Présentation de Quentin

Quentin

Membre HybridLife Confirmé
25/4/17
6
9
40
38
Bonjour,

Je me suis inscrit sur ce forum pour échanger sur la Prius 4 notamment.

Je suis entre Lyon et St Etienne, amené à faire 40.000kms par an, je réfléchis à l'hybride pour avoir la plus faible emprunte carbone possible.

Mais je dois tester cette nouvelle version qui semble avoir progressé sur le comportement routier et sur la boite car habitant en altitude, je ne voudrais pas finir la montée tous les soirs avec une batterie vide et un moteur qui mouline pendant 10 kms.

Mais j'en discuterai dans les bons sujets pour éviter le HS.

ps : j'ai déjà eu la Prius 2 et j'en étais ravi à l'époque où je faisais surtout du Lyon intramuros.
 

parkerbol

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
29/4/14
6 232
4 761
790
Val de Marne
Salut Quentin. Bienvenue. Il vaut mieux tester en situation de montagne même si le rugissement a "disparu" comme dirait Ian51, je te recommande de vérifier par toi même ce point. C'est tout de même une très bonne voiture même si elle ne semble pas avoir beaucoup de succès.
 

Ian51

Forum manager
Membre du personnel
27/6/14
2 237
1 020
690
51
Bienvenue a toi.

C'est surtout le CH R qui lui a fait de l'ombre, pourtant c'est un bien meilleur véhicule pour équipement équivalent pratiquement au même prix, bon la mode SUV.:cat:
 

BM80

Membre HybridLife Confirmé
15/9/16
2 983
1 773
690
61
Pernes les Fontaines
Je ne mettrai pas la P4 et le CH-R en concurrence directe, mais plutôt avec la Ioniq qui pour moi est une très bonne voiture.
Perso j' attend de pied ferme la Ioniq hybride rechargeable qui promet beaucoup.
 

BM80

Membre HybridLife Confirmé
15/9/16
2 983
1 773
690
61
Pernes les Fontaines
Au fait bienvenue sur le forum, la Ioniq pourrait être une bonne alternative pour la montagne avec sa BV à double embrayage humide.
Ca n' engage à rien d' essayer, juste pour infos.
 

Quentin

Membre HybridLife Confirmé
25/4/17
6
9
40
38
Merci à tous,

Oui j'ai justement demandé un essai (pas encore programmé en revanche). Je vous ferai un compte-rendu.
La Ioniq je la regarde aussi, mais plutôt en full électrique. ;)
 
M

Membre supprimé 1292

Salut Quentin et bienvenue.
Si tu dois rouler en montagne il te faut impérativement faire un essai dans des conditions similaires.
La P4 est moins bruyante batterie vide (ou pleine en descente) que la P2 que j'ai conservée .
Ayant un C-HR de motorisation équivalente à la P4 et sans doute moins bien insonorisé, je n'ai pas à me plaindre du bruit mais il est assez rageant de ne pas atteindre une station de ski ou en redescendre sans noter l'emballement du moteur, certes pas plus qu'avec une essence normale dont on doit pousser les rapports en montant ou les "tomber" en descente à forte pente.
Tu peux effectivement comparer dans les mêmes conditions avec la Ioniq que je n'ai essayé que sur du plat mais qui ne m'a pas convenu.
Quant à l'électrique, même réserve, en parcours montagneux j'imagine que la conso doit sérieusement entamer l'autonomie. Donc à tester, en rapport avec tes parcours habituels envisagés.
Et puis cela dépend de ta façon de conduite , Quentin dure ou hard ;) (comprenne qui pourra...)
 

Quentin

Membre HybridLife Confirmé
25/4/17
6
9
40
38
Bonjour,

J'ai enfin pu essayer cette P4 samedi.

Ayant la voiture à disposition pour presque 4h, j'ai pu réaliser un parcours représentatif de mes trajets quotidiens.

Par rapport à mon ancienne P2, c'est la même en (beaucoup) mieux !

Côté style intérieur et extérieur, c'est personnel, mais j'adore le côté non-conventionnel.

Confort de suspension : très bon, à mon goût.

Confort des sièges : sensible du dos, j'ai parfois ressenti une petite gêne, mais difficile de dire si ça vient de l'auto ou des travaux effectués la veille.

Technologie : il y a tout ce qu'il faut et même plus. Caméra de recul sans reproche (contrairement à celle de la Suzuki Swift), écrans bien agencés et faciles à lire, HUD parfait, régulateur adaptatif convaincant (je ne suis pas fan des assistances à la conduite, mais me suis laissé prendre au jeu, ça m'a d'ailleurs évité deux radars où j'aurais pu être en survitesse par inattention). Je passe sur la simplicité du bluetooth, etc... Seul bémol, l'écran multimédia et les plastiques laqués attirent vite la poussière et ça peut gêner la lecture.
Espace à bord : très habitable, ça zénifie l'ambiance globale. Pour info 5 valises cabines tiennent au pied de la banquette arrière (au cas où le coffre serait encombré par une poussette et des affaires de bébé par exemple.

