[Annonce] Michelin et Faurecia s'associent pour créer un leader mondial de l'hydrogène

FREDO78

Fun Manager
29/12/17
6 302
4 587
640
54
Michelin et l’équipementier Faurecia officialisent ce lundi leur association dans le domaine de la pile à combustible. Objectif annoncé : le leadership mondial !

Créer un champion français, mais à dimension évidemment mondiale, de la technologie hydrogène. Tel est l’objectif affiché des groupes français Michelin et Faurecia, qui ont signé ce lundi un protocole d’accord pour la création d’une co-entreprise regroupant leurs activités liées à la pile à combustible.

Baptisée Symbio, du nom d’une filiale de Michelin, cette entité bénéficiera du savoir-faire et des investissements des deux acteurs dans le domaine.

Ainsi, si Michelin dit avoir déjà avancé sur les questions de R&D, sur les services digitaux liés à la pile à combustible, Faurecia fait état de son expertise technologique dans le domaine, liée notamment à ses partenariat avec le Commissariat à l’énergie atomique ou avec les constructeurs automobiles. Rappelons au passage que l’entreprise est détenue à 46,32% par le groupe PSA.


Suite de l'article : https://www.caradisiac.com/michelin...r-un-leader-mondial-de-l-hydrogene-174977.htm
 

Sandoli

Membre HybridLife Confirmé
5/6/14
993
560
640
46
Quelle tristesse, ils vont nous mettre Michelin sur la paille...
 

FlyingChair

Membre HybridLife Confirmé
1/1/16
785
558
640
41
Hauts-de-Seine
Bof, ils finiront pas sur la paille, ils vont mettre quelques millions en espérant que l’état mette le reste, l’état le fera pas, et ils abandonneront le projet.
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
1 169
679
640
58
Beauvais
Moi je trouve que c'est plutôt une bonne nouvelle. Surtout si le partenariat entre Michelin et Engie permet de créer un réseau de distribution en France.
 

Sandoli

Membre HybridLife Confirmé
5/6/14
993
560
640
46
Tu as raison, ça serait notre nouveau diesel, on serait reparti pour 40 ans d'exception culturelle française quand tout le marché s'oriente vers les véhicules à batterie, tout ça pour troquer de l'efficacité énergétique contre des temps de recharge plus courts.
 
M

Membre supprimé 1292

J'avoue ne pas bien comprendre certaines réticences.
Les états européens investissent dans des plans industriels destinés à subventionner le développement de la filière BEV, et on trouve cela normal.
Des entreprises qui ne demandent rien à personne s'associent pour développer un pôle français dans le FCEV et les bouchent se tordent.
Expliquez.
 

Sandoli

Membre HybridLife Confirmé
5/6/14
993
560
640
46
@mark13, c'est un vieux débat. Ne m'en veut pas je ne veux pas ressortir tout le dossier, mais je suis de ceux qui pensent que c'est une technologie morte née. Je te laisse te documenter, mais voici certaines pistes :
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Véhicule_à_hydrogène section critique

Bref, fais-toi ton avis et viens débattre avec nous :)
 
M

Membre supprimé 1292

@mark13, c'est un vieux débat. Ne m'en veut pas je ne veux pas ressortir tout le dossier, mais je suis de ceux qui pensent que c'est une technologie morte née. Je te laisse te documenter, mais voici certaines pistes :
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Véhicule_à_hydrogène section critique

Bref, fais-toi ton avis et viens débattre avec nous :)


Alors voilà, j'avais du temps, j'ai tout lu , et prolongé par des liens en cascade.

La pierre d'achoppement de l'H²: production actuelle à partir d'hydrocarbure, bilan CO² défavorable du puit à la roue, stockage, transport et déperditions, prix du carburant VS électricité.

Malgré cela j'ai vu que les adversaire de l'H² retiennent toutefois le fuel cell comme appoint à l'EV en mode REX (?!!!!)... ou HYBRIDE
H²/EV (!!!!!!!!!!!!)

J'ai bien noté que l'H² redevient intéressant s'il est formé à partir d'ENR sur place, et AUSSI comme stockage d'électricité d'origine ENR excédentaire pour le réseau... pour une alimentation des véhicules sur place.

J'ai aussi lu que le rendement énergétique des fuell-cell avait considérablement augmenté.

Concernant Wiki, de l'aveu même de l'article, l'opposition et les raisons de celle-ci sont assez peu documentées.

