[Le Point Sur] Toyota EcoFul Town: le constructeur japonais a finalisé son quartier écohabitat démonstrateur

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 388
5 075
790
31
Fontenay le Fleury
#1
"Les Standards de Demain, Aujourd'hui": Voici la ville démonstrateur (plutôt quartier) qui illustre la vision globale écologique "Low Carbon Society" de Toyota: de l'industrie, mobilité automobile jusqu'à la vie quotidienne (lire le PDF), le premier constructeur automobile mondial montre aux citoyens japonais et aux voyageurs étrangers une maquette grandeur nature de la vie quotidienne du futur. A visiter si on veut voyager au Japon?

Toyota_Ecoful_Town.jpg

Carte interactive: とよたEcoful Town(とよたエコフルタウン) | 豊田市低炭素社会モデル地区

Situé dans la ville Toyota, pas loin de Nagoya, ce quartier a ouvert ses portes en mai 2012 (en moyenne 200 visiteurs par jour); et depuis il y a eu la deuxième phase de construction qui s'est achevé l'an dernier.
Mais si le quartier "Toyota Ecoful Town" est plus un "parc à visiter", le projet est bien plus ambitieux: en réalité, c'est toute la ville Toyota, avec 420 000 résidents, qui est une des quatre villes sélectionnée par le gouvernement japonais comme le démonstrateur du "Système de vie sociale et d'énergie de la prochaine génération". L'objectif est de réduire 70% d'émissions CO2 en 2050, par rapport à 2011.

Toyota_Ecohabitat_1.jpg

Toyota Home, une filiale du groupe Toyota, a donc construit 67 maisons "intelligentes": ces maisons d'une surface de 200 m², coûtent environ 390 000 euros.
Chaque maison est équipée de HEMS (Home Energy Management System) qui comprend:
  • Les panneaux solaires
  • Soit des batteries Li-ion soit des batteries Plomb-Acide de 8,4 kWh
  • Une borne de recharge
Toyota_Ecohabitat_2.jpg

Toyota_Ecohabitat_Gestion_Energie.jpg

L'écran affiche ici: 1,3 kW acheté, 0,2 kW généré, 0,9 déchargé, et 2,4 kW consommé.
En bas à droite: Somme de la journée: 2 kWh généré, 2 kWh consommé, 0 kWh vendu.

En échange d'être étudié par Toyota, le propriétaire de la maison a un véhicule électrique ou un véhicule hybride rechargeable et l'assurance gratuite. (Sur la photo, on voit que c'est des Toyota iQ électriques)

Toyota_Ecohabitat_3.jpg

Oh: une Prius rechargeable!

On voit également sur l'affichage: que le véhicule serait capable de fournir de l'électricité à la maison.
Ce n'est donc pas pour rien que sur Toyota Mirai, la voiture hydrogène, il y a une prise électrique qui permet à la voiture d'alimenter la maison: il y a clairement l'intégration de Smart Grid dans la conception automobile Toyota.

Toyota_Ecoful_Town_Station_Hydrogène.jpg

Dans la ville "Toyota Ecoful Town", il y a également une station d'hydrogène qui fournirait du "carburant" aux véhicules comme Toyota Mirai, ou les bus de transport.

Toyota a également pensé à l'autopartage: un système similaire au Vélib ou Autolib à Paris:
Toyota_Ecoful_Town_Autopartage_Voiture_électrique.jpg

Toyota_Ecoful_Town_Autopartage_Vélib.jpg


Toujours dans un "habitat orienté Auto", Toyota a également pensé au parking écologique, grâce à l'espace verte et à une asphalte poreuse spécial "rétention d'eau":
Toyota_Ecoful_Town_Parking.jpg

Route_Asphalt_Rétention_Eau.jpg

Je viens également d'apprendre l’existence de ces nouveaux stationnements verts.
Pour ceux qui sont curieux, voici une étude canadienne (en français) que j'ai trouvé: https://www.usherbrooke.ca/environn...ents/Essais_2013/Chalifoux_N__2013-07-04_.pdf

Toujours question automobile, Toyota Ecoful Town c'est aussi l'endroit idéal pour tester le système d'infrastructure ITS (Intelligent Transport System):

Toyota_Ecoful_Town_ITS.jpg

C'est un ensemble de système qui permet d'améliorer la sécurité routière, comme les systèmes de gestion de l'approche des bus, des détecteurs aux intersections, reliés aux véhicules. Des informations qu'on en a parlé dans: [Scoop!] - Sortie de Toyota Prius 4 prévue Automne 2015 - Consommation record de 2,5L/100Km! | Hybrid Life : Forum Automobile Hybride


