[Break] Présentation et avis de mon Auris hybride TS Executive

Mink

Membre HybridLife
14/3/19
5
10
90
30
Bonjour à tous !

Comme évoqué dans ma rapide présentation, cela faisait quelques années que j'hésitais à prendre une hybride. Tout commence en 2014 quand je souhaite acheter mon premier véhicule récent après avoir eu comme première voiture lorsque j'étais étudiant une Toyota Corolla de 1988 (mon année de naissance) qui était formidable en terme de fiabilité (300 000 km pour un moteur essence ça me semble raisonnable) mais qui commençait à prendre de l'âge. Vient ensuite une Seat Cordoba de 2001 qui était pour moi ma première voiture "moderne" (entendez par là vitres électriques et climatisation, et même direction assistée enfin je ne sais plus si la Corolla l'avait mais si c'est le cas c'était pas flagrant). Bon la cordoba n'aura pas été la reine de la fiabilité, je crois que j'étais le seul à l'apprécier cette voiture qui passait finalement beaucoup de temps chez le garagiste :-/
Bref, en 2014, passé mes études, les gros pépins de la cordoba et avec la chance d'avoir quelques sous de côté, j'avais envie de me faire plaisir en m'offrant une voiture récente.
J'ai essayé plusieurs voitures dont une Auris 1 hsd, une Auris 2 hsd avant restylage et une Seat (dans le genre pas rancunier...) Leon 1.2 TSI 105 en finition I-Tech. D'un côté j'avais le plaisir de l'hybride, de l'autre une voiture mieux finie (à mon avis) et plus récente car avec mon budget le choix était soit une Leon "neuve" (véhicule de démonstration avec 50 km) soit une Auris 2 HSD d'occasion. Mon choix s'est finalement porté sur la Leon en me disant que l'hybride ne serait que partie remise.
Nous voilà donc près de 5 ans après. Aujourd'hui jeune père de famille, et ne sachant pas voyage léger, le coffre de la Leon (pourtant pas minuscule) était un peu juste. De plus, nous avons une Zoe à la maison comme "seconde" voiture et il se trouve que la conduire est nettement plus sympa et amusant que la Leon, enfin principalement en ville et dans les bouchons. Du coup, on s'est dit pourquoi ne pas changer et prendre un break pour avoir plus de coffre et une boite automatique afin d'en finir avec la corvée des bouchons. Et tant qu'à faire, pourquoi ne pas se tourner vers une hybride qui me faisait déjà de l'oeil il y a quelques années même si la conduite ne sera pas comme une électrique, on s'en approchera légèrement.
Nous voilà donc en quête de cette voiture même si nous n'étions pas pressé, plus à regarder de temps en temps si une "bonne occaz" passait par là. Surtout qu'avec la Leon, j'ai pris une très mauvaise habitude : avec les phares à LED, impossible pour moi de passer à autre chose (avec la ZOE, conduire la nuit en campagne, autant fermer les yeux je trouve). Et chez Toyota les voitures avec phares à LED c'est un peu moins répandu, surtout en occasion.

Nous avons donc finalement trouvé cette Auris 2 Touring Sport HSD de 2016 en finition Executive et avec 39 000 km au compteur :

14437


Les premières impressions sont plutôt bonnes même si forcément il y a la comparaison avec la Leon qui est une voiture de la même génération. Par rapport à celle-ci, je gagne plusieurs gadgets que j'apprécie assez (oui, j'adore les gadgets et forcément le fait d'en rajouter me vaudra probablement de les vouloir sur la prochaine voiture alors on va essayer de la garder un peu :-D) : le toit panoramique, les sièges avant chauffants, l'IPA, les radars à l'avant, la caméra de recul, le toyota safety sense...
Pour le moment, mon principal reproche viendrait plus des pneus même si je savais qu'en 17 pouces c'était pas forcément le top mais bon ça va quand même, je pense à peut-être les changer, ils sont assez usés à l'avant je trouve pour le kilométrage (sur les côtés, moins sur la bande de roulement).

Le second c'est au niveau de l'insonorisation, principalement sur autoroute (probablement que les pneus n'aident pas). Concernant les "hurlements" du moteur, ça ne me dérange pas plus que ça, c'est assez bref, je n'habite pas en région montagneuse donc on accélère franchement et après on ne l'entend plus.

Enfin la finition et l'ergonomie est un peu en dessous de la Leon mais rien de bien grave et surtout certaines choses sont une pure question d'habitude (le fonctionnement du régulateur de vitesse par exemple). J'ai aussi un joli bruit au niveau du plafonnier lorsqu'il fait froid, j'ai cru comprendre que d'autres avaient eu le problème, également avec un toit panoramique, je regarderais plus tard. Petit point nostalgie : la petite horloge ainsi que le système d'ouverture de la trappe à carburant étaient déjà présents sur ma Corolla de 88 :mrgreen-48:

Pour le reste, c'est du bonheur, conduire en ville redevient un plaisir et le gabarit reste contenu, la caméra et les radars aidant bien. J'avais un peu peur d'être déçu de la conduite hybride (par rapport à l'électrique car par rapport à la boite manuelle de la Leon je savais qu'on était déjà dans un autre monde) et finalement je trouve qu'on est dans un entre deux qui me satisfait bien.

