[Technologie] Recharger sa voiture électrique en 5 minutes pour 200 km d'autonomie?!

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
614
690
Il s'agit d'un proto avec une station de charge PV et une batterie tampon. Petite capacité en fait. Rien à voir à ce qui est nécessaire aux véhicules élec tels qu'on les vend aujourd'hui !
Avec une batterie de 60kWh en 5 minutes il faudrait 720kW de puissance (0,72MW). Du pur délire, un câble gros comme le bras ou des tensions incompatibles avec la sécurité.
C'est envisageable seulement si on accepte de changer de paradigme automobile (en fait faire l'inverse de ce qu'on trouve au salon de l'auto par ailleurs : plus petit, plus léger, plus aérodynamique, moins puissant, moins "statutaire"...). Mais ça ils oublient de le préciser, ça casserait un peu le rêve...
Ça implique aussi d'installer une capacité de batterie par véhicule supérieure au besoin du véhicule lui-même (batterie de traction du véhicule+une part de la batterie tampon de charge stationnaire)...
 
Dernière édition:

NadMax

Prius addict :-)
25/8/16
1 096
688
690
44
Belgique
Le genre de réaction( logique) à laquelle je m'attendais et, malheureusement, POA( que j'aime bien au demeurant) manque de pragmatisme sur cette question:oldman:.
 

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
614
690
Désolé de faire le rabat-joie de service... Les ordres de grandeur quand on parle élec, c'est un truc avec lequel les journalistes auto sont parfois fâchés !
 

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
614
690
Pas forcément, ils s'accrochent à leur rêve, c'est humain, quitte à frôler le déni... Mais POA est loin d'être le pire, d'accord avec toi, et il a eu le mérite de montrer qu'un véhicule de moins de 1,8tonnes, 300kW et 1,8m de haut pouvait transporter 70kg (ou même plus) d'un point A à un point B, initiative courageuse en ces temps difficiles qu'il faut saluer.:rolleyes:
 

djboris2

Membre HybridLife Confirmé
17/4/18
79
66
190
34
Avec une batterie de 60kWh en 5 minutes il faudrait 720kW de puissance (0,72MW). Du pur délire, un câble gros comme le bras ou des tensions incompatibles avec la sécurité.

Je m'était livré à un petit calcul par curiosité il y a quelques temps: "Quel est le débit (en kW) d'une station essence?" ou plus sérieusement à quelle puissance devrait-on recharger une éléctrique pour avoir des temps de recharge équivalents? (je ne parle pas d'autonomie, c'est juste la taille du réservoir)

J'était arrivé au chiffre totalement hallucinant de 3MW
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 647
5 187
790
Luxembourg
C’est marrant comme calcul et comme résultat :) Et effectivement, le pétrole a beaucoup d’avantages sinon on n’en serait pas là.

Pour comparer avec d’autres vecteurs d’énergie il faut tenir compte du rendement : bien moins de 40% pour l’essence, dans les 90% pour l’électricité. Donc pour transférer la même quantité d’énergie « utile » en électricité (par exemple) on n’aura pas besoin de 3 MW.
 

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
614
690
@FoLuxo
Le problème, c'est que 1kWh d'électricité qui vient d'une centrale thermique (classique ou nucléaire) nécessite en gros 3kWh thermique... En effet une centrale n'est qu'un gros moteur... thermique (en fait une grosse machine à vapeur à turbine).
Donc en terme de rendement si le courant vient d'une centrale thermique (yc nucléaire donc) c'est plutôt et à la louche,de la centrale à la roue 0,3 (centrale, acheminement)*0,8 (charge décharge moteur)=0,24. Bof.
Après, selon la demande, la saison, la localisation, une partie vient de l'hydraulique, de l'éolien, du photovoltaïque..., mais plus on tire sur le réseau, moins leur part est significative. Du coup, on est quand même meilleur que 0,24.
Au final, on a surtout déplacé le problème.
On pourrait dire : ben c'est pas grave, on va mettre des énergies renouvelables. Certes, mais, comment augmenter la part des énergie renouvelables si on crée un parc électrique de grosses voitures ?
J'ai essayé d'aborder le sujet ici
https://hybridlife.org/threads/avenir-et-automobile-oxymore-ou-pas.4599/

@djboris2
Oui, c'est fou comme c'est commode le pétrole ! On en a oublié toute mesure dans nos usages énergétique, nous qui ne sommes capables de fournir pendant un temps significatif que en gros 200W...(Soit 1000 fois moins qu'un moteur de voiture considéré comme décent car "ne moulinant pas trop en côte", non mais...)
 
