1. Bienvenue Visiteur sur HybridLife.org
  2. Votre forum HybridLife est disponible sur Tapatalk.

[Berline] Toyota Prius 4 2016 - premier essai court

Discussion dans 'Vos Impressions et Bilans de voiture Hybride' créé par Mister MMT, 19 Février 2016.

Tags:
  1. Mister MMT

    Mister MMT Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    21 Octobre 2015
    Messages:
    341
    J'aime reçus:
    399
    J’ai pu conduire la Prius 4 pour un petit essai d’à peine 22 km. Ce n’est donc pas un essai complet, mais je vous donne mes premières impressions, qui devront être complétées par un essai plus approfondi, comme je viens d’en faire un avec la Prius 3 PI (PHEV). Ce dernier m’a également donné l’opportunité de comparer.

    Il s’agit d’une Prius 4 « Confort » chaussée en 17", qui n’est pas loin de la Dynamique, mais sans Navigation. En Allemagne, on n’a pas de choix. Seul le modèle de base (en dessous de la version "Confort", est disponible en 15’’. Je reviendrai sur ce point.

    Le style extérieur :

    J’adopte sans hésiter. La couleur bleue foncée du modèle de démonstration lui va bien. Le capot très bas lui donne une belle allure affinée. Les feux arrières sont originaux, et pas si dominant que l’on pouvait penser en regardant des images. Cela reste une Prius pure souche, directement identifiable, et je trouve ça très bien.

    Le style intérieur, la vue vers l’avant, le confort des sièges et l’espace pour les genoux :

    C’est une Prius 2 modernisée ! Le TdB restitue cette impression de sobriété et d’élégance un peu perdue avec la Prius 3, en dépit de la présence de la console entourée de noir laqué, qui place l’écran du Touch & Go à une bonne hauteur (bien que encore un peu trop bas). Je ne suis pas trop intéressé par le « toucher » des plastiques. Elles m’ont laissé une bonne impression et leur texture est agréable à voir.

    J’avais pensé que l’abaissement de l’assise poserait problème. En fait, bien que l’on soit assis plus proche de la route, on retrouve facilement une bonne position, également pour poser les coudes. C’est juste un peu plus difficile de descendre de la voiture, car on doit se « hisser » un peu plus.

    Le haut du TdB est placé presque aussi bas que dans la Prius 2. Ensemble avec les montants A nettement plus fines et mieux placés, on bénéficie d’une vue vers l’avant nettement améliorée, je dirais même exceptionnelle. C’est un grand progrès par rapport à la Prius 3, dont le TdB monte devant le conducteur comme une « mini-colline », et surtout, dont les montants de pare-brise très épais et mal placés, encombrent la vue vers l’avant. C’est un des points qui me font hésiter de vouloir acheter une Prius 3 PI d’occasion…

    Les sièges sont excellents. Ils offrent un bon soutien latéral et lombaire. Certains trouveront l’assise un peu courte. A vérifier également lors de parcours autoroutières longs. Les réglages du siège et du volant permettent de trouver une position de conduite optimale. Comme dans la Prius 2, il reste plein d’espace pour les genoux, et pour la tête. Sur la banquette arrière également, l’espace reste suffisante, mais je ne peux pas juger quand quelqu’un de grand commencera à se sentir à l’étroit.

    Conclusion : on est très bien assis et on bénéficie d’un confort d’assise et d’une ergonomie excellente. Seul point à vérifier si on a de longues jambes : la longueur de l’assise.

    Les instruments et l’ergonomie :

    On retrouve sans surprise toutes les commandes classiques autour du volant et en bas du TdB. Ici, il y a nettement plus de boutons, qu’il faut appréhender. Je n’ai pas pu tester tout, et j’ai utilisé la voiture telle quelle.

