Pourquoi je suis passé à l'hybride?

Bachibouzouk

Membre HybridLife Confirmé
22/10/16
17
32
110
Je me sens un peu isolé ici mais vu le titre du topic je vais exprimer pourquoi je suis passé à l'hybride même si ce n'est pas chez Toy.

J'ai toujours acheté des véhicules essence, et ce depuis ma plus tendre enfance (enfin il ne faut pas exagérer, disons depuis que j'ai mon permis mais cela commence à faire un bail). Cela a fini, à partir de la fin des années 90, à devenir un sacerdoce car entrer dans une concession en demandant à essayer un véhicule essence, excepté pour une petite citadine (et encore) vous faisait passer dans le meilleur des cas pour un gentil rêveur nostalgique, et plus généralement pour un dangereux fou attardé et ignorant se refusant à idolâtrer les vertueuses consommations et faibles (tu parles...) rejets de CO2 des HDI, DCI et autres TDI permettant d'accéder au saint graal du Bonus prétendument écologique.

J'ai toujours considéré que les Nox, les particules visibles ou non et les odeurs nauséabondes, voire les pistes glissantes des stations services ne méritaient pas qu'on glorifie tant que ça ce carburant paradoxal vendu moins cher alors qu'on l'obtient en chauffant plus fort du pétrole brut que pour en tirer de l'essence (et donc en consommant plus, belle preuve d'ecologie)

Une tare n'étant pas suffisante pour mon ego j'ai également persisté à n'acheter que des voitures françaises. Et je dois le dire plutôt avec bonheur car j'ai été relativement épargné par des soucis majeurs (aucune ne m'a jamais laissé au bord de la route, ni coûté une fortune en réparation) bien qu'une fois ma Renault 14 m'ait ramené chez moi sur 3 cylindres, la faute à une bougie qui s'etait dévissée...

Bref, un indécrottable rebelle qui apprécie le silence et l'absence de vibration plus que quelques centaines d'euros économisés via un bonus et un petit millier par an sur le carburant (je roule environ 10.000 km/an)

Quoi de plus attirant alors pour quelqu'un ayant aussi la fibre technologique que de s'intéresser à l'électrique ?
Pb : L'âge avançant on s'embourgeoise (souvent) et n'a pas forcément envie de rouler toute l'année dans un pot de yaourt majoritairement recouvert de plastique au design ressemblant à un véhicule Playmobil, et dans un véhicule qui ne peut être au mieux qu'un second véhicule à cause de son autonomie.
TESLA n'etant pas tout à fait dans mes moyens, je me suis alors intéressé au domaine des hybrides et celui naissant des PHEV.
Re Pb : L'offre chez les constructeurs français se limite à des VE chez Renault, et une Mitsubishi rebadgée chez PSA (cf plus haut), la seule offre hybride est chez PSA mais bâtie sur un diesel. No Way !!

Il m'a donc fallu abandonner ma farouche conviction d'acheter francais, faute de combattants, pour trouver un digne successeur à ma Peugeot 308 THP.

Ma première approche a été de tourner autour de la Chevrolet Volt qui me paraissant avoir d'interessants atouts. Patatras ! Chevrolet annoncé se retirer du marché francais...

J'ai donc fait une descente chez Toyota (Prius et Auris) et Lexus (CT200h). Suite à un essai avec une Prius j'en suis ressorti très déçu. Finition très perfectible (à mon avis totalement indigne du premier constructeur mondial) et comportement très mollasson avec la transmission continue. Planche de bord déroutante. Je n'accroche pas.
L'essai de la CT200h m'a un peu réconcilié avec la techno Toyota. Même si la motorisation est identique le comportement est bien meilleur même si ce n'est pas équivalent à un turbo essence comme ma 308. Finition de bien meilleur niveau que la Toy, presque un sans faute. Mais habitabilité limitée, coffre presque ridicule et une capacité à rouler en pur EV anecdotique.

