Sino-bashing ? Pourquoi tant de méfiance ?

M

Membre supprimé 1292

Je m'interroge.
La Chine fait des progrès prodigieux en industrie automobile électrique, et ce marché progresse alors que le marché automobile global y recule.
Les associations ou implantations d'industriels automobiles du monde occidental s'y multiplient.
Huawei fait trembler Trump, dernier rempart d'Apple.
Les EPR vont bon train quand ils rament en Europe.
En électronique média ou ménager les produits de qualité déferlent sur nos marchés.

Et pourtant je sens comme une réticence, voir un certain dédain...

Cela n'est pas sans me rappeler les railleries à propos des premières japonaises (Datsun, Toyota, Honda puis Mazda) débarquant en France vers la fin des 70'S
Puis le raz de marée Sony et consorts.

Même méfiance au début des coréennes . Qui se souvient des Daewo des années 80? Qui est séduit désormais pas Hyundai ou Kia?

A moins que la curiosité du public, y compris hybridiste, se limite aux offres concrètes sur notre marché...

Juste un rappel:

 

parkerbol

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
29/4/14
6 245
4 774
790
Val de Marne
Ce n'est pas du sino-bashing mais une guerre économique où tous les coups sont permis surtout comme tu l'écris avec une telle évolution de l'économie et la recherche et développement de la Chine. Tout le monde craint cette super puissance.
 

BM80

Membre HybridLife Confirmé
15/9/16
3 021
1 813
690
61
Pernes les Fontaines
L' économie mondiale actuelle se résume à un conflit USA / Chine, l' Europe se contente de compter les points et de prendre du retard ( Airbus des batteries, 5G …) bien des exemples où c' est perdu d' avance.

Sous de faux airs d' économie libérale l' ambition de la Chine est d' être N° 1 mondiale à la place des USA dans 1 ou 2 décennies. Toutes leurs sociétés sont en fait dirigées entre autres par des membres du parti communiste et par l' armée notamment dans les équipements hight tech comme Huawei suspecté d' espionnage mais il ne faut pas se leurrer les US font la même chose.

Quant aux US leur seul ambition est de rester " great again ", de ramener les boys à la maison après des conflits armés coûteux et perdus d' avance. De limiter les pertes de balance commerciale avec la Chine. Etre autonome en terme d' énergie et de matières premières. Et surtout pour Trump être réélu.

Oui, il faut craindre cette super puissance mais la guerre sera cyber et commerciale uniquement, il est peu probable que cela se termine en conflit armé, l' Histoire fait réfléchir et personne n' y a intérêt.

Comme disait l' autre " quand la Chine s' éveillera le monde tremblera ".
A chacun son tour.
 

lexusdelta

Membre HybridLife Confirmé
1/3/15
2 979
1 405
690
L'histoire fait reflechir....tu es sur ?:oops: rien que déja a entendre pas mal de francais qui voudraient remettrent des frontieres hermetiques et supprimer l'Europe qui sert à rien ( ca fait juste 75 ans qu'on se tape plus sur la gueule alors qu'avant c'etait tous les 20-30 ans...mais cela semble un "detail de l'histoire" pour eux) je me dis que mondialement il doit bien y avoir autant de "fous" egocentrique qui revent de puissance et seront prêt à un moment ou un autre pour engager un mega conflit meurtrier ( surtout que par exemple pour la Chine ou l'Inde ou d'autres ...la population en surnombre ne sera pas un probleme !!).
Pour en revenir au sino-bashing j'ai plutot l'impression que pour bcp c'est le contraire !! La Chine c'est l'eldorado et le pays ou tout est possible ...oubliant allégrment que sur certains points "bien francais" ( casser du radar en tout impunité....) ca reste une feroce dictature.
 

BM80

Membre HybridLife Confirmé
15/9/16
3 021
1 813
690
61
Pernes les Fontaines
La Chine c'est l'eldorado et le pays ou tout est possible
Dans la mesure où cela reste dans les objectifs du Parti. Il n' y a qu' à voir leur TGV, leurs aéroports, la route de la soie…. par contre tout est verrouillé, réseaux sociaux, reconnaissance faciale dans les espaces publiques, si tu es un mauvais payeur et que tes dettes ne sont pas honorées ton téléphone mobile a une sonnerie particulière ...
 

FlyingChair

Membre HybridLife Confirmé
1/1/16
693
506
690
40
Hauts-de-Seine
Il faut bien reconnaitre que depuis quelques années l'industrie chinoise sort des produits surprenants, bien loin du made in China tel qu'on l'entendait jusqu'alors. L'exemple de Huawey ou Xiaomi dans la téléphonie, qui fait aussi bien sinon mieux que Apple ou Samsung pour moins cher est parlant. Dans d'autre domaines ausssi : j'ai acheté un robot aspirateur Xiaomi Roborock S2 qui met une pile aux Roomba et Neato pour encore une fois moins cher. Dans l'automobile on n'y est pas encore, même si l'arrivée de l'électrique devrait bouleverser la donne, en revanche dans le 2 roues, il prennent une avance sur l'électrique et vont verrouiller le marché sous peu (regardez les scooter Niu ou les petites moto type Super Soco TC Max). Et en thermique, regardez les Zontec. Et les trottinettes électriques...

