1. Bienvenue Visiteur sur HybridLife.org
  2. Votre forum HybridLife est disponible sur Tapatalk.

[Fait Divers] Tesla Supercharger: l'embouteillage devient critique en période de pointe

Discussion dans 'Les Actualités Automobiles' créé par hortevin, 7 Janvier 2016.

Tags:
  1. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 916
    J'aime reçus:
    3 408
    [​IMG]

    Malgré les efforts pour augmenter le nombre des stations Tesla Supercharger, en Californie, les bornes de recharge rapide Tesla ne sont pas suffisamment nombreux de répondre à la demande en période de vacances, et provoquent des embouteillages de plus en plus importants auprès des usagers de Tesla S.

    Cet incident pourrait être un avant goût d'un futur 100% VE, et nous amène à considérer le potentiel des voitures pile à combustible hydrogène.
    Retrouvez l'intégralité de l'article sur news.hybridlife.org
     
    Grigou apprécie ceci.
  2. planetaire

    planetaire Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Messages:
    114
    J'aime reçus:
    163
    Les stations de distribution d'hydrogène ne vont pas non plus résoudre ce problème, pas plus que les stations à essence aujourd'hui les jours noirs. Il y a la queue et il y aura la queue. Sinon le système est inutilement (économiquement) surdimensionné. Le seul changement est le temps pour faire le plein.
    Actuellement les stations de recharge d'hydrogène sont limitées en débit à l'heure.
    De même les superchargeurs, de même les pompes à essence.
    Par contre, sauf panne, seules les pompes à hydrogène (telles qu'elles existent aujourd'hui, donc qui ne produisent pas le H2) et essence peuvent se retrouver à sec. Ca arrive. C'est une gestion de flux entrant/sortant.
    Il faudra faire venir un camion citerne, qui, j'espère, roulera à l'électricité ou à défaut au H2.

    Très content de voir que le VE a autant de succès là bas sous le soleil.

    J'espère qu'il y a une certaine courtoisie. Quand un a fini de charger, même si'l est au mac-.., il vient déplacer son véhicule.
    Je ne sais pas comment ça se passe là bas; mais ici, sur le vieux continent, le proprio de tesla S peut se rabattre sur un chargeur chademo, sinon une prise type 2 ou 3 18-22kW, et en final mais là ils aiment pas, une prise domestique.
     
    #2 planetaire, 7 Janvier 2016
    Dernière édition: 7 Janvier 2016
    dim74200 et Hybridébridé aiment ça.
  3. banzai

    banzai Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    6 Novembre 2015
    Messages:
    20
    J'aime reçus:
    12
    Vu les problèmes de sécheresse,je crois que beaucoup de californien prennent conscience qu'il y a des choses à changer.Effectivement c'est encourageant.
     
  4. parkerbol

    parkerbol Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    29 Avril 2014
    Messages:
    3 326
    J'aime reçus:
    1 628
    Oui je suis d'accord avec la gestion de flux. Le problème a été parfois le même avec l'éthanol ou peu de stations et beaucoup de monde qui suit.
    L'hydrogène ne résolvera pas tout loin de là. À moins que ceux qui ont acquis une Tesla se convertisse à l'hydrogène qui a au final une meilleure autonomie.
     
  5. Hybridébridé

    Hybridébridé Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    9 Septembre 2015
    Messages:
    406
    J'aime reçus:
    481
    J'ai mis une étoile à la niouse...parce que je ne peux pas noter zéro : c'est la première fois, mais qui aime bien châtie bien Hortevin !

    Pourquoi aborder le VE via une niouse polémique et un exemple caricatural (sachant que le problème est connu depuis un bout de temps et n'est pas apparu aux USA). Je pourrais avec la même facilité prendre une photo des cakes qui font des queues incroyables le samedi aux stations service des centres commerciaux pour payer leur litre de carburant quelques petits centimes de moins (alors que le pétrole a été rarement aussi peu cher rapporté à la minute de travail), et montrer qu'on y trouve des voitures hybrides. Exemple !