Dernière édition:

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 647
5 187
790
Luxembourg
Tout à fait d’accord avec toi, je suis parfaitement conscient de ce que tu expliques. Mon post était effectivement une vue « zoom » sur la station essence, et comparait l’alimentation du véhicule par un câble avec l’alimentation par un tuyau. Mon propos était seulement qu’on n’aura pas besoin du même nombre de W pour faire « le plein », donc il ne faut pas comparer les W du tuyau avec les W du câble.
 

djboris2

Membre HybridLife Confirmé
17/4/18
79
66
190
34
C’est marrant comme calcul et comme résultat :) Et effectivement, le pétrole a beaucoup d’avantages sinon on n’en serait pas là.

Pour comparer avec d’autres vecteurs d’énergie il faut tenir compte du rendement : bien moins de 40% pour l’essence, dans les 90% pour l’électricité. Donc pour transférer la même quantité d’énergie « utile » en électricité (par exemple) on n’aura pas besoin de 3 MW.

En fait je ne calcule pas à partir des rendements mais des consommations en entrée (auquel il faut appliquer le multiplicatif de @Christophe pour la production d'elec mais si on raisone énergie primaire il faut inclure l'énergie du rafinage pour le pétrole)


Voici mon raisonnement (bien sur n'hésitez pas à le remettre en cause si vous y voyez une erreur)
Une voiture thermique fait le plein en 3min pour faire 1000km soit 1/20 d'heure
Une voiture électrique consomme 15kW.h/100km coté prise (et je suis gentil). Donc 150kW.h pour faire les 1000km
Pour passer 150kW.h en 1/20 d'heure il faut bien 150*20=3000kW (ou 3MW)

Je n'inclue pas les temps de transaction qui vont être plus élevé pour la voiture électrique car plus fréquents. Mon calcul n'est là que pour comparer l'ordre de grandeur de la taille du "tuyau de remplissage" qui ne pourra jamais être aussi gros pour l'électricité que pour les carburants liquides
 
Dernière édition:

krajkavitch

Membre HybridLife Confirmé
6/8/17
93
55
190
S'ils ont pu optimiser le système de charge, c'est toujours bon à prendre. Maintenant je pense qu'on peut relativiser les chiffres.

200km pour 5min ça fait 15min pour 600km (autonomie sans forcer d'une voiture thermique) pour un plein qui doit durer environ 3min. Donc on est déjà 5x plus lent.

Si on prend ensuite en compte le fait que cette voiture pèse 850kg (comme annoncé dans la vidéo) mais qu'une voiture voulant atteindre 600km d'autonomie, en pèsera au moins 2x plus, on peut imaginer que cela impacte aussi sur la consommation et donc aussi sur le temps nécessaire pour recharger les batteries.

Bref les technologies évoluent mais il ne faudrait pas perdre de vue que l'électrique de sera jamais propre non plus, ou en tout cas pas avec les techno d'aujourd'hui pour deux simples raisons: 1) provenance de l'énergie (même pour le solaire -> silicium etc 2) les batteries et les métaux rares. L'électrique oui, mais j'ai peur que cette techno prenne la même direction que l'évolution du thermique, avec des vues purement mercantile, associées à la croissance... bref tout ce qui ne conviendra certainement pas à l'électrique, ni à la planète.

Pour moi, à long terme, les centres urbains seront exclusivement avec voitures autonomes de type Uber. plus personne ne possède son véhicule. Ainsi la recharges des flottes électriques sont optimisées et lissées dans le temps, les trajets sont aussi optimisés, ce qui évite le problème d'approvisionnement de l'énergie. et les véhicules communicant entre eux, le trafic est fluide et sans accident. Les camions de transport se déplaceront en convois automatisés, comme un train mais sur route, avec à la clé d'énorme quantités d'énergie économisées.

Honnêtement les Etats et pouvoirs politiques pourraient se concentrer beaucoup plus fort sur le secteur aérien et surtout maritime!! Cela engendrerait d'énormes progrès au niveau environnemental, et on en a besoin.

P.S. et tant qu'à faire aussi sur les 2 roues, ce serait pas du luxe
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 647
5 187
790
Luxembourg
On s’éloigne un peu du sujet initial mais je n’ai jamais bien compris l’argument selon lequel le fait d’avoir des flottes de voitures autonomes en libre service va aider pour fluidifier le trafic ? Dans mon esprit, si on compare au modèle actuel où il y a forcément une personne au moins dans chaque voiture, le taux d’occupation (personnes par voiture en moyenne) ne pourra que baisser. On aura des voitures tournant à vide pour aller et venir de leur parking (de préférence en dehors de la ville parce que moins cher), ou allant chercher un client entre deux courses. A côté de ça je soupçonne que le recours à ces voitures sera incité par le fait qu’on ne doit pas chercher une place de parking etc. Donc le nombre de trajets en voiture en ville devrait plutôt augmenter.
Si on conjugue les deux (taux d’occupation en baisse et augmentation du nombre de trajets) le trafic ne pourra qu’augmenter. Ou alors je rate quelque chose ?
 
