Le trafic automobile responsable de la pollution de l'air... Vraiment???

NadMax

Prius addict :-)
25/8/16
1 115
704
690
44
Belgique
Alors que le confinement dû au Covid-19 se prolonge tant en Belgique qu'en France, des pics aux particules fines ont malgré tout été enregistré fin mars et début avril! Alors qu'on arrête pas de dire à qui veut bien l'entendre que le secteur du transport est l'un des pires émetteurs d'éléments nocifs, qu'en est-il vraiment?
Un début de réponse:
 

FREDO78

Fun Manager
29/12/17
6 153
4 398
690
54
Juste une petite remarque en forme de coup de gueule. En hiver (confinement ou non), je suis entouré de pavillons qui se chauffent apparemment beaucoup au bois. Par moment, l'air devient irrespirable à l'intérieur du domicile et selon la direction du vent (ou son absence) la situation évolue rapidement. On sent bien que l'air à l'extérieur est chargé en fumée de cheminée, mais j'ai eu parfois le pavillon devant chez moi qui envoyait carrément une fumée noire sur ma fenêtre avec un vent orienté vers moi. Je ne sais pas ce qu'ils mettent comme bois de chauffage, si les conduits sont bien ramonés... Mais le chauffage au bois c'est sympa quand on se trouve devant la cheminée mais ça peut vite devenir étouffant pour les voisins.

Je précise que cette année j'ai dû boucher les entrées d'air sur les fenêtres qui servent pour la VMC (très puissante chez moi). Ce n'est pas recommandé mais ça a permis de limiter les dégâts cette année. J'aère très souvent quand je le peux.
 

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
615
690
Ne pas généraliser : il y a chauffage au bois et chauffage au bois.
Le chauffage au bois avec des vieux tromblons ou même des engins récents mal utilisés, l'utilisation de bois pas sec...
Le chauffage au bois avec un appareil moderne bien utilisé dans la plage de puissance pour laquelle il est conçu avec du bois sec...
Rien à voir en terme de rendement, d'émission de particules, bistre etc...
 

FREDO78

Fun Manager
29/12/17
6 153
4 398
690
54
Je connais bien le chauffage au bois. Mais pas mal de pavillons autour de chez moi n'ont pas l'air d'en savoir autant. Quand je vois les fumées noires, lourdes et odorantes qui se dégagent de certains conduits, j'ai des doutes sur la qualité du bois mis à l'intérieur. Quand en hiver tu as 2 à 3 cheminées comme cela dans ton entourage, que d'autres cheminées crachent leurs fumées (on va dire normales) et qu'il y a absence de vent, ça te donne une idée de ce qu'on peut respirer à l'intérieur de certains appartements situées juste à côté.
 

Camtôa

Membre HybridLife Confirmé
26/9/17
1 488
659
690
36
Villefontaine
J'ai le cas avec un voisin et son bois de recup pourrave. En appartement en plus...

Les poeles classique devraient etre bannis, ville ou campagne (voir certaines vallees savoyardes en hiver...) c'est jamais ni regle ni entretenu ni le bon bois. Le poele a granule quasi pas de fumee. Teste rapidement, il y en avait un dans mon appart quand j'ai achete... meme moyennement regle il crachait "propre".

Mes parents chauffent avec un godin, bois correct selon ou ils prennent. Ils viennent cette annee de mettre enfin une prise d'air exterieure, le "monteur" leur avait dit inutile, moi ca fait trois ans que je les tannes.
 

Andre Tissot

Membre HybridLife Confirmé
21/12/17
1 189
705
690
Genas
Pour le chauffage au bois dans mon poêle, je suis passé aux bûches reconstituées pour le jour, et bûches spéciales pour la nuit (du bois, pas de la lignite).
C'est incomparablement mieux ...
- C'est la bonne dimension (mon poêle ne peut pas prendre plus de 30 cm, le vendeur de bois ne vend que en 50cm, qui mesurent plutôt entre 40 et 65 cm, ce qui impose une scie pour recouper tout çà ...)
- Lors de la livraison, on n'a pas un tas de bois dans la cour, et avec au final un gros tas de brisures de bois de partout,
- C'est conditionné en paquets de 10kg faciles à manipuler
- C'est très facile à allumer
- Ca n'encrasse quasiment pas la cheminée (et donc pas les voisins ...) et il y a beaucoup moins de cendres.
C'est un peu plus cher que le bois en vrac, mais quand on voit le résultat, c'est nettement mieux.
 