    Pourquoi tous ces propriétaires de Tesla S vont-ils au superchargeur riverain plutôt que de recharger chez eux en temps masqué ? Exactement pour la même raison que mon exemple pétrolier : pour le prix (même s'ils sont pleins aux as). Et les superchargeurs, détail que tu oublies de préciser, c'est gratuit ! Si Toyota met à disposition de ses futurs clients Mirai des pompes H2 gratuites, ça va se bousculer à la bombonne !

    Celà étant dit, il est clair que comme toute nouvelle techno, la montée en puissance des VE posera inévitablement des problèmes offre-demande de bornes temporaires, sachant que le déploiement des bornes et des véhicules ne se fera pas au même rythme. Actuellement, en France, c'est plutôt cool pour les propriétaires de VE, mais ça risque de se compliquer dans les années à venir, pour redevenir cool lorsque le déploiement massif de bornes en tout genre aura été réalisé : voirie, parkings d'hôtels, des sociétés, mais aussi emplacements de parkings collectifs d'immeubles d'habitation. On aura in fine, un nombre de points de recharge incommensurablement plus grand que n'importe quel réseau de pompes d'hydrocarbures ou d'hydrogène, compensant largement la lenteur de la recharge, même rapide.

    Enfin, Elon Musk nous fait croire à un monde de véhicules électriques dans la prolongation du rêve du conducteur des véhicules thermiques des 20 dernières années : véhicules énormes avec batteries énormes, autonomie énorme, performances énormes, et en plus avec carburant gratos. L'idée a été et reste géniale pour que le VE fasse rêver le conducteur actuel et permette son décollage, mais elle ne représente certainement pas la réalité du possible VE généralisé. En effet, le VE sera généralisé dans un monde d'énergie peu abondante et chère. On roulera moins vite, moins longtemps, moins souvent, à bord de VE de taille raisonnable mais très habitables, avec des autonomies de 300 à 400 kms largement suffisantes pour tous les usages, permettant un agrément de conduite et des reprises inconnus à bord des véhicules thermiques ou hybrides actuels, tout en étant hyper-efficient énergétiquement en éco-conduite, qui sera le mode de roulage naturel du conducteur du futur. L'imaginaire du conducteur aura changé, et il s'en trouvera beaucoup plus heureux et moins frustré que lorsqu'il voulait aller toujours plus vite, toujours plus loin, dans des véhicules toujours plus gros.

    Au contraire, la voiture à Hydrogène généralisée requiert une énergie abondante et reste dans la prolongation de l'imaginaire actuel : ça nous emmène tout droit à l'impasse et à la désillusion.
     
    #5 Hybridébridé, 7 Janvier 2016
    Dernière édition: 7 Janvier 2016
    dim74200 et planetaire aiment ça.
  6. Sandoli

    Sandoli Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    5 Juin 2014
    Messages:
    328
    J'aime reçus:
    169
    Même pas besoin de sortir la plume tout est dit.
     
  7. aurone

    aurone Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    13 Juillet 2015
    Messages:
    116
    J'aime reçus:
    83
    Le problème c'est surtout que, comme en France, on a voulu instaurer l'électricité gratuite pour les utilisateurs de VE...Donc on se retrouve avec ces situations débiles où les gens vont dehors pour recharger alors qu'ils pourraient le faire depuis chez eux...

    Il n'y a aucune raison que l'électricité soit gratuite, elle ne l'est pas, et le plein d'un VE devrait être payant, que ce soit là bas ou ici
     
  8. planetaire

    planetaire Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Messages:
    114
    J'aime reçus:
    163
    Problème en France ?

    Je ne sais pas quel VE tu utilises.

    Pour ma part je n'ai jamais fait la queue quand j'ai rechargé sur une borne.
    Une partie de l'explication vient du fait que quand je recharge comme d'autres utilisateurs de VE lambda je recharge chez moi dans mon garage. Le cas Tesla est spécial. Ils ont besoin de beaucoup d'énergie, le constructeur a inclus dans la vente le prix des recharges et l'installation de bornes spéciales, réservées à ces véhicules, (ce qui est une mauvaise utilisation du coût financier et environnemental de ces équipements). Qu'il y ait la queue est à voir avec ce constructeur.