Quand les Chinois décident d'investir un segment de marché, c'est un rouleau compresseur : ils ont les compétences et les capacités de production (l'Europe et les US ne les ont plus), il ont très certainement un soutien étatique fort, ils ont les ingénieurs, ils ont la force du nombre, nous on a les Anglais qui se barrent et Trump qui nous coule un bronze parce qu'on veut demander 100 millions aux Gafa.

Bon après, que les américains se fasse laminer, ça leur fera la mÿthe en cône.
 

FREDO78

Fun Manager
29/12/17
6 002
4 290
690
53
La Chine a pour elle le fait d'être un immense marché qui a pu attirer tous les grands groupes mondiaux désirant produire à bas coûts. Ca leur a permis d'en profiter pour sortir le pays de son sous-développement. Ensuite, ils ont pu sans vergogne copier ce que font les meilleurs en changeant 2 ou 3 choses pour que ça puisse passer (pas toujours possible cf copies de Land Rover par exemple). Les produits ne sont pas encore à la hauteur de leurs concurrents internationaux pour certains d'entre eux. En revanche, ils apprennent vite et dans certains domaines, ils n'ont rien à envier aux productions concurrentes.

Leur marché est quand même très verrouillé ce qui leur permet d'installer des mastodontes locaux qui seront ensuite armés pour inonder les marchés étrangers avec leurs produits. Malgré tout, ça reste un pays au fonctionnement très particulier. Les habitants de Hong Kong ne s'y trompent pas quand ils manifestent contre la présence trop importante de leur voisin du nord. Honnêtement, je ne voudrais pas y vivre quand je vois le fonctionnement à la Big Brother qu'ils mettent en place (reconnaissance faciale automatisées dans les espaces publiques....).

Les USA ne sont pas des anges non plus, mais au moins ça reste une démocratie. Mais, le mieux pour l'Europe, c'est de continuer à rester souder car aucun des grands (USA, Russie, Chine....) ne nous fera de cadeaux. Ils cherchent déjà à diviser l'Europe (Brexit, populisme dans plusieurs pays....).
 
M

Membre supprimé 1292

L'intention de mon propos était plutôt de défendre les compétences technologiques et la course en avant de l'industrie chinoise qui allie désormais progrès technique et qualité de la production.

Pour ce qui est de l'économie et de la géo-politique qui désormais en dépend, plus que de la stratégie militaire à mon sens, je laisse la parole à un expert:



:)
 

Stekk

Membre HybridLife Confirmé
11/3/19
26
4
120
50
Je m'interroge.
La Chine fait des progrès prodigieux en industrie automobile électrique, et ce marché progresse alors que le marché automobile global y recule.
Les associations ou implantations d'industriels automobiles du monde occidental s'y multiplient.
Huawei fait trembler Trump, dernier rempart d'Apple.
Les EPR vont bon train quand ils rament en Europe.
En électronique média ou ménager les produits de qualité déferlent sur nos marchés.

Et pourtant je sens comme une réticence, voir un certain dédain...

Cela n'est pas sans me rappeler les railleries à propos des premières japonaises (Datsun, Toyota, Honda puis Mazda) débarquant en France vers la fin des 70'S
Puis le raz de marée Sony et consorts.

Même méfiance au début des coréennes . Qui se souvient des Daewo des années 80? Qui est séduit désormais pas Hyundai ou Kia?

A moins que la curiosité du public, y compris hybridiste, se limite aux offres concrètes sur notre marché...

Juste un rappel:


Pourquoi ?
La réponse est pourtant simple. L’évolution de la Chine repose exclusivement sur la contrefaçon de brevets occidentaux !
Les US (mais aussi l’Allemagne et le Japon) vont présenter la facture et le modèle chinois va s’éteindre...
ciao et bon vent à eux
 

BM80

Membre HybridLife Confirmé
15/9/16
3 021
1 813
690
61
Pernes les Fontaines
le modèle chinois va s’éteindre
A court et moyen terme nous avons besoin de la Chine qui nous propose des produits manufacturés beaucoup moins chers.

A moins que l' on veuille bien payer plus pour nos télés, smartphones, et autres chinoiseries de m.... pour nos gosses.

Leur capacité à produire nous ne l' avons pas et nous ne sommes pas prêts de l' avoir, cerise sur le gâteau ils polluent chez eux et nous en sommes bien heureux.
De plus ils deviennent leader dans certains domaines indispensables comme la 5G par exemple, nous ne saurons pas nous passer de leur compétence où la contrefaçon n' existe pas.

Plus tout ce qui va dans l' autre sens: vins et spiritueux, agroalimentaire, tourisme, avions, produits de luxe, véhicules haut de gamme... si on ferme nos frontières on va en entendre gu….. plus d' un.

