vendent quasiment plus de diesel. Les consommateurs ont peur que le diesel deviennent aussi cher que l'essence à la pompe et qu'il soit interdit en ville. En gros, là où devrait être sa place.

    Pour bien connaitre la Corée du Sud, ce pays n'autorise que diesel que pour les professionnels (et beaucoup de taxis en GPL). D'ailleurs on peut remarquer que chez les constructeurs tels que Kia et Hyundai, le diesel est arrivé très très tard sur le marché européen.
     
    Lel et stef aiment ça.
  4. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 921
    J'aime reçus:
    3 412
    Je pense que ça dépend beaucoup de la taille du véhicule: si les gens achètent aujourd'hui plus de citadine essence (Up!, Yaris, 208 ou Clio), faut pas se leurrer, les grands voitures (Verso, Scenic, Passat...etc) ils les achèteront en diesel systématiquement.
    C'est parfois moins cher (malus CO2 qui fait très mal aux voitures essences) et moins cher à la pompe.
    De plus, comme les nouveaux moteurs essences sont tous turbo + injection directe, c'est aussi cher à entretenir que les diesels.

    C'est là où le système hybride (HSD) de Toyota représente un réel alternatif: moins cher à entretenir que le diesel, plus économe que les essences, et consomme moins ou équivalent au diesel; le gain en consommation est d'autant plus remarquable que sur les grosses voitures.
    Il suffit de regarder ce tableau: Les véhicules les plus économiques en carburant - Spritmonitor.de, pour constater qu'une Prius qui fait la taille d'une berline familiale DS5, consomme autant qu'une citadine diesel Citroën DS3.
    Alors que la Yaris hybride peut être battue par les diesel de sa catégorie.
     
  5. frg62

    frg62 Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    12 Juin 2014
    Messages:
    1 289
    J'aime reçus:
    1 028
    Ce qui est un complètement idiot.
    Ce n'est pas la taille de la voiture qui doit déterminer la motorisation, mais son usage !!!

    Le diesel reste un choix cohérent si l'on effectue un grand kilométrage annuels, très majoritairement sur routes et autoroutes.
    Mais même en roulant beaucoup, si l'on passe sa vie en ville et/ou dans les embouteillages, alors les motorisations à essence et/ou hybrides s'imposent.

    Le seul autre cas où le diesel est défendable, c'est quand on tracte régulièrement des remorques lourdes.
    Quoique... pour combien de temps encore ?
    Je ne serais en effet pas surpris de voir arriver bientôt des motorisations essence de plus grosse cylindrée, qui reprendront les technologies appliquées aux petits moteurs de dernière génération.
    Et donc proposeront (presque) un couple de diesel à bas régime, et ceci :
    - sans trop consommer,
    - sans les problèmes de chahut et de vibrations propres au diesel, très couteux à circonscrire dans le segment premium,
    - avec le plaisir de l'allonge d'une motorisation essence (montée dans les tours pas "castrée").
    Pas d'accord, les coûts seront inférieurs, ce type de motorisation n'étant pas affecté par tous les problèmes d'encrassement et de dérèglement propres au diesel.
    Ceci parce que le volume de micro-particules émises (avant dispositif de dépollution) est très nettement inférieur.
    Mais les coûts d'entretien des hybrides seront encore inférieurs, parce qu'il y a moins de pièces d'usure (embrayage) et que celles qui sont encore présentes, durent plus longtemps (freins).
    Le point faible de ces motorisations essence restera en effet la consommation réelle, en ville et dans les encombrements, deux domaine où l'hybride gagne à tous les coups.
     
    #5 frg62, 16 Mars 2015
    Dernière édition: 16 Mars 2015
  6. Photoff

    Photoff Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    10 Mars 2015
    Messages:
    350
    J'aime reçus:
    199
    Oui parce que le Malus est uniquement basé sur le taux de CO2.
    Oui parce que la taxe sur le Diesel est moins importante que celle sur l'Essence.

