[Information] Convention citoyenne pour le climat - les propositions !

fury0

Membre HybridLife Confirmé
J'apprends ici que l'appel à l'intelligence collective se propage dans les entreprises comme le feu sur une traînée de poudre. Ca me surprend agréablement. C'est bien que derrière ce concept, il y a quelque chose qu'on ne peut pas (plus?) balayer d'un revers de main avec des arguments conservateurs.
J'ai l'impression, à lire certains, que l'intelligence collective n'est pas très "adaptée" à une vision court-termiste. Peut-etre parce que la vision court-termiste, favorise surtout une certaine frange d'individus au détriment des autres sur le long terme?

Pour aller encore (beaucoup ) plus loin on pourrait se demander si l'homme, faisant abstraction de l'intelligence des autres êtres vivants sur cette planète, en n'interrogeant pas cette intelligence, en l'oubliant, voir même en la niant, n'a pas eu rapidement cette sensation agréable de supériorité ( comme un shoot de dopamine en voyant ses 'like' sur les réseaux sociaux) , mais qu'aujourd'hui il est en train de se reveiller avec la gueule de bois en constatant que son comportement pourrait coûter l'existence, non seulement de beaucoup d'autres êtres vivants, mais surtout la sienne.... C'est une question.
 

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
1 576
717
690
Peut-être que l'on va suivre cette évolution d'intelligence collective, mais peut être que dans 5 ans on n'en parlera plus, après avoir essayé. :bag:
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 097
4 682
790
Luxembourg
Alors wait and see... au risque de se retrouver avec l’idée que toutes les opinions se valent.

Certains pensent que nous avons un problème de réchauffement et de perte de biodiversité, mais après tout ce n’est qu’une opinion : il y en a plein qui pensent le contraire. On a même des grands hommes comme Trump et Bolsonaro, qui représentent les centaines de millions de personnes qui ont voté pour eux, qui savent que tout ceci n’est qu’un canular des chinois... Donc dans un grand élan démocratique, et pour éviter de froisser qui que ce soit, on devrait attendre avant de prendre des mesures sérieuses sur le sujet. Qui paie ces « experts » du GIEC qui nous prédisent des malheurs ? On devrait soumettre leur opinion au vote tiens.
 

Inouesama

Membre HybridLife Confirmé
24/2/17
1 704
613
690
40
Alors wait and see... au risque de se retrouver avec l’idée que toutes les opinions se valent.

Certains pensent que nous avons un problème de réchauffement et de perte de biodiversité, mais après tout ce n’est qu’une opinion : il y en a plein qui pensent le contraire. On a même des grands hommes comme Trump et Bolsonaro, qui représentent les centaines de millions de personnes qui ont voté pour eux, qui savent que tout ceci n’est qu’un canular des chinois... Donc dans un grand élan démocratique, et pour éviter de froisser qui que ce soit, on devrait attendre avant de prendre des mesures sérieuses sur le sujet. Qui paie ces « experts » du GIEC qui nous prédisent des malheurs ? On devrait soumettre leur opinion au vote tiens.
Et qui paye les experts qui prédisent qu'il n'y a pas de réchauffement climatique?

Même si le réchauffement climatique est un cycle naturel de la Terre, et qu'au final on y survivra tous et que dans quelques années cette histoire ne sera plus qu'un mauvais souvenir, on peut essayer de changer les choses.
Réduire sa consommation d'eau, pareil pour l'élec, revoir ses moyens de déplacements (moins prendre la voiture, ne pas la prendre pour les petits trajets ou pour déposer les mômes à l'école car il pleut un peu etc..), isoler son logement, favoriser la biodiversité, manger local et plus sain, tout ça ne peut être que bénéfique, pour soi comme pour les autres, mais aussi pour son portefeuille.
 

Andre Tissot

Membre HybridLife Confirmé
21/12/17
1 004
588
690
Réduire sa consommation d'eau, pareil pour l'élec, revoir ses moyens de déplacements (moins prendre la voiture, ne pas la prendre pour les petits trajets ou pour déposer les mômes à l'école car il pleut un peu etc..), isoler son logement, favoriser la biodiversité, manger local et plus sain, tout ça ne peut être que bénéfique, pour soi comme pour les autres, mais aussi pour son portefeuille.
N'oublions pas le proverbe africain (ou autre ?) "Nous ne sommes pas propriétaires de notre terre, mais les locataires de celle de nos petit-enfants"
 

Inouesama

Membre HybridLife Confirmé
24/2/17
1 704
613
690
40
@Inouesama j’espère que tu avais saisi que je faisais du sarcasme ?
Oui, mais tu soulevais aussi une bonne question, certains pointent le fait que les membres sont financés par l'ONU, même si c'est l'organisation GIEC qui est subventionnée par l'ONU et non les scientifiques ; mais quid des autres?
Comme pour Greta où certains pointent le fait qu'elle est financée par je ne sais plus qui.
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 097
4 682
790
Luxembourg
Pour revenir au sujet de la convention citoyenne :


France Nature Environnement, c'est la voix de 3500 associations supposées écologistes en France. Qui estiment donc qu'un référendum sur les mesures de la Convention n'est pas une bonne idée : "Le référendum, pour les questions environnementales, qui sont des sujets très complexes, est délicat à employer", conclut le président de FNE. La démocratie à géométrie variable donc : il faut l'utiliser uniquement sur les mesures où les français sont d'accord avec eux je suppose.
 

fury0

Membre HybridLife Confirmé
A ton avis, pourquoi le lobby pro-nucléaire refuse le referendum sur le nucléaire demandé par les écolos ? ;)

Soyons sérieux. Le referendum, est particulièrement en France, est un outil délicat à utiliser. Car, il semblerait que , dans notre beau pays, on a tendance à utiliser le référendum, et cela quelque soit la question, pour approuver ou désapprouver le pouvoir en place. Je pense que le hic il est là. De plus, je pense qu'il est délicat de se prononcer pour ou contre un referendum tant que l'on ne sait pas comment est posée la question.
Je force le trait mais le principe est le identique , demander :
"Êtes vous pour ou contre les dangereux révolutionnaires qui veulent saper l'outil technologique français ?"
C'est pas pareil que de demander :
"Etes pour ou contre les résistants qui veulent sauver nos enfants des dangers des industries polluantes ?"
 

Inouesama

Membre HybridLife Confirmé
24/2/17
1 704
613
690
40
A ton avis, pourquoi le lobby pro-nucléaire refuse le referendum sur le nucléaire demandé par les écolos ? ;)

Soyons sérieux. Le referendum, est particulièrement en France, est un outil délicat à utiliser. Car, il semblerait que , dans notre beau pays, on a tendance à utiliser le référendum, et cela quelque soit la question, pour approuver ou désapprouver le pouvoir en place. Je pense que le hic il est là. De plus, je pense qu'il est délicat de se prononcer pour ou contre un referendum tant que l'on ne sait pas comment est posée la question.
Je force le trait mais le principe est le identique , demander :
"Êtes vous pour ou contre les dangereux révolutionnaires qui veulent saper l'outil technologique français ?"
C'est pas pareil que de demander :
"Etes pour ou contre les résistants qui veulent sauver nos enfants des dangers des industries polluantes ?"
D'où le fait qu'il est dommage qu'on ne puisse pas organiser un QCM, pour pouvoir répondre à X questions.
Mais si les gens répondent "non" car ils sont contre Macron alors que la question est "voulez-vous du bio à la cantoche?", ben ils sont ne sont pas doués (pour rester poli).
 

fury0

Membre HybridLife Confirmé
Dans ce cas pourquoi les écolos le demandent ? Elle est là la démocratie a géométrie variable.
Quelle démocratie à géométrie variable ? C'est ça la démocratie.. Chacun défend ses idées et essaie de les faire admettre à la majorité dans le respect de l'autre et avec l'arsenal juridique à sa disposition. Je vois pas où il y a un problème? Le problème commence à apparaître lorsque les lobbyistes approchent d'un peu trop près les parlementaires et que ces parlementaires, par "amitiés" pour ces sympatiques lobbyistes qui les invitent au restau, voir aux Bahamas avec femmes et enfants (mais les lobbyistes savent être très très discrets) finissent par céder aux champs des sirènes.
 

fury0

Membre HybridLife Confirmé
Mais si les gens répondent "non" car ils sont contre Macron alors que la question est "voulez-vous du bio à la cantoche?",
Parce que les gens se disent que si c'est Macron qui posent la question alors que signifie exactement "voulez-vous du bio à la cantoche?" ? D'ailleurs , Macron est-il pour ? Alors je vote "non" , car il doit y avoir anguille sous roche, il essaie probablement une fois de plus de nous rouler dans la farine. Il va me dire après coup qu'il faut augmenter mes impôts l'enfoiré, ou que mes gosses n'auront plus de dessert, ou que sais-je encore .. Vois tu la simple question "voulez-vous du bio à la cantoche?" prête à critique car pas assez précise. Mais trop de précision rend la question trop complexe pour beaucoup etc .. etc .... Le référendum est pas simple.
 

fury0

Membre HybridLife Confirmé
Même la date d'un référendum peut prêter à critique.
Imagine un référendum sur le nucléaire en France, 15 jours après Fukushima ou après Tchernobyl ! Même en laissant la parole à FoluXo 24/24 pendant tout la campagne, j'aurais pu te donner le résultat ;)
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
5 419
3 616
690
65
Bref, le gouvernement pas les experts c'est pas bien, le référendum non plus, donc il faut éclairer le peuple afin qu'il décide en connaissance de cause, et sans arrière-pensée politique.
On n'est pas sorti du m..dier ...
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 097
4 682
790
Luxembourg
Quelle démocratie à géométrie variable ?
Affirmer que le nucléaire n'est pas démocratique parce qu'il n'y a jamais eu de référendum sur le sujet, puis affirmer qu'on ne peut pas avoir un référendum sur certaines propositions de la convention parce que c'est trop compliqué, ça ressemble beaucoup à de la géométrie variable.
 

fury0

Membre HybridLife Confirmé
J'ai pas dit qu'il fallait s'abstenir des referendums, qu'il fallait luncher les gars du gouvernement (encore que ;)) , qu'il fallait brûler les experts. Je dis que tout ça c'est bien beau mais que c'est à prendre avec parcimoni et à bon escient et que peut-être un peu plus de démocratie participative (comme cette convention citoyenne) ça peut pas faire de mal. Le problème c'est que de mon point de vue, il eut fallu expliquer la règle du jeu AVANT la fin du match (c'est à dire discuter avant de comment on allait procéder avec les propositions de cette convention). Et c'est là que ce gouvernement passe (encore une fois) pour soit une bande d'amateur soit un gang de fourbes.
 

fury0

Membre HybridLife Confirmé
C'est pourquoi je pencherais plutôt pour un "gang de fourbes" à la tête d'une "bande d'amateur". Une poignet au gouvernement savent très bien ce qu'ils doivent faire (ils n'ont pas été "élus" pour rien faire) , les autres étant des beni-oui-oui.
Et, vu le nombre de personnes dans les manifs, ils sont tranquilles jusqu'à la prochaine présidentielle.
Mais bien sûr cette "analyse" est strictement personnel.