[Compacte] Hyundai Ioniq : Passer du thermique à l'hybride

Pomination

Membre HybridLife Confirmé
22/4/18
47
31
140
45
Val d'Oise
#1
Bonjour,

Je vais reprendre ici mes impressions déjà partagées dans ma présentation.
Je n'ai la Ioniq que depuis 2 jours donc juste fait des petits trajets pour l'apprivoiser.

Pour le moment, je suis très satisfait de ce véhicule, très bien fini, silencieux à souhait et très confortable.
Mon seul sujet c'est la gestion hybride du véhicule accouplé à la boîte DCT.

Je n'ai pas encore compris la "loi" qui fait que le véhicule choisit d'être en thermique ou électrique et décide ou non de passer un rapport en thermique. C'est assez déconcertant et je n'ai pas pour le moment une gestion naturelle de l'accélération. Sur des trajets identiques, le véhicule n'utilise jamais la même stratégie et fait des choix qui ne semblent pas en rapport avec le SOC.
Du coup je ne comprends pas bien comment adapter ma conduite. Au final, en restant naturel, ma conduite reste économique selon l'ODD et ma conso tourne autour de 5l/100.
Mais le ressenti à l'accélération est vraiment inhabituel quand on vient d'un véhicule thermique manuel.
Sinon je trouve la boîte DCT un peu brusque lors du paasage 1--->2 mais très souple sur les autres rapports. Hormis le fait qu'elle s'obstine parfois à rester dans les tours plutôt que de passer le rapport alors qu'on est sur du plat...
 
J'aime: Inouesama

Inouesama

Membre HybridLife Confirmé
24/2/17
1 071
321
690
38
#2
Merci à toi pour ce premier retour.
Pour le moment, conduis sans trop regarder ce que fait le moteur, je sais c'est dur, au début je ne regardais que ça (et la route alors? > c'est secondaire, mdr), puis au bout d'un temps tu laisses le moteur gérer.
Moi aussi je me pose des questions, parfois le thermique se déclenche, d'autres fois non. Mais quand je vois ma conso sur 3500km, 5.1le/100, je souris.
 

theizz

Membre HybridLife Confirmé
27/3/18
7
13
100
27
#3
Salut

Possesseur de Ioniq depuis un mois je pense pouvoir t'aiguiller un peu sur l'hybride de la Ioniq. Je vais résumer grosso modo, il y a évidemment des petites subtilités mais c'est pour que tu comprennes facilement le système.

La Ioniq passe en EV a chaque décélération, et repasse sur le moteur thermique a chaque accélération. Il est possible de maintenir le mode EV a vitesse constante, soit au regulateur soit en ayant le pied leger sur la pedale. En gros il faut jouer entre 1 barre de Charge et 1 barre d'Eco en ville par ex.

Il est possible de forcer le passage en EV simplement en jouant a fond l'eco conduite, conduite coulée etc.. Par contre le thermique reprend le dessus dès qu'il y a une pente ou sur autoroute, impossible de maintenir le mode EV a 120km/h d'après mon expérience.

Voila je ne prétends pas avoir raison sur tout mais c'est mon ressenti actuel sur la Ioniq. Profite bien de la tienne
 

Pomination

Membre HybridLife Confirmé
22/4/18
47
31
140
45
Val d'Oise
#4
Merci à vous deux.
Petit retour sur un aller retour en Normandie ce week-end. Très satisfait du véhicule sur autoroute. Confortable, peu bruyant. J'ai pour ma part adopté quelques "règles" :
- Bascule en mode Sport pour sortir des péages et rapidement retrouver une vitesse de croisière
- Utilisation du régulateur adaptatif avec 2 carrés au niveau de la distance. A 4 carrés, à part rouler sur une autoroute vide, ça peut vite devenir n'importe quoi avec notamment une fâcheuse tendance à freiner fortement en pleine manoeuvre de dépassement (surtout si c'est un camion ou un bus). A 2 carrés le comportement est sain
- Le système de maintient en voie (LKAS) m'a semblé convaincant et participe au confort.
- A 130 km/h j'ai eu une conso moyenne de 5,5L/100 ce qui me semble très correct pour un petit moteur essence. 110 km/h est probablement une vitesse de prédilection, on entend plus le moteur, les consos sont plus basses mais on se traine. En côte, la boîte DCT s'obstine à passer sur un rapport qu'elle peut pousser à 3000 t/min. Donc ça ronronne un peu. Perso, manuellement, bien souvent j'aurais plutôt conservé le rapport supérieur qui serait resté dans les 2500 t/min.

