[Le Point Sur] Le marché des voitures hybrides et électriques en Europe et dans le monde

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
6 753
4 613
690
66
une majorité des acheteurs actuellement se moquent complètement de l'aspect charge ( PHEV acheté pour des raisons purement fiscales par exemple)
Le phénomène est indéniable puisque la presse le dit, et qu'on connait des exemples.
De là à parler d'une majorité, c'est audacieux non ? A moins qu'un sondage sérieux ait été fait sur un échantillon représentatif des acheteurs ...
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
6 813
6 295
790
Luxembourg
Bientôt finis les faux-semblants...

On continue la course à "l'usine à gaz" en termes de taxation, au lieu d'attaquer le souci à la source (la pompe à essence). Il va falloir créer tout un nouveau système de comptabilisation des émissions, avec appareils dans les voitures, administration qui tient le compte et envoie les factures. On se casse la tête pour mesurer au moment de l'utilisation au lieu d'une simple taxation à la pompe au moment de l'achat, alors que le résultat est le même - seul le moyen est beaucoup plus compliqué.
 

Lel

Membre HybridLife Confirmé
28/11/14
4 239
1 741
690
57
Chaumont-Gistoux (Belgique)
Si je ne peux qu'être d'accord sur le fait qu'un SUV PHEV consomme bien plus une fois la batterie vide qu'une berline comme la Prius non-rechargeable, de maintiens que toutes choses égales par ailleurs (motorisation thermique + carrosserie), une rechargeable est plus efficiente globalement qu'une non-rechargeable.

Ce qu'elle perd à cause du poids, elle le regagne grâce à une récupération plus importante d'énergie au freinage. Et aussi dans les longues descentes qui saturent la petite batterie des non-rechargeables.
Quant à ceux qui ne rechargent pas, c'est une autre question ...

Une hybride rechargeable n'a de sens que si on la recharge... mais est-ce très nouveau ?

Je viens de regarder sur les pdf de l'Adac les tests détaillés des Passat Variant 1.4 TSI Act de 2015, de la berline 2.0 tsi (220 ch) DSG, et de la GTE variant de 2017.

Voici les consommations relevées:
Passat variant 1.4 tsi act 2015:
- ville: 6,4l
- route: 5,2l
- autoroute: 7,4l

Passat berline 2.0 tsi DSG 2015:
- ville: 8,7l
- route: 6,1l
- autoroute: 8,4l.

Passat variant gte 2017 (mesures effectuées batterie au minimum)
- Ville: 4,8l
- route: 5,3l
- autoroute: 7,8l

Donc, en ville, la gte, malgré son poids, est largement plus sobre.
En dehors, sa sobriété est comparable avec la 1.4 tsi, sans doute un peu moindre sur autoroute.
Mais il faut aussi tenir compte du fait que le protocole utilisé par l'Adac depuis septembre 2016 est différent du précédent (plus sévère, sauf sur autoroute, assez semblable). La gte est donc d'autant plus méritante.
A noter que le protocole a encore changé depuis février 2019.

Pour ce qui concerne la consommation autoroutière de la gte, je crois me souvenir qu'elle était plus sobre si la batterie avait encore pas mal de kWh en stock. Donc, pour les longs trajets sur autoroute, laisser la batterie chargée et enclencher le mode hybride (je ne le souviens pas du nom approprié de ce mode).

Qu'en pensent les possesseurs de Golf et Passat Gte ?
 

X2Roz

Membre HybridLife Confirmé
16/2/19
282
265
390
37
Genève
Si je ne peux qu'être d'accord sur le fait qu'un SUV PHEV consomme bien plus une fois la batterie vide qu'une berline comme la Prius non-rechargeable, de maintiens que toutes choses égales par ailleurs (motorisation thermique + carrosserie), une rechargeable est plus efficiente globalement qu'une non-rechargeable.

Ce qu'elle perd à cause du poids, elle le regagne grâce à une récupération plus importante d'énergie au freinage. Et aussi dans les longues descentes qui saturent la petite batterie des non-rechargeables.
Quant à ceux qui ne rechargent pas, c'est une autre question ...

Une hybride rechargeable n'a de sens que si on la recharge... mais est-ce très nouveau ?
Oui je suis d'accord, mais justement, en rapport avec la dernière partie de ton email : le fait que de nombreux utilisateurs ne rechargent pas est dû à certains facteurs (manque de points de recharge, nécessité de recharger quotidiennement ou quasiment, achat pour raisons fiscales uniquement etc... Et cela fait qu'un véhicule qui pourrait constituer (et qui constitue sur le papier) une solution de transition évidente ne l'est pas pour le moment. Compte tenu de ces éléments, je maintiens que le full hybride est à l'heure actuelle une meilleure solution de transition.
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
6 753
4 613
690
66
Compte tenu de ces éléments, je maintiens que le full hybride est à l'heure actuelle une meilleure solution de transition.
C'est cette phrase que je ne comprends pas depuis le début, en fait.
Je ne vois pas à quoi elle sert, et à qui.
 