Camtôa

Membre HybridLife Confirmé
26/9/17
1 488
659
690
36
Villefontaine
L'equivalent du granule, du bois raffiné en quelque sorte.
Niveau conso/ chaleur ca donne quoi ?
 

FREDO78

Fun Manager
29/12/17
6 153
4 398
690
54
Tu en as qui mettent carrément du bois de palettes. C'est pas recommandé et c'est même nocif au niveau émanations avec le traitement qu'elles ont subi. Le problème, c'est que c'est difficile à prouver ce genre de pollution.

La vidéo ci-dessous est très parlante. Ce n'est pas vers chez moi mais j'ai vu quelque chose de similaire dans un pavillon à 100 m de chez moi.

 

BM80

Membre HybridLife Confirmé
15/9/16
3 049
1 835
690
61
Pernes les Fontaines
J' espère pour lui que le conduit est bien ramoné et costaud, ça sent le feu de cheminée tôt ou tard.
 

Andre Tissot

Membre HybridLife Confirmé
21/12/17
1 189
705
690
Genas
L'equivalent du granule, du bois raffiné en quelque sorte.
Niveau conso/ chaleur ca donne quoi ?
Ben on passe moins de 1 tonne (1 palette), comparé à 4-5 stères et ça chauffe vraiment bien.
On a pu faire la différence cette fin d'hiver où j'ai remis du bois qui me restait : vitre beaucoup plus encrassée, besoin de plus d'air pour avoir une combustion à peu près correcte, plus de fumée dehors.
 

Romhybrid

Membre HybridLife Confirmé
10/3/19
267
215
390
Il clair que la question de basculer d'un mode chauffage fossile à travers une chaudière réglée annuellement, à un mode chauffage renouvelable bois, n'a pas que des avantages, notamment en matière de pollution locale.

Mais il ne faut pas masquer qu'un des pics aux particules du mois de Mars est toujours dû à l'épandage d'engrais agricoles. C'est ce que Jean-Luc Moreau essaie d'expliquer chaque année depuis au moins 5 ans, alors que chaque année, médias et politiques semblent redécouvrir le problème ! Et à ce moment-là, le seul levier utilisé est de diminuer le trafic automobile, mais 2020 aura démontré que c'est loin d'être la seule cause de pollution atmosphérique aux particules.

Quelques éléments d'information :

 

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
615
690
PCI (pouvoir calorifique inférieur)
bois bûche : environ 1750kWh/stère ou 3,5-4kWH/kg (à 20% d'humidité), tombe à 2.5-4kWh/kg à 40% (mouillé).
granulés de bois : 4,8kWh/kg autour de 10%
bois compressé : 4,8kWh/kg autour de 10%
Une tonne de granulés c'est 4-5 stères... avec un très mauvais rendement du poêle.
Aujourd'hui une bonne chaudière à granulés c'est plus de 90% de rendement et un bon poêle à bûche c'est 80%. Mais la réalité du poêle à bûches est beaucoup plus dépendante de l'utilisateur...
La meilleure combustion s'obtient avec le granulé : contrôle total de l'arrivée de combustible et de l'air.
Ensuite pour les bûches, plus le bois est sec, mieux c'est.

Un poêle ne doit pas tourner au ralenti : la température de combustion est trop faible et il y a imbrûlés et mauvais rendement.
Ne jamais acheter un poêle, même performant, trop puissant, avec un gros foyer...
Un poêle bien mené a sa vitre qui reste propre ou si elle se salit c'est fugitif, et le conduit qui ne devient pas gras.
 

frg62

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
12/6/14
4 094
3 242
790
58
Bruxelles
Après, tu as un réseau de particuliers qui s'équipent en détecteur de particules fines pour mesure la qualité de l'air.
Il y a aussi ce site, qui reprend les données des sondes "officielles" et qui est actualisé toutes les heures :

PS.
Malgré son intitulé, le site pointe sur votre localisation, sauf si vous avez bloqué cette fonctionnalité sur votre ordi !
Chez moi par exemple, je me retrouve automatiquement sur :
 

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
615
690
En fait, la problématique du chauffage au bois bûches est un peu celle des moteurs thermiques, il y a une analogie à faire.