Sinon, Theizz, il m'arrive parfois, même dans une côte bien pentue, que la Ioniq fasse le choix du tout électrique jusqu'à 60 km/h...Vraiment, je n'ai pas trouvé de règle absolue. Sur autoroute j'ai même observé que le thermique tournait et consommait faiblement dans une pente assez forte et où je n’accélérais quasi plus...frein moteur ?
 
J'aime: Inouesama

Regis

Membre HybridLife Confirmé
14/1/18
15
17
110
45
#5
Bonjour,

Apres avoir fait 5000 km en ioniq hybride, j'ai remarqué que si tu veux déclencher facilement l'électrique, il faut être sur du plat, atteindre la vitesse que tu souhaites( 90Km/h par exemple) en thermique, relâcher l'accélérateur et reposer ton pied dessus tranquillement. En faisait cela, le moteur thermique se coupe et l'électrique suffit a maintenir la voiture a vitesse constante.
Autre condition pour que cela fonctionne :
- le moteur thermique doit être chaud, le matin en sortant de ton garage cela ne fonctionnera pas.
- il faut que la batterie soit au moins a 3 barres dans le tiers du milieu (jauge de la batterie a droite)
- il faut avoir le pied léger
- Attention, le régulateur de vitesse a tendance à utiliser plus souvent le thermique que l'électrique

avec cette méthode sur tout type de route je suis a une moyenne entre 4L et 4.5L/100

IMG_9685.jpg
 

Pomination

Membre HybridLife Confirmé
22/4/18
47
31
140
45
Val d'Oise
#6
Merci Regis,

J'en suis arrivé à la même conclusion en effet. Mais bon le régulateur c'est tellement confortable, sur autoroute je ne crois pas que je m'en passerais :)
Moi je suis plutôt à 5,5L mais mes trajets quotidiens sont très courts (7kms) du coup le moteur doit chauffer en effet.
 

Pomination

Membre HybridLife Confirmé
22/4/18
47
31
140
45
Val d'Oise
#8
Oui et non en fait. Car sur la Ioniq il n'est pas possible possible d'être au "neutre" à l’accélération.
Mais dans le principe c'est bien la même chose. C'est juste dommage que l'électronique ne le fasse pas automatiquement, en voilà un axe de progrès :)

Sinon j'aDDDOOOORE cette voiture. C'est vraiment un plaisir de la conduire. Mais c'et vrai qu'on devient exigeant, je me surprend parfois à pester parce que le moteur démarre :)
Vivement les électriques à 1000 kms d'autonomie :)
 

Alban64

Membre HybridLife Confirmé
17/10/17
369
219
490
43
Basquie ^_^
#9
J'en suis à 13500km avec la mienne et il est vrai qu'au début le passage des vitesses entre la 1 et la 2 marque un à coup qui n'existe pas sur le reste des rapports . Sauf que maintenant elle ne le fait plus. Il y a d'autre chose qu'elle ne fait plus d'ailleurs.
En sortant de chez moi à 100m il y a un sérieux coup de cul comme on dit. Ça monte raide sur 50m ! Et sur ce raidillon elle rétrogradait systématiquement alors que ça n'est pas nécessaire en fait .
Comme je n'aime pas entendre ronfler les moteur je basculait systèmatiquement en manuel pour faire passer le rapport supérieur .
Et bien maintenant elle ne ne fait plus .

Ce qui me laisse à penser que mon concessionnaire avait peut être raison sur un argument qu'il m'avait développé.

M'expliquant que la gestion de la boîte est intelligent et qu'elle va apprendre notre façon de conduire et s'y adapter avec le temps pour offrir le fonctionnement le plus optimal possible.

Concernant la conso sur l'autoroute je suis entre 4,7 et 5,5 ça dépend du climat du relief et du carburant.
Le régulateur est un ennemie à la conduite eco son travail c'est de maintenir la vitesse que ça soit en côte ou en DESCENTE . J'ai déjà fait l'expérience dans les grandes descente du côté de Clermont pour rester à 130 en descente elle maintiendra le thermique. Alors que si on le désactive et qu'on lève le pied, on fini en bas de la descente à 110 " en roue libre " et en plus on recharge la batterie .

