1. Bienvenue Visiteur sur HybridLife.org
  2. Votre forum HybridLife est disponible sur Tapatalk.

[Technologie] Toyota et Honda révolutionnent le secours des accidents de la route

Discussion dans 'Les Actualités Automobiles' créé par Hortevin, 8 Décembre 2015.

  1. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 941
    J'aime reçus:
    3 431
    [​IMG]

    Au mois de novembre, Toyota, Honda, le réseau des secours urgentistes japonais (HEM-Net) et Japan Mayday service lancent un nouveau service au Japon, appelé D-Call Net.
    Ce service permet aux secours, en temps réel, de détecter un accident, le localiser, juger sa gravité et décider la nécessité d'utiliser un hélicoptère, à partir de l'exploitation des données du véhicule.

    Sachant que certains d'entre nous sont des spécialistes dans ce métier (@stef ? @Mickayers ?), pensez vous que ce dispositif peut être utile?
    Peut être qu'un jour ce type de services pourrait arriver en France?
    Retrouvez l'intégralité de l'article sur news.hybridlife.org
     
  2. stef

    stef Carpe Diem

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    2 095
    J'aime reçus:
    554
    Impossible que ce type de service arrive en France.
    Déjà à cause d'une guerre entre Rouges et Blancs beaucoup de vies sont encore en danger.
    On pourrait en sauver plus, beaucoup plus si tout n'était pas politique.
    Travaillant dans le secteur je ne fais qu'une confiance maigre en cas de risque vital au sujet des secours.
    Mieux vaut ne pas savoir :D Le soucis . . . Je le sais :(
     
  3. hirooekimae

    hirooekimae Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    27 Août 2014
    Messages:
    523
    J'aime reçus:
    299
    @stef tu pourrais traduire ton message stp ? Je pense que personne n'a compris ton histoire de Blancs et de Rouges.
    Merci :)
     
  4. Astronef

    Astronef Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    23 Octobre 2015
    Messages:
    85
    J'aime reçus:
    76
    Sauf erreur les rouges c'est les Sapeurs Pompiers et les blancs le Samu.

    Je ne sais pas si au Japon la géographie du pays fait que ce système peut être utile, mais envoyer des secours sur la base de probabilités mathématiques me laisse sceptique...

    je donne pour exemple ma dernière sortie pour une désinca, choc frontal/latéral, le conducteur de la vieille golf I n'avait rien. je vous laisse juger de l’état de la voiture...
    [​IMG]
     
  5. stef

    stef Carpe Diem

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    2 095
    J'aime reçus:
    554
    Idem.

    Rouge : SMUR SP.
    Blanc : SMUR au sein d'un établissement hospitalier.
    Chez nous par exemple, il y a même une guerre politique entre VLI (Infirmier sur protocoles) et VLM (Médecin).
    Selon les statistiques et le besoin politique on envoie tel ou tel secours . . . D'où parfois un retard de prise en charge voire une carence si on envoie inutilement une VLM qui aurait du être engagée sur un autre site.
    Mais bon, je m'égare du sujet.

    Ce que je veux dire en fait c'est que baser la vie et l'enjeu vital des occupants d'un VL de façon statistique est une hérésie.
    Pour moi cela reste une jolie publicité.
    Ceux qui ont validé le PHTLS confirmeront.
    La photo ci dessus valide bien mon ressenti.

    Il y a tellement de paramètres à prendre en compte.
    Et au risque de me faire encore huer, je vous rappelle que les Prius ne sont pas forcément les mieux loties en cas d'accidents.
    Malheureusement en situation réelle, j'ai vu davantage d'occupants d'allemandes (mêmes anciennes : cf. d'ailleurs la photo) s'en sortir bien mieux que des occupants de Jap (même récentes).

    C'est d'ailleurs pour cela que je ne suis pas en sécurité dans ma Prius 3 face à une Allemande ou même certaines Renault.
    Désolé de faire peur, mais je parle de constats me concernant.
    Je n'ose imaginer mettre un siège enfant dans une Prius . . . Je préfère de loin une bonne Passat.
    On est intervenu récemment sur un choc entre une Auris et une Mondeo (ancienne génération pourtant - 2012). Je peux vous dire que la Auris était pas très belle à voir. Et les occupants AR ont bien pris. Cela m'a fait réfléchir à 2 fois sur certaines points . . . Et pourtant si on se contente des Crash Tests on aurait tendance à croire le contraire . . .

    Pour en revenir au sujet initial je pense que trop de paramètres entrent en jeu.
    Et puis envoyer sur chaque accident où le module a détecté une forte décellération un hélico (On en a 1, voire 2 par département), un moyen médicalisé, il n'y en a pas tant que ça par secteur.
    En plus il faudrait harmoniser l'outil informatique. Pour que ce genre d'alerte soit exploitable.
    Imaginons que chaque constructeur propose son logiciel ?
    Pour vous dire on a déjà au sein des secours du mal avec 2 numéros d'appels et on n'a pas les mêmes centrales, les mêmes scores, etc . . .
    Je ne parle même pas des consommables. Alors un tel outil informatique je n'y crois pas.

