[Le Point Sur] Les dessous de l'industrie automobile : le calvaire des routiers

parkerbol

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
29/4/14
6 230
4 760
790
Val de Marne
Bonjour à tous,

Je partage avec vous cet article poignant sur ces forçats de l'industrie automobile que sont les routiers chargés d'alimenter les usines ou de les décharger vers d'autres sites.
Le jeu des délocalisations en quête du moindre centime par pièce détachée a conduit à ce système (peu écologique en passant) d'axes routiers de l'automobile.



Les journalistes d’Investigate Europe (IE) ont enquêté, du Portugal à la Norvège, auprès d’une centaine de routiers de quatorze nationalités différentes, des élus européens, des syndicats, des constructeurs. Partout, le constat est accablant. L’exploitation des chauffeurs-routiers étrangers qui transportent les pièces détachées ou les voitures des géants de l’automobile montre l’un des pires visages de l’Union européenne.

En terme de coût salarial, c'est encore pire que ce que je pensais :

Depuis l’entrée progressive des pays de l’Est dans l’UE, entre 2004 et 2007, les entreprises de transport ont pu faire des économies conséquentes. Les différences salariales entre les travailleurs de l’Ouest et ceux de l’Est sont immenses. Un chauffeur polonais gagne en moyenne 602 euros brut par mois, quand un français reçoit 2478 euros. Quatre fois moins.

La suite : https://www.bastamag.net/Le-quotidi...rs-nouveaux-forcats-de-l-industrie-automobile
 

xrenaux

Membre HybridLife Confirmé
18/9/15
104
97
290
62
Mont de Marsan
Et oui, rien que la photo est parlante, les camions ont supplanté le transport ferroviaire dont les agents se sont acharnés à maintenir à tout prix leurs privilèges en se moquant éperdument d’avoir contribué à cet esclavagisme moderne qu’est devenu le transport routier. Voir les pages 80 à 85 du livre de Christian Gerondeau cité au post # 4 de la discussion « Le diesel propre n'existe pas ! »
Les chiffres sont éloquents !
 
  • Like
Reactions: parkerbol

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
5 748
3 824
690
65
Double merci : pour l'article aussi effrayant qu'instructif, et le site basta que je ne connaissais pas.
 
  • Like
Reactions: parkerbol

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
5 748
3 824
690
65
@xrenaux mon propos n'est pas de défendre les cheminots que j'estime indéfendables sur pas mal de points, mais les estimer partiellement responsables de cet esclavagisme moderne sans évoquer les responsables plus directs c'est quand même un raccourci gonflé (pour employer un mot beaucoup plus soft que celui auquel je pense).
 
  • Like
Reactions: E85HSD et FoLuxo

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 639
5 185
790
Luxembourg
Article très intéressant, merci pour la trouvaille @parkerbol. J’étais déjà frappé par le nombre de plaques de l´est que je vois sur les camions autour de moi, je comprends mieux. Je ne soupçonnais pas les conditions de travail en revanche.

Je me pose du coup pas mal de questions. Ce genre de cas représente la majorité des situations ? Et qu’en est-il des autres « affréteurs » de camions (l’article mentionne qu’il y a encore plus de camions employés par l’agro-alimentaire et les autres industries). Comme souvent j’ai peur que les pouvoirs publics ne vont se réveiller que quand un camionneur fatigué va exploser un car scolaire...
 
  • Like
Reactions: parkerbol et Grigou

FLYER34

Membre HybridLife Confirmé
12/3/16
1 137
609
690
70
Merci pour cet éclairage.
Cela dit, il ne faut pas restreindre cette vision de l'esclavage moderne à la seule industrie automobile.
En réalité, c'est l'ensemble du transport routier de marchandises qui est concerné.
Il suffit de prendre l'autoroute et de regarder les immatriculations des remorques... et des tracteurs : c'est édifiant.
 