    Ce sont ces deux points qui arrangent les constructeurs européens car il n'y a que le marché Européen ou le diesel se vend bien. Il faut donc que les gens achètent du diesel et on a fait croire jusqu'alors que c'était plus écologique que l'Essence.
    Et ce sont ces deux points qui sont remis en cause. Pour en revenir à ce que je disais plus haute, c'est justement parce ce que c'est actuellement remis en cause que l'acheteur hésite de plus en plus à prendre un diesel.

    Quelle solution de remplacement ?
    Electrique ? Autonomie et temps de charge qui limite à de petits trajets quotidiens.
    Hybride ? Sans aucun doute. En plus, il y a un bonus écologique (pourtant uniquement basé sur le C02).
     
  7. FoLuxo

    FoLuxo Silence, on roule !
    Membre du personnel

    Inscrit:
    30 Juin 2014
    Messages:
    1 476
    J'aime reçus:
    1 050
    Je suis rassuré : il n'y a pas que les décideurs français qui réfléchissent avec leurs pieds. Les anglais non plus n'ont pas l'air d'avoir une politique cohérente basée sur des faits et des objectifs. On est encore dans le "à la télé on n'arrête pas de dire que c'est sale, alors il y a moyen de taxer un peu".

    Désolé de le dire comme ça mais en soi rien n'est propre, il faudrait synthétiser les différentes études pour voir ce qui est le moins sale, ou le plus renouvelable, ou (en fin de compte) qui pose le plus de problème à différents termes, et à partir de là construire une approche cohérente sur les différents sujets. Empiler les décisions à tous les échelons que ce soit sur les modes de production de l'énergie (charbon/gaz/nucléaire/pétrole/etc) ou de sa consommation (chauffage/industrie/automobile/etc) n'aide pas à aller dans un sens, seulement à justifier des taxes.

    Bref, il faut une POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE A L’ÉCHELLE EUROPÉENNE. En attendant on a l'impression de prendre des décisions et on fait patienter le bon peuple jusqu'aux prochaines échéances électorales.

    C'était mon coup de gueule du lundi soir :)
     
  8. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 921
    J'aime reçus:
    3 412
    Je crois que malheureusement on n'aura, jamais, une étude synthétique objective sur la politique d'énergie.

    Car en général, les politiques consultent les industriels pour avoir leur avis professionnel.
    Du coup on arrive à des conclusions type "une C1 diesel consomme et pollue autant qu'une Prius, alors autant rester sur la technologie diesel" dans les rapports du parlement.
    D'ailleurs, les recherches (les thèses) sont souvent financés par les groupes industriels: je ne vois pas pourquoi PSA financerait une thèse qui montrerait que les FAPs sont totalement inefficaces dans la vraie vie.

    Au moins les anglais ont eu cette possibilité de le faire: j'ai fait une recherche google rapide, je ne vois pas ce type de thèse en France.
    Aujourd'hui, en France, on a encore aucune idée, aucune étude scientifique qui nous permet d'évaluer la pollution de la régénération des FAPs.

    Là on peut aussi rêver: peut être que la Belgique ou Luxembourg ont un esprit beaucoup plus européen.
    Mais la réalité, c'est qu'en Europe, on est encore des français, des allemands, des anglais, des roumains...etc.
    Se mettre d'accord ensemble, pour un intérêt commun, sans se soucier de ses intérêts privés, :bored: ça me semble compliqué...

    L'Europe c'est malheureusement un endroit où on joue solo mais on fait semblant d'être une équipe.
    Et on a le meilleur joueur de l'équipe qui est aussi arbitre... (l'Allemagne)
    Du coup tous les règles sont "parfois" fixées pour favoriser les industriels allemands (on le voit très bien en Automobile ou en agro-alimentaire).

    Bref c'est mon moment pessimiste... :inpain:
     
    Toyanto et Photoff aiment ça.
  9. Photoff

    Photoff Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    10 Mars 2015
    Messages:
    350
    J'aime reçus:
    199
    Ou réaliste.
     
