[Scoop!] Nouveau Citroën C5 Aircross VS Peugeot 3008

Prinélo

Automobile Passion
31/3/18
240
104
390
41
Haute-Garonne
Citroën C5 Aircross contre Peugeot 3008 : Même base, arguments différents

Alors que le succès du 3008 de Peugeot ne s'essouffle pas, un proche cousin compte bientôt lui voler la vedette : le C5 Aircross de Citroën. Mais si les soubassements des deux modèles sont identiques, ils possèdent toutefois des atouts parfois opposés. Premier duel avant un véritable match.

Le succès du 3008 a de quoi rendre toute la concurrence jalouse : malgré ses prix salés et des délais de livraison à rallonge, ce SUV compact Peugeot a été la troisième meilleure vente du marché français entre janvier et mars 2018, toutes catégories confondues. Pour le C5 Aircross de Citroën, lancé cet automne en Europe après avoir débuté en Chine il y a près d'un an, c'est plutôt une bonne nouvelle. Ce baroudeur chevronné reprend en effet la même base, la réussie EMP2. Mais attention, le groupe PSA a pris soin d'éviter la guerre fratricide. Alors que le SUV du Lion met résolument l'accent sur le dynamisme, son cousin préfère donc miser sur le confort. En étant notamment le seul à recevoir les récents amortisseurs à butées hydrauliques progressives, étrennés par le C4 Cactus restylé.Pour savoir si le résultat est convaincant, vous pouvez d'ailleurs découvrir un premier contact dans le numéro 866 de L'Automobile Magazine, en vente en kiosques et sur notre boutique en ligne.

Un C5 Aircross ami des familles

Entre C5 Aircross et 3008, c'est aussi une question de taille. Le C5 Aircross est plus long de 5 cm que son cousin au Lion, et cet étirement est surtout reporté entièrement sur l'empattement. Il faut donc s'attendre à une habitabilité arrière plus généreuse chez les Chevrons, d'autant qu'ils seront aussi les seuls à proposer une assise coulissante pour ménager tantôt l'espace aux jambes, tantôt le coffre. L'éventuel cinquième passager sera par ailleurs mieux installé, grâce aux trois sièges individuels dignes d'un monospace. Quant au volume de la soute, même dans sa configuration la moins favorable, il serait supérieur à celui du 3008 : Citroën annonce de 580 à 720 dm3 sous tablette, au lieu de 520 dm3 chez Peugeot. Ce C5 Aircross se veut donc résolument familial… quitte à planter un couteau dans le dos du C4 Spacetourer, un monospace dont l'avenir apparaît assez sombre.

Mais le choix entre ces deux SUV PSA se fera aussi souvent en fonction des apparence… et des tarifs. Pour le premier point, nous vous laissons seuls juges : rondeurs et regard à double étage d'un côté, traits acérés et visage expressif de l'autre, la différence est bien marquée. Y compris à l'intérieur, où Peugeot opte pour un petit volant et une instrumentation placée en hauteur, pendant que Citroën choisit un aménagement un peu plus classique, sans être banal pour autant. Dans les deux cas, la modernité est en tout cas au programme, avec de larges écrans, une boîte automatique à huit rapports commandée par un joystick ou de multiples aides à la conduite. Côté prix, en revanche, ce C5 Aircross nous invite encore à patienter jusqu'à son lancement, à l'automne. Sachant que la marque nous a habitués à pratiquer une politique commerciale plus agressive que celle de Peugeot ces derniers temps…


http://www.automobile-magazine.fr/t...e-peugeot-3008-meme-base-arguments-differents





 

david85

Membre HybridLife Confirmé
22/10/16
1 283
357
690
41
Une précision, il est équipé de double butée hydraulique.
 

Prinélo

Automobile Passion
31/3/18
240
104
390
41
Haute-Garonne
Exact!! Un meilleur amortissement pour le C5 Aircross, et en plus il y a aussi les 3 sièges arrière identique et coulissants sur 15 centimètres.
Donc, le C5 Aircross est plus modulable et plus logeable que le 3008 pour seulement 5 centimètres de différence.

Voici une actualité qui concerne le groupe PSA:

OPEL VA DÉVELOPPER LES QUATRE CYLINDRES ESSENCE POUR PSA !

Ce sont les spécialistes du centre allemand de Rüsselsheim qui seront chargés de développer la future famille de moteurs à essence pour l’ensemble des marques du groupe PSA. Une famille destinée à être « électrifiée » et attendue pour 2022.

Le centre technique de Rüsselsheim aura la responsabilité du développement de la prochaine génération de moteurs à essence dits à haut rendement pour toutes les marques du groupe PSA nous apprend Opel. Des moteurs attendus donc sous le capot des futurs Peugeot, Citroën, DS Automobiles, Opel et Vauxhaull.

Hybridation

Une nouvelle génération de quatre-cylindres à essence optimisée pour fonctionner en combinaison avec des moteurs électriques afin d’être exploitée au sein de groupes motopropulseur hybrides. D’après les premières informations publiées à son sujet, cette future famille devrait arriver sur le marché en 2022.

Amérique du Nord

On épinglera également qu’Opel précise dans son communiqué que ces futurs moteurs sont destinés à évoluer tant sur le Vieux-Continent qu’en Chine mais également… en Amérique du Nord. Ce qui confirme l’intérêt grandissant pour le groupe PSA de préparer son retour aussi de l’autre côté de l’Atlantique !

1.6l en alu

Concrètement, les ingénieurs d’Opel développeront cette future génération de moteurs à essence sur base des blocs quatre cylindres actuels, tout en aluminium, 1.6l PureTech de PSA. « Les blocs profiteront des toutes dernières technologies comme l’injection directe, la suralimentation et le calage variable des soupapes » précise Opel. Avant d’ajouter que « les moteurs se montreront extrêmement efficients et offriront de faibles valeurs de consommation et d’émissions de CO2 ».


https://www.vroom.be/fr/actus/opel-va-d-velopper-les-quatre-cylindres-essence-pour-psa-20297
 

Prinélo

Automobile Passion
31/3/18
240
104
390
41
Haute-Garonne
Je trouve ça dommage que PSA reste sur la même cylindrée au lieu de retourner au 2.0 litres ou 2.2 comme autrefois.
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
1 169
677
690
57
Beauvais
« Les blocs profiteront des toutes dernières technologies comme l’injection directe, la suralimentation et le calage variable des soupapes »

La bonne blague. Ces toutes dernières technologies… sont plus vieilles que l'hybridation dont on fête la 20ème année d'existence :mrgreen-48:
Il est effectivement urgent que PSA apprenne à fabriquer des moteurs qui embarque des technologies ressentes.

Soit dit en passant, j'avais quitté Peugeot, et ma 205 GTi 1.9, pour Opel (Tigra) pour enfin pouvoir bénéficier d'un moteur à calage de cames variable. Comme quoi Opel fait ça depuis très longtemps.
 

Prinélo

Automobile Passion
31/3/18
240
104
390
41
Haute-Garonne
Donc grâce à Opel, les futurs moteurs essence du groupe PSA seront meilleurs que les moteurs essence actuels ( donc plus fiable ???? ).
On verra bien ce que vaudront ces futurs moteurs essence développés par Opel.
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
5 869
3 904
690
66
Soit dit en passant, j'avais quitté Peugeot, et ma 205 GTi 1.9, pour Opel (Tigra) pour enfin pouvoir bénéficier d'un moteur à calage de cames variable.
Tu t'étais dit à l'époque : "elle est bien ma 205 mais elle n'a pas le calage de soupapes variables, j'achète donc la Tigra qui l'a", et ça a changé ta vie ?
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
1 169
677
690
57
Beauvais
Les moteurs essence de PSA sont actuellement conçus par une société tierce qui appartient à PSA et BMW et qui développe pour ces deux constructeurs.
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
1 169
677
690
57
Beauvais
Tu t'étais dit à l'époque : "elle est bien ma 205 mais elle n'a pas le calage de soupapes variables, j'achète donc la Tigra qui l'a", et ça a changé ta vie ?

Changé la vie, non. C'est un bien grand mot. Par contre, j'ai nettement gagné en agrément de conduite (niveau moteur) et en consommation.
Par la suite, j'ai eu une Ford Puma, elle aussi à calage de cames variable. Puis je suis revenu chez Peugeot avec une 206 CC 1.9l, soit le même moteur que sur la 205. C'est là que j'ai vraiment senti la différence, en mal, d'autant qu'entre temps, le moteur avait était castré par le pot catalytique. J'en ai rapidement changé pour une 206 RC de 180 ch dont le haut moteur, à calage de cames variable, était conçu et fabriqué par Lotus.
Elle a été ma dernière voiture à moteur conventionnel. Je suis ensuite passé à Prius 2 et entré dans un nouveau monde.
 

bludo

Membre HybridLife Confirmé
14/6/17
207
145
390
45
Brest
Pour la 206CC, c'était plutôt le 2l 16 soupapes 138 Cv, le XU9JA/K de la 205 gti ayant été abandonné en 93 car ne supportant que moyennement d'être catalysé. Le 2l 16, bien qu'un peu plus puissant et plus coupleux était moins rond à "bas" régimes et offrait de moins bonnes reprises comme pas mal de moteurs 16S de l'époque.
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
1 169
677
690
57
Beauvais
Effectivement, tu as raison pour la CC. Donc en passant d'une Puma de 125 ch à une 206 de 138 ch, le moteur de la Puma était largement plus agréable à exploiter au quotidien même si celui de la 206cc permettait de meilleurs perfs en absolu. En passant à la 206 RC, le moteur était bien plus puissant mais était bien plus agréable et bien plus facile à exploiter au quotidien.
 
M

Membre supprimé 1292

OUAIS... ben .... on en reparlera quand on verra pointer la première hybride essence du groupe PSA digne de cette appellation....
En attendant, comme d'habitude la Citroën est plus confortable et plus fonctionnelle, la Peugeot plus belle .
 

Prinélo

Automobile Passion
31/3/18
240
104
390
41
Haute-Garonne
Voilà un article qui confirme qu'Opel ne fera pas uniquement que les futurs moteurs essence de PSA :

Groupe PSA. Opel annonce son avenir...technique

Appartenant au groupe PSA depuis l'été 2017, Opel a désormais sa feuille de route et ses domaines de compétences bien définis. Moteur à essence, boîte de vitesses, technologie hydrogène, véhicules utilitaires : voici dans le détail ce qu'Opel va apporter aux autres marques du groupe.


Désormais, le rôle d’Opel est mieux défini et plus précis dans le développement des prochains modèles. La marque va notamment s’appuyer sur son site de recherche et développement de Rüsselsheim en Allemagne, pour apporter son expertise au groupe. Ses principaux axes concernent les moteurs à essence, les boîtes de vitesses, les véhicules utilitaires, les sièges et la technologie hydrogène.


http://www.largus.fr/actualite-automobile/groupe-psa-opel-annonce-son-avenirtechnique-9215391.html
 

lexusdelta

Membre HybridLife Confirmé
1/3/15
2 979
1 405
690
Le centre technique de Russelsheim est réputé excellent dans toute l'Allemagne...et à souvent été bridé par GM car trop en avance sur l'équivalent américain . A voir si PSA va en profiter plus ! Car cette annonce plutot bidon sur les moteurs 4cyl me laisse perplexe ( "sur la base des blocs actuels "!!!??..).C'est plus du discours marketing vue que Renault a annoncé de nouveaux développement et qu'il fallait donc également annoncer quelque chose..

PS : le C5 Aircoss en version hybride PHEV pourrait vraiment être sympa ( bonne taille, bonne bouille, techno peut-etre interessante ). A voir