Pour ce qui est de la conduite en ville, la clim ou le chauffage peuvent faire démarrer le thermique
Le chauffage logique puisque c'est le liquide de refroidissement qui passe dans le radiateur de chauffage de l'habitacle.

Et la clim oui , si la voiture ne roule pas , c'est un compresseur entraîné mécaniquement. Donc si la voiture ne roule pas, le moteur électrique ne tourne pas non plus il y a donc réactivation du thermique pour maintenir la clim en action. Chose qui ne se produit pas si la voiture roule . Logique . Faites le test, arrêtez au feu rouge coupez la ventilation et pof le thermique se coupe.

Avec un peu d'entraînement tu vas arriver à sentir le moment où tu vas pouvoir lever le pied pour activer l'électrique. 4ou5000kms je dirais.
Démarré normalement une fois les 50kms/h atteins on lâche et l'électrique prend le relais pour maintenir la vitesse . Mais il faut aussi un certain niveau de batterie.

De temps en temps rouler normalement en mode sport permet de"charger"la batterie presque jusqu'au bout. Mais vu qu'on est en mode sport il faut avoir le pied léger sinon elle bondi à chaque démarrage . Hihihi.
 
J'aime: Regis

Robinou

Membre HybridLife Confirmé
22/3/18
126
35
290
23
Angers
#10
Par contre pour la IONIQ, on pert tout ce que Toyota possède matière d’économie d'entretien non ?

J'entends par là :
-La présence d'embrayage (de deux même)
-De la courroie de distribution
-D'une utilisation plus intensive des plaquettes de frein
-Tout en sachant qu'avec la IONIQ, on se lance dans l'inconnu quant à la connaissance du constructeur sur le système et l'efficacité du SAV, encore inconnu sur ce modèle...

PS: je me pose la question, puisque demain matin je fais le choix entre une Hyundai IONIQ hybride et une Toyota Prius 4 ! :eek:
 
J'aime: HybrideCool

Alban64

Membre HybridLife Confirmé
17/10/17
369
219
490
43
Basquie ^_^
#11
Moi je dirai oui et non
La distri déjà, c'est une chaîne .
Le plaquettes pas plus que la Toyota, la ioniq ayant aussi un système de régénération à la décélération.
Le double embrayage je le concède quoi que cette boîte n'est pas une inconnue puisque présente sur le Tucson depuis nombre d'année .

La connaissance du constructeur , quoi qu'on en pense n'est pas un novice en la matière puisque en Amérique du Nord la sonata hybride existe déjà depuis longtemps. Et la batterie est garantie 8 ans tout de même
 

Regis

Membre HybridLife Confirmé
14/1/18
15
17
110
45
#12
Par contre pour la IONIQ, on pert tout ce que Toyota possède matière d’économie d'entretien non ?

J'entends par là :
-La présence d'embrayage (de deux même)
-De la courroie de distribution
-D'une utilisation plus intensive des plaquettes de frein
-Tout en sachant qu'avec la IONIQ, on se lance dans l'inconnu quant à la connaissance du constructeur sur le système et l'efficacité du SAV, encore inconnu sur ce modèle...

PS: je me pose la question, puisque demain matin je fais le choix entre une Hyundai IONIQ hybride et une Toyota Prius 4 ! :eek:
Bonjour robinou,

Pour répondre à tes interrogations :
- nombre de voitures possèdent un double embrayage. Cette technologie n’est pas spécifique aux hybrides mais à tous les constructeurs auto (DCT, EDC, EAT, DSG...)
- sur la Ioniq de mémoire il n’y a pas de courroie mais une chaîne
- pour ce qui est de l’utilisation plus intensive des plaquettes de freins, n’ayant que 8000 km au compteur je ne peut pas te répondre, mais personnellement mes plaquettes de freins ont toujours fait au minimum 50000 km quelque soit ma voiture ( je conduis cool )
- la Ioniq est garantie 5 ans kilomètrage illimité et batteries garanties 8 ans ou 200 000 km.... cela laisse le temps de voir venir ...

Tu hésites entre quelles finitions chez Hyundai et chez Toyota ?
 