Et puis Audi a annoncé la sortie de l'A3 e-Tron et presque simultanément VW la Golf GTE. Un vrai bon moteur essence turbo pêchu pour les trajets routiers (je n'ai pas dit autoroutier, pour cruiser a 130 km/h constants les ch ne servent à rien) et un bloc électrique pas miséreux avec une autonomie en full EV qui assure largement mon commuting quotidien. Ajoutez à cela la boîte robotisée à double embrayage DSG dont la douceur est un régal, un gabarit et une habitabilité proche de la 308 et une finition et un équipement sans reproche.
Un essai de l'A3 puis de la Golf ont fini par me convaincre, avec un avantage clair à la Golf pour moi avec une dotation plus généreuse, un ensemble multimédia et GPS plus moderne et un mode récupération d'energie génial, absent de l'Audi.

Le prix ... Bon quand on aime... Et mon concessionnaire VW a su être créatif avec une belle remise sur un véhicule de démonstration (3 mois).

Depuis je vis une histoire d'amour...avec une allemande.
J'espere ne pas être tondu un jour ....
 

Lel

Membre HybridLife Confirmé
28/11/14
2 017
731
690
53
Chaumont-Gistoux (Belgique)
Beau commentaire, Bachibouzouk. Tu as un certain talent d'écrivain.
Bon choix, la GTE si tu ne roules pas beaucoup. L'agrément doit être de haut niveau.
Perso, je ne trouve pas le comportement moteur de la Prius mollasson. Peut-être étais-tu en mode éco, car en mode normal et surtout power, elle est même plutôt nerveuse.
D'accord avec toi pour la finition, mais ça ne me gêne pas plus que cela.
 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 433
5 194
790
31
Fontenay le Fleury
Merci @Bachibouzouk pour cet excellent récit...et ça fait plaisir d'avoir des avis différents.

Visiblement on partage un peu près la même conviction pour le Made in France (sujet sur lequel j'ai lancé quelques discussions), malheureusement, en automobile, il y a peu de proposition convaincante.

Bref, en tout cas très heureux de t'avoir dans ce forum.
N'hésites pas à enrichir le sous forum Volkswagen/Audi. Merci... :)

@Lel : La première chose que ma femme a dit quand elle a retrouvé la Prius 3, après l'essai de BMW 225xe, c'est "Qu'est ce qu'elle mouline!".
Après on se ré-habitue. En faite la Prius ne manque pas de pêche, mais dès qu'il faut accélérer ou monter une pente, on a l'impression qu'elle galère (bruit du moulinage), et il faut aussi appuyer plus fort pour maintenir la vitesse. Les plus écologistes entre nous diront que c'est pour inciter l'éco-conduite "cool", d'autres diront simplement c'est "poussif".
Quand on roule principalement en ville, ce n'est pas un problème ; mais dès lors qu'on a tous les jours des très gros parcours autoroutiers bien vallonnés, je comprend qu'on peut être plus exigent.
Notre appréhension change aussi en fonction de ce qu'on connait. Qu'on est habitué à la cassette, le DVD c'est une qualité sublime. Dès lors qu'on a goûté au Bluray, les DVD sont devenus indigestes.
Ceux qui roulent en Ferrari tous les jours doivent trouver aussi une 300 ch mollasson. :mrgreen:
L'automobile est après tout une affaire de passion : il y en qui aime les grosses voitures américaines assemblées au mètre près...! :D
 

