[Sondage] Hybride ou électrique ou les deux

M

Membre supprimé 1292

Certains milieux s'autorisent à penser que l'hybride c'est dépassé vus les progrès, l'offre bref la percée de l'électrique :


Qu'en concluez vous?
 

FREDO78

Fun Manager
29/12/17
6 017
4 302
690
53
L'hybride reste une solution plus simple et moins coûteuse que l'hybride rechargeable. Ca permet de patienter jusqu'à ce que l'électrique ou hydrogène soient des technologies matures avec un réseau de recharges dense, où faire le plein sera rapide, avec, cerise sur le gâteau, une autonomie en conditions réelles de 600 km.
 

BM80

Membre HybridLife Confirmé
15/9/16
3 027
1 823
690
61
Pernes les Fontaines
l'hybride et l'hybride plug-in sont des solutions transitoires en attendant une vraie révolution comme les piles à hydrogène.
Oui mais on risque d' attendre très longtemps, de plus le plein de H2 sera cher vis à vis de l' électricité et les infrastructures sont conséquentes.

Perso c' est plug in et rien d' autre car mes déplacements me permettent d' utiliser efficacement la grosse batterie.

Oui c' est cher une hybride ou plug in, il faut aller chez Dacia pour avoir les meilleurs prk. Le plaisir, confort se payent.

Pour l' EV j' attend, des déplacements de 1000km m' empêchent de miser dessus pour l' instant.
 

Devil227

Membre HybridLife Confirmé
7/4/16
29
25
140
34
A titre perso j'ai déjà un Kia Soul EV en seconde voiture, la remplaçante du Rav4 sera très certainement une EV également. Ayant déjà essayé un e-niro, les 400 km d'autonomie en conditions réelles (ou 300 km max sur autoroute) sont suffisants pour tout les déplacement ainsi que les retours en Alsace pour voir la famille 3 à 4 fois par an; ce n'est qu'une recharge par trajet, même si on en fait deux, avec un enfant en bas âge on s’arrête de toute façon plus longtemps que sans (même si on devrait s’arrêter toutes les deux heures maximum, je le rappelle)
 

Mustang766

Membre HybridLife Confirmé
16/5/16
516
308
690
Gironde
Le mieux est l’ennemi du bien.

Si déjà une bonne partie du parc pouvait être hybride on aurait d’énormes gains sur les émissions et la pollution...
 

Camtôa

Membre HybridLife Confirmé
26/9/17
1 454
637
690
36
Villefontaine
Vote elec aussi, puisqu'ayant deux hybrides desormais, que je compte / espere garder une dizaine d'annee. J'attends les ev japonaais fiable et bien nés ?(exit nissan pour le moment). La petite honda me fera de l'oeil en occasion pour remplacer la petite honda actuelle. La tesla m3 aussi. Je ne pense pas pouvoir / vouloir du neuf d'ici la.
 

X2Roz

Membre HybridLife Confirmé
16/2/19
282
262
390
36
Genève
Je crois avoir lu quelque part (ici-même peut-être) que l'hybride simple (full hybrid) reste la solution la moins polluante sur l'ensemble du cycle de vie du véhicule (en prenant en compte les batteries, la production d'électricité etc...). Je pense que l'Hybride façon Toyota a de beaux jours devant lui pour une simple question de logistique et de logique. Les hybrides sont en effet des véhicule dont le terrain de prédilection reste la ville. or, en ville, on habite généralement dans des appartements, et se pose alors la question de la recharge. L'hybride plug-in est très bien pour autant qu'on puisse la rouler la majeure partie du temps en électrique, ce qui ne semble pas être le cas de tous les propriétaires (et alors ça devient la fausse bonne idée, sauf apparemment pour la prius plug-in qui resterait très efficiente même batterie "vides"). L'électrique même constat, ça peut être vraiment super en fonction de l'usage qu'on a du véhicule (par exemple 2ème véhicule faisant essentiellement de courts trajets urbains), et certains s' accommodent déjà très bien des contraintes liées notamment à l'autonomie et ont adopté un VE comme véhicule principal. Mais même s'il y a un essor certain, je pense que ça demeure pour le moment un marché de niche qui va mettre encore quelques années avant de vraiment se développer. Depuis que j'ai ma Corolla, les gens me demandent si je la recharge souvent, preuve que la technologie hybride Toyota, bien qu'ancienne, est encore mal connue, et quand je dis que ça se recharge en roulant/freinant, on me dit "oh c'est génial!". En ce qui me concerne, je ne regrette vraiment pas d'avoir choisi une full hybride, avec une moyenne de 4,6L/100 pour un break essence je suis bluffé, et je suis sûr que je peux faire encore un peu mieux. Sans vouloir "prêcher pour ma paroisse", je trouve que dire que cette technologique n'a pas d'avenir est une affirmation pour le moins bancale, et je pense que les résultats récents de Toyota (ainsi que la progression des ventes des hybrides au sein de cette marque par rapport aux autres motorisations, du moins en Europe) prouve que la technologie a encore de beaux jours devant elle.
 