Si avant on pouvait douter de Toyota, sur sa stratégie d'investissement dans la technologie pile à combustible, au détriment de se focaliser sur la voiture électrique: en voyant le test grandeur nature "Toyota Ecoful Town", on remarque que Toyota maîtrise parfaitement la technologie de véhicule électrique, Smart Grid et son application dans la vie courante.
Plus que du blabla et des débats sans cesse, Toyota a expérimenté la mobilité électrique et a sans doute noté que les véhicules électriques ne suffisent pas.
La France, ou l'Europe, devrait très sérieusement suivre de très près l'expérimentation Toyota et crée elle même des villes de test démonstrateur, afin de valider sa politique énergétique; au lieu d'écouter à la lettre les industriels qui défendent uniquement leurs intérêts. (petit moment d'utopie...)

Source:
「ミライのフツー」の体験施設「とよたEcoful Town」が完成 - エネルギー - 日経テクノロジーオンライン
A visit to Toyota Ecoful Town, Japan's leader in green living

A voir également:
Solar Décathlon 2014: Village des 20 meilleurs projets d'Eco-Habitat à Versailles! | Hybrid Life : Forum Automobile Hybride
 

Photoff

Membre HybridLife Confirmé
10/3/15
350
202
470
40
Villeurbanne
#2
Génial !!!
De plus, l'idée de la voiture à hydrogène qui alimente la maison, c'est tout simplement fantastique.
 

Photoff

Membre HybridLife Confirmé
10/3/15
350
202
470
40
Villeurbanne
#4
C'est surtout Toyota. Car Honda a un hybride aussi mais ils sont moins visibles dans ce secteur depuis quelques temps.
 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 388
5 075
790
31
Fontenay le Fleury
#5
Il y a 2 choses qui font cette différence (que le Japon s'investit autant dans les technologies du futur):
  • Le Japon est une île extrêmement pauvre en ressources: elle est très dépendante de l'importation des ressources.
    C'est pourquoi, ils se considèrent comme "pauvre" et évitent au maximum les gaspillages.
    A titre d'exemple, le Japon est entré en guerre suicidaire contre les Etats Unis, à cause de l'embargo de pétrole.
    Quand on regarde les séries japonaises ou encore les interviews des responsables japonais, les japonais sont tout à fait conscients de leur position fragile: pour eux c'est vital d'être le moins dépendant possible des énergies extérieures.

  • Mine de rien, les mangas Science-fiction très en vogue au Japon, ont donné beaucoup d'impulsion à l'imagination collective sur la société du futur, et d'avoir un esprit plus ouvert sur les nouvelles technologies.
    Par exemple, le PDG de Toyota, Akio Toyoda a un Doraemon dans son bureau...
    "The real Doraemon is present in all of our manufacturing sites. No matter how challenging the manufacturing environment becomes, and no matter how many obstacles we have to overcome, we will maintain our belief in the power of manufacturing and move step-by-step towards building a society based on our vision for future mobility."
Toyota_Fun_To_Drive_Doraemon.png
 

parkerbol

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
29/4/14
4 999
2 974
790
Val de Marne
#6
J'ai vu plusieurs maquettes/propositions concernant le sujet de l'urbanisme du futur mais aucune n'était aussi poussé en terme d'interactions (habitat, nature, transport, zones d'activités) ou d'interconnexion.
C'est bluffant car tout est poussé au bout des connaissances actuelles, c'est pensé global d'autant qu'ils semblent partis d'une feuille presque vierge.
Néanmoins je mettrai un gros bémol sur le fait que l'initiative soit celle d'une boîte privée et que ma conception de l'urbanisme est différente, la gestion des villes et territoires, bref l'aménagement du territoire, dans le cadre des sciences humaines est de l'initiative de l'Etat et ses déclinaisons territoriales (région, département, canton ...) avec la consultation d'entreprises si nécessaires.
 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 388
5 075
790
31
Fontenay le Fleury
#7
Oui bien sûr dans l'absolu, c'est "philosophiquement correct" d'avoir l'Etat derrière ces initiatives.

Mais je pense qu'on raisonne de façon "Occidentale" où les entreprises occidentaux ont avant tout une logique financière "Wall Stree".
Donc avec cette façon de penser, tous les initiatives des entreprises peuvent être interprétées comme une "acte privée" dont seul l'intérêt financier prime; d'où la nécessité du contrôle de l'Etat.
Et, c'est bien pour cette raison que les démarches écologiques ont très peu marché en Occident (sauf l'Allemagne qui a une très forte volonté politique), et traînent... l'écologie est considérée comme une punition par les entreprises, et non une opportunité.