    Du moins, cela ne permettra pas de sauver des vies en plus. Loin de là.
    C'est donc pour moi un coup marketing qui n'a aucun intérêt dans la chaine des secours, à part retarder la prise en charge des victimes.


    Pour moi il serait plus judicieux de former des civils au secours pour au moins savoir donner une vraie alerte.
    Non pas prodiguer des soins, mais alerter de la façon la plus précise possible.
    Après nous savons réguler et faire. Du moins on tente de le faire par tous les moyens possibles.

    En général l'alerte est souvent donnée de façon pessimiste donc on prêche par excès d'envoi de secours. Ce qui est en général bénéfique sur le lieu de l'accident, mais cela crée une carence si on a besoin sur un autre site de moyens médicaux.

    Je pense que les constructeurs devraient travailler davantage pour proposer des véhicules ayant une bien meilleure sécurité active et passive au lieu de développer des systèmes inexploitables et inutiles, à part essayer de faire le buzz.

    Ce n'est que mon avis bien entendu.
     
    parkerbol apprécie ceci.
  6. hirooekimae

    hirooekimae Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    27 Août 2014
    Messages:
    523
    J'aime reçus:
    299
    C'est quand même plus facile de te comprendre quand tu expliques ! :)
    Merci pour ton retour, même s'il est un peu noir (mais bon, c'est ton expérience qui parle).
     
  7. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 941
    J'aime reçus:
    3 431
    En faite, il ne s'agit pas d'envoyer les secours, car oui, il faut toujours envoyer les secours.
    Il s'agit de juger "oui ou non" c'est nécessaire d'expédier un hélicoptère sur place, pour transporter le blessé vers l’hôpital.

    Le Japon étant un pays très montagneux (voir carte relief), transporter un blessé grave du lieu d'accident vers un hôpital peut probablement prendre beaucoup de temps, en voiture.
    (Pour en savoir plus sur les hôpitaux japonais et leur système médial)

    Oui, je suis comme toi: je reste sceptique sur cet histoire de statistiques.
    Rien de mieux qu'un vrai témoin sur place pour donner des informations précises.

    Peut être qu'au Japon, il y a beaucoup moins de circulation (le train est le moyen de transport privilégié), du coup, un accident peut se produire sans que personne puisse voir et appeler les secours rapidement?

    En Europe, un système e-Call va commencer à arriver d'ici...2018 (et prendra probablement plus de retards que prévu): Automobile : « eCall », un appel d’urgence pour accélérer les secours
    En attendant, on a les radars automatiques pour nous sauver des accidents.
     
  8. Astronef

    Astronef Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    23 Octobre 2015
    Messages:
    85
    J'aime reçus:
    76
    Alors je ne sais pas en France comment se passe la chaîne de secours en cas d'accident de circulation.

    Chez nous c'est la GDM qui est alarmée en premier. Ils demandent s'il y a des blessés, du coup ils alarme l'ambulance et le SMUR, qui sont gérés par une seule centrale et répartis dans différents centres (généralement proches des hôpitaux, mais aucun rattachement à ceux-ci.)

    Les pompiers sont alarmés uniquement en cas de désinca ou pollution.

    Et c'est le médecin du SMUR qui décide d'une évacuation aérienne ou pas.

    Il est vrai que la géographie de la Suisse et ses courtes distances pour héliporter fait qu'on peut se permettre ce système qui fonctionne relativement bien pour l'instant.

    Quant à la polémique de la sûreté de telle ou telle voiture, j'ajouterai juste que la seule désinca mortelle sur laquelle je sois allé concernait le conducteur d'une Audi...
     
    Sandoli, dim74200 et Hortevin aiment ça.
  9. stef

    stef Carpe Diem

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    2 095
    J'aime reçus:
    554
    Pour le Japon c'est peut être une excellente solution.
    En effet, si le véhicule est accidenté dans une zone peu dense c'est tout bénéfice.

    Chez nous encore, les SP interviennent souvent en premier et s'ils jugent l'activation du SMUR ils l'appellent . . . Une perte de temps et de chance de survie parfois.
    C'est la partie noire de notre système de secours à 2 vitesses.
    En plus, les VLM sont souvent engagées sur des malaises à domicile où une VLI suffirait dans 95% des cas (Malaise cardiaque, Malaise diabétique, neurologique . . . ). La VLM étant utile en cas d'arrêt cardiorespiratoire (et malheureusement peu de chance de survie).

    Malheureusement les moyens médicaux en France sont très peu engagés en cas d'AVP (Accident de la Voie Publique).
    Et la morbi-mortalité en prend un sérieux coup (Hémorragie de la rate en 2 temps, etc . . .).