FREDO78

Fun Manager
29/12/17
6 017
4 302
690
53
L'hybride "simple" façon toyota est aussi le résultat d'un travail à partir d'une feuille blanche (cf Prius 1). Ils ne sont pas parti d'une voiture classique sur laquelle ils ont greffé un moteur électrique pour en faire une hybride. Tout a été pensé depuis le début et on retrouve au final un produit abouti, performant et très fiable. La solution de combiner un moteur atkinson à un train planétaire participe à tout ça. Les concurrents qui lancent leurs modèles hybrides m'ont l'air de le faire dans la précipitation en partant de ce qu'ils ont dans leurs gammes.
 

Lel

Membre HybridLife Confirmé
28/11/14
3 768
1 530
690
56
Chaumont-Gistoux (Belgique)
Je crois avoir lu quelque part (ici-même peut-être) que l'hybride simple (full hybrid) reste la solution la moins polluante sur l'ensemble du cycle de vie du véhicule (en prenant en compte les batteries, la production d'électricité etc...). Je pense que l'Hybride façon Toyota a de beaux jours devant lui pour une simple question de logistique et de logique. Les hybrides sont en effet des véhicule dont le terrain de prédilection reste la ville. or, en ville, on habite généralement dans des appartements, et se pose alors la question de la recharge. L'hybride plug-in est très bien pour autant qu'on puisse la rouler la majeure partie du temps en électrique, ce qui ne semble pas être le cas de tous les propriétaires (et alors ça devient la fausse bonne idée, sauf apparemment pour la prius plug-in qui resterait très efficiente même batterie "vides"). L'électrique même constat, ça peut être vraiment super en fonction de l'usage qu'on a du véhicule (par exemple 2ème véhicule faisant essentiellement de courts trajets urbains), et certains s' accommodent déjà très bien des contraintes liées notamment à l'autonomie et ont adopté un VE comme véhicule principal. Mais même s'il y a un essor certain, je pense que ça demeure pour le moment un marché de niche qui va mettre encore quelques années avant de vraiment se développer. Depuis que j'ai ma Corolla, les gens me demandent si je la recharge souvent, preuve que la technologie hybride Toyota, bien qu'ancienne, est encore mal connue, et quand je dis que ça se recharge en roulant/freinant, on me dit "oh c'est génial!". En ce qui me concerne, je ne regrette vraiment pas d'avoir choisi une full hybride, avec une moyenne de 4,6L/100 pour un break essence je suis bluffé, et je suis sûr que je peux faire encore un peu mieux. Sans vouloir "prêcher pour ma paroisse", je trouve que dire que cette technologique n'a pas d'avenir est une affirmation pour le moins bancale, et je pense que les résultats récents de Toyota (ainsi que la progression des ventes des hybrides au sein de cette marque par rapport aux autres motorisations, du moins en Europe) prouve que la technologie a encore de beaux jours devant elle.

Pour ce qui est de la solution la moins polluante, cela dépend de pas mal de facteurs, comme déjà la taille de la batterie de la VE et de la production d'électricité. Dans des pays comme la France, je pense que la VE est gagnante, même avec une grosse batterie. Pour d'autres, comme l'Allemagne ou la Pologne, ça se discute.
Les hybrides ne sont pour moi également que des solutions transitoires, mais qui ont encore leur intérêt actuellement.
 

Camtôa

Membre HybridLife Confirmé
26/9/17
1 454
637
690
36
Villefontaine
La question on me la pose a chaque fois ou presque (prius et crz dedormais) "c'est une electrique?" Moi "non, une hybride" et là grand yeux avec regard perdu...

Plus de 20ans la grande majorite des gens n'ont rien compris. De toute facon les voitures chinoises bof hein... :banghead:
 

Oliewan

Que la Charge soit avec toi.
8/1/18
506
290
690
55
Vers Grenoble
Je prends une électrique à condition que ce soit celle là ^^

 
M

Membre supprimé 1292

Une capacité remarquable!
La Sion de Sonomotors est battue à la fois par l'autonomie solaire mais à plus forte raison par la faculté d'alimenter le système en roulant.
Une hybride rechargeable autonome sans nécessité de charger, en somme!
Mais reste le besoin du thermique au-delà des 50 km..
 
