[Economie] L'insoluble équation des ressources

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
2 249
1 495
690
63
#1
Je suis tombé sur un article aussi passionnant qu'anxiogène : Faut-il prendre l’effondrement au sérieux ? | InternetActu

J'avoue que d'un coup, mon optimisme sur les nouvelles technologies en a pris un coup. Plutôt que le commenter, voici une copie des titres de paragraphes (dont l'un constitue le titre du présent fil).

L'insoluble équation des ressources
Le mythe de la croissance verte
La planète n'a pas de plan B
L'effondrement
Les technologies de l'effondrement


C'est violent non ? Le contenu l'est encore plus, bien sûr :emoticon-0107-sweating:
 
J'aime: parkerbol

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 331
4 978
790
31
Fontenay le Fleury
#2
Oui c'est un peu violent lol... mais comme dirait le livre Jurassic Parc (grande référence n'est ce pas? :p):
"La vie trouve toujours un chemin." Je pense que cette phrase évitera à certains de se pendre ou de diffuser le message de panique: "On va tous mourir!" :p.

La question on l'a abordé plus ou moins dans le sujet [Economie] - Comprendre le système financier actuel et son lien avec la crise de l'environnement | Hybrid Life : Forum Automobile Hybride.
Pour moi, la vitesse d'exploitation des ressources premières est dépendant de la quantité d'argent "fabriquée": pour maintenir la croissance, il faut créer de l'argent (prêt de consommation, prêt pour les investissements des entreprises...etc).
Or cet argent sert à acheter des produits fabriqués à partir de la matière première.

Du coup, c'est sûr que ceux qui gouvernent essaient de mettre en place un système similaire à ce qu'on voit dans le film "Time Out": on fait exprès de rendre une partie de la population mondiale pauvre et les priver le mode de consommation que nous avons.
Tu as vu ce film? Je te le conseille vraiment.

Mais quand une ressource va bientôt s'épuiser, nous chercherons des solutions de remplacement ou développer des solutions de recyclage.
Lentement, mais sûrement... un peu comme ce qu'on voit avec l'hybride, l'hybride rechargeable...etc face à l'épuisement probable du pétrole.
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
2 277
1 725
790
37
Luxembourg
#3
Je ne sais que penser. Au cours de mes voyages j'ai vu des populations qui vivent depuis toujours avec 100 fois moins de ressources que les occidentaux et qui mènent leur vue tranquillement. Idem dans mon enfance en Roumanie socialiste (avant la révolution de 1989) très peu de gens avaient une voiture mais ça ne posait pas spécialement de problème.

La transition ne sera pas facile, ça ne veut pas dire que le après serait invivable. Et plus on s'accroche à l'existant, plus on souffre pendant la transition.
 

Mickayers

Membre HybridLife Confirmé
3/12/15
49
32
120
#4
Le souci c'est que les populations des pays en développement veulent vivre comme nous l'avons fait depuis des dizaines d'années.
Je pense qu'il faut évidemment qu'ils vivent avec plus de confort, mais pas de la manière qui est la notre.

Il faudrait que notre façon de consommer ( tous pays confondus) évolue dans un sens beaucoup plus vertueux.

Énergie fossile employée le moins possible et renouvelable développé à outrance.

Le seul hic, c'est que nous vivons dans un modèle global basé sur le pétrole, et ça rapporte beaucoup de billets verts.

Et l'homme est avide de ces petits billets, ce qui nous conduira inévitablement à notre perte. Pas très optimiste, je sais....
 
J'aime: Hortevin