Dernière édition:
M

Membre supprimé 1292

D'abord je comparerai la mobilité autonome en libre service à Autolib:
- le véhicule est le plus proche possible du client (Autolib) ou bien c'est le plus proche disponible qui s'en charge (autonome géré en réseau par appli)
- en fin de course la place est assurée et on y est dirigé au plus court (Autolib), ou l'autonome dépose exactement le client et chargera le suivant le plus proche.
La seule différence étant que l'autonome pourra interrompre au besoin son service pour recharger à la station, encore une fois la plus proche.
Donc, moins de déplacement inutile, moins de dépense d'énergie sans service rendu, moins de circulation par rapport à tout autre véhicule individuel plus ou moins polluant.

Pour ce qui est du temps de recharge, certes le temps est un inconvénient et résoudre celui-ci c'est aggraver le problème au plan énergie et infrastructure, amoindri par des solutions de stockage quand même onéreuses.

Mais quoi? Est-ce une découverte qu'il faille changer de mode de vie pour économiser notre planète?
On voudrait son bien sans régresser un tant soi peu en confort?
Oui, voilà la quadrature du cercle vicieux bobo: se faire du bien à la conscience sans rien lâcher sur son plaisir.
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
5 758
3 834
690
65
Le coefficient multiplicatif de Christophe me semble beaucoup plus pertinent pour une centrale consommant de l'énergie fossile (ça tombe bien, la station-service en distribue donc on peut comparer de bout en bout), que pour une centrale nucléaire.
Qu'on gaspille beaucoup d'uranium dans la machine thermique n'a pas le même impact écologique (en tout cas en émissions de CO2 principalement) que dans une centrale à charbon.
Pour pousser le bouchon encore plus loin, une centrale photovoltaïque, dont la source d'énergie est totalement gratuite et inoffensive, a un rendement très médiocre aussi mais il vient moins à l'idée d'en tenir compte dans ce genre de calcul. De toutes façons la quasi-totalité de l'énergie qui sort du soleil est gâchée puisqu'il n'y a que quelques nano-pouillèmes de stéradian sur les 4 Pi possibles qui bénéficient à la terre ;)
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 647
5 187
790
Luxembourg
Donc, moins de déplacement inutile, moins de dépense d'énergie sans service rendu, moins de circulation par rapport à tout autre véhicule individuel plus ou moins polluant.
Je n’ai pas bien compris ce que tu compares avec quoi ici ?

Edit - c’est Autolib vs une flotte autonome en libre service ?
 

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
760
614
690
Qu'on gaspille beaucoup d'uranium dans la machine thermique n'a pas le même impact écologique (en tout cas en émissions de CO2 principalement) que dans une centrale à charbon.

Le problème est qu'entrer sur ce terrain entraînera inévitablement un débat stérile "pour ou contre le nuke"... J'ai préféré raisonner en énergie primaire non renouvelable, point.
Pour pousser le bouchon encore plus loin, une centrale photovoltaïque, dont la source d'énergie est totalement gratuite et inoffensive, a un rendement très médiocre aussi mais il vient moins à l'idée d'en tenir compte dans ce genre de calcul. De toutes façons la quasi-totalité de l'énergie qui sort du soleil est gâchée puisqu'il n'y a que quelques nano-pouillèmes de stéradian sur les 4 Pi possibles qui bénéficient à la terre ;)

Oui puisqu'on on a une énergie renouvelable. Le rendement n'est donc plus à considérer de la même façon.
Par contre renouvelable ne veut pas dire qu'on en a autant qu'on veut et qu'on peut la gaspiller (ce qui est utilisé là ne sera pas utilisable ailleurs) pour faire avancer un tank encore plus gros et "statutaire" (j'adore ce mot:mrgreen:) que celui du voisin ! Même si le rayonnement reçu est plus que suffisant, on ne peut pas augmenter à l'envi les surfaces de capteurs (Nimby ne sera pas d'accord), ni le stockage qui va avec.
 
Dernière édition:

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
5 758
3 834
690
65
Le problème est qu'entrer sur ce terrain entraînera inévitablement un débat stérile "pour ou contre le nuke"... J'ai préféré raisonner en énergie primaire non renouvelable, point.

Oui, c'est ton choix et je le comprends bien ;)
Moi je continue à ne pas mettre sur un pied d'égalité l'uranium et le fossile dans un tel calcul de rendement et c'est aussi mon choix, indépendamment du débat pro-antinucléaire (dont on peut se passer si on postule qu'on s'en tient aux émissions de CO2 dans le raisonnement).
Si on avait 100 % de rendement avec le nucléaire on aurait moitié moins de saloperies à stocker, ce qui ferait toujours beaucoup trop (c'est là qu'on voit que le raisonnement est un peu différent de celui du C02, où moitié moins d'émissions serait un énorme pas en avant ...).

Bref nos façons de voir sont différentes mais je ne prétends pas que la mienne est meilleure que la tienne, chacun se fera son opinion.