1. Bienvenue Visiteur sur HybridLife.org
  2. Votre forum HybridLife est disponible sur Tapatalk.

[Technologie] Un bus électrique testé à l'aéroport de Nice

Discussion dans 'Les Actualités Automobiles' créé par stef, 10 Novembre 2014.

  1. stef

    stef Carpe Diem

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    2 095
    J'aime reçus:
    554
    Un bus électrique testé à l'aéroport de Nice

    Publié le samedi 08 novembre 2014 à 10h15
    Un bus électrique testé à l'aéroport de Nice | Nice | Nice-Matin





    [​IMG]
    Le totem bleu permet au bus de recharger ses batteries, via un bras télescopique situé sur le toit du car. Patrice Lapoirie













    [​IMG]



    Watt System est à l'essai depuis le mois d'octobre. Dévoilé vendredi, ce bus 100% électrique sera effectif entre les deux terminaux de l'aéroport de Nice dès janvier. Décryptage.

    Exit les vroum-vroum et autres bruits propres aux transports urbains. Place au silence. La navette électrique Watt System est expérimentée à l'aéroport de Nice pour effectuer la liaison entre les deux terminaux. Dévoilé hier, à la presse, le bus vert - même s'il est gris pour l'instant - a une autonomie jusqu'à 850 mètres. Idéal pour le site de l'aéroport, où la distance entre chaque arrêt n'est pas plus élevée. Le rechargement des batteries se fait à chaque arrêt.

    «Une première mondiale»

    Un système de transport «doux» qui vise à réduire les nuisances et pollutions. Le tout en diminuant l'empreinte climatique. « Une première mondiale », insistent les partenaires de ce projet (1). Pour l'œil profane, Watt System a l'apparence d'un bus ordinaire. Mais l'observateur qui a le sens du détail remarquera, sur le toit du car, un bras télescopique. Bienvenue dans Le Cinquième Élément façon Luc Besson, où la fiction devient réalité. À chaque arrêt, c'est grâce à ce « bras » que le bus se connecte à un totem posté sur le trottoir. Totem qui accumule de l'énergie. En vingt secondes, montre en main, le bras robotisé permet au bus de recharger ses batteries.

    Tests jusqu'à la fin de l'année

    Question financement, « nous avons participé au projet à hauteur de 3 millions d'euros, dans le cadre du fonds démonstrateur de recherche. Ce qui représente environ 40 % du coût final. Le reste a été à la charge de nos partenaires », a évoqué Johan Ransquin, chef du service transport et mobilité de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.« Dans notre logique, le prix cible potentiel de Watt System ne doit pas dépasser le prix d'un bus diesel », a renchéri Michel Bouton, président de PVI, l'entreprise qui a conçu le dispositif.

    Mais alors, quand les voyageurs pourront-ils monter dans ce bus nouvelle génération ? Patience… Jusqu'à la fin de l'année, seront réalisés tests et simulations. Puis, à partir de janvier prochain, six navettes feront leur apparition dans des conditions réelles, avec des passagers à leur bord. Dès le second semestre 2015, « la volonté des acteurs pour aboutir à une phase d'industrialisation » sera étudiée, a expliqué Michel Bouton,





    1. Le projet Watt Système est le fruit d'un partenariat entre Transdev, qui a la responsabilité du transport des passagers sur le site de l'aéroport, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie et Power Véhicule Innovation (PVI) qui a conçu et breveté le dispositif.
     
    Hortevin apprécie ceci.
  2. nhl1967

    nhl1967 Contributeur HybridLife

    Inscrit:
    25 Avril 2014
    Messages:
    508
    J'aime reçus:
    144
  3. Hortevin

    Hortevin Administrateur HybridLife
    Membre du personnel

    Inscrit:
    7 Avril 2014
    Messages:
    4 949
    J'aime reçus:
    3 431
    C'est vrai que pouvoir se recharger tous les Km permet d'avoir une moins grosse batterie, donc moins cher! Bonne idée!
     

Partager cette page