longévité des moteurs essence en configuration hybride

martingale

Membre HybridLife Confirmé
15/1/19
449
223
590
59
je n'ai pas trouvé ce sujet déjà étudié
Pour les gros rouleurs le diesel a longtemps (et est toujours) un choix intéressant (tout le monde n'a pas eu la fibre écologique dès son plus jeune âge:mrgreen-48:)
on a tous lu quelque part que pour
le diesel c'est 300.000 km
essence 200.000 km en 4 cylindres

en parcourant le site la centrale j'ai trouvé à vendre peu ou pas de voitures essence ayant plus de 200.000km (sauf des 6 cylindres), plus pour les diesels
alors qu"en est il en fait ?
on lit que les Prius peuvent faire plus de 500.000km
si le HSD fonctionne à 40% en electrique ça se conçoit , mais on se dit quand même que le moteur à cycle atkinson offre une belle longévité (la bonne cylindrée doit jouer aussi je suppose)

je me demande si c'est le cas aussi pour les autres marques (Ford, les coréennes, Mitsubishi ,Honda...je crois que c'est tout) ?
qu'en est il à votre avis aussi:

du 3 cylindres BMW
Du TSI .....?
j'en ai peut être oublié...
car en plus de la longévité de la batterie , celle du moteur thermique aussi est à étudier.
:emoticon-0122-itwasntme:
 
Dernière édition:

Chti73

Fil d'Ariane du forum []----->
30/6/18
821
783
690
Chambéry
Ca fait quand même un moment que la plupart des types de moteurs parviennent à faire 300 km sans panne :banghead:

Même les électriques y arrivent !

:mrgreen-48:
 

Chti73

Fil d'Ariane du forum []----->
30/6/18
821
783
690
Chambéry
 

Helvetoy

Membre HybridLife Confirmé
3/5/17
347
224
490
45
Berne
en parcourant le site la centrale j'ai trouvé à vendre peu ou pas de voitures essence ayant plus de 200.000km (sauf des 6 cylindres), plus pour les diesels

Je pense que c'est normal, puisque comme tu le dis, les gros rouleurs optent pour du diesel.
Pour atteindre 200'000 kms (moi, je met une apostrophe pour faire riche:mrgreen:) avec une essence, il en faut des années! A moi, il m'en faudrait 20, et comme la plupart des gens ne gardent pas une voiture 20 ans...

Sinon, je sais que les Ecoboost ford sont fiables, même les 1L 3 cyl.
En fait, je pense que n'importe quel moteur essence doit atteindre aujourd'hui les 200'000 kms sans problèmes. Il y a toujours des problèmes, genre DSG chez VW ou problèmes de décalage d'alimentation (ou quelque chose dans cette direction) pour les THP de Peugeot
 

FREDO78

Fun Manager
29/12/17
5 946
4 246
690
53
En tout cas, on a assez de recul sur les prius (surtout 2) pour savoir que ces moteurs peuvent aller loin. Il y a probablement plusieurs facteurs : fonctionnement du véhicule en partie en électrique, moteur atkinson simple mais efficace, fabrication japonaise qui privilégie les pièces robustes et éprouvées pendant des tests plus poussés.... Sans compter aussi les à-côtés du système HSD.
 

Camtôa

Membre HybridLife Confirmé
26/9/17
1 444
631
690
36
Villefontaine
Cette bonne vieille legende urbaine du moteur essence qui meurt d'un coup a 200mkm... Legende franchouillarde au possible, suivez mon regard vers les lobbys.

Honda crx de 88 vendue a 250mkm, tournait comme une horloge 130ch toujours la.
Bmw 323i e36 de 96 bientot 330mmkm, horloge
Mazda 323f 1.6 carbu approchait des 200mkm horloge suisse
Xantia v6 225mkm toujours pousse au crime...
Honda civic 1.4i 225mkm horloge
Xantia 1.9td pompe gazole fuyarde passe 300mk
Bx 1.9d pompe hs passer 270mkm...

Les exemples d'essences qui passent allegremement les 300mkm il y en a à foisont, je suis sur meme chez renault ou fiat. Les exemple de diesel qui canent avant 200mkm ou qui engendrent des factures monstre aussi...
 

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
614
690
La conduite et le type de parcours jouent sûrement plus que le type de moteur...
 

