1. Bienvenue Visiteur sur HybridLife.org
  2. Votre forum HybridLife est disponible sur Tapatalk.

[Berline] Prius 3 PHEV - Test longue durée

Discussion dans 'Vos Impressions et Bilans de voiture Hybride' créé par Mister MMT, 19 Février 2016.

  1. Mister MMT

    Mister MMT Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    21 Octobre 2015
    Messages:
    342
    J'aime reçus:
    399
    J’ai eu l’occasion de tester la Prius 3 PHEV (ou Prius
    3 rechargeable) comme voiture de courtoisie pendant trois jours.

    Il s'agit d'un modèle 2013, mise en service le 9/2012. Blanc nacré.
    Version de base avec navigation. Pneus hiver Semperit Speedgrip 2 sur jantes en tôle 195/55/R16 16", les mêmes que j'ai sur ma Prius 2 (mais sur tôles en magnésium d'origine) et l’Avensis.
    La voiture n'a que 13000 km sur le compteur, et a roulé souvent en mode EV, car utilisée par un employé habitant à quelques km seulement de la concession.

    Voilà une image de l'engin. Pas besoin de plus de photos, on connaît la bestiole...

    Toyota Prius 3 Rechargeable 2014.jpg

    Premier jour :

    J'ai commencé par 25 km de RN à 90 km/h en mode HV, ECO. Roulant comme d'habitude, le thermique fut presque inaudible. Même en poussant l’indicateur du système hybride jusqu'à la fin de la zone Power, le bruit est resté modéré. Sur 3 km de route express à 2x2 bandes, j'ai poussé à 120 km/h (compteur) et le groupe propulseur est resté silencieux. A l’arrivée, la consommation fut de 4,0 l/100 km à l'ODB (donc 4,3) avec démarrage à froid.

    Mauvais point : des bruits de roulement au moins aussi audibles que sur ma Prius 2. Mais tout le reste semble plus silencieux. Elle ressemble plus à notre Avensis T25 côté confort.

    Après deux heures d'arrêt au travail, j'ai fait le parcours travail/maison de 13 km, passant par un faubourg strasbourgeois et la ville de Kehl. En mode HV, ECO, il était plus facile de passer en EV (= moteur éteint pour faire des glisses, pas ou peu soutenues par la batterie, en jouant avec la pression sur la pédale d'accélération) et d’y rester pendant plus longtemps. La batterie se recharge plus vite et sa puissance est nettement plus disponible que sur ma Prius 2 par cette température basse (< 5 °C). Le HUD avec l'affichage de l’indicateur du système hybride est très pratique !

    La suspension m'a semblé nettement en progrès par rapport à ma Prius 2: plus filtrée et moins oscillante. J'ai bien entendu quelques bruits de mobilier sur une surface dégradée, mais rien de grave.

    Une fois de retour chez moi, j'ai chargé la batterie d'une façon interdite (comment faire autrement ?) : rallonge de jardin de 40 m déroulée, acceptant jusqu'à 3500 W. Prise 16 A à l'intérieur.
    J'ai surveillé la température au boitier de la prise, et quand elle montait un peu en températures (30 °C ?) 45 min après, j'ai arrêté. J'ai recommencé après une demie-heure, et après, l’autonomie EV indiquée était de 20 km.

    Après au total 8 km en mode EV en ville, le constat est clair : c’est épatant, mais on se rend compte à quelle allure les km s'accumulent, quand on voit l'autonomie restante fondre comme neige au soleil. On comprend vite les critiques qui ont dit que l'autonomie EV est trop juste.

    C'est donc surtout très pratique pour faire des courses et petits trajets, mais peut-être surtout pour épauler le thermique en mode HV, et obtenir des consommations très basses tant que la charge disponible pour le mode EV n'est pas épuisée. 30 à 50 km seraient optimal dans mon cas.

    Deuxième jour :

    Afin de tester cela, j’ai rechargé la batterie et le matin, fait un aller/retour au travail (27 km, moyenne 35 km/h) en mode HV ECO (qui me convient bien), pour voir si j’arrivais à diminuer la consommation d'essence de façon significative, et combien d'autonomie EV me resterait. Je m'attendais à pouvoir rouler moteur éteint sur une grande partie du parcours.

    Il faisait froid (2 °C). La distance EV disponible était de 20,1 km. Je n'ai mis du chauffage après 7 km : réglage à 19,5 °C). Au démarrage, le thermique s'est mis en marche pour atteindre la température de fonctionnement (je ne la connais pas, et je n'ai pas branché Torque). Après moins d'un km, c'était fait. J'ai conduit exactement comme toujours, et constaté que le système se mettait dans ce mode dès que je levais un peu le pied. Après 2 km, le stade 4 a été atteint, car le thermique s'arrêtait à l'arrêt.