    Avec ma P2 plug-in je ne s'emm... pas à aller faire la queue dans une station service.
    Pas, enfin si quand je remplis le jerican de ma grosse tondeuse (celle qui n'est pas électrique) une fois par an, là je fais la queue. Je prends ma Prius plug-in, je roule en électrique, j'attend à la pompe, et je rentre en électrique. Bien sûr je recharge chez moi ensuite. c'est tellement plus pratique. Pourquoi j'irai attendre sur une borne quand je peux l'éviter ?

    Pour ce qui est des bornes il y a deux grands groupes:
    -privées. Soit payantes et bien sûr nettement au-dessus du prix du kWh. Faut rentabiliser. Soit gratuites, je pense aux super marchés. Clairement c'est un geste commercial pour attirer les clients. Le coût est faible, ce client ne reste pas très longtemps. Mais même payantes elles peuvent être hors service, ce qui est pire que de faire la queue.
    -publiques. Gérées par des syndicats départementaux ou des grosses villes, il est prévu, qu'en compensation d'aides, au bout de 2 ans ce sera payant, d'autres sont payantes dès le début ou gratuites pour inciter à ne plus utiliser de voiture thermique qui pollunte évidemment là où elles roulent. Les bornes ont des badges. En général ces badges sont payants. Certains incluent dans le prix du badge une durée de recharge maxi, par exemple 6 mois.
    Chaque département a son badge. Donc pour rouler un peu plus loin il faut en acheter plusieurs. Alors dire que c'est gratuit c'est assez fort. Accepteriez-vous que votre carte bancaire ne fonctionne que dans un département et que vous deviez en acheter plusieurs ?

    Alors gratuit un problème ? Ca serait pas plutôt la jungle des bornes/badges/prises qui est un problème :rolleyes:

    Par contre, quand on recharge chez soi, cela revient moins cher au km. Pour ma P2 3 à 4 fois.
     
    #8 planetaire, 8 Janvier 2016
    Dernière édition: 8 Janvier 2016
    Hybridébridé et dim74200 aiment ça.
  9. patrick64

    patrick64 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    16 Octobre 2014
    Messages:
    199
    J'aime reçus:
    65
    Je trouve très intéressantes les informations données par Hybridébridé et Planétaire :bookworm:. Je ne savais pas qu'il existait une P2 plug-in . De série, en option ou avec un kit ajouté ? Dans la catégorie embouteillage aux bornes; il y a aussi LES PLOUCS qui se garent avec leur diesel sur les emplacements dédiés au rechargement électrique sur les parking de supermarché :mad:.
     
  10. artur

    artur Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    4 Octobre 2015
    Messages:
    565
    J'aime reçus:
    321
    La P2 Plug-in ça n'existe pas. :mrgreen:
    Sauf à monter un kit ou bricoler quelque chose soit même. Planétaire a fait son propre montage, mais il y a aussi des boites qui montent des kits. Ça a un cout.
     
  11. planetaire

    planetaire Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    25 Octobre 2015
    Messages:
    114
    J'aime reçus:
    163
    Si, il y a eu des P2 plug-in faites par toyota. Mais elles n'ont jamais été commercialisées au niveau public ici.
    Elles n'avaient que des accus nimh.
    Dans mon cas, et aussi pour d'autres à travers le monde, c'est un montage perso. Un complément à une prius standard en ajoutant les accus et un boitier sur le bus can.
    Surprenant pour un véhicule pour lequel toyota faisait le pub en disant qu'il n'y a pas besoin de la brancher.
    Il y a eu aussi la P3 plug-in, qui n'est plus commercialisée.

