La route à induction

mark13

Membre HybridLife Confirmé
13/12/16
6 120
3 147
690
@Chti73 avait judicieusement abordé la technique


Les expérimentations en situation sont prometteuses.

Une génération d'utilitaires, transports urbains et autres citadines depuis les plus petites peut s'envisager, empruntant des couloirs réservés, libres ou par abonnement. Finie la limite d'autonomie!


 
  • Like
Reactions: Chti73

mark13

Membre HybridLife Confirmé
13/12/16
6 120
3 147
690
Ben... les utilisateurs.... moyennant un coût plus élevé que la recharge statique.
Un peu comme pour prendre certaines autoroutes ou péages de tunnel et autre pont.
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
4 633
4 315
790
39
Luxembourg
Ca a l'air au stade de démonstrateur encore. Je ne pense pas qu'on a une idée du coût d'exploitation complet pour le concessionnaire de la route, et puis ça suppose qu'on installe un chargeur avec appareil de mesure et facturation dans la voiture, donc un standard international ou au moins européen. J'ai donc l'impression que la bonne vieille recharge de type Supercharger répond à 90% du besoin pour beaucoup moins cher. Il ne faut pas oublier que ce sont rarement les solutions les plus avancées ou technologiques qui s'imposent, mais les plus simples ou économiques (betamax vs VHS, DAT vs cassettes, nucléaire vs gaz :duel: )
 
Dernière édition:

nhl1967

Membre HybridLife Confirmé
25/4/14
1 337
498
690
Franconville, 95 Val d'Oise
Ben... les utilisateurs.... moyennant un coût plus élevé que la recharge statique.
Un peu comme pour prendre certaines autoroutes ou péages de tunnel et autre pont.
Effectivement ta réponse est logique et coule de source, mais la réalité pourrait être plus nuancée et complexe comme le dit @FoLuxo , il suffit de se souvenir ( y a pas si longtemps que ça ) du bordel et du fiasco engendrés par les fameux portiques sensés recueillir les écotaxes des poids lourds ...
 
  • Like
Reactions: Chti73

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
1 160
585
690
Avec un rendement de 91%, pas mal, mais n'ont-ils pas ajouté une self sous la voiture qui serait nettement plus basse que la garde au sol standard?

Probable car c'est plus simple pour ajouter cela sur le véhicule standard et cela permet d'afficher un meilleur rendement.
 

mark13

Membre HybridLife Confirmé
13/12/16
6 120
3 147
690
Je comprends les arguments et je les nuancerais ainsi:
- en milieu urbain il est possible d'envisager, en production, une adéquation entre ce type de voies, payantes, et des véhicules non pas adaptés mais dédiés, pour des citadins ou péri-urbain qui ne disposeraient pas de solutions de recharge ( stationnement dans la rue, garage non connectable au réseau électrique, habitat collectif en grand ensemble) pouvant accéder à une mobilité électrique quotidienne ou utilitaire.
- la grande différence avec les portiques c'est que l'usage de telles voies ne seraient pas obligatoire mais facturable, soit au flux (le plus délicat à mettre en place), soit à l'emprunt de la voie, soit par abonnement.
- cette solution à long terme peut réduire l'emprise foncière et le coût d'installation de stations en grand nombre sur la voie publique en centre-ville ou sur les axes principaux, pourquoi pas en mutualisant certaines voies avec celles réservées déjà aux transports publics voire aux EV comme c'est déjà le cas par endroits.
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
4 570
3 171
690
65
Les files d'attente de taxi c'est un autre type de recharge puisque c'est du statique ...
L'induction en roulant, c'est une toute autre dimension et un autre coût.
Je salue le ton mesuré de @FoLuxo, moi je dirais que l'induction en roulant c'est du bullshit. On n'est pas loin des routes à capteurs solaires, dans l'aberration.
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
4 633
4 315
790
39
Luxembourg
@Grigou j'ai maintenant compris que même si une solution est stupide, il n'est pas impossible que nos chers décideurs arrivent à la conclusion que c'est ce qu'il faut faire... Le ton mesuré, c'est pour laisser justement la place à l'irrationnel qui me semble de plus en plus dicter les décisions dès qu'on parle d'énergie.