Hybride et les bouchons en hiver

Pomination

Membre HybridLife Confirmé
22/4/18
66
38
140
48
Val d'Oise
Bonjour,

Un petit retour sur la ioniq Hybride dans un contexte de bouchons par temps froid.
Depuis peu, je fais davantage de kilomètres, enfin surtout de bouchons...

J'avais déjà constaté que l'hybride dans les bouchons c'est pas optimal. Mais avec les frimas c'est pire.
En effet on a vite fait de décharger la batterie en faisant le pas à pas mais avec le froid on a rapidement des démarrages intempestifs de l'ICE pour assurer le chauffage.
Ma conso s'envole facilement à 6,5 - 7L/100

A ce propos, autant la fonction "driver only" est efficace pour la climatisation, autant j'ai des doutes pour le chauffage. Je ne vois pas de baisse significative de la conso, en revanche on se les caille...
Finalement en chauffant tout l'habitacle c'est confort, la conso reste identique, peut-être parce que la batterie bénéficie de la chauffe.

Quels sont vos retours d'expérience dans un contexte similaire, et pas que sur Ioniq ?
 
M

Membre supprimé 1292

Rien d'étonnant. C'est en roulant que la batterie recharge, que ce soit en décélération ou associé au mouvement à allure constante du véhicule.
Si par bouchon tu veux parler d'arrêts fréquents, il est bien naturel que le chauffage durant ces arrêts inévitablement entame la batterie jusqu'à déclencher la recharge de celle-ci par le thermique.
L'idéal est de couper le chauffage lors d'arrêts prolongés ou de circulation au pas, pour ceux pour lesquels la conso prime sur le confort. :)
.
 

FREDO78

Fun Manager
29/12/17
6 302
4 590
640
54
L'hiver est à la base une période peu propice aux économies de carburant et c'est valable pour tout. On consomme toujours plus en hiver et il faut y ajouter le chauffage dont on a quand même besoin. Avec les bouchons qui font rouler au pas et où la régénération ne pourra pas s'effectuer ou avec carrément les routes paralysées par les blocages de route, on va tirer un max sur la batterie et sur le thermique par ricochet. Ce sont des conditions extrêmes mais en ce moment elles sont toutes réunies. Moi aussi je vois ma consommation exploser par rapport à d'habitude, je suis monté à 7 L ce qui ne m'était quasiment jamais arrivé.

Je me dis aussi que si dans ces conditions je fais 7L, les autres avec des véhicules classiques consomment aussi plus que d'habitude. Sinon, pour le chauffage, sur ma P3, si je vois que le moteur est bien chaud, je privilégie sans l'A/C pour récupérer de la chaleur du moteur. C'est toujours ça de pris quand je vois que je ne suis pas dans des conditions de circulation normales.
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
7 035
6 432
740
Luxembourg
Le volant chauffant de la RC300 h me manque beaucoup en ce moment :emoticon-0106-crying: En plus je suis certain que c'est largement plus économe en énergie que le chauffage de l'air de l'habitacle (et je ne mentionne même pas le plus important : c'est plus silencieux !)
 

LOLO 67

Membre HybridLife Confirmé
10/11/18
33
36
90
57
STRASBOURG
Bonjour , dans l'Auto plus du 16 novembre il y a un dossier sur les consommations de diverses voitures essences comparées à une yaris hybride et une 3008 diesel une consommation de 7L/100 ne me semblent pas exagéré . Pour limiter la conso l'hiver je coupe la ventilation au démarrage et la remet quand le voyant de température s'approche de la température normale de fonctionnement .Cela permet au moteur de chauffer plus vite et c'est valable avec tous les moteurs thermiques .Actuellement sur un trajet de 25KM 3/4 campagne 1/4 ville avec bouchons j'arrive à tenir les 4,5L / 100 , mais l'hiver n'est pas encore là .(yaris HY)

Je joint une copie du tableau des conso qui serra utile à chacun pour se situer .


.Capture.PNG
 

Alban64

Membre HybridLife Confirmé
17/10/17
836
473
640
47
Basquie ^_^
Bonjour,

Un petit retour sur la ioniq Hybride dans un contexte de bouchons par temps froid.
Depuis peu, je fais davantage de kilomètres, enfin surtout de bouchons...