    Le plus grand changement vient de la qualité de l’instrumentation placée au milieu et du paramétrage de ses affichages. Ils sont très lisibles et une vraie réussite esthétique. L’indicateur du système hybride (économètre) est bien fait également, et s’avère très utile. Il est reporté dans le HUD, et pour moi, rend l’utilisation de Torque moins nécessaire. Si on l’utilise, ce sera pour surveiller la tp de l’eau de refroidissement, les rpm, le SOC et quelques autres paramètres chers aux afficionados de la maîtrise de la consommation (donc très peu de monde).

    Par contre, il y a une prolifération d’options d’affichage qu’il faut piloter par des petits boutons au volant. C’est du aux éléments du Safety Sense, et à la multiplication des informations relatives au style de conduite et l’économie de l’énergie. C’est pléthorique, ce qui veut dire que chacun devra prendre du temps pour s’y habituer et en tirer les bénéfices. Je pense qu’en réalité, on s’en servira surtout pour le paramétrage des systèmes d'aide à la conduite et de sécurité et que l’on se limitera à l’affichage de quelques informations préférées. J’ai trouvé intéressant l’affichage d’un écoscore, à la fin de chaque utilisation, dont on peu en enregistrer 4. Gadget ou pas, devra se vérifier…

    Du coup, l’écran MFD du Touch & Go servira surtout pour les médias et l’audio, ou la navigation, surtout que le chauffage et la clim se règlent séparément (comme sur la Prius 3). Notons en passant que cet écran reflète trop la lumière et ne sera probablement pas toujours d’une lisibilité exemplaire. Celui de la Prius 2 MC,avec son graphisme très clair, reste à mes yeux une référence. Enfin, la surface en noir laqué semble être faite pour laisser des empruntes et poussières. Si ça gênait, mieux vaudra se munir d’un chiffon en microfibres…

    Le nouveau HUD très lisible et réglable en hauteur et en intensité, permet d’être informé de l’essentiel sans quitter des yeux la route. J’ai bien apprécié l’indicateur des panneaux de vitesses autorisées, bien que tout ici n’est pas parfait comme ont peut lire dans plusieurs récits plus détaillés. Il reste un doute sur la question si les indicateurs du GPS sont affichés dans les HUD européens. A suivre…

    Conclusion : Si on vient d’une voiture moins récente comme la Prius 2, ou aux instruments à cadrans classiques, il y aura besoin d’un temps d’adaptation. Mais on peut s’attendre à ce que très vite, on adopte l’ensemble et on ne veuille plus retourner vers des affichages classiques.

    La conduite :

    La Prius 4 était équipé de roues 17’’. J’ai malheureusement oublié de noter la marque des pneus. Elle avait à peine parcouru 100 km, et j’étais son premier testeur client. Il faisait 6 °C et le temps fut sec et couvert. Le parcours a été le même que pour mon petit test du Rav 4 Hybride : une route régionale vallonnée avec de jolies courbes, parcourant les vignes de l’Ortenau au sud d’Offenburg. Il y a eu quelques passages de villages limités à 30 km/h.

    La Prius s’est transformée. La nouvelle plateforme plus rigide et sa suspension arrière à multibras en font un véhicule avec un comportement sûr, dynamique et très confortable. En plus, les inégalités de la route sont parfaitement bien filtrées. Finis les rebondissements et tremblements. Elle vire à plat, et se « place » avec précision grâce à une direction précise et pas trop assistée. Tout cela assisté par un système HSD plus réactif et très silencieux. Attention, dès que l’on sollicite davantage la pédale d’accélération, le régime moteur monte toujours rapidement dans les tours, déconnecté de l’accélération réelle. Par contre le bruit du thermique est mieux insonorisé, et son bruit ne devient pas désagréable. En pratique, la puissance disponible est largement suffisante, et même en conduite dynamique, le système restera silencieux la plupart du temps, quand on respecte les limites légales.

    Seul point encore critiquable à mes yeux : les bruits de roulement, au moins en pneus 17’'. Elles restent bien présents et pourraient encore être améliorées. Il se peut que c’est du à une silence accrue, ou à la marque des pneus. Et il me reste à tester la Prius 4 sur une autoroute avec une surface normale, voir rugueuse et bosselée… En ce qui me concerne, je ne l’achèterais qu’avec des roues 15’’.