    En fait, selon l’indicateur du système hybride, l'arrêt du thermique se fait tant que l'indicateur reste à gauche du trait au milieu de la zone Eco. C'est très pratique, et en plus visible dans le HUD.
    On peut donc décider soi-même quand on laisse le thermique éteint ou quand le faire démarrer! Même par ce temps froid, j'ai pu démarrer sur le moteur électrique, sans que le thermique démarre ! A l'arrivée, la consommation a été de 3,2 l/100 km pour une moyenne de 36 km/h et il restait 15,5 km d'autonomie EV ! C'est nettement mieux qu'avec ma Prius 2, qui a des problèmes à exploiter la batterie bridée par le froid et consomme 5,5 l/100 km dans les mêmes conditions.

    Toyota Prius 3 Rechargeable 2014 - Consommation 1.jpg

    L'après-midi, il faisait toujours froid (4 °C). Après avoir parcouru 2 km en mode HV, une fois le thermique réchauffé, j'ai décidé de basculer sur le mode EV ECO. Pour la première fois, j'ai donc roulé dans un véhicule EV ! C'est très agréable, comme les connaisseurs savent. A l'arrivée, il me restait 6,2 km d'autonomie EV, et la consommation d'essence était descendue à 2,6 l/100 km ! Le thermique a démarré quelques fois quand j'ai demandé un peu plus de puissance. J'aurais donc pu faire mieux sur cet aller-retour en osant faire plus de distance moteur éteint. Chose à apprendre...

    Toyota Prius 3 Rechargeable 2014 - Consommation 2.jpg

    J'ai pu enchaîner pour faire une course au supermarché à 3 km de chez moi tout en mode EV ECO sans démarrage du thermique, l’autonomie à 0,1 km !

    En conduisant donc ainsi, 34 km furent parcourus avec une charge. Par temps plus clément, ce serait mieux. J'ai du être proche de la consommation normalisée.

    La Prius 3 PHEV convient donc parfaitement pour effectuer mes parcours quotidiens. Dans ces conditions, elle est silencieuse, confortable et très économique.

    Troisième jour :

    Le prochain but était de tester la Prius 3 PI sur autoroute à 140 à 150 km/h, pour voir son aptitude à servir comme autoroutière pour nos trajets vers l'Ouest de l'Allemagne, la Belgique et les vacances. Car ici, ma Prius 2 est un petit peu à la traîne, surtout par le manque de confort relatif de la suspension, l'insonorisation insuffisante, et le moulinage assez persistent (bien que supportable) lors des montées qui se succèdent sur ces parcours.

    Temp : 2 à 4 °C, vent faible du NE.

    Trajet: Kehl -Sarrebourg - Kehl via Strasbourg et l'autoroute A4.

    139,1 km dont env. 35 km de ville + rocade à max 70 km/h; 20 km limitée à 110 km, et le reste parcouru à 138 à 140 km/h compteur (= 130 km/h chrono) sur régulateur de vitesse.

    J'ai choisi ce trajet parce que son profil est légèrement vallonné, et pour la longue montée de Saverne vers le plateau lorrain. Demi-tour à Sarrebourg.

    Les vitesses légales ont été respectées, sauf dans la montée de Saverne, limitée à 110 km/h où la vitesse de 138 km/h (compteur = 130 km/ chrono) au régulateur a été maintenue. Normalement, je diminuerais la vitesse.

    Consommation moyenne ODB 5,1 l/100 km. La batterie de traction n'avait pas été rechargée, car je voulais savoir le comportement du HSD et la consommation sans cet apport d'énergie. IL s’est donc confirmée qu’à ces vitesses, la consommation serait entre 5,5 à 6,5 l/100 km.

    Toyota Prius 3 Rechargeable 2014 - Consommation 3.jpg

    Bilan :

    Souvenez-vous, la Prius était chaussée de pneus hiver 195/55/R16. Le résultat en pneus d'été aurait été meilleur, probablement également pour les bruits de roulement.

    J'ai apprécié:
    • La puissance du groupe propulseur, très à l'aise à 130 km/h chrono.
    • Les reprises.
    • Le fonctionnement du HSD et sa souplesse. Le thermique ne s'envole pas immédiatement quand on demande de la puissance. Le tout m'a semblé plus linéaire.
    • L'absence de bruit moteur sur le plat.
    • Le bruit du moulinage modéré dans la longue montée. L'économètre est resté en haut de la zone Eco la plupart du temps. Cela m'a surpris, car ma Prius 2 tourne ici à 5000 rpm à 120 km/h compteur...
    • Le confort et la stabilité de la suspension. Comme sur un tapis volant ! Nettement meilleure que la suspension nerveuse de la Prius 2. Mais moins rigoureux que la Prius 4.
    • Le régulateur de vitesse, nettement plus réactif.
    • Le HUD.
    • Le bloc instrumental bien lisible.
    • Le confort du siège, et son chauffage.
    • La position de conduite.

