[Technologie] Lightyear : une première vraie avancée avec des panneaux solaires, ou un pétard mouillé ?

FREDO78

Fun Manager
29/12/17
5 954
4 253
690
53
Lightyear, la jeune marque néerlandaise, veut nous refaire le coup de la Fisker Karma avec un véhicule électrique alimenté par panneaux solaires. La jeune équipe promet un temps de recharge beaucoup plus court qu'une électrique classique grâce à une gestion intelligente de l'énergie.

Lightyear :  une première vraie avancée avec des panneaux solaires, ou un pétard mouillé ?


Transporter plusieurs personnes dans un véhicule alimenté par l'énergie solaire ? De jeunes Néerlandais l'ont déjà fait il y a trois ans à l'occasion du World Solar Challenge avec la Stella, de la Sollar Team Eindhoven. Une équipe qui, aujourd'hui, est derrière le jeune constructeur hollandais Lightyear, dont la première production réelle verra bientôt le jour. Elle promet déjà des batteries autorisant 400 à 600 km d'autonomie.


Suite de l'article : https://www.caradisiac.com/lightyea...eaux-solaires-ou-un-petard-mouille-176355.htm
 

nhl1967

Membre HybridLife Confirmé
25/4/14
1 510
547
690
Franconville, 95 Val d'Oise
C'est vrai que le solaire, l'éolien, l'hydraulique peuvent être considérées comme des sources d'énergie quasi-infinies ( à l'échelle humaine), tout le challenge consiste à savoir/pouvoir les capter/stocker afin de les utiliser pour nous mouvoir .
Mais bon, avant d'avoir ce type de voitures en série, y a encore pas mal d'obstacles à franchir je pense ...
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 652
5 188
790
Luxembourg
Ben voilà ! Ma prochaine voiture ?
Monsieur est soit riche, soit dépensier, soit les deux :mrgreen: "Starting from €119.000 excluding taxes". Pour le même prix on peut commencer à avoir une bonne Tesla Model 3 + des panneaux solaires chez soi, et ça a le mérite d'exister et d'être disponible maintenant.

Il y a beaucoup de zones d'ombre (y compris sur les photos :)) pour l'instant... J'aimerais plus de "détails" comme la taille de la batterie, la conso (ville, mixte, autoroute), les capacités d'emport (passagers et bagages), les performances etc. avant de m'enthousiasmer. Pour l'instant ça ressemble plus à du marketing.

En tout cas la dernière phrase de l'article est très drôle (involontairement) : "cette auto qui aurait déjà reçu un certain nombre de pré-commandes". Conditionnel + aucun chiffre... Voilà une indication précieuse :mrgreen:
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 652
5 188
790
Luxembourg
Plus j’y pense et plus je me demande quel est l’intérêt de la solution « panneaux solaires mobiles » par rapport à des panneaux fixes. On se retrouve à trimballer du poids supplémentaire (et on est d’accord avec @Christophe que les voitures électriques n’ont pas besoin de ça :)) ; on tapisse la voiture avec des panneaux latéraux qui par définition n’auront jamais tous une bonne exposition en même temps, contrairement à une installation fixe ; on rend les accidents, même légers, bien plus coûteux ; on associe des panneaux qui peuvent avoir une durée de vie de 20-25 ans à une voiture qui ne durera pas autant...
 

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
614
690
Le sujet était abordé sur le sujet de la sono sion, que je trouve intéressante.
Au final c'est peut-être pas si absurde :
Le m² de PV est-il plus cher que le m² de traitement peinture de carrosserie ? Pas sûr, il suffit d'aller chez le carrossier... Plus lourd ? Pas sûr, il ne 'agit pas de panneau de toiture avec cadre rigide...
Mal exposés ? C'est sûr que dans un parking souterrain c'est mort, mais le rayonnement diffus fait que globalement c'est pas si mal, à condition que ce soit dégagé autour...
Et puis une voiture, c'est ... Mobile et du PV sur le toit c'est ... Fixe. Tout dépends de l'usage. Il y a peu de puissance crête de PV sur la voiture mais elle l'a toujours avec elle...
Certes, c'est pas avec des panzer à 15-20kWh/100km qu'on fera une grosse part des km en solaires mais...
 