Lel

Membre HybridLife Confirmé
28/11/14
2 017
731
690
53
Chaumont-Gistoux (Belgique)
Et pourtant, je roule surtout sur autoroute, donc j'ai tout de même l'expérience de ce type de trajet. ( et 225.000 Km). Quand je suis en Ardennes ou en dans les autoroutes de montagne, alors oui, elle mouline assez dans les côtes mais comme je ne conduis pas à 160 (plutôt 110 réels, soit 119 compteur, parfois moins quand j'ai le temps ou plus vite quand le trajet est vraiment long), ça n'est pas tellement dérangeant. C'est davantage le cas lors d'accélérations franches pour lancer la voiture, pour dépasser ou sur une rampe d'autoroute, et là, j'admets que c'est franchement désagréable. Mais ça ne dure pas longtemps, juste de quoi atteindre une vitesse stable.
Ceci dit, j'avoue tout de même que le bruit de ce thermique me fatigue parfois et j'aimerais beaucoup améliorer son insonorisation. Si vous venez en Belgique, je souhaiterais participer à un de vos stages.
Lorsque j'ai essayé l'Ampera (et quelques VE comme la Leaf, i3, ...), et que je suis revenu dans ma Prius, j'ai eu la même sensation que ton épouse et toi, et j'ai eu l'impression de revenir dans une voiture d'une conception dépassée. Et puis, comme tu l'écris, on se réhabitue vite.
Tout ceci pour dire que je ne suis pas un pro-Prius forcené: en dehors des villes, elle est bruyante (moteur, roulements, bruits aérodynamiques), c'est clair. Sa finition et sa qualité de construction sont indignes (mais c'est assez secondaire pour moi), je trouve le confort de suspension médiocre (c'est une pré-MC et je suis en 17') et le comportement routier est assez pataud. Ma prochaine voiture devra voir ces points fortement améliorés, mais il ne faudrait pas qu'elle consomme plus que ma P3 (ou alors de peu)! Car il y a certains points sur lesquels je ne transigerai pas: sobriété, pollution, fiabilité, coût à l'usage. La P4 ou l'Ioniq me tentent, mais j'aimerais passer au pur VE (sans doute en occase, vu le tarif du neuf) lorsque je changerai, d'ici environ 4 ans.
 
Dernière édition:

justmv

Soul Power
27/10/16
183
65
290
93 - Est
Je suis passer a l'hybride par déduction et aussi, je vous l'avoue par maturité et conscience humaine...

En 2014, je me suis rendu compte que l'offre de véhicule propre dans notre beau pays était mince, les constructeurs ont fait du diesel a toutes les sauces et des moteurs essence bien gourmand en usage urbain.

j'avais donc opté pour une Prius 3 dynamique 17" car belle a mon gout, adapter a mon usage urbain quotidien, fiable, silencieuse, sobre, spacieuse, confortable et surtout sa technologie qui n'inclue pas de démarreur, d'alternateur, d'injection directe, d'embrayage, de turbo, de boite de vitesse, de courroie, comme la majorité des véhicules (que je croise beaucoup trop en ville a mon gout :(), apparemment les Prius sont des World Car donc elle peuvent digérer tous les types d'essence du monde !! ( contrairement a certains diesel ) en plus son freinage en partie électrique ne sollicite pas les plaquettes a 100%, etc...

je voudrais saluer au passage les ingénieurs Toyota pour leur projet Prius (sorti en 1997 je crois) et leur philosophie hybride qui gagne a être connue.

:emoticon-0137-clapping::emoticon-0137-clapping:

Justmv.jpg
 

Bachibouzouk

Membre HybridLife Confirmé
22/10/16
17
32
110
Même si je n'ai pas opté pour la Prius ou un hybride de technologie Toyota, il faut reconnaître que leurs ingénieurs ont été sacrément gonflés à l'époque de concevoir une voiture totalement novatrice et simplifiée.
Et aussi le management de Toyota d'avoir soutenu ce projet pour le commercialiser dans le monde entier... Et démontrer que l'automobile pouvait se penser autrement.

Pour ça chapeau bas Toyota !
 
J'aime: Lel et justmv

parkerbol

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
29/4/14
5 077
3 068
790
Val de Marne
Ce qui est bien, c'est que d'autres marques s'y mettent avec une philosophie différente et des résultats enfin convaincants. Nous sommes ravis d'accueillir les utilisateurs des autres marques que Toyota sur ce forum. C'est bien le forum des hybrides et hybrides rechargeables toutes marques ;)
 

Lel

Membre HybridLife Confirmé
28/11/14
2 017
731
690
53
Chaumont-Gistoux (Belgique)
Ce que je regrette, c'est qu'il y a très peu d'hybrides non-rechargeables sur le marché européen: à part les Toyota-Lexus, il n'y a que Ford avec sa grosse Mondeo et Hyundai/Kia avec le Niro et l'Ioniq. Je ne sais pas si c'est le cas en France, mais en Belgique, la Jetta hybride n'est plus au catalogue. Et pourtant, les HEV ont encore leur mot à dire: nettement moins chères que les PHEV, plus sobres en mode hybride, plus habitable/coffre plus grand, accessibles à ceux qui ne peuvent recharger chez eux ou au boulot. Il est dommage que si peu de constructeurs se sentent concernés par les hybrides classiques.
 