Dernière édition par un modérateur:

Gentleman69

Membre HybridLife Confirmé
3/5/19
288
140
390
L'hybride reste une solution plus simple et moins coûteuse que l'hybride rechargeable. Ca permet de patienter jusqu'à ce que l'électrique ou hydrogène soient des technologies matures avec un réseau de recharges dense, où faire le plein sera rapide, avec, cerise sur le gâteau, une autonomie en conditions réelles de 600 km.
Absolument d'accord. La faible autonomie et les temps de recharge de l'électrique ne me conviennent pas et faisant quasi exclusivement de l'autoroute, je n'ai pas l'usage d'un hybride rechargeable.
Quand à l'hydrogène, je suis sceptique sur la filière de production et de distribution...
 

Gentleman69

Membre HybridLife Confirmé
3/5/19
288
140
390
Je suis convaincu qu'il faudra attendre les batteries à électrolyte solide pour qu'un EV soit adapté à mon usage.
 

Oliewan

Que la Charge soit avec toi.
8/1/18
506
290
690
55
Vers Grenoble
Absolument d'accord. La faible autonomie et les temps de recharge de l'électrique ne me conviennent pas et faisant quasi exclusivement de l'autoroute, je n'ai pas l'usage d'un hybride rechargeable.
Quand à l'hydrogène, je suis sceptique sur la filière de production et de distribution...
Comme quoi le choix du véhicule devrait vraiment dépendre du besoin de chacun.

Je ne suis absolument pas d'accord avec toi car mon usage est à l'opposé. On fait des trajets quotidiens inférieurs à l'autonomie electrique de la Ioniq en temps normal, On fait de l'autoroute seulement en période de vacances et parfois le week end et les 3 heures de recharge maximum ne nous gènent absolument pas. Du coup l'hybride rechargeable, pour nous, s'impose comme une évidence.

En attendant une autonomie décente pour toutes les voitures électriques et/ou un temps de charge réduit, les 2 modes hybrides doivent continuer à coexister pour satisfaire tout le monde.
 

Yarr

Membre HybridLife Confirmé
20/2/16
10
12
110
43
Question complexe. J'avais des idées reçues, j'ai eu envie de les confirmer. Sans y consacrer trop de temps j'ai fait un petit script (défiguré par mon approche honteuse pour afficher le graphe des émissions de co2 par rapport au un para sans changement).

Comme c'est compliqué j'ai fait une simulation, sur une population de 10'000 véhicules.

Ces véhicules sont répartis comme 35% de diesel, 1 % d'électrique et le reste en essence (j'habite en suisse, on as relativement peu de diesels ce dernier ne bénéficiant pas d'avantages fiscaux).

J'ai défini des véhicules essence, diesel, électrique etc.. en utilisant des chiffres trouvés en vrac sur le web, spritmonitor, etc..

Ensuite ces voitures roulent en moyenne 15'000 km par année. les emissions de co2 sont calculées.

Chaque année les voitures ont 2% de chances de finir a la casse pour raisons diverses.

Les voitures de plus de 10 ans ont 10 % de chances de finir a la casse pour raisons diverses (et surtout parcque les réparer n'est plus économiquement interessant).

les voitures de plus de 20 ans sont remplacées.

Pour avoir la réponse a ma question je suis parti de l’hypothèse que TOUS les nouveaux véhicules étaient d'un type. Le co2 lié a la fabrication est pris en compte.

Le résultat c'est que l'adoption massive de la voiture électrique augmente les emissions de co2 jusqu'en 2026 par rapport a si on passe massivement a la voiture essence.

pour rattraper les voitures hybrides on doit attendre 2032.

Sur cette simulation on constate que la meilleure solution pour baisser les émissions de CO2 immédiatement est la voiture au gaz naturel.

La meilleure solution a long terme qui ne provoque par une grosse augmentation des émissions a court terme c'est les PHEV.

Mes sources sont diverses et variées, US, allemagne, suisse... ca n'as rien d'un exercice exact, mais cela m'as permis de faire mon opinion sur la tendance générale .