    Conclusion : La première impression est excellente, mais il reste des questions ouvertes. Personne ne pourra plus dire qu’une Prius a un comportement pataud et hurle dès que l’on sollicite un peu ses capacités. Je n’ai pas assez de recul pour dire si le chassis passe la comparaison avec les meilleurs élèves du marché, mais cela me parait très bon. Quant au groupe propulseur, on est loin de l’agrément exceptionnel du système puissant de la Rav 4 Hybride, mais pour une berline de la classe moyenne, c’est vraiment excellent. Il y a des chances que plus de gens s’y retrouveront et apprécieront la douceur exemplaire de cet THS4. Le comportement agile et le confort de la suspension aideront. La puissance m’a paru suffisante, mais il faudra que je fasse le même trajet sur autoroute parcouru avec la Prius 3 PI, avant de pouvoir me prononcer davantage.

    Les sytème d’aide à la conduite et les systèmes de sécurité :

    La présence des systèmes d’aide à la conduite et de sécurité était nouvelle pour moi. Mon passage a été trop court pour me faire une opinion définitive. L’assistant de maintien de la file m’a paru efficace. Il m’a envoyé un message quand je conduisais à une main, m'incitant à reprendre en main le volant! D’autres ont dit qu’il prend même l’initiative et remet le véhicule sur le bon chemin. C’est assurément très utile. L’ACC m’a étonné. Une fois inséré dans une colonne, il fonctionne à merveille jusqu’à l’arrêt, et repart après une petite commande sur le levier au volant. J’ai hâte à mieux explorer les avantages et limites de ce système perfectionné par rapport au précédent.

    Conclusion provisoire :

    Avec la nouvelle plateforme TNGA et la suspension arrière multibras à amortisseurs efficaces, et le nouveau THS4, Toyota a réussi avec cette Prius 4 une excellente hybride, qui renvoit définitivement la Prius 2 dans le rang des voitures « anciennes » (mais loin d'être périmée). C’est le pas en avant que l’on attendait depuis longtemps.

    Elle augure sans aucun doute une nouvelle génération de modèles qui valoriseront de façon significative la gamme Toyota/Lexus. Certains attendront avec impatience la remplaçante de la CT 200h et de l'Auris 2. Et on saura bientôt plus sur le C-HR…


    Jan ;)
     
    #1 Mister MMT, 19 Février 2016
    Dernière édition: 3 Mars 2016
  2. Mister MMT

    Mister MMT Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    21 Octobre 2015
    Messages:
    341
    J'aime reçus:
    399
    A la fin de mon petit parcours, avec démarrage à froid, l'ODB indiquait 4,0 l/100 km. J'ai roulé de façon plus dynamique que d'habitude.

    L'écoscore était de 81/100, sans doute à cause d'un freinage vigoureux fait de façon automatique par l'ACC à l'approche d'une file, quand j'ai voulu tester l'efficacité, et ça a bien fonctionné.

    Personnellement, j'aurai freiné de façon plus tôt et de façon progressive pour maximaliser la récupération d'énergie.

    En été, je pense être en dessous de 3,0 l/100 km sur mon trajet quotidien. A vérifier, bien sûr...

    Jan ;)
     
  3. Ian51

    Ian51 Forum manager
    Membre du personnel

    Inscrit:
    27 Juin 2014
    Messages:
    1 689
    J'aime reçus:
    695
    Superbe essais :emoticon-0152-heart:, merci MMT.:cat:
     
    Mister MMT apprécie ceci.
  4. Hybridébridé

    Hybridébridé Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    9 Septembre 2015
    Messages:
    414
    J'aime reçus:
    484
    Très bon CR !