Contrefaçon ou pas c' est le deal qui fait le monde.

Je ne suis pas économiste mais si la Chine s' éteint, la dégringolade du château de carte financier réduira le monde au chaos.
 
M

Membre supprimé 1292

Pourquoi ?
La réponse est pourtant simple. L’évolution de la Chine repose exclusivement sur la contrefaçon de brevets occidentaux !
Les US (mais aussi l’Allemagne et le Japon) vont présenter la facture et le modèle chinois va s’éteindre...
ciao et bon vent à eux

blablablah....

 
M

Membre supprimé 1292

une autre source, contradictoire:


2012:



2017:

 

BM80

Membre HybridLife Confirmé
15/9/16
3 021
1 813
690
61
Pernes les Fontaines
Il doit y avoir brevets et brevets, pour rester dans l' hybride Toyota a mis ses 24000 brevets dans le domaine public.
Chiffre à comparer avec les 10137 brevets déposés par la France l' an dernier.
toy.PNG
La propriété industrielle doit avoir ses nuances.
 

Andre Tissot

Membre HybridLife Confirmé
21/12/17
1 144
686
690
De toutes les façons, ce n'est qu'un simple calcul.
Quand chez nous, on forme 10.000 ingénieurs par an, les Chinois en forment 1.000.000, avec des étudiants qui se battent dès leur plus jeune âge pour faire partie des meilleus (qui sont donc hautement motivés).
Donc, même si 100% de nos ingénieurs sont des génies, et seulement 10% chez les chinois, ca fait quand même 100.000 génies en Chine.
Donc forcément, après la phase d'apprentissage par copie pour rattraper le retard, il y a de la créativité, en plus dopée par une vision d'état à long terme (leur grand patron ne se posant pas le problème de sa réélection, ça aide à voir loin) et un immense marché intérieur (marché intérieur qui commence discrètement à dépasser les frontières).
 

X2Roz

Membre HybridLife Confirmé
16/2/19
282
262
390
36
Genève
La source de référence pour les statistiques mondiales en matière de brevets (et de propriété intellectuelle en général) est l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (agence spécialisée de l'ONU au passage). Les données statistiques produites par l'OMPI pour l'année 2018 place la Chine 2ème juste derrière les USA en nombre de brevets déposés dans le cadre du système PCT (traité de coopération en matière de brevets), avec 55 211 brevets déposés contre 55 330 pour les USA. Il s'agit d'un écart insignifiant, et ce qui est beaucoup plus significatif est la dynamique inverse de ces deux pays, puisque cela correspond à une croissance de 9% sur une année pour la Chine, et à une baisse- 1,7% pour les USA. Si cette tendance se confirme, la Chine passera devant les USA dès cette année. Par ailleurs, Huawei est l'entreprise qui a déposé le plus de brevets (5 405, en nette progression par rapport à 2017 (4 024) et 2016 (3 692)), et c'est la 4ème fois depuis 2014 qu'elle occupe cette première place. La Chine place deux autres entreprises dans le top 10 pour 2018, à savoir ZTE (5ème) et BOE (7ème), et est ainsi la seule nation à placer 3 entreprises dans le top 10 (les USA n'en ont que 2, la Corée, 2, le Japon, la Suède et l'Allemagne 1). Il est donc impossible de nier que la Chine est (re)devenue une terre d'innovation majeure.
A noter que, pour la première fois dans l'histoire du PCT, plus de 50% des brevets déposés proviennent d'une seule et même région, à savoir l'Asie. Cette montée en puissance de l'Asie en matière d'innovation est une tendance de fond, observée depuis plus d'une décennie.
Je connais pas trop mal cette matière puisque je suis les réunions intergouvernementales à l'OMPI depuis plus de 10 ans pour le compte d'un gouvernement européen dont vous me permettrez de taire le nom.
Source : https://www.wipo.int/edocs/pubdocs/en/wipo_pub_901_2019.pdf
 

X2Roz

Membre HybridLife Confirmé
16/2/19
282
262
390
36
Genève
une autre source, contradictoire:


2012:



2017:

Cet article est trompeur (raccourci de journaliste) et ne prend en compte que les données de l'Office Européen des Brevets. Pour un aperçu de la situation au niveau mondial, les données de l'OMPI sont beaucoup plus représentative. Et là la France ne se place que 8ème en 2018, avec 3 555 demandes de dépôt... Même en ajoutant les 10 317 dépôts dans le cadre de l'OEB (sans compter que certains de ces brevets sont sans doute également déposés dans le cadre du PCT), on reste très loin des 55 211 dépôts de la Chine...
 

Andre Tissot

Membre HybridLife Confirmé
21/12/17
1 144
686
690
A noter que, pour la première fois dans l'histoire du PCT, plus de 50% des brevets déposés proviennent d'une seule et même région, à savoir l'Asie. Cette montée en puissance de l'Asie en matière d'innovation est une tendance de fond, observée depuis plus d'une décennie.
On a aussi l'Inde qui monte en puissance ...