    Pour revenir au sujet, oui les places de parking dédiées aux VE peuvent être squattées. Je n'ai jamais connu ce cas.
    Parfois c'est parce qu'elles sont à peine matérialisées. Si on ne fait pas attention à la borne, et qu'en plus elles sont placées près de la porte d'entrée du commerce, de nuit, dans le brouillard, on peut se tromper. C'est emm... parce que le câble de recharge n'est pas très long.
    Elles peuvent aussi être utilisées par des VE qui ne se branchent pas ou qui ont fini de charger.
    Ou des Tesla qui n'ont plus de place sur leur superchargeur et se replient sur des bornes disponibles pour tous les VE.:mrgreen:
    En général les bornes ont deux côtés et donc on peut charger deux VE en même temps. Mais les 2 côtés n'ont pas toujours la même puissance, donc le temps de charge peut différer.
    Parfois la borne est située entre 4 places, ce qui limite le problème des "pas du tout VE" qui se garent là.
     
  12. Jean de voyage

    Jean de voyage Blabla power

    Inscrit:
    22 Septembre 2015
    Messages:
    177
    J'aime reçus:
    56
    Excellente nouvelle !!
    Pendant que ils font la queue a la prise, nous les autres on peut rouler hors bouchon
    Et vu que ils font la queue a la prise ils ne consomment pas => petit ours blanc sur sa banquise il leur fait coucou avec la patte
     
  13. Hybridébridé

    Hybridébridé Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    9 Septembre 2015
    Messages:
    406
    J'aime reçus:
    481
    Reconnaissons à Hortevin le mérite d'avoir parlé de VE un jour clef pour le VE, puisque c'est hier que GM a présenté la version de série de sa prochaine Chevrolet Bolt (qui sera déclinée en Opel en Europe), commercialisée à la fin de cette année aux USA.

    C'est le premier VE de seconde génération (nouvelle génération de batteries) qui ouvre une perspective tous usages pour ce type de véhicules : autonomie de 200 miles aux USA sur le cycle EPA, ce qui veut dire plus de 300 kms en réel, soit le double des VE de première génération. Il va être suivi très vite par d'autres (nouvelle Zoé, nouvelle Leaf,...). Dès lors, on peut s'attendre à une démultiplication des ventes (avec malheureusement dès 2017 une baisse du bonus actuel) en captant de nouveaux types de propriétaires, par exemple qui ne font presque que des grands parcours et qui ne peuvent pas recharger à domicile, i.e. comme moi qui n'envisageait même pas le début de cette possibilité, il y a encore 2 ans et demi. Mais malgré les aléas aux bornes, et différentes concessions à accepter (étapes moins longues, utilisation de la route ou à défaut vitesse de croisière sur autoroute nettement diminuée,...), cette idée fait de plus en plus son chemin dans ma tête (ou un VE avec prolongateur d'autonomie style BMW i3 REX), et il y a de moins en moins de chances que je remplace ma Prius par une hybride.

    Je voudrais souligner que ce qu'a fait planétaire sur sa P2 n'est pas du bricolage car il y a un véritable travail de conception et d'ingénierie automobile : choix des batteries, packaging avec l'étude du refroidissement, et surtout contrôle commande de l'affaire (le fameux BMS) avec le contrôle de la charge (pour éviter les accidents : les batteries choisies par planétaire, c'est de la puissance pure), et le dialogue avec le HSD de la Prius (pour le leurrer !), et j'en oublie certainement. Son travail constitue une merveilleuse démonstration que la Prius est un véhicule né plus électrique que thermique dans sa conception, et que le HSD est une base parfaite pour une hybride rechargeable à géométrie variable.
     
    #13 Hybridébridé, 8 Janvier 2016
    Dernière édition: 8 Janvier 2016
    dim74200 apprécie ceci.
  14. Grigou

    Grigou Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    16 Septembre 2015
    Messages:
    572
    J'aime reçus:
    473
    J'aime bien l'article d'Hortevin, en premier lieu parce qu'il m'informe.

    Il m'informe de ce que je redoute pour l'avenir de la voiture électrique : quand celle-ci aura une autonomie de 300 km et plus, donc demain, et sera significativement déployée, donc après-demain, il va falloir que les infrastructures de recharge suivent pour satisfaire les voyageurs qui n'ont pas forcément le temps - ou simplement la patience- de s'arrêter 4 heures en cumulé, sur un voyage de 800 km, juste pour attendre qu'une borne se libère à chaque arrêt.