Au niveau consommation, je suis très satisfait, sur mon trajet type de 18 km qui combine route à 70, ville, route à 90 et encore de la ville, j'arrive à une consommation entre 4,3 et 4,7 L au 100 (conso Odb par contre et vitesse légèrement plus élevé que le compteur pour les sections au dessus de 50) avec quelques bouchons et une température extérieure inférieure à 10°C (à titre de comparaison sur ce même trajet avec la Leon dans les mêmes conditions je suis plutôt autour de 6L voir 6,5L sans aller plus vite et à l'Odb également qui lui aussi n'est pas le plus fiable. Je trouve ça très correct surtout avec les jantes 17 pouces (bon, peut-être qu'avec des pneus neufs ça serait un peu plus même si les pneus d'origine ne sont pas notés comme étant très économes en carburant).

Niveau éclairage, lorsque j'ai fais des recherches sur l'Auris, j'ai eu beaucoup de mal à trouver des informations pour savoir si les phares dits "Bi-LED" étaient efficaces contrairement aux nombreux sujets sur l'insuffisance des phares halogène donc si ça intéresse certains, de mon côté je suis pleinement satisfait, je pense qu'on est même un cran au dessus de ce que je connais avec la Leon, l'éclairage sur le bord droit de la route est notamment plus efficace sur l'Auris, déjà que je ne reprochait rien à ce niveau à la Leon mais là c'est le pied, on voit vraiment très bien et loin

Enfin, un point dont il m'a fallu m'habituer au départ était le freinage. Je pensais retrouver quelque chose comme la Zoe mais en fait pas du tout. Sur les 3 véhicules, le freinage est différent :
  • La Leon : freinage assez sec et efficace au prix d'une belle utilisation des plaquettes de frein
  • La Zoe : elle freine bien et utilise le freinage régénératif du moteur qui est plus puissant que sur l'Auris et il me semble qu'elle utilise également les plaquettes de frein de manière très légère sur les premières phases de freinage puis de manière plus prononcée suivant la force appliquée à la pédale ou pour stopper complètement le véhicule
  • L'Auris, au début je me suis dit "mais ça freine pas vraiment" puis j'ai compris (enfin je crois...) son fonctionnement : là où la Zoe dès qu'on lève le pied commence à freiner légèrement à l'aide du "frein moteur", l'Auris freine assez peu en générant assez peu d'électricité. Dès que l'on freine (faiblement), on retrouve cet équivalent de frein moteur électrique de la Zoe et si on appuie plus fermement, la voiture freine de manière tout à fait efficace.
Voilà donc pour le récit (un peu long désolé), de mes début avec cette superbe voiture qui me satisfait pleinement à ce jour.
 

FREDO78

Membre HybridLife Confirmé
29/12/17
2 659
1 551
690
52
Beau retour complet de ce véhicule. Tu verras qu'avec les beaux jours elle sera encore moins gourmande.
 
Dernière édition:
  • Like
Reactions: Chti73

Priusmandu10

Prius 4 PHV
27/1/19
74
63
190
68
Tu dois vouloir parler des beaux " jours " Fredo....
Mais ce lapsus n'est pas grave, on avait compris, et tu as raison l'élévation des températures extérieures fait baisser les consommations car l'obtention des températures de consignes de fonctionnement est plus vite atteinte et le thermique coupe plus tôt.
Cela dit, c'est assez plaisant de voir un " jeune " qui passe déjà à l'hybride à moins de 35 ans.
Certains esprits chagrin disent que la Prius est une voiture de " vieux " , je ne suis pas de leur avis.
 
  • Like
Reactions: FREDO78 et Chti73

Mink

Membre HybridLife
14/3/19
5
10
90
30
J'ai bien aimé les beaux rouges :) Et oui je verrais, là dessus ça devrait être comme une thermique normale même si dans l'absolu je ne suis pas certain de pouvoir descendre beaucoup, on verra bien.

Concernant le lien entre âge et hybride, c'est vrai qu'initialement quand j'hésitais entre la Leon et une Auris, même chez Toyota on me regardait un peu de manière étrange mais personnellement je ne trouve pas qu'il s'agisse de voitures de vieux, je dirais même le contraire, un "vieux" il aime pas qu'on lui change ses habitudes et là il a un moteur qui fonctionne presque à lui tout seul comme un cerveau et où l'électronique "décide" du régime à adopter. Bon, ok maintenant ce système a 20 ans mais quand on voit que les autres constructeurs commencent seulement à s'y mettre sans pour autant renier toutes les pièces mécaniques peu fiables, on peut se dire que Toyota avait une belle avance. Ha oui quand même, il faudrait qu'ils pensent à retirer cette batterie 12 V :emoticon-0122-itwasntme:
 
  • Like
Reactions: djboris2

Robinou

Conducteur Prius 4
22/3/18
355
138
490
23
Angers
Salut ! Quel pavé ! Mais j'ai pris beaucoup de plaisir à te lire, ne t'en fais pas ;)

Je pense qu'en ce qui concerne ton trajet, c'est clairement ce que tu peux faire de mieux avec cette voiture pour consommer moins, donc parfait. Et pour le freinage, oui, c'est un peu déstabilisant au début, mais comme tu peux le voir, on s'y fait très vite, et c'est pour la bonne cause !