    Tes impressions en statique recouvrent ce que j'avais ressenti à Francfort. Toutefois, je ne crois pas que l'instrumentation puisse dérouter un conducteur de P2 (oui pour un véhicule classique à cadrans). J'avais fait joujou avec toutes les fonctions sans aucun mode d'emploi : écran tactile et touches au volant, on est dans un univers connu.

    Ta première conso confirme que la voiture est très efficace conduite sur route tranquillement, comme le laisse transparaître le score extra-urbain au NEDC.

    Le confort sonore a été annoncé comme un grand pas en avant par rapport à la P3. Or ton CR est ambivalent sur ce point : Bruit moteur étouffé d'un côté mais bruits de roulement de l'autre : in fine et globalement, tu la trouves plus silencieuse ou pas mieux, cette P4 ?

    Enfin, avant que cette P4 ne renvoie définitivement la P2 au rang des voitures anciennes, je l'attends sur un parcours de référence, cette P4, où je rappelle que la P2 a mis la barre très haut : 2,4 l/100km sur PDRIF et PDRBN si mes souvenirs sont exacts !
     
  5. Mister MMT

    Mister MMT Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    21 Octobre 2015
    Messages:
    341
    J'aime reçus:
    399
    Merci !

    Il faudra attendre un peu des températures plus clémentes. Il faisait 6 °C et des pneus été sont plus durs à cette température. En plus, ils avaient parcouru moins de 100 km, et je n'ai pas vérifié leur pression. Je veux également les tester à vitesse plus élevée. J'ai juste poussé brièvement à 120 km/h, mais ce n'est pas suffisant. Elle était plus silencieuse que ma Prius 2 sous tous les aspects.

    La question des bruits de roulement fera certainement couler pas mal d'encre d'ici quelques semaines. Le cas échéant, HL pourra proposer des stages d'insonorisation ! :D

    Et tu as raison, j'ai compris assez vite comment faire défiler les différents affichages. Avec un peu plus de temps disponible, j'aurais pu entreprendre des réglages de toute sorte. Elle est vraiment très apparentée Prius 2.

    Jan ;)
     
    parkerbol apprécie ceci.
  6. frg62

    frg62 Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    12 Juin 2014
    Messages:
    1 289
    J'aime reçus:
    1 028
    Pour info, les pneus en 17" sont des Toyo Nanoenergy 2.
    Dimensions 215/45R17 87W, comme sur la P3.

    (Vérifié en concession, ils n'avaient pas de version en 15"...)
     
  7. parkerbol

    parkerbol Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    29 Avril 2014
    Messages:
    3 332
    J'aime reçus:
    1 631
    C'est aussi ce que l'on constate en commençant par insonoriser le coffre et quelques éléments, les roulements apparaissent plus forts. Le Rav4 semble quand même très bon sur ce point, je pense qu'on a voulu gagner quelques 2kg sur la balance.
    Merci Jan, fort intéressant.
     
  8. lexusdelta

    lexusdelta Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    1 Mars 2015
    Messages:
    409
    J'aime reçus:
    207
    Perso lors de mon essai du Rav4 hybride j'ai aussi constaté des bruits de roulement . Je crois que la largeur des pneus et l'état des routes rendent les voitures actuelles ,plutot silencieuses mécaniquement, plus sensible à ce phénomène. Et faut bien dire que les pneus sont bruyants aussi !! L'autre jour en attendant un bus , lors du passage d'une Tesla je me faisais la réflexion que si mécaniquement on entendait rien (normal pour une eV) le bruit de roulement était vraiment fort de l'extérieur ( bon la Tesla S à d'énormes roues aussi) et limite dérangeant en fait .
     
    dim74200 apprécie ceci.
  9. Grigou

    Grigou Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    16 Septembre 2015
    Messages:
    575
    J'aime reçus:
    474
    Pas besoin d'une tesla pour constater que de l'extérieur, on n'entend que les bruits de roulement sur la plupart des voitures qui roulent à plus de 40 km/h.
    En tout cas si elles ont un moteur à essence et ne sont pas en forte accélération bien sûr.
     