    Hortevin apprécie ceci.
  10. Lel

    Lel Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    28 Novembre 2014
    Messages:
    939
    J'aime reçus:
    292
    Contrairement aux idées reçues, une hybride peut être parfaitement adaptée à l'autoroute, même si certaines, comme la Yaris hsd, le sont moins.
    Moi, ça fait plus de 171.000 km que je roule principalement sur autoroute avec ma P3, sans problèmes. Avant, je les parcourais en diesel (astra) et c'est bel et bien fini!
    Pour rappel, Autoplus a mesuré la consommation de la P3 sur autoroute au même niveau que celle d'une bonne diesel. Seules quelques unes, très récentes, parviennent à faire jusqu'à 0,4L de moins. Idem avec la Prius + qui ne consomme pas plus sur autoroute qu'une Scenic 1.5 dci.
    J'ai déjà conduit une Yaris diesel prêtée par le garage lorsque je vais faire entretenir la Prius: la conso sur autoroute est identique, et là aussi, c'est confirmé par Autoplus qui a obtenu exactement les mêmes chiffres de conso sur autoroute pour les deux Toyota.

    Quant au diesel, j'ai déjà exposé via quelques liens ce que je pensais de ce carburant néfaste. [Le Point Sur] - La recherche anglaise révèle que la pollution des véhicules Diesel Euro 5 est largement sous-évaluée | Hybrid Life : Forum Automobile Hybride

    Quant au soi-disant moteur thermique bruyant dans les côtes, il n'y a guère que lors de très fortes dénivellations qu'il se fait entendre.
     
    Hortevin apprécie ceci.
  11. Photoff

    Photoff Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    10 Mars 2015
    Messages:
    350
    J'aime reçus:
    199
    J'ai envie de dire comme tous les véhicules. Dans les grosses montées, on rétrograde avec une manuelle. La boite auto fait pareil pour retrouver de la puissance.
     
    Lel apprécie ceci.
  12. lexusdelta

    lexusdelta Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    1 Mars 2015
    Messages:
    409
    J'aime reçus:
    207
    J'ai déjà ma deuxième Prius ( 3 puis + ) mais faut quand arrêter de dire n'importe quoi ! Sur autoroute ( je ne dis pas en général) n'importe quelle compacte/monospace actuelle diesel à bva est plus confortable ,de part la rondeur et le silence de fonctionnement !!! Par contre oui ça consomme autant . Quand à la pollution , en régime constant ( plus ou moins) un diesel bien dépollué n'est pas une catastrophe environnementale !! Sinon à ce tarif la il va falloir interdire les trains aussi ( poussières générées lors de son passage !!) ou tous chauffages au bois...
    Les simples particules générées par l'usure des pneus sont un problème tout aussi sérieux sur autoroute et pourtant personne n'en parle ( à noter que l'Europe a fait interdire dans la composition des pneus depuis 5 ans je crois les terribles composés polyaromatique dont la dispersion dans la nature était un vrai soucis déjà ).
    J'ai personnellement déjà étudié de près ce qui "sort" d'un échappement de moteur thermique, essence ou diesel ou gaz, et les rejets sont chimiquement parlant seulement "bon" dans le cas des gaz !! L'essence est bien sur naturellement moins riche en imbrulés/particules et Nox mais seulement si le moteur tourne à charge optimale( ou le catalyseur est parfaitement efficace) !! Et comme bcp l'on déjà dit dans le cas des injections directes c'est meme un vrai problème maintenant !! Le principal avantage d'un moteur essence bien dépollué réside dans sa faible variation ( relatif) des rejets lors d'un usage variable (genre périurbain) et aussi d'un vieillissement potentiel a ce niveau supérieur .
    Les diesels, ce n'est maintenant plus un secret pour personne, n'aiment pas les régimes variables rapides ( cas de l'automobile individuelle) ou meme les meilleurs systèmes de dépollution n'arriveront pas à faire de "miracle" . C'est surtout sur ce point que les constructeurs nous racontent des balivernes ( test de labos bcp trop optimisés voir théoriques).
    Par ailleurs il faut noter que depuis 20 ans l'explosion du trafic des VU à travers l'Europe ( ils font plus de 100000km par an tous) est en terme de rejets un problème plus grave que celui des voitures diesels particulières et par soucis macro économique on minimise au maximum leur impact réel. Alors certes ils ont aussi maintenant des systèmes de dépollution plutot efficace ( bien aide par les régimes lents des gros moteurs sur les gros PL essentiellement , les VUL leger sont nettement moins bon) mais leur nombre toujours croissant et d'origine de plus en plus douteuse ( pays de l'est ou c'est moins cher) font que leur pollution générée reste un vrai problème. Dans le meme ordre de soucis on trouve les aéroports par exemple ( surtout Paris ) .
     