En Asie, des très très grandes entreprises, sont conscient qu'ils ont un devoir social envers la société.
En quelque sorte, c'est une démarche de "développement durable": ils savent que si le pays va mal, les consommateurs vont mal, leur économie ne durera pas; ils font alors des efforts pour redresser le pays et coopèrent activement avec leur gouvernement.
(au Japon, on voit bien avec la politique de hausse de salaire, ou encore le plan de l'économie hydrogène que j'en parlerai plus tard)

En France, les entreprises, ou même nous, on a une vision plus "courte terme", chacun voit midi à sa porte.
D'où les délocalisations...etc, puis déclin de l'économie française...et déclin du marché... et op il faut aller chercher le marché ailleurs.

J'ai vécu la situation où on préfère de faire appel à un sous traitant marocain (pour un développement logiciel), sachant pertinemment qu'ils vont sortir un truc pas terrible, que de payer un sous traitant français qui ferait un excellent travail (mais plus cher).
 
J'aime: Xenon31

Photoff

Membre HybridLife Confirmé
10/3/15
350
202
470
40
Villeurbanne
#8
C'est ce que j'allais dire. Pour avoir une femme asiatique, la puissance sociale des entreprises asiatiques sont uniques. Cela est entièrement lié à leur éducation et leur philosophie de vie. C'est ancré dans leur quotidien. C'est quelque chose qui est inimaginable en Occident.
 
J'aime: Xenon31

Xenon31

Membre HybridLife Confirmé
5/3/15
271
266
370
50
Colomiers
#9
Quelle démonstration, ce quartier d'écohabitat. Merci.

La France n'a lancé aucun programme innovant depuis des dizaines d'années. Le dernier que j'ai en tête est le GSM : "Groupe Spécial Mobile" (renommé "Global System for Mobile communications") lancé par la France en 1982 et devenu rapidement européen (standard ETSI) puis mondial.

L'Europe n'y peut pas grand chose : Elle est incapable de féderer des pays culturellement différents. Par contre, toutes les entreprises piochent allègrement dans les subventions européennes.
Un de mes amis travaille dans une grande entreprise francaise. Son boulot à plein temps : Chasser les subventions francaises et européennes.

Et Photoff a entièrement raison : Les entreprises ont un rôle majeur dans la vie des japonais (des hommes surtout). Ils vivent par et pour leur entreprise. La contrepartie est la pression phénoménale sur la réussite des enfants.
 

parkerbol

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
29/4/14
4 999
2 974
790
Val de Marne
#10
En France, ce n'est pas une question de "philosophie" mais de code napoléonien de 1800 quelque chose. L'Etat n'est donc pas derrière mais aux commandes. Après, il y a des exemples où l'on part de l'entreprise et en l’occurrence de l'idée de bassin d'emplois dont on construit l'aménagement (sidérurgie dans le Nord, Renault à Boulogne-Billancourt, ...) ensuite mais la finalité n'est pas la même.
 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 388
5 075
790
31
Fontenay le Fleury
#11
L'Europe n'y peut pas grand chose : Elle est incapable de féderer des pays culturellement différents. Par contre, toutes les entreprises piochent allègrement dans les subventions européennes.
Un de mes amis travaille dans une grande entreprise francaise. Son boulot à plein temps : Chasser les subventions francaises et européennes.
Oui je vois également dans ma vie professionnelle: les entreprises prennent des stagiaires sur des projets de recherche qui ne riment à rien (enfin, qui n'aboutirait pas à grand chose), ça a juste pour but de gratter du crédit d'impôt de R&D.
Ça me rend vraiment triste que l'argent public est jeté à la fenêtre de cette manière...

Puis je ne sais pas depuis quand, les politiques n'ont plus trop la volonté de faire des expérimentations pour valider des décisions politiques:
Ces dernières se font en s'appuyant sur des études réalisées à la va vite par des stagiaires pas cher, ou encore issu des débats sophistes.
(La baisse de limitation de vitesse est un très bon exemple illustrateur)
 
J'aime: Xenon31

Photoff

Membre HybridLife Confirmé
10/3/15
350
202
470
40
Villeurbanne
#12
Puis je ne sais pas depuis quand, les politiques n'ont plus trop la volonté de faire des expérimentations pour valider des décisions politiques
Un homme politique ne défend qu'une seule chose, sa carrière. Son intérêt est donc de faire dans le sensationnel à court terme afin de s'assurer un avenir lors des prochaines élections.
 
J'aime: parkerbol

parkerbol

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
29/4/14
4 999
2 974
790
Val de Marne
#13
C'est vrai qu'on a pris une leçon avec Hirose-san (cf interview) sur une société qui se projette 20 ans dans le futur et cherche à y répondre dès aujourd'hui. Tout le contraire de nos entreprises ou politiques comme le dit Photoff (j'ai commence Elle ;) )
 
J'aime: Xenon31