La demande en général ne correspond pas à la puissance nominale, liée à la taille du foyer.
On adjoint à une chaudière bûches performante une réserve d'eau, hydroaccumulation, qui permet le fonctionnement de la chaudière dans son régime optimum, et le système va chercher la chaleur dans le ballon. Accessoirement on a de l'autonomie.
On a l'analogie moteur thermique/chaudière, batterie/hydroaccumulation.

Un poêle bien dimensionné dans une maison bien isolée fonctionne à son régime nominal quelques heures par jour, point. C'est la maison qui sert alors de tampon thermique.

Il y a aussi le poêle de masse, plusieurs tonnes, qui accumule la chaleur restituée pendant une flambée au régime nominal et la restitue doucement ensuite.

Dans ces trois configuration, on peut brûler proprement du bois bûches bien sec, avec un très bon ou excellent rendement.

Mais ce n'est pas la majorité du genre, j'en conviens. La majorité des chauffages bûches sont à la fois inadaptés et mal utilisés.
 
Dernière édition:

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
615
690
Belle bête. Vous en êtes contents ? Chauffage principal ?
De ce que j'ai compris, c'est un modèle de poêle haut de gamme,mais coûteux. Ses spécificités lui permettent de garder une bonne combustion même à très faible puissance, en isolant le foyer pour que la température de combustion reste assez élevée. Ce que ne permettent pas les autres poêles même de qualité dont les caractéristiques du foyer sont "fixes" et donc ne fonctionnent correctement que dans une plage de puissance étroite.
L'intérêt est à voir selon le mode de vie et les caractéristiques de la maison.
 

NadMax

Prius addict :-)
25/8/16
1 115
704
690
44
Belgique
Salut @Christophe et merci, très content de notre achat, quand à dire qu'il est coûteux, c'est une question de point de vue, il nous a coûté 5.000€ tout compris. Notre maison est plutôt bien isolée( du sol au toit) et le chauffage principal est un chauffage par le sol qui présente une grande inertie et le poêle est là pour le plaisir même s'il serait tout à fait possible de l'utiliser comme chauffage principal. Et en y mettant 3-4 buches, il est encore tiède le lendemain matin.
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
6 090
4 061
690
66
Maintenant je vais répondre à la question-titre : oui, vraiment !
A Lyon quand je sors dans mon quartier, les fleurs embaument l'atmosphère. Avant, ça empestait les particules mazouteuses. Il faut croire qu'on se chauffe peu au bois par chez moi ;)
Imaginez ce que serait la ville si les thermiques de tous poils (y compris ta P4, @Christophe) cessaient de nous empoisonner ! Vivent les transports en commun, les vélos, les VE et les PHEV !
 

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
615
690
@NadMax
Oui, c'était juste que comparé aux poêles du marché, ça reste un modèle plutôt haut de gamme. Et c'est heureux, parce que pour les poêles les modèles haut de gamme en général polluent moins (si bien utilisés). A ce prix, je pense qu'il n'y avait pas le conduit, ça me paraît correct pour ce modèle. Tu l'as raccordé à une arrivée d'air comburant ?
Je suis dans une zone rurale où on se chauffe beaucoup au bois mais en chauffage principal, c'est un domaine qui m'intéresse. Je suis conscient de la pollution dans les villages à certains moments de l'année comme de l'intérêt vital de ce combustible pas cher dans ma région plutôt pauvre, et neutre en carbone ... Pour peu qu'on le brûle correctement et qu'on ne le brûle pas dans des passoires, et là il y a beaucoup à faire...

@Grigou
Bien d'accord au moins sur la première partie, je radote en disant que parler de "citadine" pour une voiture n'a pas de sens puisque, à part peut-être pour y entrer et en sortir, une voiture n'a pas à circuler en ville, thermique bien sûr mais pas que...