Les mensonges du nucléaire

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
6 585
6 122
790
Luxembourg
La une du journal du parti NPA. Le problème du climat, c’est bien connu, c’est le nucléaire (bien au milieu), le gaz et le pétrole.

7fd96e967fab01a823146475269bdf8a.jpg
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
6 585
6 122
790
Luxembourg
Le niveau de mensonge et de langue de bois de la ministre belge de l’énergie dans cette série de tweets atteints des niveaux où on ne peut pas s’aventurer sans un batyscaphe. On est au-delà de la honte. Quelqu’un qui connaît la situation du mix électrique belge à venir sera écœuré en lisant cette série de contre-vérités ou mensonges flagrants.


Pour elle le nucléaire belge (45-50% du mix électrique depuis des années) est un « dinosaure energivore ». WTF ?! L’affirmation selon laquelle 5 des réacteurs sont trop vieux est tout simple un mensonge ; c’est un choix politique qui a entraîné une politique industrielle de ne plus entretenir. Il n’y a aucun renouvelable qui est prêt à prendre la relève : ils sont en train de construire en catastrophe des centrales au gaz qui émettront 50 à 100 fois plus de CO2. Il n’y avait aucune raison valable de fermer ces réacteurs AVANT de faire plus de renouvelable, plutôt que l’inverse. Elle parle de baisser les émissions à l’avenir, alors que pendant 20 ou 30 ans AU MOINS (sans doute plus) les émissions du système électrique vont exploser au point d’annuler les gains prévus par ailleurs (transport et chauffage), et qui eux même ne sont pas certains. Elle parle du stockage qui n’existe pas, elle affirme que le courant ne va pas devenir plus cher alors que la « cour des comptes » belge a déjà chiffré les hausses à venir. Le seul truc vrai, c’est que les politiciens n’ont pris aucune décision pendant les 20 années qui sont passées. Là-dessus elle a raison. Et on fait strictement la même chose en France. On attend.
 

frg62

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
12/6/14
4 365
3 522
790
59
Bruxelles
Et de toute façon, il n'y a plus de choix possible au niveau du nucléaire, étant donné que Electrabel avait averti qu'il fallait leur notifier avant le 1er janvier 2021 si le gouvernement désirait prolonger les centrales.

N'ayant reçu aucune info à ce sujet, ils n'ont planifié aucun budget pour assurer leur maintien, et il est à présent impossible de faire marche arrière.

Voici comment 20 ans d'irresponsabilité gouvernementale, passées à enterrer le problème, a toutes les chances de mener à une catastrophe annoncée.
Et ils auront encore le culot de dire que ce n'est la faute de personne...
:mad::mad::mad::mad::mad:
 

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
2 633
1 356
690
Tu exagères un peu, ils n'ont pas rien fait, ils ont arrêté des réacteurs. :depressed:
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
6 585
6 122
790
Luxembourg
En fait ils ont dit il y a 20 ans que les réacteurs devraient s'arrêter en 2025, après quoi ils ne se sont pas préoccupés de savoir ce qui va les remplacer, parce que les plans sur 20 ans n'intéressent pas un ministre dont la durée de vie est de quelques mois en Belgique.
 

Pulsar_76

Membre HybridLife Confirmé
1/3/18
2 910
1 204
690
Mont Saint Aignan
Quand ils se rendrons compte de leurs erreurs, il redonneront le feux vert au nucléaire en prolongeant les centrales encore en service ??
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
6 585
6 122
790
Luxembourg
Non, je ne pense pas, comme le dit @frg62, Engie a déjà décidé de ne pas faire les investissements nécessaires pour la suite. Un des inconvénients du nucléaire est de nécessiter de la cohérence sur le temps long, plusieurs décennies à la fois. Dans ce sens, il est effectivement peu compatible avec la démocratie actuelle qui est surtout devenue un moyen de sanctionner les sortants, qui du coup prennent des décisions à très court terme, et après nous le déluge. D'ailleurs c'est tout le problème du réchauffement : on essaie de faire plaisir aux électeurs à court terme, sans se préoccuper des conséquences à long terme. Et pour le long terme, on ment, cf. la ministre au-dessus.
 

Lel

Membre HybridLife Confirmé
28/11/14
4 218
1 734
690
56
Chaumont-Gistoux (Belgique)
Le niveau de mensonge et de langue de bois de la ministre belge de l’énergie dans cette série de tweets atteints des niveaux où on ne peut pas s’aventurer sans un batyscaphe. On est au-delà de la honte. Quelqu’un qui connaît la situation du mix électrique belge à venir sera écœuré en lisant cette série de contre-vérités ou mensonges flagrants.


Pour elle le nucléaire belge (45-50% du mix électrique depuis des années) est un « dinosaure energivore ». WTF ?! L’affirmation selon laquelle 5 des réacteurs sont trop vieux est tout simple un mensonge ; c’est un choix politique qui a entraîné une politique industrielle de ne plus entretenir. Il n’y a aucun renouvelable qui est prêt à prendre la relève : ils sont en train de construire en catastrophe des centrales au gaz qui émettront 50 à 100 fois plus de CO2. Il n’y avait aucune raison valable de fermer ces réacteurs AVANT de faire plus de renouvelable, plutôt que l’inverse. Elle parle de baisser les émissions à l’avenir, alors que pendant 20 ou 30 ans AU MOINS (sans doute plus) les émissions du système électrique vont exploser au point d’annuler les gains prévus par ailleurs (transport et chauffage), et qui eux même ne sont pas certains. Elle parle du stockage qui n’existe pas, elle affirme que le courant ne va pas devenir plus cher alors que la « cour des comptes » belge a déjà chiffré les hausses à venir. Le seul truc vrai, c’est que les politiciens n’ont pris aucune décision pendant les 20 années qui sont passées. Là-dessus elle a raison. Et on fait strictement la même chose en France. On attend.

Même pas envie d'écouter les fadaises de cette ministre: je sens que ça va trop m'énerver! :emoticon-0121-angry:
On n'aura vraiment pas eu un seul politicien pour rattraper l'autre à ce sujet dans ce foutu pays! Tas d'incompétents! :mad:
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
6 585
6 122
790
Luxembourg
T’inquiète, on a les mêmes en France :



Brennilis était un prototype expérimental de recherche dont le but n’était pas de fournir du courant, et encore moins de faire des bénéfices. Le but était d’explorer la filière des réacteurs eau lourde. Et il a servi puisqu’on a compris que cette filière n’était pas la meilleure : on a ensuite construit un parc de 58 réacteurs avec une autre technologie, l’eau pressurisée. Et c’est ce qui fait que la France a quasiment le moins cher courant d’Europe de l’Ouest depuis 40 ans.

Et ce monsieur qui doit aussi penser que « le nucléaire n’est pas démocratique » oublie que la centrale a été visée par deux attentats à l’explosif, en 1975 et 1979.

Et pendant qu’il débite ses mensonges, les allemands apprennent à nager dans la rue…
 
Dernière édition:

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
6 585
6 122
790
Luxembourg
C'est dommage que le "en même temps" signifie à la fois un mot sympathique de temps à autre, et la fermeture de Fessenheim et de ASTRID en parallèle...
 

Users who are viewing this discussion