    fury0 et FoLuxo aiment ça.
  10. Ian51

    Ian51 Forum manager
    Membre du personnel

    Inscrit:
    27 Juin 2014
    Messages:
    1 689
    J'aime reçus:
    695
    J'ai vu et je suis montée dans al Prius 4 pour mon essai faudra que j’attends la fin du salon.
    Pour l’intérieur quand on ouvre la porte l'ensemble, le TDB est bien plus verticale que sur les photos, l'assise est très bonne et quand on est installer sur le siège on a l'impression de retrouver ce qu 'il y avait dans la Prius 2.

    L’extérieur c'est comme sur les photos, le rouge est à merveille. Je l'ai vu dans un endroit sombre.
    Vu lors que je suis aller au garage une Sandero gris alu avec radar intérieur. :cat:
     
  11. frg62

    frg62 Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    12 Juin 2014
    Messages:
    1 289
    J'aime reçus:
    1 028
    J'ai eu l'occasion d'essayer la P4 la semaine dernière.
    L'essai s'est malheureusement passé dans des conditions de circulation et de météo tellement merd.ques, que je ne peux pas objectivement tirer une comparaison au niveau de la conso, par rapport à mes essais précédents.

    Dans l'absolu cependant, les chiffres sont plutôt très bons : 4,4 l/100 km sur près de 30 km, sans essayer de la jouer "Eco-Drive".

    Voici mes impressions en vrac, en commençant par ce qui m'a dérangé :
    • La boite à gant minuscule !
      J'ai eu le malheur de l'ouvrir à la recherche du manuel (qui ne s'y trouvait pas), et j'ai ensuite du me battre pour arriver à la refermer, parce que le porte-document, pas bien grand pourtant, empêchait la manœuvre. J'ai fini par trouver l'unique position pour ce dernier, qui m'a enfin permis d'y arriver.
      Ça, plus la disparition de la partie supérieure, cela fait vraiment beaucoup d'espace de rangement en moins pour les éléments de première nécessité dans une voiture (papiers, disque de stationnement, un carnet + bis, etc.).
    • La gestion des éléments visuels au TDB.
      A chaque enclenchement, déclenchement d'une fonctionnalité, un message visuel vient se superposer à ce que l'on a décidé d'afficher, et il y reste pendant 5 secondes environ. L'idée n'est pas mauvaise, mais en pratique, je trouve cela trop long, et fort dérangeant. Il y a p-ê moyen de paramétrer cela mieux, mais, vu que je n'ai pas eu le manuel en main, je n'en sais rien.
    • La puissance.
      Je suis monté sur autoroute, moteur déjà chaud, et j'ai du faire un pied plancher, vu que ceux qui s'y trouvaient déjà, ne semblaient pas trop prêts à me laisser m'insérer en douceur.
      Et là... Glup ! nettement moins de patate que ma P3 !
      Je vais cependant pas tirer de conclusions définitives, le véhicule n'ayant même pas 1.000 km, il se pourrait qu'il ne soit pas libéré, ou que l'électronique veille au grain...
    • Les pneus.
      J'ai pris un virage à angle droit, sur sol mouillé, à une allure... OK un peu plus élevée que la normale, mais pas tant que cela.
      Alors qu'avec ma P3, montée en Michelin Primacy HP, je ne me serait pas posé de questions, j'ai senti que les Toyo Nanoenergy 2 (pourtant également 215/45R17), étaient à la limite.
      Ils n'ont pas lâché, mais on était pas loin.
      Clairement, je n'oserais pas les monter sur une P3, qui n'a pas été étudiée pour...
    Ce qui m'a plu :
    • Le châssis et la suspension sont à des années lumière de la P3, et même devant l'Auris.
      L'ensemble est totalement rigide, il colle à la route (...tant que les pneus veulent bien !), et avale les imperfections (pour rester poli !) du revêtement avec une aisance sans commune mesure.
      En ce y compris les casse-vitesses, dont notamment ceux qui font racler le pare-chocs avant de la P3.
      Le potentiel de ce châssis est complètement sous-exploité dans la P4 (OK, ce n'est pas sa vocation), ce qui promet pour les prochains véhicules qui en bénéficieront.
    • Les aides à la conduite sont vraiment un must : le régulateur de vitesse adaptatif et le système anti-collision rendent la conduite en embouteillage... presque plaisante !
      Il suffit en effet de "s'accrocher" au véhicule de devant et de plus toucher aux pédales.
      Et si on se retrouve à l'arrêt complet, lorsque cela redémarre, une simple pression sur l'accélérateur suffit à réenclencher le système, en en conservant tous les paramètres.

