La formula e tire une balle dans le pied du véhicule électrique

kamelie1706

Membre HybridLife Confirmé
30/8/16
464
297
590
46
On y arrive doucement .... l'hybride est deja prevu pour 2022

1622018585430.png
 

ziocar

Membre HybridLife Confirmé
7/1/20
1 653
1 220
690
53
Podenzana (Italy)
www.youtube.com
A raison de dire qu'il y a des règles à respecter comme le poids, l'aérodynamisme, la garde au sol, etc. car elles doivent permettre au constructeur de tirer le meilleur parti de ces limites mais, à mon avis, l'autonomie ne doit pas être une limite, les voitures (essence ou électrique) doivent avoir un "réservoir" libre.
Le pilote doit être un pilote et non un comptable, il doit être capable de conduire toujours à la limite et ne pas "ralentir" car sinon il tombe en panne de carburant.
Les limites techniques sont utilisées pour pousser les constructeurs à améliorer les performances autant que possible tout en restant dans les règles, et cela signifie que le meilleur constructeur a la meilleure voiture, mais le pilote doit toujours être capable de pousser la voiture au maximum.
Si vous voulez tester la consommation de la voiture, il existe des Economy Run où le conducteur et la technologie sont asservis à cet objectif.
Je suiv à la fois la F1 et le Fe mais quand je vois qu'un pilote doit ralentir pour économiser du carburant et peut-être se faire rattraper ou ne pas pouvoir dépasser un autre pilote, cela me rend triste, j'imagine que ce même pilote se sent "castré".
Rappelez-vous que la différence sur un tour est parfois de 2-3 dixièmes de seconde entre un pilote et un autre, un petit ralentissement causé par la nécessité d'économiser du carburant peut faire toute la différence.
En fait, je dirai même plus, à mon avis, limiter le "réservoir" limite aussi la technique que l'on peut utiliser tout en restant dans les limites du règlement.
Pour exagérer, c'est comme si, lors du tour de France, vous donniez au cycliste un litre de suppléments et que c'était tout, ils doivent administrer la course jusqu'au bout pour ne pas manquer de suppléments.
 

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
2 538
1 293
690
Tu es sur l'idée de la performance seulement du chrono avant tout.
Dans ce cas là, il faut libérer aussi les contraintes de puissance, de poids, de solutions qui ont dû être abandonnées pour cause de réglementation....
 

ziocar

Membre HybridLife Confirmé
7/1/20
1 653
1 220
690
53
Podenzana (Italy)
www.youtube.com
Ton raisonnement n'est pas faux non plus, mais il est évident que dans ce cas, ceux qui ont plus d'argent peuvent avoir un avantage trop important, même maintenant, ceux qui ont plus d'argent peuvent améliorer jusqu'à la limite avec les meilleurs matériaux mais, encore une fois à mon avis, les limites imposées font que les ingénieurs et les techniciens améliorent ce dont ils disposent.
N'oubliez pas qu'il y a deux catégories distinctes dans une même course, le meilleur constructeur et le meilleur pilote.
Le meilleur constructeur est celui qui parvient à tirer le maximum de ce qu'il a (performance et fiabilité), le meilleur pilote est celui qui a le plus de courage, de technique et de dynamisme, si on le castre avec une limite de "carburant" il ne pourra pas s'exprimer au mieux.
Mais il est également vrai que la limite de carburant peut être considérée comme une amélioration de l'efficacité et donc de l'ingéniosité des techniciens, mais au détriment du pilote.

HS ON
en F1, par exemple, il y a une obligation de changer de type de pneu au moins une fois, cela signifie que le pilote doit s'arrêter pour un changement de pneu ; à mon avis, les dépassements devraient se faire sur la piste, pas pendant le Pit Stop.
HS OFF
 

Bwoah_Kimi

Toyota-Yariste sans huile et sans palme
23/12/18
783
423
690
30
Lille Métropole
Justement les modes moteurs existent depuis bien longtemps et bien avant l'aire hybride en F1 (que tu cites). Mélange riche ou pauvre pour faire simple.
La gestion de la consommation a toujours été d'actualité tout comme la gestion des pneus.
Il y a des pilotes qui sont même réputé pour ça.

Le soucis du manque de spectacle pour la F1 : changement dans la réglementation d'année en année depuis trop longtemps. Elles sont trop dépendante de l'aero.

Pour la FE comme pour la F1, les circuits urbains ou à dégagement large (par soucis de sécurité) gênent aussi au spectacle.

Du coup ils ont besoin de mettre en place des artifices comme le push to pass, le fan boost, le DRS ou l'arrêt obligatoire aux stand.
Une course de rally cross sans tour joker serait tout aussi ennuyeuse.
 

ziocar

Membre HybridLife Confirmé
7/1/20
1 653
1 220
690
53
Podenzana (Italy)
www.youtube.com
En F1 jusqu'en 2009 il n'y avait pas le problème de la consommation d'essence, on pouvait rajouter du carburant pendant la course, en ce qui concerne l'érodynamique jusqu'en 1982 il y avait l'effet de sol (je ne sais pas comment le dire en français mais l'air était véhiculé sous la voiture ce qui provoquait l'effet d'adhérence ventouse), cet effet ventouse permettait d'avoir une force descendante pour écraser la voiture au sol sans utiliser tous ces appendices aérodynamiques qui sont facilement perturbés par la voiture qui suit.
Quand j'étais enfant, je suivais les grands pilotes comme Nigel Mansell, Niki Lauda, Alain Prost, Ayrton Senna, Nelson Piquet, Gilles Villeneuve, etc. qui étaient au centre des courses, l'homme et ses compétences étaient plus importants que la voiture elle-même.
Les règlements, du moins en F1, changent principalement en fonction des équipes qui veulent gagner, il y a eu l'ère de McLaren, Williams, Ferrari et maintenant l'ère de Mercedes, chaque fois qu'un constructeur a trop gagné, ils ont essayé de changer les règles.
Ce que tu dis des circuits urbains est vrai, impossibilité de doubler et pas d'échappatoires pour pouvoir "risquer" un dépassement, il faut donc inventer quelque chose pour animer le spectacle.
Un autre problème pour la F-e est la durée de la course à cause des batteries, sur les vrais circuits très longs ils feraient peu de tours (exemple Spa-Francorchamps sont 7 km), les circuits de la Formule-e sont, généralement, entre 2 et 3 km.
 

Users who are viewing this discussion