J'avais déjà constaté que l'hybride dans les bouchons c'est pas optimal. Mais avec les frimas c'est pire.
En effet on a vite fait de décharger la batterie en faisant le pas à pas mais avec le froid on a rapidement des démarrages intempestifs de l'ICE pour assurer le chauffage.
Ma conso s'envole facilement à 6,5 - 7L/100

A ce propos, autant la fonction "driver only" est efficace pour la climatisation, autant j'ai des doutes pour le chauffage. Je ne vois pas de baisse significative de la conso, en revanche on se les caille...
Finalement en chauffant tout l'habitacle c'est confort, la conso reste identique, peut-être parce que la batterie bénéficie de la chauffe.

Quels sont vos retours d'expérience dans un contexte similaire, et pas que sur Ioniq ?
Je suis dans le même cas, la ioniq n'aime pas les bouchons en hivers il n'y a pas grand chose à faire contre ça . Le chauffage est un classique, c'est la circulation du liquide de refroidissement qui chauffe l'habitacle, pour ça il faut un moteur chaud ...

Quitte à consommer un peu plus je sais par habitude, à quel moment je vais tomber sur mon bouchon, je me mets donc un peu avant en mode sport mais en conduisant cool, du coup le moteur chauffe, et j'arrive sur mon bouchon batterie pleine. Ça me permet de contenir la conso autour de 5.5 /5.8
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
6 864
4 683
640
67
Pour limiter la conso l'hiver je coupe la ventilation au démarrage et la remet quand le voyant de température s'approche de la température normale de fonctionnement .Cela permet au moteur de chauffer plus vite et c'est valable avec tous les moteurs thermiques .
Avec les clims automatiques cela ne me semble pas nécessaire car le chauffage ne commence à souffler que si le circuit de chauffage a atteint une température suffisante pour ne pas avoir la sensation désagréable que ça souffle froid.
Par contre, puisque ta méthode retarde la mise en route du chauffage il est évident que tu consommeras moins sur un petit parcours, parce qu'au final tu auras chauffé moins longtemps voilà tout ... mais tu auras froid plus longtemps !
Par ailleurs, certes le moteur chauffe plus vite si on coupe le chauffage, mais est-ce vraiment beaucoup plus vite ? C'est juste une question que je me pose, et il doit bien exister quelques réponses chiffrées (qui dependent du moteur, de la puissance du chauffage, et aussi de la température extérieure).
 

Pulsar_76

Membre HybridLife Confirmé
1/3/18
3 052
1 262
640
Mont Saint Aignan
Beaucoup plus vite certainement pas. Mais sachant que le radiateur de chauffage fait en gros un cinquième du radiateur principal on doit pouvoir faire des calcul.
Perso je pense que limiter l'entrée d'air froid sous le capot doit être encore plus efficace pour diminuer le temps de chauffe du moteur et donc du chauffage, c'est d'ailleurs ce qui est mit en œuvre sur les véhicules très haut de gamme! :woot:
 

Pomination

Membre HybridLife Confirmé
22/4/18
66
38
140
48
Val d'Oise
Pas bête le coup du mode sport, je vais tester.
Concernant le tableau des consos, ça me surprend un peu, mais c'est vrai qu'avant j'ai essentiellement roulé en diesel. Et c'est vrai que le DCI 130 devait bien taper dans les 9l/100
 

SuperMarmotte

Membre HybridLife Confirmé
11/10/17
93
81
140
35
Moselle, près du Luxembourg
Perso je pense que limiter l'entrée d'air froid sous le capot doit être encore plus efficace pour diminuer le temps de chauffe du moteur et donc du chauffage, c'est d'ailleurs ce qui est mit en œuvre sur les véhicules très haut de gamme! :woot:

Pas seulement sur les véhicules très haut de gamme: mon ancienne Focus ST avait un système de volets qui obstruent le radiateur lorsque le moteur est froid.
 

Alban64

Membre HybridLife Confirmé
17/10/17
836
473
640
47
Basquie ^_^
Beaucoup plus vite certainement pas. Mais sachant que le radiateur de chauffage fait en gros un cinquième du radiateur principal on doit pouvoir faire des calcul.
Perso je pense que limiter l'entrée d'air froid sous le capot doit être encore plus efficace pour diminuer le temps de chauffe du moteur et donc du chauffage, c'est d'ailleurs ce qui est mit en œuvre sur les véhicules très haut de gamme! :woot:
C'est ainsi sur la ioniq la calandre s'ouvre ou se ferme en fonction de la température du moteur
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
6 864
4 683
640
67
Mais sachant que le radiateur de chauffage fait en gros un cinquième du radiateur principal on doit pouvoir faire des calcul.
Je ne vois pas lesquels ?
Ceci dit si c'était le centième au lieu du cinquième, j'aurais déjà conclu que le chauffage ne pèse rien par rapport aux kWh thermiques dégagés par le moteur, et qu'il ne sert à rien de le retarder. Donc il y a bien un certain rapport, mais pas évident à exploiter.
 

kartmansuper

Membre HybridLife Confirmé
26/11/17
635
243
640
50
Une hybride vide ses batteries dans les bouchons mais permet de rouler 10 à 20 minutes en full EV...