      A ce sujet, je trouve bien dommage que sur le RAV4 hybride, tout cela se désactive en dessous de 40 km/h.
      Je suppose qu'il faudra attendre la version MC pour en bénéficier...

      A l'inverse, je préfère le système de caméra à 360° du RAV4 au détecteur de proximité par pictogrammes de la Prius.
      A nouveau, faudra-t-il attendre la MC ?
    • Mention "Plus" au Blind Spot Monitor, qui aide sérieusement à compenser le manque de visibilité arrière dû aux formes de l'engin.
      Néanmoins, au point où on en est, vu le peu que l'on voit dans le rétroviseur intérieur (la surface de visibilité de la lunette arrière a sérieusement réduit, on voit surtout les montants latéraux !), il serait temps de le remplacer par une caméra vidéo !
    • A noter la présence d'un véritable limiteur de vitesse (une première chez Toyota !),mais il faut choisir entre lui et le régulateur adaptatif au niveau du fonctionnement...
    • Pour info, je n'ai pas eu l'occasion de tester le Lane Departure Alert, mais les échos que j'en ai sont mitigés, il semblerait que ce ne soit pas encore totalement au point.
    A noter encore, que le mode B laisse à présent tourner en permanence le thermique, même en décélération à basse vitesse, et même à l'arrêt (en fait comme sur le RAV4).
    On n'y touchera donc désormais plus uniquement qu'en montagne !

    Frustration également : les codes ont changé !
    Et donc pas moyen de vérifier quoi que ce soit à l'aide mon ScanGauge, au niveau de la gestion de la batterie HT : pas d'état de charge, pas de courant entrant/sortant de celle-ci, j'étais limité aux paramètres communs à tous les véhicules OBD2 : conso instantanée, tours/min, etc.

    Au final, je suis un peu mitigé.
    En vrai, l'engin a une gueule d'enfer (enfin, c'est mon avis...), mais j'ai un sentiment d'inachevé au niveau de quelques détails pratiques, et de quelques concessions de praticité au profit du look (particulièrement à l'intérieur).

    J'ai l'impression qu'on a voulu mettre tellement de neuf dans la Prius 4, que l'on a eu/pris le temps de tout réfléchir jusqu'au bout, afin de l'optimiser et de l'harmoniser.

    Faudra que je l'essaye à nouveau...
    Après avoir pu lire le manuel, de préférence, lorsque je disposerai des nouveaux codes pour le SG.
    Et je l'espère, dans des conditions un peu moins chaotiques...
     
  12. dim74200

    dim74200 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    28 Juillet 2015
    Messages:
    709
    J'aime reçus:
    242
    J'ai eu le même regret en passant d'une Auris 1 à une Auris 2... Je ne comprend toujours pas la raison (à part esthétique...)
     
    parkerbol apprécie ceci.
  13. stillus

    stillus Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    4 Novembre 2014
    Messages:
    244
    J'aime reçus:
    76
    Merci pour ce 1° retour
    j'ai hâte de tester aussi!
     
  14. Ian51

    Ian51 Forum manager
    Membre du personnel

    Inscrit:
    27 Juin 2014
    Messages:
    1 689
    J'aime reçus:
    695
    Pourtant elle est calquer un peu sur la Prius 2 qui a plus de rangement que la Prius 3, rien a voir avec cette planche de bords verticale, il aurait voulu il aurait pu faire plus de rangement, ils ont un peu louper le cahier des charges.:cat:
     
  15. FoLuxo

    FoLuxo Silence, on roule !
    Membre du personnel

    Inscrit:
    30 Juin 2014
    Messages:
    1 476
    J'aime reçus:
    1 050
    Et en termes de bruit par rapport à la P3 non MC que tu as ?
     
    parkerbol apprécie ceci.
  16. Grigou

    Grigou Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    16 Septembre 2015
    Messages:
    575
    J'aime reçus:
    474
    Merci fgr62 pour ce joli compte-rendu.

    Pour les pneus, il ne faut pas trop s'étonner que des Toyo soient moins bons que des Primacy HP, néanmoins ne penses-tu pas que compte tenu de l'excellent châssis de la P4 et de son insonorisation accrue par rapport à la P3, tu avais peut-être l'impression de prendre ce virage moins vite qu'en réalité ? Même si tu étais déjà conscient de le prendre plus vite qu'à l'habitude ...

    Pour le limiteur de vitesse je n'ai pas compris le sens de ta critique : tu aimerais qu'il soit en marche (donc avec une vitesse maximale programmée) tout en ayant le régulateur adaptatif (donc avec la même vitesse programmée j'imagine ?). Du coup il me semble que le régulateur suffit, non ? Peux-tu développer ce point ?
     
    dim74200 et parkerbol aiment ça.
  17. Aurigas

    Aurigas Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    18 Avril 2015
    Messages:
    67
    J'aime reçus:
    41
    L'airbag peut être?
     
  18. frg62

    frg62 Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    12 Juin 2014
    Messages:
    1 289
    J'aime reçus:
    1 028
    Le plus marquant, c'est l'isolation phonique entre la baie moteur et l'habitacle, qui est en très net progrès.
    Je l'ai vraiment remarqué quand je suis remonté dans ma P3 après !

    Pour le reste, c'est moins évident, cela met en fait en évidence que les joints de portières que j'ai ajouté constitue le meilleur rapport prix/résultat au niveau de l'amélioration de l'insonorisation de la P3.
    (Hors le bruit du thermique bien sûr !)
     
    parkerbol apprécie ceci.
  19. frg62

    frg62 Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    12 Juin 2014
    Messages:
    1 289
    J'aime reçus:
    1 028
    Ils ne sont pas destinés au même usage...
    En conso, je suis certain que les Toyo font mieux que les Michelin, mais on a rien pour rien.
    Non, c'est un coin que je connais bien, où j'ai mes points de repère, et avec le HUD, je savais exactement où j'en étais.
    Je l'ai pris "à la limite d'une allure raisonnable"... pour un conducteur de BMW ! :D
    Reste que les Toyo ont clairement envoyé le préavis : "Pousse pas trop ta chance, coco, ou on part en grève !"
    Ce n'est pas une critique. Perso, cela ne me dérange pas.
    C'est plutôt une réponse anticipée à la question qui n'aurait pas manqué de surgir tôt ou tard, demandant si on peut utiliser les 2 en même temps.

    Ceci parce que j'ai remarqué que beaucoup de conducteurs en France semblent assez "obsédés" par le limiteur de vitesse ! ;)
    Ainsi il y en aurait bien eu un, pour expliquer qu'il voulait, par exemple sur autoroute, programmer sa vitesse à 120, tout en gardant la possibilité d'accélérer jusqu'à 130 au besoin, mais pas plus ! :wacky:
     
  20. Profitroll

    Profitroll Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    2 Janvier 2016
    Messages:
    105
    J'aime reçus:
    38
    Mais c'est totalement débile ça !!!
    Par contre, moi j'assume d’être obsédé par le limiteur. Je m'en sert systématiquement. En ville et en périurbain encombré, çà apporte une énorme sérénité de conduite.
     

Partager cette page