Dernière édition:

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 652
5 188
790
Luxembourg
Le m² de PV est-il plus cher que le m² de traitement peinture de carrosserie ?
Aucune idée mais j'ai du mal à croire que c'est moins cher. Maintenant si quelqu'un a des chiffres, on pourra arrêter de confronter nos ignorances :)

Plus lourd ? Pas sûr, il ne 'agit pas de panneau de toiture avec cadre rigide...
Vu que le panneau solaire de la voiture est posé sur quelque chose (=carrosserie), l'ensemble pèse forcément plus lourd que le quelque chose seul. Et je soupçonne qu'il faut embarquer un onduleur et de l'électronique de contrôle en plus ; j'espère (mais je doute) que c'est le même que pour la recharge classique à la borne ou à la prise.

mais le rayonnement diffus fait que globalement c'est pas si mal
Hélas non... le rendement s'effondre dès qu'on n'est pas orienté directement au soleil et sans ombre. De tête, un panneau à l'ombre (=pas exposé directement au soleil) divise son rendement par deux, et dès qu'on s'éloigne de la perpendiculaire on perd aussi beaucoup, mais je n'ai pas de chiffre en tête. Ici l'ensemble des panneaux n'est jamais orienté de façon optimale : le toit est trop "plat" (parallèle au sol) et les portières trop "hautes" (perpendiculaires au sol). Sauf utilisation sur les tropiques ou aux pôles :)

Et il reste l'inconvénient de la durée de vie, on crée des déchet supplémentaires. Le pire est que je ne vois pas vraiment d'avantage à cette solution, seulement des inconvénients plus ou moins gros.
 
Dernière édition:

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
614
690
Les cellules elle-même ne pèsent pratiquement rien, ce qui est lourd dans un panneau c'est le chassis rigide (alu), l'encapsulage (verre)... or ici le chassis c'est la voiture et l'encapsulage c'est un matériau organique, pas du verre (et donc probablement une durée de vie proche de celle qu'on peut espérer d'une voiture).
L'électronique et onduleur pour le niveau de puissance en question c'est 1kg en gros.
Pour la production selon orientation et inclinaison évidemment on est loin de l'optimum mais même mal orienté il y a production...
 

FREDO78

Fun Manager
29/12/17
5 954
4 253
690
53
Les rendements sur les panneaux solaires classiques augmentent régulièrement. Il faudrait voir ce que ceux-ci obtiennent. Il est de plus en plus question d'intégrer les panneaux solaires sur différentes surfaces pour améliorer la production électrique (murs, tuiles de maisons....). Ensuite, un panneau solaire n'a pas besoin de soleil mais plutôt de luminosité (photovoltaïque). C'est ainsi qu'en hiver, en montagne dans la neige, on peut avoir un rayonnement intense (trop parfois). Evidemment, une bonne orientation est primordiale pour tirer au mieux profit des panneaux. Si on a une ombre projetée sur une toiture, on réduit partiellement ou totalement la production d'électricité.
Attention, les grosses chaleurs ne sont pas non plus recommandées car le rendement baisse au delà d'une certaine température.
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 652
5 188
790
Luxembourg
Pour la production selon orientation et inclinaison évidemment on est loin de l'optimum mais même mal orienté il y a production...
Un peu comme sur un Hummer, on est loin de l’optimum mais il transporte quand même un passager.

Je pensais que tu recherchais l’efficience dans les transports, mais si on parle de solaire c’est que c’est une bonne solution sans regarder aucun chiffre ? Comme ils disent dans Big Bang Theory, TOUT est mieux avec du bluetooth. Ici tout semble être mieux avec des panneaux solaires...

Je reste convaincu que la solution n’a que des désavantages sur une voiture électrique traditionnelle et des panneaux fixes...
 

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
614
690
Un peu comme sur un Hummer, on est loin de l’optimum mais il transporte quand même un passager.
Rhooo... Tu es taquin !
On peut donner des réponses qualitatives en attendant des réponses quantitatives selon nos modestes connaissances du sujet et des ordres de grandeur en jeu...
Attendons les chiffres des concepteurs, sinon quand j'aurais le temps je simulerai la production des différentes surfaces aux différentes inclinaisons et orientations (pour peu que je les connaisse...).
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 652
5 188
790
Luxembourg
On va rester sur le sujet de la voiture plutôt que moi.

Je suis curieux de voir les chiffres moi-même, pour l’instant on n’a que le prix et du marketing. Mais déjà un calcul de rendement des panneaux serait intéressant pour avoir une idée de la perte par rapport à une installation fixe.
 

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
614
690
hypothèses : panneaux à 200Wc/m²
1m²+2m² horizontal (capot+toit).
2,5m² vertical sud (côté)
2,5m² vertical nord (autre côté).
production annuelle 1m² horizontale dans le nord-est :180kWh
1m² vertical sud : 123kWh
1m² vertical nord : 70kWh/m²
Production potentielle totale dans les conditions idéales du lieu des panneaux : 3*180+2.5*123+2.5*70=1022,5kWh
Je considère que la voiture est garée dans un endroit dégagé quand elle ne roule pas et qu'elle ne roule pas sans arrêt dans des tunnels ou à l'ombre d'un hummer...
J'enlève 30% parce que ça chauffe (panneaux intégrés non ventilés,) et encapsulage moins transparent que le verre, salissures...
715kWh.
J'enlève le rendement de charge (pas d'onduleur, pourquoi passer par l'alternatif ?) :
680kWh
Soit avec une voiture à 10kWh/100kWh : 6800km au global si on se débrouille bien...
Moins de batterie=moins de poids=moins de puissance=moins de poids = moins de batterie...
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 652
5 188
790
Luxembourg
Excellent, merci pour le calcul.