Robinou

Membre HybridLife Confirmé
22/3/18
126
35
290
23
Angers
#13
D'accord je vois, il faut espérer que ce soit du solide à long terme. Etant donné que je compte garder la voiture choisie une bonne dizaine d'année, je me tiens de faire attention :mrgreen:

J'hésite entre la version Executive (full option) de la Hyundai Ioniq et la version Dynamic (entrée de gamme) de la Prius 4. Au niveau prix, c'est le même. Ce qui me fait hésiter :

-Les équipements de la Hyundai +1 ! (Apple CarPlay / Android auto vs Toyota touch & go, gps non fourni).
-La boîte E-CVT de la Prius (non pas qu'elle me dérange, mais je viens d'une Yaris HSD de 2011 et la boite est assez bruyante)
-Le confort de la Prius +1 !
-Le Dynamisme de la Hyundai
-La consommation des deux modèles, en faveur de la Prius d'après les tests
-Le comportement sur les routes / autoroutes (et pas que en ville !) ???

Au niveau assurance, c'est pratiquement le même prix pour les deux également.
Je me méfie des garanties constructeurs : Sont-elles aussi bien que le vendeur l'explique ?

Tout me porte vers la Hyundai en matière de conduite, d'équipements et de style, tandis que la Prius me fait de l’œil avec sa fiabilité et son historique constructeur / SAV.
 
Dernière édition:

Alban64

Membre HybridLife Confirmé
17/10/17
369
219
490
43
Basquie ^_^
#14
Concernant la fiabilité et le sav je dirai que tout cela est une affaire de concessionnaires tu trouveras sur ce forum des clients Toyota très mécontent du sav et d'autre comme moi hyper satisfait de celui de Hyundai . Sur ce point là tu trouveras tout et son contraire c'est vraiment une affaire de concessionnaires.
 
J'aime: Robinou et BM80

BM80

Membre HybridLife Confirmé
15/9/16
1 207
538
690
59
ABBEVILLE
#15
Perso ma Ioniq à 13000km, RAS, bientôt la 1ère révision gratuite.
Aucun souci, prendre la route avec est un plaisir.
Quant à la Prius 4 c' est sa concurrente directe, le choix est difficile, le petit + fera la différence.
 
J'aime: Robinou

Alban64

Membre HybridLife Confirmé
17/10/17
369
219
490
43
Basquie ^_^
#16
Sans oublier que la ioniq bénéficie d'une mise à jour illimité et gratuite du GPS ! Et des service Tom Tom live, pour l'info trafic c'est très intéressant .
Vous me direz il y a Waze ..... Certe mais sans réseau pas Waze ...
 

BM80

Membre HybridLife Confirmé
15/9/16
1 207
538
690
59
ABBEVILLE
#17
Sans oublier que la ioniq bénéficie d'une mise à jour illimité et gratuite du GPS ! Et des service Tom Tom live, pour l'info trafic c'est très intéressant .
Oui, l' ensemble est très convivial pour le conducteur lambda.
Par contre pas de HUD et moins d' infos sur les différentes consos que sur la P4 mais une fois le véhicule bien en main les consos sont maitrisées.
 

Alban64

Membre HybridLife Confirmé
17/10/17
369
219
490
43
Basquie ^_^
#18
En toute objectivité le seul vrai reproche que je ferai à cette voiture après 13500km, c'est l'absence d'essuie-glace arrière , dans mon pays basque où il pleut 300jour/an ça manque vraiment pour la visibilité en agglomération où la faible vitesse ne permet pas d'évacuer l'eau
 
J'aime: Inouesama

Regis

Membre HybridLife Confirmé
14/1/18
15
17
110
45
#19
Je suis d’accord concernant l’essui Glace arrière. Et concernant le gps de la Prius il m’a fait l’effet de celui que j’avais dans ma megane 2 en 2003.
Niveau odb j’avoue que la prius m’a perdu dans la foule d’informations qu’elle donne sur toutes les statistiques. La Ioniq est plus simple et va plus à l’essentiel.
En finition exclusive, les sièges chauffants et ventilés sont d’un confort très appréciable.
 
J'aime: Robinou

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
2 764
1 757
690
63
#20
on fini en bas de la descente à 110 " en roue libre " et en plus on recharge la batterie .
La "roue libre" et la recharge de la batterie me semblent très contradictoires. Tu as raison de mettre des guillemets car faire freiner les roues par une force contre-électromotrice ce n'est pas de la roue libre ;)

Et la clim oui , si la voiture ne roule pas , c'est un compresseur entraîné mécaniquement.
Je surpris et "déçu" (pas trop car j'avais d'autres raisons de ne pas acquérir une Kia/Hyundai).