Bonne route !
 
  • Like
Reactions: Chti73

X2Roz

Membre HybridLife Confirmé
16/2/19
36
35
140
34
Genève
Tu dois vouloir parler des beaux " jours " Fredo....
Mais ce lapsus n'est pas grave, on avait compris, et tu as raison l'élévation des températures extérieures fait baisser les consommations car l'obtention des températures de consignes de fonctionnement est plus vite atteinte et le thermique coupe plus tôt.
Cela dit, c'est assez plaisant de voir un " jeune " qui passe déjà à l'hybride à moins de 35 ans.
Certains esprits chagrin disent que la Prius est une voiture de " vieux " , je ne suis pas de leur avis.
je vais changer de voiture en septembre, certainement pour une corrola TS qui sera ma première hybride, et j'aurai tout juste 35 ans... alors je serai encore jeune ou déjà vieux?? :oldman::p
 
  • Haha
Reactions: Chti73

Priusmandu10

Prius 4 PHV
27/1/19
74
63
190
68
Quelque soit ton age, tu seras toujours " jeune " tant que tu garderas un esprit tourné vers le progrès.
Depuis que je vois de plus en plus de " jeunes" passer à l'hybride je me dis que finalement je ne suis pas si vieux que cela, et en tous cas je suis " IN ".
 

Dolzino

Membre HybridLife Confirmé
16/2/19
7
2
100
46
Bonjour à toi,

Roulant moi-même depuis un mois en Auris HSD design, je suis en phase avec ce que tu dis de la voiture.
J apprends à l apprécier et sa conduite me calme.
En ce qui concerne les phares je les ai fait regler chez Toyota et il y a eu de l amélioration, je trouve qu à l’intérieur elle manque de rangements (meme les vide poches dans les portes sont très étroits) et sur ces points je regrette mon Xtrail essence CVT de 2009.
Je trouve que le klaxon est une honte. Je préfère sincèrement celui de ma 125!

Sinon c est une bonne caisse, et récemment exceptionnellement je l ai un peu brusquée (accelerations maximales et gros freinages). Eh bien la mecanique répond présent, et j’ai été un peu surpris par les reprises plus franches et immédiates que je m y attendais. Soyons relatifs ce n était pas Saturn V, mais on sortait clairement des clichés sur les voitures hybrides mollassonnes et on peut réellement effectuer un depassement rapide sans se faire peur.
Cela dit après quelques minutes de maltraitance quelques bizarreries se sont produites comme du frein moteur et plaquettes en décélération modérée alors que je ne suis pas en mode B et des petits a coups légèrement perceptibles lors de changements de partage d énergie alors qu en conduite calme les interventions de l ICE sont transparentes.
En fin de parcours (mon trajet quotidien) je me suis retrouvé avec un SOC supérieur à mon habitude et la batterie n’a pas chauffé plus que cela (on est en hiver) mais j ai été sanctionné par une consommation de 0.5l /100 supérieure.

(Je soupçonne que le lacher brutal d accélérateur suivi d un appui sur le frein provoque l utilisation des plaquettes quelque soit la pression sur la pedale)

Clairement la voiture n a pas été conçue pour la conduite dynamique mais elle peut bravement supporter docilement ce genre de traitement sans rechigner tant que ca ne dure pas trop longtemps.

Je te souhaite de connaitre des moments de bonheur et de tranquillité avec ta famille au volant de ta Toyota.




:emoticon-0100-smile::emoticon-0100-smile:
 
  • Like
Reactions: Chti73

frg62

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
12/6/14
2 966
2 297
790
57
Bruxelles
(Je soupçonne que le lacher brutal d accélérateur suivi d un appui sur le frein provoque l utilisation des plaquettes quelque soit la pression sur la pedale)
Le relâchement de l'accélérateur n'a absolument aucune influence.
Et concernant le freinage, c'est la vitesse d'enfoncement de la pédale qui va déterminer si les plaquettes seront utilisées ou pas :
  • Enfoncement rapide --> plaquettes.
  • Enfoncement lent --> priorité à la régénération, les plaquettes étant plus ou moins (voire pas du tout) sollicitées en fonction de l'enfoncement et de la durée du freinage.
Relire à ce sujet :
 
  • Like
Reactions: Dolzino et Chti73