[Technologie] Toshiba annonce une batterie VE qui se recharge en 6 minutes

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
2 375
1 825
790
37
Luxembourg
#3
C'est un peu le gag récurrent de la voiture électrique. Tous les trois mois il y a une nouvelle technologie révolutionnaire dont on n'entend plus jamais reparler ensuite. Je suis ça depuis quelques années déjà malheureusement...

Ce qui serait révolutionnaire serait de la voir dans la vraie vie et avoir un succès commercial.
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
2 516
1 629
690
63
#4
On va en ajouter une couche : 50 kWh en 6 mn, ça fait pile 500 kW de puissance moyenne pendant la charge (et je néglige les pertes).

Une fois de plus, ce genre de chiffre souligne toute la problématique des infrastructures de recharge ....
 
J'aime: FrançoisRCL

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
843
467
690
55
Beauvais
#5
On va bientôt équiper chaque borne de recharge de son propre réacteur nucléaire. Elles seront alors capable de délivrer la puissance nécessaire à la recharge d'une batterie dans le même temps que celui du remplissage d'un réservoir d'essence :D
 

mark13

Membre HybridLife Confirmé
13/12/16
2 236
817
690
#6
Espoir douché par "ceux qui savent ", donc....

Envoyé de mon GT-I9195 en utilisant Tapatalk
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
2 516
1 629
690
63
#7
Toute la problématique se résume ainsi : comment faire rentrer en quelques minutes dans un réservoir l'énorme énergie nécessaire pour faire se déplacer une voiture sur 400 km ? La réponse physique c'est de faire passer une très forte puissance de recharge pour recharger très vite.
C'est simple : si on considère que la puissance moyenne nécessaire pour parcourir 400 km en 4 heures est de 15 kW, on a besoin de 60 kWh pour faire ces 400 km.
Si on veut faire entrer ces 60 kWh dans la batterie en seulement 5 mn, soit 48 fois plus vite que les 4 heures de route, il faut une puissance de recharge 48 fois supérieure aux 15 kW soit 720 kW. C'est considérable quand on songe au fait qu'un compteur EdF classique fait 6 kW (6 kVA en fait mais passons ...) voire 9 à 12 kW pour les maisons énergivores (chauffage électrique ...).

La solution "carburant" est (techniquement) plus élégante : l'énergie y est dormante, et on la déplace presque instantanément d'une cuve vers un réservoir d'auto. On sait qu'on peut faire la même chose en électrique : on prend une batterie chargée et on la déplace d'un local vers une auto (non sans avoir enlevé la batterie vide au préalable). Mais c'est complexe à mettre en oeuvre.

Je pense que nos futurs voyages en électrique devront se faire dans l'acceptation de pauses recharges assez longues, si on inclut les éventuelles queues à la borne. Laissons les Chinois y réfléchir puisqu'ils vont résolument vers l'électrique :rolleyes:
 
J'aime: FrançoisRCL

FrançoisRCL

Membre HybridLife Confirmé
8/12/16
1 892
1 041
690
54
St Amand les Eaux (Nord)
#8
Je suis complètement d'accord avec ton calcul @Grigou.
On cherche à avoir un fonctionnement à l'électrique sur une longue durée (ou longue distance). Longue pour moi veut dire plus longue de la charge initiale de la batterie.
Je ne connais que 2 applications réelles :
- Les chariots élévateurs électriques dans les entrepôts : on échange la batterie vide avec une batterie chargée
- Les formules 1 électriques : on échange carrément la voiture
Mon avis est que les annonces sur les charges rapides sont jus de crâne d'ingénieurs, et cela explique la frustration de @FoLuxo.
La vraie problématique est l'augmentation de la capacité des batteries pour parcourir la distance sans recharger.
Et seulement ensuite, viendra la vitesse de recharge, pour que le cycle de recharge complet ne dure pas plus d'une nuit (8 à 10 h maxi).

Imaginez vous faire la queue à la borne de recharge sur l'autoroute (même si la charge dure 15 à 20 minutes) et qu'il y a 2 VE devant vous ?
Pour moi la solution de recharge à grande échelle reposera surtout sur des chargeurs à domicile, où on sera limité par la puissance disponible au compteur.
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
843
467
690
55
Beauvais
#9
En fait, on n'est pas limité que par la puissance disponible au compteur. A la rigueur, on peut prendre un abonnement au réseau avec plus de kW. Le problème est qu'au moment du passage en heures creuses, tous les VE du quartier se mettent à charger en même temps, sans compter les ballons d'eau chaude, machines à laver et autres machines consommatrices. Le réseau électrique actuel n'est pas dimensionner pour et patatras, tout le quartier disjoncte. Evidemment, même chose pour les autres quartiers.
Bilan, soit ça tient et l'appel massif de courant fait disjoncter les centrales électrique, soit ça saute et la baisse massive de la consommation fait disjoncter les centrales électrique.
Il y a donc énormément de travail à faire sur le réseau et les offres de fourniture avant que chacun puisse recharger son VE chez soi, même à faible puissance.
 
J'aime: FrançoisRCL

FlyingChair

Membre HybridLife Confirmé
1/1/16
402
293
590
37
Hauts-de-Seine
#10
Ou sinon on se rend compte que chercher à avoir un gros réservoir de carburant hors de prix et rempli de matériaux polluants est débile, et on travaille sur un moteur à combustion mais avec d'autres combustibles propres, par exemple des bio carburants (au moins pour les longues distances). Et on garde l'électrique uniquement pour l'urbain.
 
J'aime: mark13

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
843
467
690
55
Beauvais
#11
Ou alors, on utilise des PHEV avec une autonomie EV de 40/50 km pour la ville et progressivement, on installe l'infrastructure nécessaire à la distribution d'hydrogène.
 