  • Like
Reactions: parkerbol
M

Membre supprimé 1292

Edifiant, mais plus de questions que d'indignation en ce qui me concerne.
La responsabilité du constructeur affréteur devrait assainir le marché si des sanctions en découlent, européennes pour maintenir une concurrence non faussée entres constructeurs.
Les étrangers avouent doubler à quadrupler leur salaire de base escompté au pays, ceci malgré le différentiel énorme cité par rapport à celui de leurs collègues français ou ouest-européens.
Les chauffeurs de tous pays n'ont pas attendu la pression de leur employeur pour s'affranchir des pauses et des vitesses en bidouillant leurs mouchards, même si je suppose que la technologie rend la fraude de plus en plus risquée.
On aurait tendance à plaindre aussi ceux qui veulent simplement travailler plus pour gagner plus... en dépit des règles d'hygiène et de sécurité. Là ou j'exerce ma profession, une famille d'ukrainiens, devenue un clan élargi, après avoir été exploité dans une usine de manutention et stockage, a acheté de nombreux commerces et établissements de restauration en gestion familiale, s'affranchissant des horaires, salaires, jours d'ouverture etc. C'est leur choix de trimer pour amasser un paquet de fric et acheter des appartements...
Je rappelle à ceux qui l'ignoreraient, qu'après le scandale des pavillons de complaisance, les bateaux de croisières européens tournent avec des équipages philippins, mauriciens etc. payés en roupies de sansonnet, bénéficiant, il y a peu, d'un mois de congé tous les trois ans.
La main d'oeuvre française est menacée par le commerce international, sauf sur certains pré carrés (le portuaire, notamment en situation de monopole)
Je pose une question: faut-il se protéger sur notre territoire ou imposer des règles européennes voire internationales à nos "partenaires"?
 

gibet

Membre HybridLife Confirmé
18/9/18
150
64
290
région parisienne
Ce phénomène n’est ni nouveau ni cantonné au transport ou à l’automobile:
Qui n’a jamais entendu parler du plombier Polonais?
Êtes vous déjà allé sur un chantier pour voir quelles langues on y parle?
Quelle part du textile est encore faite en France ou en Europe de l’ouest? Les ateliers bulgares n’ont pas grand chose à envier aux ateliers chinois sinon qu’ils acceptent des plus petites séries (les chinois les refusent), c’est ce que vous trouvez dans les magasins Outlet.
Qui n’a jamais entendu parler des réseaux de prostitution bulgares? Oui l’Europe c’est aussi la libre circulation des personnes.
C’est aussi la libre circulation des capitaux avec l’optimisation fiscale qui va avec.
Toute médaille a un revers...
D’une manière générale la réponse à ces problèmes viendra du consommateur. La logique est comme ce forum, le consommateur a le pouvoir sans le savoir. Les industriels se plieront aux tendances de consommations!! Il n’y a qu’a voir la guerre qui se joue sur l’informatique pour récupérer les donnees personnelles. Les industriels guettent la tendance pour optimiser leurs profits? Montrons leur ce que nous voulons!! (Je reçois des spam pour des ventes automobile depuis que je regarde quelle sera ma prochaine, pourtant j’utilise des navigateurs et moteurs de recherche tels que qwant et brave pour minimiser le traçage)
 

FrançoisRCL

Membre HybridLife Confirmé
8/12/16
2 916
1 618
690
57
St Amand les Eaux (Nord)
La main d'oeuvre française est menacée par le commerce international, sauf sur certains pré carrés (le portuaire, notamment en situation de monopole)
-1, Et ben non.
Plus d'activités portuaires par chez moi...
Tout est parti à Anvers ou Rotterdam !

Envoyé de mon Nexus 6P en utilisant Tapatalk
 
M

Membre supprimé 1292

Je crois que tu confonds le manque de compétitivité entre ports européens avec ce que serait une privatisation sur un port français avec mise en concurrence de compagnies embauchant des dockers étrangers sous payés, sous prétexte qu'ils opèreraient pour le compte de compagnies maritimes étrangères hors la loi du travail français.
Pour essayer de faire un parallèle avec des routiers basés à l'étranger pour le compte de sociétés étrangères sillonnant notre territoire à un salaire dérisoire et dans des conditions lamentables.... de point de vue d'un routier employé par une société de transport française.
 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
7 406
6 543
790
33
Fontenay le Fleury
Non je crois que @FrançoisRCL ne confond rien du tout.
J'ai également entendu dire que toute l'activité portuaire de Calais a largement régressé au profit de la Belgique et du Pays Bas, que les navires préfèrent décharger leurs marchandises plutôt dans ces ports que dans les nôtres.
 
  • Like
Reactions: FrançoisRCL

FrançoisRCL

Membre HybridLife Confirmé
8/12/16
2 916
1 618
690
57
St Amand les Eaux (Nord)
Non non je ne confonds pas, les dockers français ne sont pas concurrencés par des dockers étrangers. Mais le port français a perdu son trafic au profit d'un port étranger moins cher peut-être et plus fiable sûrement.
Ici aussi le client, le consommateur, l'armateur en l'occurrence a choisi son port préféré.