Les mêmes surfaces de panneau exposées « correctement » vers le soleil, sur un toit typique ou carrément sur un pied motorisé type « tournesol » toujours orienté à 90 degrés d’incidence ça donne quoi ?

En revanche je ne crois pas un instant que les panneaux permettent de réduire la taille de la batterie - la batterie est probablement dimensionnée en fonction d’une autonomie maximale, et les panneaux sont un complément pour charger un peu par-ci par-là vu comme un « extra ».

Enfin 10 kWh/100 km pour une voiture à 130 k€ ce n’est pas réaliste : il faudrait qu’elle soit ou hyper légère (donc très spartiate) ou sévèrement bridée en perfs - ou les deux. Dans tous les cas s’ils espèrent un minimum de succès commercial à ce tarif ils doivent mettre le paquet et sur l’équipement/confort (donc le poids) et sur les perfs.
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 652
5 188
790
Luxembourg
J'ai tenté de faire le calcul moi-même - mais je ne suis pas certain de la justesse du résultat : https://photovoltaique-energie.fr/pvgis-logiciel-en-ligne-de-simulation.html

J'ai pris une ville dans le nord-est, Nancy ; 200 Wc ; système de poursuite à deux axes.

Résultat : 252 kWh annuels, soit pour 8m2 2016 kWh à comparer aux 1022 kWh dans l'exemple de la voiture. Le double.

Déjà que le rendement du photovoltaïque est faiblard (pour moi, de tous les renouvelables actuellement utilisés c'est le moins efficace), et on le divise par deux pour un objectif qui m'échappe toujours.

Du coup je retire mon analogie avec le Hummer ; il faudrait plutôt parler d'une voiture qui consomme 10 l/100 km à la place d'une Prius :)
 
Dernière édition:

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
614
690
Rappelle-moi le rendement d'une centrale thermique de la mine à la prise ? :mrgreen:
Tu compares deux situation différentes.
Il y a une surface disponible : pourquoi ne pas y mettre du PV plutôt que des peintures très très chères ?
Ces "générateurs" sont en permanence sur la voiture. Ce n'est pas le cas du PV sur le toit de la maison où la voiture n'est pas forcément là pendant la production.
Tu prends le cas extrême un système de poursuite, inutile, fragile et trop cher par rapport aux avantages qu'il procure avec la baisse des prix des panneaux.
10L au cent ??? heu...
...
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 652
5 188
790
Luxembourg
Je compare une situation tout à fait comparable : on doit choisir comment produire son énergie pour essayer de nous sauver les miches du dérèglement du climat. Donc je compare comment on peut faire le maximum d’énergie avec le minimum de moyens (et entre nous, de base le photovoltaïque est déjà très mal placé même dans les conditions optimales).

Bien sûr que j’ai choisi pour le calcul un système qui suit le soleil : à partir du moment où on installe du PV, on doit chercher à optimiser. Je ne crois pas que le système motorisé est plus fragile ou coûteux que trimballer les panneaux sur une voiture, et la généralisation rendrait le truc bon marche (on parle d’un petit moteur électrique).

Si chacun pense résoudre une partie du problème en mettant une petite cellule PV sur sa tondeuse, sa brosse à dents électrique, le fer à repasser et la laisse du chien, « parce qu’il y a une surface disponible » et « parce que même si pas optimal ça produit quand même quelque chose » (les arguments que j’ai lus jusque là), on va simplement générer un paquet de déchets et augmenter les coûts, avec une production qui qualitativement existera mais quantitativement sera à pleurer. On n’a plus les moyens pour ça...
 

lexusdelta

Membre HybridLife Confirmé
1/3/15
2 960
1 396
690
En tout un chiffre je connais.:mrgreen-48:..c'est le cout d'une peinture sur un vehicile neuf en usine....environ 50euros ( hors apprêt anticorrosion) pour une Golf. Et peinture metal nacrée ou juste brillante ne change quasiment rien !
Donc pour couvrir une petite voiture de PV "pas cher" j'ai comme un doute. En plus le panneau de toit d'une Prius PHEV delivre au max 180W . Quelle puissance maxi est il possible d'obtenir si on couvrait toute la Prius ?