FlyingChair

Membre HybridLife Confirmé
1/1/16
402
293
590
37
Hauts-de-Seine
#12
Par exemple.

En tout cas l'électrique ajoute au problème de la production de l'électricité le problème de devoir se coller une batterie comme réservoir. D'accord en ville parce que les avantages de l'électrique, en optimisant la consommation d'énergie et en sortant la pollution des villes, apporte des avantages supplémentaires. Mais en dehors des villes ça me parait complètement con cette batterie.
 
J'aime: mark13

Hybridébridé

Membre HybridLife Confirmé
9/9/15
649
873
690
58
#13
Encore une annonce à la mort moi l'....:Blackalien:

Qu'elle vienne de la part d'un grand industriel comme Toshiba ou de son concurrent historique Tarpisso ne m'impressionne pas plus. Son seul intérêt relève ici de la culture générale, à savoir de faire découvrir à M. tout le monde ce métal relativement inconnu qu'est le Niobium.

A ce sujet, vous trouverez toutes les données industrielles, physiques, chimiques... sur cet élément, ainsi que sur quasiment tous ceux utilisés de la table de Mendeleiev sur cette page très bien documentée de la Société Chimique de France.

Pour revenir au progrès des batteries, la seule chose à laquelle je conseille de prêter attention dans ce domaine, c'est à la roadmap proche des grands producteurs de cellules. Et pour l'instant, le seul événement important et quasi-certain sur le sujet, c'est l'entrée en production en 2018 des nouvelles cellules NCM 811 par LG Chem , que j'ai déjà abordé ici.
 

NTE

Membre HybridLife Confirmé
16/6/17
273
140
370
Limousin
#14
L'avenir est au stockage local et à la répartition. Powerwall ou équivalent rechargé en journée par le solaire, l'éolien et le réseau, vidé la nuit dans les EV.
 

FlyingChair

Membre HybridLife Confirmé
1/1/16
402
293
590
37
Hauts-de-Seine
#15
L'avenir est au stockage local et à la répartition. Powerwall ou équivalent rechargé en journée par le solaire, l'éolien et le réseau, vidé la nuit dans les EV.
Il y a une logique implacable à essayer de mutualiser au plus les moyens de production et de stockage, et pourtant tout le monde parle de production et stockage local. Je ne comprends pas cette tendance. En mutualisant stockage et production sur 10000 foyers au lieu d’un seul, on réduit énormément le besoin de stockage car on lisse la production et la demande... Pour moi le stockage et la production en local sont encore plus con que les voitures élécetriques avec 600km d’autonomie. C’est dire... Un non sens écologique et économique qui ne pourrait être viable qu’à grand coup d’incitations fiscales...
 

NTE

Membre HybridLife Confirmé
16/6/17
273
140
370
Limousin
#16
Je ne comprends pas cette tendance
Je pense qu'il te manque des éléments dans la réflexion.
Locale ne veut pas forcément dire individuelle d'une part. Cela peut être à l'échelle du quartier, du village, d'une région etc.
D'autre part, c'est tout le contraire d'un non sens économique ou écologique. Car le surplus (d'où qu'il vienne) est "reversé" dans le réseau, qui lui-même doit inclure des capacités de stockage mutualisées/centralisées plus importante. Et re-répartir cette charge.
C'est exactement la même chose qu'aujourd'hui : la source de production qui t'alimente peut être à des centaines de km ou toute proche mais le système est régulé globalement pour répartir la charge.
Simplement, la répartition ne se fait pas qu'en terme de production, mais aussi sur le stockage et la consommation.
Cela évidemment dire que tout est connecté et que la répartition de production/consommation/stockage se fait de manière intelligente.
Il y a en ce moment des expérimentations (en Hollande de mémoire) où c'est le fournisseur d'électricité qui déclenche le chargement des EV de particuliers dans leur garage, pour mieux répartir dans le temps (évidemment, les particuliers sont volontaires ... et même "rémunérés" pour ça pour l'instant). On peut imaginer aller bcp plus loin, en indiquant individuellement son besoin nocturne : lave-linge, chauffage ou non, EV à charger avec distance à parcourir le lendemain + x% de marge de sécurité / modulé par l'EV lui-même qui indique au réseau son état de charge et sa conso moyenne etc.
Ou encore, sans vouloir trop chanter les louanges de Tesla, le "super super mega charger " inauguré il y a peu en Australie (je vous laisse googler).
Ou encore cette île anglaise qui allie éolien commun, stockage commun et solaire/stockage individuel, pour éliminer sa dépendance à l'électricité "pétrolière".
Ou les chinois et leur super méga "solar plants" etc.
Bref, des initiatives comme ça, il y en a plein, tout cela est émergent, cela prendra du temps (peut-être moins qu'on le pense, il semble y avoir en ce moment des "ruptures" technologiques et surtout psychologiques/sociétales qui se produisent plus vite que prévu) mais la tendance semble bien aller vers ce réseau mixte, multi-sources (y compris les carburants), multi-stockage et intelligent. Cela ne se fera pas sans heurt (aucune transition majeure ne se fait sans heurt malheureusement) mais je suis intimement persuadé que ce changement/rupture est déjà là.

Pour les non anglophobes, et même si c'est parfois léger sur le détail, une source sympa (simple et drôle) à ce sujet, que je recommande, est la chaîne youtube "Fully Charged".
 
Dernière édition:

RomeoVictor

Membre HybridLife Confirmé
22/2/16
60
31
190
50
#17
...une source sympa (simple et drôle) à ce sujet, que je recommande, est la chaîne youtube "Fully Charged".
Merci pour le partage.
Je viens de découvrir une chaîne intéressante.
Effectivement il y a des initiatives qui semblent aller loin (je conseille l'épisode sur Berlin EUFER)