    Quand on est sur le terrain on voit que la réalité est tout autre de ce qu'on veut nous faire croire . . .
    Nombre de vies pourraient être sauvées. Mais bon, on préfère mettre à chaque coin de rue des Défibrillateurs Automatiques . . . Qui ne sauvent au grand max que 2 vies par an et qui coutent un bras . . .
     
    Hortevin et dim74200 aiment ça.
  10. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 941
    J'aime reçus:
    3 431
    C'est parce que les sapeurs pompiers (SP) coûtent moins cher (ils sont payés à lancer pierre).

    Mais logiquement, ça devait être un centre d'appel spécialisé qui permet de juger s'il faut envoyer tout de suite les médecins (VLM) non?
    Ce n'est pas très rassurant quand on sait qu'en cas d'accident grave, on doit tenir jusqu'à l'arrivé des pompiers, qui après "diagnostic" disent: "on peut rien faire, tenez bon jusqu'à l'arrivé du toubib"...

    D'ailleurs, je n'ai jamais réussi à retenir les différents numéros, 15, 17, 18...etc.
    Ils ne peuvent pas faire un numéro unique?

    France_appel_urgence.JPG
    Qui arrive à retenir tous ces numéros???

    Dans beaucoup de pays, il y a qu'un seul numéro d'urgence: 999 à appeler dans n'importe quelle situation.
    C'est un centre d'appel spécialisé, géré par la police, qui dispatch ensuite soit les SP, soit la police soit les SMUR sur place.
    Voir la liste des numéros d'appel d'urgence dans les différents pays : ici.

    Il doit forcément avoir quelqu'un qui touche la commission du fabricant des défibrillateurs... (théorie du complot lol :bookworm: )
     
  11. stef

    stef Carpe Diem

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    2 095
    J'aime reçus:
    554
    Les SP sont bien mieux payés que les 'blancs' . . .

    Pour le N° c'est le 112 à privilégier.
    Mais il est vrai qu'en France il y a une certaine défaillance du côté des secours.
    Après on a des prompts départs, comme un AVP sur Autoroute où une VLM est envoyée.
    Mais sur les nationales mieux vaut prier sa bonne étoile . . . Je sais, ça fait peur, mais c'est la réalité.
    Sur nos routes nous ne sommes pas forcément en sécurité.
     
  12. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 941
    J'aime reçus:
    3 431
    J'ai une amie qui est sapeur pompier volontaire.
    Elle me dit qu'une sortie SP coûte, à la grosse, 10 fois moins cher qu'une sortie SAMU.
    C'est pour ça que les sapeurs pompiers servent des "yeux" aux SAMU, dont l'intervention n'est pas souvent nécessaire.

    Quelques faits qu'elle m'a relaté:
    • Les pompiers volontaires débutants sont payés à 60 centimes de l'heure, les plus expérimentés passent à 6,5 euros voir 8,16 euros pour un caporal chef.
    • Les moyens matériels sont plus importants chez les SP: dans les Yvelines: 3 SAMU VS plus de 20 casernes
      En pratique, il est souvent plus rapide pour les pompiers d'acheminer la victime vers les médecins que l'inverse
    • Les pompiers savent gérer les hémorragies...etc, la seule chose que le médecin sait faire en plus, c'est administrer les médicaments type antidouleur par intraveineuse ou intubation avec adrénaline lors d'un arrêt cardiaque.
    • En île de France: le départ des pompiers se fait dans un délai de 59 secondes, suite à la fin d'un appel sur 18. En moyenne, le délai entre l'appel et la prise en charge des soins c'est 10 minutes (ce qui est très rapide), mais c'est un score en île de France.
    Elle trouve que l'idée de pouvoir avoir le modèle de la voiture directement à la centrale d'appel est géniale.
    Car en fonction des modèles, il faut des équipements différents pour procéder à la désincarcération.

    Mais aujourd'hui, le plus gros problème que les pompiers ont: c'est qu'ils se battent pour avoir un GPS dans leur voiture.
    Et que l'adresse de l'accident soit inscrite directement dans le GPS de leur véhicule, par Wifi/3G par exemple.
    Mon amie m'explique qu'ils perdent aujourd'hui de précieuses minutes, à trouver l'adresse et le lieu exacte de l'accident...
     
    dim74200 apprécie ceci.
  13. Astronef

    Astronef Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    23 Octobre 2015
    Messages:
    85
    J'aime reçus:
    76
    Alors au niveau de la géolocalisation, le canton de Vaud est plus en avance qu'en France.

    L'alarme est envoyée par la CTA sur des tablettes 3G installées dans les véhicules. Pour autant que ça fonctionne, on a eu le cas d'une intervention dans mon immeuble et le GPS nous envoyait au Bassin d'Arcachon...

    Sinon la gendarmerie obtient le type de véhicules via la plaque d'immatriculation (parce que suivant l'accident, les voitures sont difficilement identifiables), le transmet à centrale qui nous informe. De là on a accès à un logiciel "crash recovery system" installé sur un ordinateur portable dans le VSR.
     
    Hortevin apprécie ceci.

Partager cette page