Bachibouzouk

Membre HybridLife Confirmé
22/10/16
17
32
110
Je suis d'accord avec toi Lel.
Les PHEV ne sont intéressantes que si l'on a la possibilité de les recharger chez soi ou sur son lieu de travail ce qui exclut une part significative de consommateurs habitant en résidences dont peu sont équipées de prises de courant accessibles (et faire descendre une rallonge électrique de 50m par son balcon depuis son appartement n'est pas une bonne solution :confused: )

Et effectivement du fait du poids des batteries très significativement plus grosses que sur un HEV (au bénéfice de l'autonomie en EV) la consommation sur autoroute ou au delà de l'autonomie des batteries est plus élevée pour un PHEV que pour un HEV (et même qu'un pur thermique équivalent à cause du surpoids batteries + moteur électrique + câblage et électronique)

A terme les HEV risquent toutefois de perdre cet avantage avec :
- le développement des prises de recharge accessibles dans les parkings publics et privés (de résidence) à condition que la tarification de l'électricité n'y soit pas débile (c'est à dire faite au consommé réel et pas à la durée de branchement comme on le trouve parfois)
- l'amelioration du rapport poids/énergie des batteries qui profitera à l'autonomie EV et segmentera le marché entre les purs EV pour la grande majorité et les PHEV pour ceux qui ont peur de la panne de courant ou doivent se rendre dans des zones mal équipées, mais sans doute le moteur thermique sera alors plus vu comme un prolongateur d'autonomie (type REX BMW sur la i3 ou feu Chevrolet VOLT)

Mais cela n'est sans doute pas pour tout de suite.
Néanmoins, du fait du cycle de développement et de la durée de carrière d'un nouveau modèle se lancer pour développer un véhicule HEV entièrement nouveau (comme l'a été la PRIUS) est peut être jugé risqué, et il est plus probable que seules des hybridations HEV de véhicules thermiques (type ActiveHybrid BMW) continueront, je l'espère comme toi, à voir le jour dans l'intervalle même si effectivement on ne voit pas beaucoup de constructeurs se bousculer au portillon (et BMW a même abandonné l'ActiveHybrid pour se concentrer sur l'EV et le PHEV).
 

Profitroll

Membre HybridLife Confirmé
2/1/16
182
84
290
36
Bischheim
Je partage ce regret.
Au Japon, une grande majorité des autos sont disponibles - et vendues - en hybride.
Aux USA, on a vu pas mal de modèles hybrides arriver après la crise de 2008.
En Europe, il n'y a de disponible quasiment que Toyota et les allemandes plug-in hors de prix.
Et si on veut un gabarit pas trop grand, il n'y a que la Yaris.
Je regrette beaucoup le coup d’arrêt de Honda sur notre continent.
 

justmv

Soul Power
27/10/16
183
65
290
93 - Est
j'ai l'impression qu'il n'existe pas beaucoup de constructeur qui ont une gamme aussi large que le groupe Hyundai, c'est juste un constat qui m'étonne personnellement.
 

Lel

Membre HybridLife Confirmé
28/11/14
2 017
731
690
53
Chaumont-Gistoux (Belgique)
Aux USA, pas mal de constructeurs (surtout américains et nippons) possèdent plusieurs modèles d'hybrides simples, mais non-vendues en Europe, sans doute à cause de l’intoxication des Européens au diesel, les normes US étant trop sévères pour l'adopter sur le nouveau continent. Par exemple, Honda possède notamment une Accord HEV (et PHEV) ainsi qu'une Jazz hybride fortement améliorée.

Quant à la Suzuki Baleno SHVS, sa consommation est intéressante (5,4L en ville), mais est loin de la sobriété de la Yaris hsd (4,1L, toujours en milieu urbain). Chiffres Autoplus de ce dernier numéro 1469 dans l'article consacré au top 100 des citadines les plus sobres en ville.
 
Dernière édition:

justmv

Soul Power
27/10/16
183
65
290
93 - Est
Oui, c'est vrai les Américains possèdent une offre non négligeable, avec Chevrolet (volt, Malibu hybride..) , Ford (c-max et fusion hybride..), Honda (accord, jazz..) et Toyota (camry, avalon, prius c..) etc..
c'est pas mal quand même.