BM80

Membre HybridLife Confirmé
15/9/16
2 982
1 770
690
61
Pernes les Fontaines
Ce sont les démarrages moteur froid qui tuent les thermiques essence ou mazout.
Un moteur qui ne démarre pas souvent à froid + conduite normale + entretien rigoureux ça en fait des centaines de milliers de km.
 

lexusdelta

Membre HybridLife Confirmé
1/3/15
2 956
1 393
690
En fait c’est simple...quelques moteurs , essence comme diesel mal conçus ( les diesels Mercedes d’une époque pas si lointaine, les DCI d’un type, les TSi d’un type , les Ford d’un type etc...) peuvent claquer déjà après 100000km car soit la lubrification soit la distribution etc souffrait . Mais globalement tous les moteurs peuvent aller loin si l’entretien est correctement fait et si l’usage est régulier et correct. Un moteur qui fait tous les jours 300 km d’autouroute a 120 constant vieillira très bien alors qu’un moteur qui fera 10 x 2 km par jour en étant maltraité sans jamais vraiment devenir chaud sera plus vite abimé.
Mais les HSD étant optimisés pour le stop start permanent ( lubrification, distribution, injection,etc) et totalement sous contrôle en terme de charge demandée, ils vieillissent super bien .
 

bludo

Membre HybridLife Confirmé
14/6/17
207
145
390
45
Brest
L'utilisation d'huile à très faible viscosité à froid sur HSD doit bien aider . Et le fait que le vilebrequin soit légèrement désaxé (13mm) pour optimiser le remplissage permet aussi de mieux uniformiser le frottement des segments dans le cylindre réduisant l'usure.Et l'absence de turbo est un énorme plus .
 

kartmansuper

Membre HybridLife Confirmé
26/11/17
602
226
690
49
Les moteurs essences vieillissent plutôt bien...
Mes 2 vieilles se portent bien...

Mx5, 2001, 1,8, 149 cv, 218 000 km

R21 2l turbo, 1987, 240 cv, 185 000 km

Pas une ne bouffe de l'huile !
 

frg62

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
12/6/14
3 995
3 149
790
58
Bruxelles
Les 300.000 km pour les diesel, c'était plus ou moins vrai... avant qu'il ne soient bardés de dispositifs anti-pollution !

A l'heure actuelle, un utilisateur "moyen" (c-à-d. qui roule sans trop se poser de question, mais sans martyriser la mécanique), ira beaucoup plus loin avec une motorisation essence qu'une diesel.
Laquelle demandera un suivi de gestion quasi mono-maniaque dans l'utilisation, si on veut éviter les pannes diverses que peuvent occasionner les dispositifs évoqués plus haut, sans compter les procédures de mise en température et de refroidissement au niveau du turbo...

Quant aux motorisations HSD, elles vont trèèèèèèèèès loin, pour plusieurs raisons, dont je dirais que les principales sont :
  • pas de turbo,
  • régime max pas très élevé,
  • aucun lien direct entre la pédale d'accélérateur et le régime moteur, le soft gère en permanence "en bon père de famille", et faut vraiment faire l'andouille pour contourner sa logique (genre pied au plancher à froid :jimlad: ),
  • en déplacement urbain et péri-urbain, le thermique ne bosse qu'à mi-temps ! :mrgreen-48:
Ceci dit, une motorisation essence non turbo devrait être quasi increvable de nos jours...
Et une turbo (bien née !) pas loin derrière, moyennant quelques précautions dans son usage (à nouveau température de l'huile de la turbine).
 

djboris2

Membre HybridLife Confirmé
17/4/18
79
66
190
34
Autre source possible aussi de fiabilité (en plus de tout ce qui fut déjà annoncé): le programme d'entretien avec un intervale à 15'000km sur les hsd pour la vidange et filtre à huile et une fois sur deux pour le filtre à air. Sur les modèles européens c'est souvent 30'000km (voir plus) pour la vidange simple et une fois sur deux pour l'entretien complet une vrai abération...
 

fcouma

Membre HybridLife Confirmé
9/12/17
342
156
490
53
85
Quand on voit le régime moteur sur plat avec une auto comme mon is300h : 1250trs à 90km/h compteur 1400trs à 110km/h

Lors de la vidange à 15.000km, l'huile était à peine marquée.
 
Dernière édition:

E85HSD

Membre HybridLife Confirmé
15/2/18
420
161
590
48
Quand on voit le régime moteur sur plat avec une auto comme mon i300h : 1250trs à 90km/h compteur 1400trs à 110km/h

Lors de la vidange à 15.000km, l'huile était à peine marquée.

Tu as une voiture Apple :lol: