[Economie] Nucléaire VS Energie renouvelable: la solution française serait en train de perdre la bataille

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
6 131
5 644
790
Luxembourg

Devant les atermoiements politiques (oui/peut-être/on sait pas trop) qui durent depuis des années, Engie, ex GDF, décide de ne plus faire d'investissement pour la poursuite de l'exploitation et donc d'arrêter entre 2022 et 2025. Je soupçonne que le fait que la décision soit prise par l'industriel arrange énormément les politiciens, qui ont beaucoup de mal à assumer une loi votée en 2003 qui est maintenant en complet décalage avec l'urgence climatique.

40% du courant belge provenant actuellement de ces centrales, il va falloir trouver des solutions de rechange vite. On parle de quelques centrales à gaz...

Sur Twitter, seuls les députés Ecolo ont l'air de trouver que c'est une bonne idée, et c'est le festival de la mauvaise foi dans les "arguments" - les échanges sous ce tweet donnent envie de pleurer :

 

BM80

Membre HybridLife Confirmé
15/9/16
3 102
1 865
690
61
Pernes les Fontaines
Barrages hydro électriques sur la Meuse et l' Escaut, un peu d' éolien à Oostende et se chauffer au bois des Ardennes. J' en ai peut être oublié.
On tient le bon bout.
Rien contre les belges, je le suis à moitié. ;)
 

Gly

Membre HybridLife Confirmé
27/11/19
126
59
290
Côtes-d'armor
L'ignorance des politiques sur le sujet de l'énergie m'étonnera toujours.

Il n'y a pas besoin d'être doctorant pour s'apercevoir que le nucléaire, fission et plus tard fusion, est une étape absolument nécessaire pour lutter contre le réchauffement climatique et la pollution de manière générale, au côté évidemment des énergies renouvelables.

(bisous sur les belges quand même, on vous aime bien)
 

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
2 277
1 126
690
Surtout on compte sur vous et les Allemands pour montrer que ce n’est pas tout à fait les bonnes décisions, mais que diable faite vite. :mrgreen-48:
 

Lel

Membre HybridLife Confirmé
28/11/14
4 001
1 626
690
56
Chaumont-Gistoux (Belgique)
L'imbécilité politique dans toute sa splendeur!

Devant les atermoiements politiques (oui/peut-être/on sait pas trop) qui durent depuis des années, Engie, ex GDF, décide de ne plus faire d'investissement pour la poursuite de l'exploitation et donc d'arrêter entre 2022 et 2025. Je soupçonne que le fait que la décision soit prise par l'industriel arrange énormément les politiciens, qui ont beaucoup de mal à assumer une loi votée en 2003 qui est maintenant en complet décalage avec l'urgence climatique.

40% du courant belge provenant actuellement de ces centrales, il va falloir trouver des solutions de rechange vite. On parle de quelques centrales à gaz...

Sur Twitter, seuls les députés Ecolo ont l'air de trouver que c'est une bonne idée, et c'est le festival de la mauvaise foi dans les "arguments" - les échanges sous ce tweet donnent envie de pleurer :


Avez-vous regardé cette vidéo du Professeur R. Bellemans de la KUL? Il prétend que la construction d'une centrale au gaz ne sera effectuée que si une autre centrale thermique plus polluante est fermée ailleurs en Europe... Mouais. De ce fait, il affirme que les émissions de CO2 en Europe n'augmenteront pas, et que ces nouvelles centrale au gaz devront être suffisamment modernes et innovantes pour intégrer à terme le bio-gaz et l'hydrogène.
Sauf que ce qu'il faut faire, et urgemment, c'est diminuer nos rejets de CO2 et ne pas se contenter de ne pas les augmenter. Il a l'air de dire que l'augmentation des EnR suffira à diminuer les émissions de GES. Sauf qu'avec le nucléaire (associé aux EnR), ce serait bien plus facile qu'avec le gaz.

Il montre que l'énergie électrique en Belgique ne représente que 20% de l'énergie utilisée au total en Belgique, et qu'étant donné que le nucléaire ne compte que pour moitié maximum du mix électrique belge, la question du nucléaire est pour lui marginale. Mais plus loin, il affirme qu'il faut plus d'électricité et moins de GES. Ah bon? Curieux discours... Pas gagné avec cette politique énergétique.
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
6 131
5 644
790
Luxembourg
L’argument principal revient à dire « je remplace ma voiture électrique par un V12, mais les émissions globales ne vont pas augmenter - comme l’Europe a pris des engagements en terme de réduction d’émissions, quelqu’un d’autre passera d’un V12 à une électrique ailleurs. Je ne sais pas qui, quand et comment mais je suis confiant ». Pour eux l’objectif global espéré est donc de se maintenir au niveau actuel d’émissions, qui est largement insoutenable.

C’est le principe de la « compensation carbone » qui est un outil pour se donner bonne conscience plus que pour réduire les émissions.

Par ailleurs ils comptent sur le fait que les pays de l’est vont décarboner leur courant pour « compenser » la hausse des émissions belges, et en parallèle ils ralentissent les efforts de ces pays en s’opposant aux nouvelles centrales nucléaires.

Globalement parlant j’ai l’impression qu’ils n’ont pas encore intégré l’urgence climatique et qu’ils sont restés sur des positions des années 90...
 

lexusdelta

Membre HybridLife Confirmé
1/3/15
3 147
1 488
690
Ca fait 20ans que l'argument "réduire mon impact CO2 " est du pipeau si c'est juste transférer les consommations.
Et comme le disait JC depuis l'explosion du renouvelable mondialement ( ca faisait grosso modo 10ans ) en a parallèlement eu une augmentation de la quantité de baril extraite quotidiennement ! de 90 on est passé a 100 millions. Avec le Covid bien sur ca a un peu changé. Mais pour repartir de plus belle ?