Mais après on se retrouve avec une batterie vide que le thermique recharge avec une sur conso et un manque de pêche significatif..

Bref, c'est pas terrible et à l'achat les commerciaux présentent un tableau hydilique de hybride mais les inconvénients sont nombreux :

A froid démarrage systèmatique du thermique.

Sur autoroute, aucun intérêt

MALGRÉ cette débauche de technologie., une Auris hybride sirote entre 5 et 7 l/100 même si parfois on arrive à faire du 4 litres..

Au final, un véhicule thermique demeure une meilleure affaire en tenant compte du prix d'achat plus faible.



Conduite une hybride est très agréable mais ce n'est pas aussi intéressant qu'on essaie de nous convaincre...
 

Chti73

Fil d'Ariane du forum []----->
30/6/18
821
785
640
Chambéry
Perso je pense que limiter l'entrée d'air froid sous le capot doit être encore plus efficace pour diminuer le temps de chauffe du moteur et donc du chauffage, c'est d'ailleurs ce qui est mit en œuvre sur les véhicules très haut de gamme! :woot:

Bonjour,

C'est la même chose sur les véhicules portés par la nouvelle plateforme Toyota TNGA (C-HR, Prius IV, ...):

Derrière le radiateur, un nouveau volet de calandre se ferme automatiquement lorsqu’il n’est pas utile d’avoir une entrée d’air maximale, au profit de l‘aérodynamisme et donc de la sobriété. Ce même volet est maintenu fermé, par temps froid, jusqu'à ce que le moteur ait atteint sa température de fonctionnement.

(Citation récupérée du site Toyota.fr et simplement remise en forme pour ne garder que le texte concerné).
 
M

Membre supprimé 1292

Je trouve le calcul de @kartmansuper un peu primaire.
Le thermique d'une hybride n'a pas plus besoin de tourner pour monter en temperature que le même moteur d'un véhicule thermique.
Il consomme moins dans les bouchons du fait du fonctionnement intermittent de d'électrique.
L'énergie fossile utilisée pour recharger n'est pas perdue et de plus l'énergie cinétique accumulée en mouvement permet de recharger sans le thermique.
Deux points peuvent être discutés si on veut rester honnête:
- le poids de la batterie peut éventuellement accroître la consommation en accélération vigoureuse ou pente prononcée mais moins que la grosse batterie d'un PHEV.
- en mode PHEV, de trop longues plages EV permettent le refroidissement du moteur donc une dépense supplémentaire de carburant pour réchauffer le bloc thermique, principalement par temps froid. Mais cela ne concerne que des conditions particulières de l'usage de ce type de véhicule qui ne seraient pas optimales.
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
6 864
4 683
640
67
Toyota ferait bien d'apprendre où se situent l'avant et l'arrière des voitures qu'ils fabriquent, ils en concluraient qu'un volet de calandre n'est pas derrière le radiateur ;)
 

FlyingChair

Membre HybridLife Confirmé
1/1/16
785
558
640
41
Hauts-de-Seine
A froid démarrage systèmatique du thermique.
Comme tout moteur thermique donc...

Sur autoroute, aucun intérêt.
C’est faux : sur le HSD par exemple ça permet de rouler avec un moteur atmosphérique en atkinson de 100 chevaux simple, fiable et efficient ; impossible de faire ça sans le support hybride en plus.

MALGRÉ cette débauche de technologie., une Auris hybride sirote entre 5 et 7 l/100 même si parfois on arrive à faire du 4 litres..
Une débauche de technologie ? Un thermique on ne peut plus simple, deux moteurs électriques, une petite batterie et une gestion électronique de puissance. Est-ce plus complexe que des injecteurs haute pression, des turbos et des boîtes double embrayage ou à convertisseur qui sont des organes mécaniques fragiles ? Ces derniers systèmes ne permettant par ailleurs pas de baisser la consommation en agglomération.

Au final, un véhicule thermique demeure une meilleure affaire en tenant compte du prix d'achat plus faible.
Bah faut voir le prix de vente réel. Chez Toyota c’est assez facile d’avoir 5000 euros de remise sur l’hybride. Par ailleurs il faut aussi voir la fiabilité de ces systèmes sur le long terme et la consommation en ville daubesque des turbo essence.
 

Users who are viewing this thread