L'autre exploit d'Elon Musk

NadMax

Prius addict :-)
25/8/16
885
572
690
42
Belgique
Petite info, la trajectoire de Starman a quelque peu changé et du coup il passera à côté de Mars! Je dis que c'est tant mieux parce que pour l'instant, on passe notre temps à polluer la surface de cette planète! Par contre, je serais curieux de voir" la tête" d'êtres venus d'ailleurs qui vont croiser la carcasse de ce qu'il restera de la Tesla:watching:.
 
Dernière édition:

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
3 911
2 652
690
64
Ha ben non, Ridley Scott dans Alien 1 dit clairement "dans l'espace personne ne vous entend crier". Pour une fois Hollywood a bon, pour une fois.

Moi j'adore aussi la vidéo avec les deux lanceurs qui se posent en même temps à leur retour ! de la folie !
Le roi du silence dans l'espace c'est quand même Kubrick, bien avant Scott ;)

2001 Odyssée de l'espace est un des rares films (je n'en connais pas d'autres en tout cas) à proposer une ou quelques séquences sans aucun son. Je ne sais plus à quel endroit, mais c'est lors de l'épisode dans lequel HAL veut zigouiller tout le monde. Cette absence donne un effet inédit.

Au cinéma la règle est de toujours avoir un bruit de fond même dans les scènes de silence total, sinon c'est dérangeant pour le spectateur puisque ce n'est pas naturel, vu que le silence total n'existe pas en dehors de chambres anéchoïques de labo. C'est une partie du boulot d'un ingénieur du son que de savoir produire ces bruits de fond sans qu'on en soit conscient.
Mais ouvrez bien vos oreilles la prochaine fois que vous regarderez un film qui comporte des séquences de silence "total", en général en intérieur (ni vent, ni oiseaux, ni eau qui coule ni ambiance de rue, de restaurant etc...), et sans musique bien sûr : il y TOUJOURS un bruit d'ambiance subtil ;)
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
1 162
672
690
55
Beauvais
Ces dernières années, Hollywood a tout de même essayé de rectifier le tir dans certains films : pas de son dans l'espace et des vaisseaux spatiaux qui se déplacent comme des vaisseaux spatiaux et non comme des avions dans l'air.
Quelques exemples de mémoire :
- Gravity
- Seul sur Mars
- Interstellar
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
3 911
2 652
690
64
J'ai vu ces trois films et j'avoue ne pas me souvenir du traitement du son. Mon souvenir le moins flou concerne le moins récent, Gravity, où effectivement il y a un joli silence lors des nombreuses collisions d'objets. Mais est-ce un silence total, et n'entend-on pas en parallèle les voix ou respirations des astronautes, voire de la musique ?
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
1 162
672
690
55
Beauvais
Quand je parle de silence, c'est par rapport à ce que l'on voit. Dans Interstellar, il y a une scène où le personnage principal est dans le vide, protégé par sa combinaison spatiale, et il voit son vaisseau exploser. Durant cette scène, on entent sa respiration... qui s'accélère. Par contre, l'explosion nous fait de belles flammes aussi irréelles que celles de n'importe quel film d'action.
 

Hybridébridé

Membre HybridLife Confirmé
9/9/15
945
1 418
690
59
Je ne vais pas ouvrir un autre sujet pour cet événement qui ne concerne pas SpaceX, mais est connexe.

Il s'agit du premier lancement commercial de la petite fusée Electron de la Start-up Rocket Lab, dont la mission est de lancer des Small Sat, dont principalement, voire uniquement des CubeSat, un nouveau marché en pleine expansion.

Quel intérêt de mentionner ce vol ? Une première technologique en lien avec les centres d'intérêt de ce forum, encore invraisemblable il y a 10 ans !

En effet, les pompes alimentaires du moteur Rutherford de la fusée Electron (une pour le carburant, une pour l'oxygène), moteur qui sert à propulser aussi bien le premier que le 2ème étage, sont propulsées, non pas par une partie des gaz brûlés via des turbopompes comme c'est souvent le cas, mais par des moteurs électriques DC brushless de 37 kW chacun.

L'énergie électrique nécessaire à leur fonctionnement est puisée dans des batteries Li-Ion polymère de haute densité énergétique (elles ne sont pas rechargeables, c'est du One shot, donc on peut tirer beaucoup dessus). Sur le premier étage (9 moteurs Rutherford), les batteries sont capables de générer 1 MW pour environ 200 kg !!!

On perd en rapport poussée/masse du moteur par rapport à des turbopompes, mais on gagne beaucoup en simplicité d'ingénierie (l'objectif étant une production en série pour une grosse cadence de lancement : à noter que toutes les pièces du moteur Rutherford sont réalisées en impression 3D, autre première technologique), et plus marginalement en rendement du moteur (donc ça reste acceptable en impulsion spécifique).

Cette technologie n'est pour l'instant pas transposable à de plus grosses fusées, densité énergétique modeste des batteries oblige, mais l'avènement des batteries à électrolyte solide dans quelques années pourrait peut-être permettre d'aller légèrement plus loin, ou de gagner en masse sur la même fusée.

Voici une vidéo du lancement à partir du superbe pas de tir de Rocket Lab en Nouvelle -Zélande dans un environnement magnifique :
 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 841
5 892
790
32
Fontenay le Fleury
Pour info, même Elon Musk n'a pas dérogé à la règle des méthodes traditionnelles américaines pour tuer la concurrence :

Exclusif : SpaceX accuse Arianespace de concurrence déloyale

Alors que les Cassandre européens s'inquiètent du manque de compétitivité de la future fusée Ariane 6, la société d'Elon Musk se plaint des subventions de la France et de l'Europe et demande à Washington d'agir.

Je vous conseille de suivre un très bon journaliste sur le sujet :

Si l'activité spatiale européenne touche en moyenne 100 M€/an de subvention publique, il faut pas oublier que :
  • 75% du carnet de commandes de SpaceX (en valeur) est ainsi composé de tirs institutionnels, pour seulement 25% de lancement commerciaux.
    Et ces lancements commandés par l'Etat américain, le tir est facturé à environ 120 M€, contre un tarif de 60 M€ marqué sur la brochure...

  • Pour Arianespace, la proportion est à peu près inverse : 30% de tirs institutionnels et 70% de lancements commerciaux...
 

mark13

Membre HybridLife Confirmé
13/12/16
4 580
2 375
690
ouaip @Hortevin , c'est l'hôpital qui se fout de la charité..... Elon semble oublier les aides fédérales qui lui ont permis de prendre son essor avec Tesla....
Je serais curieux d'avoir son opinion sur l'intention de son President à propos de la réduction drastique des aides et avantages aux industries liées à l'électrique....
 
  • Like
Reactions: Chti73

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 841
5 892
790
32
Fontenay le Fleury
En gros, le soi disant "low cost" actuel des fusées américaines de Space X, est simplement fruit de subvention déguisée de l'Etat américain, dont la NASA et l'armée paie le double du prix du marché à Space X, pour que celle ci soit rentable.
(bien sûr, le fait que l'usine et le BE de Space X soient concentrés à un seul endroit, joue énormément...)
 
  • Like
Reactions: Chti73 et mark13

Andre Tissot

Membre HybridLife Confirmé
21/12/17
593
346
690
63
Space X a une qualité que n'aura jamais Ariane .... Elle est américaine, et ça change tout.
Il n'y a qu'à voir l'attribution du marché des avions ravitailleurs que Airbus avait remporté, et qui est maintenant chez Boeing ...
 
  • Like
Reactions: Hortevin et Chti73

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
762
332
690
C'est aussi pourquoi, le nouveau bus avions AFDX (comme un bus CAN pour les voitures) remplaçant les anciens bus ARINC (qui coutaient une fortune) aux avionneurs a vu sa licence attribuée à Rockwell-Collins afin que ce bus puisse être vendu pour les avions de Boeing.
Alors que l'étude et le démonstrateur est Français (Thales).