    Je n'ai pas apprécié:
    • Les bruits de roulement. Un vrai vacarme. Un no go pour moi, sauf si elle pouvait être insonorisée et /ou si c’était du aux pneumatiques.
    • Le petit écran du Touch & Go. Il est placé un peu trop bas et la carte de navigation n'est pas très lisible. C'est encore correct, mais en recul par rapport à la Prius 2.
    • Le bas de la pare brise plus haut placé que sur la Prius 2.
    • Les montants A de la pare-brise. Ils sont trop épais et mal placés. Cela diminue fortement la visibilité vers l’avant, et doit être gênant en ville.
    • Quelques bruits du mobilier sur revêtement irrégulier.

    Conclusion:
    • La Prius 3 PHEV est une excellente hybride, probablement la meilleure jusqu'ici, quant à son système HSD, mais dorénavant surclassé par la Prius 4 en terme de comportement routier. Elle est très sobre et en mode HV, permet de rester beaucoup plus longtemps en EV (témoin EV allumé, thermique éteint). Son mode EV est très exploitable en ville.
    • C'est une bonne autoroutière, car elle avale sans problème des montées à 130 km/h, et est stable et bien suspendue.
    • Son insonorisation, très insuffisante côté bruit de roulement, ternit malheureusement le bilan. J’espère que la cause en est les pneus hiver 16’’.

    Cela donne envie de découvrir la Prius 4 PHEV, mais si on veut principalement acheter une occasion d’environ 3 ans, avec la possibilité de roulage en mode EV, c’est elle qui s’impose.


    Jan ;)
     
  2. Arcanes

    Arcanes Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    28 Mars 2015
    Messages:
    406
    J'aime reçus:
    389
    Merci pour cet essai. Je te rejoins sur la mauvaise insonorisation. Mon père et moi l'avions testée il y a quelques années et nous avions été déçus par la quantité de bruit rien qu'à 90 km/h.

    Nous avions apprécié la planche de bord, aérienne, et l'espace à bord.
     
    parkerbol et Mister MMT aiment ça.
  3. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 931
    J'aime reçus:
    3 418
    Merci beaucoup @Mister MMT pour cet essai très détaillé, c'est intéressant d'avoir ce point de vue d'un utilisateur de Prius 2 et celui qui a eu la chance de tester la Prius 4.

    Pour l'usage de notre foyer en région parisienne, la Prius 3 rechargeable serait idéale, car nous faisons des trajets quotidiens entre 2 et 6 km (même pour faire les courses), et quand on part, c'est l'autoroute pour 500 km. Et là je crois que là dessus Prius 3 Plug-in est plus efficace que les autres en consommation.
    Mais bon, après avoir dit tout ça, je n'ai pas de prise...la question est donc réglée lol.
    En regardant, on trouve aujourd'hui sur le marché occasion des offres vraiment intéressants sur la Prius 3 rechargeable, comme celui-ci à 17 000 euros. C'est le prix d'une Yaris hybride restylée...
    (Et n'oublions pas aussi qu'on a des Opel Ampera au même tarif, qui est nettement plus intéressant pour ceux qui font des plus gros trajets quotidiens!)

    Pour en revenir aux bruits de route, oui c'est le vrai mal de la Prius 3, critiquée par les médias (connaisseurs) et les utilisateurs exigeants.
    Mais aujourd'hui on maîtrise vraiment très très bien l'insonorisation de la Prius 3. Avec une approche globale (joints, MLV...etc), finalement n'ayant pas passé tant de temps que ça, je suis vraiment super satisfait du résultat (sans égaler forcément les travaux lourds et complet de @FoLuxo). Je ne suis même pas sûr que Prius 4 a un gros avantage (à essayer, bien sûr) par rapport à la mienne.

    Donc si jamais un jour tu veux sauter le pas vers une Prius 3 PHEV, saches que je suis disponible pour t'aider à l'insonorisation de celle-ci.
    (et je pense que sur ce forum on trouvera d'autres volontaires pour la désosser, euh pardon...je voulais dire insonoriser).
     
  4. parkerbol

    parkerbol Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    29 Avril 2014
    Messages:
    3 346
    J'aime reçus:
    1 638
    Merci Jan ;)
     
  5. Mister MMT

    Mister MMT Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    21 Octobre 2015
    Messages:
    342
    J'aime reçus:
    399
    Merci pour tes commentaires utiles et l'offre d'aide.

    Pourrais-tu nous dire comment tu évalue l'insonorisation de la Prius 4 (si tu avais pu l'essayer de façon plus longue qu'à la Prius Day par rapport à ta Prius 3 (qui est mieux insonorisée que le modèle "normal") ?

    Jan
     
    #5 Mister MMT, 10 Avril 2016
    Dernière édition: 11 Avril 2016
  6. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 931
    J'aime reçus:
    3 418
    Nope malheureusement je n'ai pas encore pu tester la Prius 4...
    J'espère pouvoir réserver un essai cette semaine, près de mon lieu de travail.

    Mais l'idéal serait de pouvoir la tester sur mes chemins habituels.
    Je te tiendrai au courant. :writing:
     

Partager cette page