Quelques noms d'opposants retenus avec des arguments divers.... et d'origine et motivation tout aussi variés:

Robert Zubrin, qui milite avec Musk pour des vols habités et la colonisation de Mars, et se trouve être l'associé principal d'une société d'exploitation et transport.... de gaz....
Rudolf Krebs, haut cadre de chez VW qui clame que hors l'EV point de salut, mais ne néglige pas la possibilité de collaboration dans le développement du Fuel Cell.... un Tavarès à la mode teutone en quelque sorte...
Joseph J. Romn, brillant universitaire physicien climatologue, qui a touché à tous les modes d'énergie, du photovoltaïque jusqu'à ...l'H², qui concluait que finalement le moins pire est.... l'hybride essence....
Elon Musk qui en gros dit que l'H² c'est de la merde et que le salut passe par la batterie.

Voilà, je vous laisse juge.
 

Sandoli

Membre HybridLife Confirmé
5/6/14
993
560
640
46
L'H2 deviendrait intéressant quand il s'agit d'EnR...

Ceci part du postulat que l'électricité est gratuite.

Admettons.

Donc si ton éolienne ou tes panneaux photovoltaïques produisent par exemple 5kWh, on peut se permettre d'en gaspiller 3 pour produire 2kWh d'hydrogène.
Sauf que... sans déconner ça serait pas mieux de stocker directement les 5kWh dans des batteries ??
Ok l'électricité est "gratuite" car produite avec de l'EnR, mais doit on s'autoriser d'aller en gaspiller une portion non négligeable pour la beauté du geste alors que la technologie est prête pour injecter directement cette électricité avec peu de pertes dans les batteries d'un véhicule électrique ?

Il faut savoir qu'il y a de gros enjeux économiques derrière l'hydrogène. C'est la valorisation de l'hydrogène issu de la méthanisation, donc de gros acteurs qui aujourd'hui s'assoient sur une grosse source de revenu potentiel. C'est aussi la continuité de la distribution de carburant comme on la connait, donc un produit facilement identifiable et taxable comme un carburant. Alors que pour l'électricité, ça va être compliqué, on ne peut teinter l'électricité comme on a teinté le gazoil...
 
M

Membre supprimé 1292

Quelques réflexions personnelles.
Si l'EV présente des arguments économiques et environnementaux, ces avantages le resteront ils avec l'étendue de ce mode:
  • la capacité les batteries augmentant pour raison d'autonomie cela ne risque-t-il pas de faire pression sur le prix lié à la quantité de matière première dont la rareté peut devenir une réalité ? Et le coût environnemental de son extraction. Une batterie de fuel cell restera modeste.
  • si la production alternative, en petites unités et d'origine non fossile d'H2 progresse , ne pourrait elle pas prendre l'avantage sur le coût environnemental d'électricité d'origine fossile ou nucléaire nécessaire à la production de au transport d'une grande quantité d'électricité
DEMEURE le bilan énergétique de transformation de toute énergie en H2 stockage, certes.
 

FlyingChair

Membre HybridLife Confirmé
1/1/16
785
558
640
41
Hauts-de-Seine
Alors voilà, j'avais du temps, j'ai tout lu , et prolongé par des liens en cascade.

La pierre d'achoppement de l'H²: production actuelle à partir d'hydrocarbure, bilan CO² défavorable du puit à la roue, stockage, transport et déperditions, prix du carburant VS électricité.

Malgré cela j'ai vu que les adversaire de l'H² retiennent toutefois le fuel cell comme appoint à l'EV en mode REX (?!!!!)... ou HYBRIDE
H²/EV (!!!!!!!!!!!!)

J'ai bien noté que l'H² redevient intéressant s'il est formé à partir d'ENR sur place, et AUSSI comme stockage d'électricité d'origine ENR excédentaire pour le réseau... pour une alimentation des véhicules sur place.

J'ai aussi lu que le rendement énergétique des fuell-cell avait considérablement augmenté.

Concernant Wiki, de l'aveu même de l'article, l'opposition et les raisons de celle-ci sont assez peu documentées.

Quelques noms d'opposants retenus avec des arguments divers.... et d'origine et motivation tout aussi variés:

Robert Zubrin, qui milite avec Musk pour des vols habités et la colonisation de Mars, et se trouve être l'associé principal d'une société d'exploitation et transport.... de gaz....
Rudolf Krebs, haut cadre de chez VW qui clame que hors l'EV point de salut, mais ne néglige pas la possibilité de collaboration dans le développement du Fuel Cell.... un Tavarès à la mode teutone en quelque sorte...
Joseph J. Romn, brillant universitaire physicien climatologue, qui a touché à tous les modes d'énergie, du photovoltaïque jusqu'à ...l'H², qui concluait que finalement le moins pire est.... l'hybride essence....
Elon Musk qui en gros dit que l'H² c'est de la merde et que le salut passe par la batterie.

Voilà, je vous laisse juge.
Rien à voir avec le sujet, mais je félicite mark13 d'avoir écrit un message dans lequel la plupart des phrases tiennent sur une ligne, et aucune ne dépasse deux lignes.
 

Users who are viewing this thread