FLYER34

Membre HybridLife Confirmé
12/3/16
1 348
696
690
70
Compte tenu de ces éléments, je maintiens que le full hybride est à l'heure actuelle une meilleure solution de transition.
Ce n'est pas parce qu'un certain pourcentage de PHEV ne sont jamais rechargés qu'il faut jeter le bébé avec l'eau du bain.
Une flotte de "full hybrides" émettra toujours plus, en ville, qu'une flotte de PHEV dont certains roulent batterie vide.
 

Pahtath

Tubercule non comestible
30/10/19
317
165
490
40
Le Versoud
Non pas nouveau....mais la presse et les constructeurs nous font croire que les PHEV sont la nouvelle "panacée" sans autre précision...et comme une majorité des acheteurs actuellement se moquent complètement de l'aspect charge ( PHEV acheté pour des raisons purement fiscales par exemple) on a une drôle de catégorie de véhicule sur le marché. Marché dans lequel les constructeurs s'engouffrent en espérant de bonnes marges. L'écologie la dedans.....:bored:

De quel avantage fiscal parle t'on en France ?
Pour les particuliers, le bonus a été supprimé et n'est pas prêt de revenir.
Pour les pros, la TVTS ? Ok, mais quelles économies ? Suffit de chiffrer un peu sur un simulateur :

C'est simple : pour une Superb TDI150 (le coeur de gamme pour les flottes), on est à 97g/km.
Je vous laisse voir : 194€/an pour la taxe CO2 et 40€/an pour l'année.

Quel magnifique et énorme avantage...

EDIT : Juste pour préciser, il y a 3400€ de différence entre le TDI150 DSG7 et le PHEV chez Skoda. Vous pensez vraiment qu'un responsable de flotte d'entreprise va passer au PHEV s'il ne compte pas faire des économies d'échelle sur la consommation ?
 
Dernière édition:

Pahtath

Tubercule non comestible
30/10/19
317
165
490
40
Le Versoud

X2Roz

Membre HybridLife Confirmé
16/2/19
282
265
390
37
Genève
Ce n'est pas parce qu'un certain pourcentage de PHEV ne sont jamais rechargés qu'il faut jeter le bébé avec l'eau du bain.
Une flotte de "full hybrides" émettra toujours plus, en ville, qu'une flotte de PHEV dont certains roulent batterie vide.
Je ne jette pas le bébé puisque je dis que bien utilisé un phev est une bonne solution de transition. Après sur ton affirmation sur les flottes je dirais que c'est vrai dans l'absolu, mais pas si évident à l'usage. Ca ne vaut que si la flotte PHEV comprends une majorité de véhicules bien optimisés type Prius et/ou une majorité de véhicules roulant le plus souvent batterie rechargée donc en ev. À l'heure actuelle rien ne dit que ce soit forcément le cas partout.
 

X2Roz

Membre HybridLife Confirmé
16/2/19
282
265
390
37
Genève
Et j'ajoute, même si ça peut paraître contradictoire avec ce que j'ai dit avant (mais ça ne l'est pas pour qui m'a bien lu) , que si j'avais la possibilité de recharger à domicile et/ou au travail, j'aurais sans doute réfléchi sérieusement à une PHEV car je pense que j'ai le profile adapté pour l'utilisation de ce type de véhicules (trajets quotidiens essentiellement urbains, rarement plus de 30 km/jours, peu de longs déplacements)
 

FLYER34

Membre HybridLife Confirmé
12/3/16
1 348
696
690
70
Ca ne vaut que si la flotte PHEV comprends une majorité de véhicules bien optimisés type Prius et/ou une majorité de véhicules roulant le plus souvent batterie rechargée donc en ev.
La question ne se pose pas en ces termes.
Il faut comparer ce qui est comparable :
100 Prius HEV émettront toujours plus, en ville, que 100 Prius PHEV, même si 40 ou 50 % des "Plug-in" roulent batterie vide.
100 RAV4 "full hybride" émettront toujours plus, en ville, que 100 Outlander PHEV, même si 40 ou 50 % d'entre eux roulent batterie vide.

Le full hybride n'est pas une "solution de transition", c'est une solution pour transférer une partie de la consommation de gazole vers le SP (voire le E85).
La "transition" c'est une électrification progressive du parc, pas des modèles 100 % pétrole qui "se rechargent en roulant".
 
Dernière édition:

X2Roz

Membre HybridLife Confirmé
16/2/19
282
265
390
37
Genève
Pour moi la transition ce sont des véhicules qui consomment et émettent peu, notamment en ville. Je ne vois pas en quoi le HEV ne correspond pas à ça.
 

X2Roz

Membre HybridLife Confirmé
16/2/19
282
265
390
37
Genève
En outre ma réflexion n'était pas à la base de savoir quel type de véhicule pollue/émet le moins mais lequel offre la meilleure polyvalence et est susceptible d'être adopté par le plus grand nombre compte tenu des diverses contraintes et données déjà énoncées, en attendant que le véhicule électrique/hydrigène ou autre ne puisse s'imposer à large échelle, ou que la mobilité puisse évoluer au-delà du modèle de la voiture individuelle. Et je maintiens qu'à l'heure actuelle, à mon avis, c'est le full hybride qui est le mieux placé, surtout si la technologie continue d'être perfectionnée. Je pense que Toyota a raison d'insister dan cette voie.
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
6 753
4 613
690
66
Elle sert à exprimer une opinion personnelle tout simplement:mrgreen:
La prochaine fois qu'on me dit qu'on n'a pas compris la finalité ce que j'ai écrit, je réponds ça ! :mrgreen-48:

Plus sérieusement : cette notion de "meilleure solution de transition" me semble plutôt absconse. Toi et @FLYER34 m'inspirez la synthèse suivante.

La transition consiste à aller des voitures essence ou Diesel vers le tout électrique (ou vers le H2 pour ceux qui y croient, mais mettons-le de côté pour simplifier... et aussi pour mettre le H2 à la place qu'il mérite :p). Il y a donc deux façons de le faire :

- faire que les voitures essence consomment moins ET polluent moins : faire des hybrides, mais aussi concevoir des moteurs à hauts rendements (cf. Mazda),.
On consommera moins, mais on consommera toujours de l'essence et jamais d'électricité. C'est ce que beaucoup appellent une transition. Bof.

- faire des voitures qui peuvent aussi bien se nourrir d'essence que d'électricité, afin de ne pas effrayer ceux qui craignent les longs voyages et les pannes de bornes ou n'ont pas envie de passer des heures à recharger. Leurs acheteurs seront acquis à la mobilité électrique (l'essayer c'est l'adopter) et la voiture suivante sera peut-être une électrique ... qu'ils n'auraient pas aussi facilement achetée en sortant d'une hybride. Là, je vois une vraie transition ! La meilleure je ne sais pas, mais au moins c'en est une, avec un pied dans l'ancien monde et un autre dans le nouveau. Avec l'hybride c'est juste un orteil qui est dans le nouveau ;)
 
Dernière édition:

Lel

Membre HybridLife Confirmé
28/11/14
4 239
1 741
690
57
Chaumont-Gistoux (Belgique)
Le problème des phev, c'est le prix. Et aussi avoir une prise facilement disponible.
Moi, pour le même tarif, je préfère une full électrique (éventuellement en occasion récente ou voiture de démonstration pour compenser le supplément éventuel).
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
6 753
4 613
690
66
Tu préfères une full électrique et tu as bien raison, mais ta propre transition est passée par une PHEV !! :emoticon-0102-bigsmile:
 

BM80

Membre HybridLife Confirmé
15/9/16
3 213
1 951
690
62
Pernes les Fontaines
Le problème des phev, c'est le prix
Pas forcément, dans mon cas à la retraite il faudrait 2 véhicules:
- une citadine pour la vie de tous les jours.
- un gros mazout pour faire 1000 km en une journée.
Le PHEV ( Outlander ) est un couteau suisse, il fait les 2 donc une seule assurance, frais d' entretien ...
Conso 4.2 l/100 km et 18kWh, on est à des années lumière des consos annoncées dans la presse.
Le problème du PHEV est qu' il correspond à une catégorie de conducteurs qui peuvent recharger chez eux et beaucoup de pendulaire.
 

Lel

Membre HybridLife Confirmé
28/11/14
4 239
1 741
690
57
Chaumont-Gistoux (Belgique)
Bah, une P4 classique peut faire les deux aussi et pour 10.000€ de moins à l'achat que la plupart des phev. Parce que je ne peux pas me permettre d'ignorer un seuil de rentabilité...
Nous, on a de toute façon besoin de deux bagnoles. L'une (la vieille Corolla) roule peu (5 à 6000 km/an) mais est indispensable. L'autre parcourt ses 30 à 35.000 km/an.
 

Users who are viewing this thread