Envoyé de mon Nexus 6P en utilisant Tapatalk
 

david85

Membre HybridLife Confirmé
22/10/16
1 282
357
690
41
Il suffit de voir les routiers étrangers sur les aires de repos des grands axes. Bordeaux et l'Alsace que je connais bien. Il n'y a pas un seul français. Les étrangers sont tellement peu chère, qu'il sont souvent en attente pendant 24 heures ou lieu de rouler.
 
M

Membre supprimé 1292

Ben... désolé d'insister. Les conditions de rémunérations et de travail du docker de Rotterdam ou Anvers ne sont pas si différentes de celles du Havre ou Rouen.
Elles sont comparables par contre à celles de Marseille qui a réussi à récupérer des trafics perdus précédemment sur Gènes et Barcelone.
Je dois donc insister sur cette différence bien plus flagrante dans le transport telle d'évoquée à propos des routiers.
 
M

Membre supprimé 1292

Pour compléter @Hortevin @FrançoisRCL , le manque de compétitivité des ports français par rapport aux autres européens vient de leur manque de productivité (immobilisation à quai) et d'activité (grèves ).
A Marseille une part de ces écueils ont été amoindris par des investissements privés en installations plus productives et l'achat de la paix sociale en salaires et avantages... donc le contraire de ce qui s'observe en transport routier avec des camions pourris conduits par des misérables...
 
  • Like
Reactions: Grigou

lexusdelta

Membre HybridLife Confirmé
1/3/15
2 955
1 393
690
Pour en voir tous les jours sur ma route...les camions "etrangers" ne sont plus du tout pourris par contre. En effet comme c'est le rythme qui compte il faut du materiel en bon etat maintenant et en consequence les vieux 44T qui faisaient peur disparaissent car trop souvent en panne ( donc perte de marchandises et d'afretteurs ).
PAr contre oui ils font tous largement plus d'heures que legalement autorisé car les controles sont rares finalement. En plaine d'Alsace c'est par milliers par jours qu'ils circulent et foutant un bordel pas possible sur l'axe nord-sud avec de plus en plus d'accident à la clé ( 2 graves en une journée hier).
 

Camtôa

Membre HybridLife Confirmé
26/9/17
1 442
631
690
36
Villefontaine
Il parait surtout que leur beaux camions (recent mais pas tjs tres bien equipe ex les mercedes en double equipage avec siege passager strapontin) ont ete subventionnes par l'europe !

Phenomene qui avait fait scandale et oblige a dentressangle de vendre a xpo, ses chauffeurs prenaient leur conges sur des parking de la boite et restaient en rade plusieurs semaines sur place sans possibilite de ravitailler en bouffe clope etc.

La plupart des etrangers partent trois mois et rentrent deux semaines, quand ils rentrent... j'en ai entendu des "belles" a ce sujet...
Un Francais qui ferait ce qu'ils font, international, heures, week end dans le camion, toucherais minimum 3500euros tout frais inclus. Un Francais qui part en national a la semaine contrat 200heures touche facile 2800 net.
La comparaison est vite faite, nos tracteurs en cabine grand routier coute 90 a 150keuros, zero subventions.

Tous les marches sont concernes. Les frigos sont a 90% espagnols (primafrio, trotta, el mosca etc) , en ce moment la mode est aux portes voitures tcheques (plaques cz) en convoit de deux a trois camions. Tous les types d'industries sont concernees, partout ou j'ai chargé ou livré il y avait une majorite d'etranger, meme des russes et de plus en plus de turques.

J'ai aussi beaucoup livré de chantiers, quelques portuguais encore, mais tout le reste pays de l'est. Si ces gens ne viennent pas prendre ces boulots difficile, personne ne les feront. Bas coups quand tu nous tient...
 
Dernière édition:
M

Membre supprimé 1292

C'est juste, le parc PL étranger, dès lors qu'il appartient à une grosse société, a tendance à se moderniser. Je l'attribue au fait que l'économie sur masse salariale et contraintes légales rend à terme l'exploitation plus lucrative et que certains ont choisi de moderniser l'outil de travail au lieu de se contenter de se remplir les poches.
Mais, pour voyager tous les matins en compagnie d'une douzaine de porte-conteneurs sur 25km de trajet, je constate que c'est loin d'être le cas général .
Le soir je note un quantité non négligeable de ces camions, dont pas mal de transporteurs de voitures, vides ou chargés, garés pour la nuit au bord même de la route... loin de tout confort.
 
M

Membre supprimé 1292

Si cela peut vous intéresser je tenterai une estimation de la proportion françaises/étrangères des immatriculation des remorques de 40 pieds que je double... ou qui me dépassent (celles-ci sont le plus souvent françaises, en rotations régionales ... ;) )
 
  • Like
Reactions: parkerbol