    #12 lexusdelta, 22 Mars 2015
    Dernière édition: 22 Mars 2015
  13. parkerbol

    parkerbol Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    29 Avril 2014
    Messages:
    3 336
    J'aime reçus:
    1 634
    C'est vrai qu'au cul de Roissy (genre Mesnil-Amelot) où j'ai quelques compétitions, l'air pollué des avions qui passent toutes les 2 min est suffoquant ! Je ne sais pas comment ils font dans cette ville ... sauf si l'on parle taxes pro ou équivalentes !
    Néanmoins, les variations de régime du diesel ne favorisent pas la dépollution. J'ai vu des mercedes très récents lâcher quelques fumées parce que poussées à des régimes inavouables.
    Peux tu nous dire @lexusdelta quelques rythmes de montée en régime permet de dire qu'un diesel reste dans la marge de dépollution normale stp ?
     
  14. Lel

    Lel Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    28 Novembre 2014
    Messages:
    939
    J'aime reçus:
    292
    Vitesse stabilisée ou pas, une diesel, même Euro 6 reste plus polluant qu'une essence à injection indirecte actuelle (et même que certaines à injection directe, car ces dernières ne rejettent pas forcément toutes des particules, si j'en crois les tableaux de l'Ademe). Les émissions de NOx, même en ne prenant que les chiffres (en plus totalement irréalistes) des constructeurs, sont déjà bien plus élevées que celles des essences actuelles. Et n'oublions pas les particules secondaires, tout comme les N2O, ammoniac dans certains cas, etc...

    Diesel plus confortable sur autoroute? Je me suis souvent retrouvé à bord de diesels, comme conducteur d'abord et ensuite le plus souvent comme passager depuis que j'ai fait une croix sur ce carburant puant, et leur avantage sonore ne se situe qu'en cas de reprises énergiques ou lors de fortes côtes. Le reste du temps, le moteur thermique de la Prius est inaudible sur autoroute. Et encore, il faut que ce soit un diesel vraiment récent, car sur certains même peu anciens, il y a encore un bourdonnement permanent sur les grands axes qui est fort fatiguant. Du reste, avec une boite auto sur une pure thermique, le raffut en cas de forte pression sur la pédale de droite n'est en effet pas tellement moindre. Simplement, il dure moins longtemps du fait du changement de rapport qui intervient peu après.
    Par contre, sur petite route ou en ville, en cas de conduite active, le bruit du moteur d'une hsd est assez vite lassant. J'espère que la P4 sera améliorée de ce côté. Même si le moteur mouline encore, une sonorité plus discrète de ce dernier et une meilleure insonorisation seraient déjà un plus...
     
    #14 Lel, 23 Mars 2015
    Dernière édition: 23 Mars 2015
  15. parkerbol

    parkerbol Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    29 Avril 2014
    Messages:
    3 336
    J'aime reçus:
    1 634
  16. patrick64

    patrick64 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    16 Octobre 2014
    Messages:
    199
    J'aime reçus:
    65
    Malheureusement on peut mener les études , les tests, les comparaison que l'on veut; L'intoxication est plus médiatique que chimique:singing::snaphappy:. Le moteur essence hybride reprenant des parts de marché, on le fustige pour préserver la commercialisation du moteur diesel:vomit:. Dès que le moteur à hydrogène deviendra gênant et fera aussi de l'ombre au diesel on l'accusera de tous les maux:nailbiting:. Certains le compare déjà à une bombe nucléaire:banghead:. Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.:greedy:
     
    Lel apprécie ceci.
  17. Photoff

    Photoff Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    10 Mars 2015
    Messages:
    350
    J'aime reçus:
    199
    Sinon, il y a la solution "musique à fond" pour ne pas entendre le moteur ! :p
     
    Lel apprécie ceci.

Partager cette page