[Santé et Environnement] Alimentation, climat, comportement.

M

Membre supprimé 1292


24'45"
Par le biais de notre consommation de nourriture Jonathan Safran Foer nous interpelle sur la sincérité de nos convictions et l'efficacité de nos comportements pour sauver un maximum d'humains .
Un coup de canif dans certaines hypocrisies

On peut voir le reste : Copenhagen et ses initiatives urbaines, Faber et ses provocations à la cohérence, une créatrice de mode sur matériaux recyclés etc.
 

X2Roz

Membre HybridLife Confirmé
16/2/19
241
252
390
35
Genève
J'ai vu un documentaire très intéressant sur Netflix qui s'appelle "gamechangers" sur le végétarisme/véganisme, les bienfaits d'une limitation de la consommation de viande et avec les témoignages de plusieurs sportifs de haut niveau, dont l'homme "le plus fort du monde" qui soulève plus de 500kg sur ses épaules, bâti comme un taureau et qui ne mange pas de viande. Ça m'a convaincu de limiter moi aussi ma consommation de viande, sans tomber dans le véganisme pour autant, mais privilégier quand je le peux l'alimentation végétale (J'ai déjà réduit ma consommation de sucre et adopté le jeûne intermittent il y a 18mois, ce qui m'a permis de perdre une dizaine de kilos superflus en quelques mois). Le problème n'est abordé dans ce documentaire que sous l'angle de la santé mais bien évidemment nous savons tous que la consommation de viande revêt une très forte dimension environnementale, comme l'agriculture au sens large. J'encourage en tout cas à regarder ce documentaire qui, à défaut de vous convertir au véganisme ou au végétarisme, vous aidera à balayer un certain nombre d'idées reçues telles que "les sportifs doivent impérativement manger de la viande pour performer"
 
  • Like
Reactions: Grigou et Chti73

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
5 039
3 420
690
65
Le régime du foyer depuis quelques mois :

- 2 repas de viande par semaine le midi, avec des portions d'environ 150 g en moyenne pour moi, un peu moins pour ma moitié
- 2 repas de poisson le midi (moins de 150 g aussi)
- petit déj. et repas su soir sans viande ni poisson.
On se permet des oeufs environ un repas par semaine, en général le midi.

Et quand on va au restau on ne se refuse rien (et on va au restau 5 fois par semaine ... mais non, je blague).

Le plus difficile est de varier les recettes. Notre poids n'a rigoureusement pas changé depuis ce régime, mais ni moi ni Madame n'avons jamais été en surpoids.

Possible qu'on mange encore moins de protéines animales à l'avenir voire presque plus du tout, comme nos filles... et comme certains membres de HL ;)
La souffrance animale est pour moi une motivation encore supérieure à celle de l'écologie.
 

Bwoah_Kimi

Toyota-Yariste sans huile et sans palme
23/12/18
419
258
590
29
France Belgique Bretagne Italie
Food choices, sur netflix ou youtube (EN) , excellent documentaire aussi, super marquant.

Mais attention quand on change son alimentation (comme j'ai pu faire) c'est pas toujours évident. On vie pas tous aux mêmes endroit sur la planète et les hivers rudes c'est dur de se passer de vraies bonnes graisses, désolé moi j'ai vraiment du mal.

Après ce doc, depuis je tue moins de bête, c'est déjà ça en tout cas.
 
  • Like
Reactions: BM80 et Chti73

X2Roz

Membre HybridLife Confirmé
16/2/19
241
252
390
35
Genève
Il y a au moins 3 bonnes raisons pour diminuer la consommation de viande : environnement, santé et bien-être animal, et rien n'empêche d'être cumulativement sensibles à ces 3 aspects. Je note pour Food Choices, je le regarderai dès que possible.
 
  • Like
Reactions: Bwoah_Kimi