Conduite : J'ai été bluffé par ce châssis qui ne pompe pas, ne se vautre pas en virage, très agréable à conduire ! Très content aussi des progrès concernant la boite de vitesses, le moteur s'emballe beaucoup moins en cas de fortes sollicitations (montée de col, accélérations sur autoroute). Et lorsqu'il le fait, c'est beaucoup plus discret.
J'ai bien aimé aussi le mode B qui recharge un peu plus fort la batterie, ça m'a aidé à obtenir un peu de frein moteur dans la descente du col. Même si au bout de quelques virages, la batterie est pleine et ça marche moins bien. On entend même alors un gros bruit, je n'ai pas pu déterminer si il s'agissait du moteur thermique que tournait "à vide sans essence" pour aider au ralentissement en utilisant sa compression interne ou si c'était un ventilateur qui refroidissait la batterie. En tout cas en bas de la descente, le mode EV n'était pas immédiatement disponible pourtant j'étais vers 30 ou 40km/h sans accélérer très fort. Au bout de quelques centaines de mètres à plat, j'ai pu à nouveau l'enclencher.

Consommation : sur un parcours mixte (10% ville / 30% montagne (800m de D+ en 17km puis la redescente) / 60% voies rapides (90 et 110km/h avec une pointe à 130)) j'ai réalisé 4.1L/100km. Pour info la batterie était presque vide au départ alors que je l'ai rendu à 75% donc il y a un peu d'énergie essence perdue ici. Je suis presque déçu, mais ça reste correct. Comparativement à mon ex-P2, je n'ai pas réussi à trouvé le "point mort" à la pédale d'accélérateur qui permet de rouler sans dépenser ni récupérer d'énergie. Surement un manque de sensibilité du pied depuis le temps...
Dernier point, il faisait chaud mais je n'ai pas mis la clim'.

Voilà, c'était un petit compte-rendu, n'hésitez pas à commenter si vous voulez.
 

frg62

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
12/6/14
3 995
3 151
790
58
Bruxelles
J'ai bien aimé aussi le mode B qui recharge un peu plus fort la batterie, ça m'a aidé à obtenir un peu de frein moteur dans la descente du col. Même si au bout de quelques virages, la batterie est pleine et ça marche moins bien. On entend même alors un gros bruit, je n'ai pas pu déterminer si il s'agissait du moteur thermique que tournait "à vide sans essence" pour aider au ralentissement en utilisant sa compression interne ou si c'était un ventilateur qui refroidissait la batterie.
C'était le thermique.
En tout cas en bas de la descente, le mode EV n'était pas immédiatement disponible pourtant j'étais vers 30 ou 40km/h sans accélérer très fort. Au bout de quelques centaines de mètres à plat, j'ai pu à nouveau l'enclencher.
Normal, fallait d'abord que la batterie refroidisse un peu.
Le comportement est identique sur la P3, et sans doute aussi sur la P2 (mais je n'ai pas testé).
 

Quentin

Membre HybridLife Confirmé
25/4/17
6
9
40
38
Merci FRG62.
Parkerbol --> comme un moteur qui tourne à régime constant vers 4000tr/min, ou comme un gros aspirateur. Mais pas plus gênant que ça en fait. Au pire tu repasses en D et freine au pied. ;)
 

Etienne

Membre HybridLife Confirmé
16/11/14
243
169
390
49
C'était le thermique.

Normal, fallait d'abord que la batterie refroidisse un peu.
Le comportement est identique sur la P3, et sans doute aussi sur la P2 (mais je n'ai pas testé).
Pareil sur la p2, je confirme.
 
M

Membre supprimé 1292

Oui, c'est LE défaut du système: batterie pleine, le moteur s'emballe à vide en descente et seul le freinage peut le calmer...
Je rappelle par ailleurs que l'abus de réaccélérations musclées en sortie de chaque virage en montée constante peut aussi épuiser la batterie, et là c'est le train épicycloïdal qui ne peut plus retenir les chevaux thermiques . Autant monter plus cool et ne pas se laisser griser par le jeu du dépassement en sortie d'épingle de chaque véhicule qui peine à trouver son rapport ou à relancer son turbo.
En descente, malheureusement, si celle-ci s'éternise, il ne reste plus qu'à faire chauffer les plaquettes...
C'est pourquoi il est important d'évaluer la longueur des portions quotidiennes de montées ininterrompues et de longues descentes afin d'évaluer les chances de s'épargner l'emballement moteur.
Remarque: ma P2 a 270000 km et je viens seulement de faire changer .... mes disques avant.... fort entamés par mes plaquettes usées .... à moitié! C'est l'effet mode B.
Il est bon de préciser qu'avec mon C-HR, la batterie tient plus longtemps voire toute la montée sur mon col de référence, aidé sans doute aussi par un 1.8L au meilleur rendement.
 

Inouesama

Membre HybridLife Confirmé
24/2/17
1 855
643
690
40
Moi en descente de montagne, si le véhicule de devant abuse sur les freins à chaque virage, alors que je suis derrière en frein moteur sans jamais freiner, soit je le double, mais si c'est impossible je m'arrête 5min, un pipi, ou je fais une photo du paysage, et je repars, histoire de lui laisser de l'avance.