    Et je pense que sur cette question, ni le pessimisme le plus sombre ni l'optimisme béat ne constituent une réponse appropriée : c'est un vrai problème, qui demanderait une vraie étude, et qui a sans doute potentiellement de vraies (mais coûteuses) solutions.

    J'espère que les têtes pensantes chargées de la prospective en matière de sites de recharge a entendu parler de la théorie des files d'attente et de la loi d'Erlang, sinon je leur conseillerais de se mettre en rapport avec un opérateur de télécom historique : il sait planifier, programmer, et optimiser un réseau complexe d'arcs et de noeuds sur lesquels s'écoule un certain trafic, ceci avec un taux d'échec donné, et ce savoir-faire existe depuis de nombreuses décennies ;)

    A défaut, il y a effectivement la solution empirique : on déploie ici et là un peu au pifomètre en ce qui concerne le nombre de bornes et leur puissance, là où sont les grands arcs (autoroutes) et les plus gros noeuds (grandes villes-étapes), on regarde ce qui se passe, et on gère crise après crise ...
     
  15. FoLuxo

    FoLuxo Silence, on roule !
    Membre du personnel

    Inscrit:
    30 Juin 2014
    Messages:
    1 474
    J'aime reçus:
    1 047
    Je connais un peu l'ami Erlang (déploiement de VoIP quand j'étais plus jeune) mais je ne crois pas que le pétrole s'est imposé par la planification rigoureuse : il a été adopté parce que les problèmes qu'il résolvait à court terme étaient plus gros que ceux qu'il créait. Je m'attends à ce que le remplaceaant du pétrole arrive de la même façon.
     
    #15 FoLuxo, 15 Janvier 2016
    Dernière édition: 16 Janvier 2016
  16. Grigou

    Grigou Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    16 Septembre 2015
    Messages:
    572
    J'aime reçus:
    473
    Je viens de calculer : je connais Erlang depuis 38 ans, ce qui ne me rajeunit pas tout à fait ;)

    En citant ce brave homme, j'exagérais un peu car on peut effectivement faire des choses qui soient empiriques et pertinentes, surtout quand on construit un réseau ex-nihilo.
    N'empêche, un moment donné, si la VE a du succès et devient la seule voiture des ménages, il faudra songer à penser en "matrice de trafic" pour optimiser les installations, sinon ça coincera à plusieurs endroits.

    Une différence avec les débuts de l'ère de la voiture automobile à pétrole, c'est que pour le moment la voiture électrique ne s'impose pas économiquement parlant, ne s'impose pas "naturellement", elle a besoin de pouvoirs publics qui la poussent et la cofinancent à coups de bonus, d'accords avec les administrations, d'incitations fiscales et j'en passe. Il me semble donc que les pouvoirs publics ont un rôle à jouer pour que le réseau ne se déploie pas de façon trop anarchique.

    Une autre différence, de taille, c'est bien sûr le temps qu'il faut pour recharger 500 km : 3 minutes pour le carburant, combien pour l'électricité ?
    Ce temps (cumulé) pendant lequel une voiture doit monopoliser une (ou actuellement plusieurs) borne pour récupérer les 500 km est un paramètre capital et différenciant. Le nombre de stations de recharge est une chose, celui des bornes par station en est une autre.

    Il faudra qu'on s'amuse à calculer la surface d'une station-service d'autoroute nécessaire pour assurer le rechargement de 1000 voitures entre 8h du matin et 22h, en supposant que le flux d'arrivées soit régulier, en période de départs en vacances.
    On calculera du même coup la puissance nécessaire...

    C'est donc selon moi très bien que cette info sur les problèmes de mauvais dimensionnement des postes de recharge par Tesla circule... si cela pouvait faire réfléchir des fonctionnaires et industriels qui ne regardent guère plus loin que le bout de leur nez et n'appréhendent pas la question de la VE comme un ensemble... :emoticon-0122-itwasntme:
     
    pf78 et Hortevin aiment ça.

Partager cette page