Comme la méthode et les chiffre seront sujet a contestation, je vous fournis le script en l'état (c'est du python)

(edit : zut le board bouffe l'indentation)
(edit2 : ok c'est bon ^^)



1569520770831.png


Python:
import matplotlib.pyplot as plt
import numpy as np
import random


class Car:
    def __init__(self, production_date, co2_per_km, engine_type):
        self.production_date = production_date
        self.co2_per_km = co2_per_km
        self.engine_type = engine_type


# année actuelle
current_year = 2019

# année maximum
maximum_year = 2035

# age maximum d'une voiture
maximum_car_age = 20

# kilometrage annuel moyen
mean_km_per_year = 15000

# affiche les emissions relativement a aucun changement dans le parc
relative = True

# batterie = 150 kg de co2 par KW de batterie
# pour une voiture electrique de 40kwh = 6000
# pour une voiture phev de 10kw = 1500
# pour une hybride 2kw = 300
# pour double motorisation = 1000 (complètement arbitaire)
# base = 10000 kg

vehicles_types = {'ESSENCE': {'co2_to_build': 10000, 'co2_per_km': 160e-3},
                  'DIESEL': {'co2_to_build': 10000, 'co2_per_km': 150e-3},
                  'ELECTRIQUE': {'co2_to_build': 10000 + 6000, 'co2_per_km': 74e-3},
                  'HYBRIDE': {'co2_to_build': 10000 + 1000 + 300, 'co2_per_km': 116e-3},
                  'HYBRIDE RECHARGABLE': {'co2_to_build': 10000 + 1000 + 1500, 'co2_per_km': 90e-3},
                  'GAZ NATUREL': {'co2_to_build': 10000, 'co2_per_km': 116e-3}
                  }

# construit une population de voiture existantes

population_origin = []

for i in range(10000):
    # choisit un type
    r = random.random()
    if r < 0.35:  # 35 % de diesel
        t = 'DIESEL'
    elif r < 0.99:  # le reste en essence
        t = 'ESSENCE'
    else:  # 1 % d'electrique
        t = 'ELECTRIQUE'
    population_origin.append(Car(
        production_date=current_year - random.randrange(1, 21),
        # date de produciton aléatoire sur les 20 dernières années
        engine_type=t,
        co2_per_km=vehicles_types[t]['co2_per_km']
    ))


def new_car(year, type):
    # co2_data = co2_table['ELECTRIQUE' if random.random() < 0.5 else 'T']
    co2_data = vehicles_types[type]

    return Car(
        production_date=year,
        engine_type=type,
        co2_per_km=co2_data['co2_per_km']), \
           co2_data['co2_to_build']


years = [x for x in range(current_year, maximum_year)]

fig = plt.figure()

# ajout d'une clé sans changement : pour etablir une référence si on continue

for new_car_type in ['SANS CHGT'] + [*vehicles_types]:
    population = list(population_origin)
    co2_global = 0
    co2_global_graph = []
    no_change_in_population = new_car_type == 'SANS CHGT'
    for year in years:
        co2_this_year = 0

        # les voitures ont 2 % de chance de finir leur vie prématurément (accident, casse mécanique grave, etc)
        for idx, car in enumerate(population):
            if 0 <= year - car.production_date <= 10 and random.random() < 0.02:
                if no_change_in_population:
                    car, co2_to_build = new_car(year, population[idx].engine_type)
                else:
                    car, co2_to_build = new_car(year, new_car_type)
                population[idx] = car
                co2_this_year += co2_to_build

        # les voitures de plus de 10 ans ont 10% de chances de finir a la casse par année
        for idx, car in enumerate(population):
            if year - car.production_date > 10 and random.random() < 0.1:
                if no_change_in_population:
                    car, co2_to_build = new_car(year, population[idx].engine_type)
                else:
                    car, co2_to_build = new_car(year, new_car_type)
                population[idx] = car
                co2_this_year += co2_to_build

        # les voitures de 20 ans sont remplacées

        for idx, car in enumerate(population):
            if year - car.production_date >= 20:
                if no_change_in_population:
                    car, co2_to_build = new_car(year, population[idx].engine_type)
                else:
                    car, co2_to_build = new_car(year, new_car_type)
                population[idx] = car
                co2_this_year += co2_to_build

        # les voitures roulent
        for car in population:
            co2_this_year += car.co2_per_km * mean_km_per_year

        co2_global += co2_this_year

        co2_global_graph.append(co2_global)

    if relative:
        if no_change_in_population:
            mem_reference = np.array(co2_global_graph)
        else:
            co2_global_graph = np.array(co2_global_graph) - mem_reference
            plt.plot(years, co2_global_graph, label=new_car_type)
    else:
        plt.plot(years, co2_global_graph, label=new_car_type)
plt.title('si toutes les nouvelles voitures sont...')
plt.legend()
plt.show()