[Consommation] Technique d’éco-conduite privilégiant le rendement du moteur thermique

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
1 169
677
690
57
Beauvais
Pour pouvoir abaisser la consommation, le moteur électrique se débrouille pour aider ou faire forcer le moteur thermique afin que ce dernier reste dans sa zone de rendement maximum. J’ai donc tenté de maximiser l’effet de cette technique en modifiant ma conduite.

Le résultat a été sans appel. Ma consommation moyenne a chuté de plus d’un demi litre au 100. Pour preuve, la photo des 600 premiers kilomètres de mon dernier plein réalisés sur plusieurs jours avec deux gros allers et retours ainsi plusieurs petits déplacements de quelques kilomètre, moteur froid, avec en prime les embouteillages de la Francilienne le dimanche soir.

600km_3.9l.jpg

Je vais vous donner quelques règles de base pour y arriver avec un moteur HSD. Vu que je commence seulement à explorer cette technique, ces règles sont amenées à être affinées au fur et à mesure des kilomètres et de vos propres expériences.

Règle de base :

Quand le moteur thermique tourne, il faut que l’économètre soit entre le milieu et la fin de la zone ECO.

Il en découle quelques règles secondaires :

- Quand l’économètre entre dans la zone PWR, il faut soulager l’accélérateur afin de rester dans la zone ECO, quitte à ralentir quelque peu en cas de forte monté.​
- Quand l’économètre est entre le début et le milieu de la zone ECO, il faut accélérer pour atteindre le milieu de la zone ECO. Si ce n’est pas possible (trafic, limitation de vitesse) il faut soulager franchement l’accélérateur pour provoquer l’arrêt du thermique et ré-accélérer gentiment pour faire une espèce de glide aider par le moteur électrique pour que la vitesse ne chute pas trop vite. A la remise en route du thermique, il faut viser le milieu de la zone ECO.​
- Pour lancer la voiture à partir d’une vitesse nulle, il faut accélérer de suite de façon à être dans la bonne zone de l’économètre. Le thermique va se mettre en route à 10/15 km/h et commencer à pousser à 20.​
- Lors de longues accélérations, pour atteindre la vitesse stabilisée hors agglomération, ou en fortes montées, passer la gestion de l'accélération en mode Power, par contre il faut continuer à faire en sorte que l'économètre ne passe pas dans la zone PWR.​

Toutes ces règles ont tendance à faire en sorte que la batterie reste plus proche de sa charge maximale et de ce fait, les arrêts du moteur thermique sont plus fréquents/longs.

N'hésitez pas à me faire part de vos propres expériences afin que je complète ce premier poste.
 
Dernière édition:

Ghislain

Membre HybridLife Confirmé
27/2/17
66
37
170
45
Ton analyse rejoint la mienne, faire travailler le thermique dans la zone éco entre 50 et 100% de cette zone pour lancer le véhicule.

J'utilise le moteur élec pour faire des "glides" sur les décélérations qu'il est nécessaire d'anticiper au maximum afin de couper très tôt le thermique.

Accepter de perdre un peu de vitesse en côtes c'est tout à fait juste afin de ne pas lancer dans le power.

Garder une charge de batterie la plus haute possible env entre 60-80% afin que le moteur élec puisse assister le thermique souvent.

J’accède ainsi à des consos réelles de 3,6 à 4 l/100. Pneumatiques surgonflés à 2,9 bar de pression comme recommandé par constructeur.
 

Ghislain

Membre HybridLife Confirmé
27/2/17
66
37
170
45
Travailler dans la zone éco avec le thermique: C'est aussi ce dont j'ai discuté avec un agent de chez Lexus jeudi dernier... Il me confirme que plus on est haut dans l’économètre et plus le moteur thermique tourne vite et donc plus sa conso augmente. donc à travail équivalent si on le sollicite moins fort on gagne en conso comme un moteur thermique essence classique soit env entre 1500 et 2200 tr/min
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
1 169
677
690
57
Beauvais
Content de voir que quelqu'un pratique déjà cette méthode et avec des super consos à la clé.
Tu as toujours roulé comme ça ou tu as aussi roulé autrement ?
 

Ghislain

Membre HybridLife Confirmé
27/2/17
66
37
170
45
Pour tout dire je suis formateur en éco-conduite sur véhicules routiers notamment PL.. et c'est une habitude de conduite aussi. Ce qu'il est intéressant de préciser c'est que la vitesse moyenne kilométrique ne chute quasiment pas de conduire de la sorte contrairement à ce qu'on pourrait penser de prime abord. Avant je conduisais une SAAB 93 TID150 avant la Lexus et sur 10ans d'utilisation conso moy de 5l/100 plaquettes d'origine changé à 142000 kms. rien de rien au CT. C'est des économie à la clé et on réduit son impact carbone.

En PL on apprend à optimiser l'utilisation de son moteur pour en avoir un retour optimale en terme de conso et à utiliser son véhicule de manière réfléchie de façon à réduire les couts d'exploitation et bien c'est la même chose en voiture.
Plus ton accélération est forte plus elle est énergivore quoi que l'on fasse. Les courbes de consommation sont je schématise hyperbolique c'est à dire qu'elle chute un peu au début mais remonte trés vite en fonction du régime moteur. Sur un HSD il faut comprendre que le systeme stabilise le fonctionnement moteur thermique à un régime moteur pour effectuer un travail donné (par exple une prise de vitesse) et bien taper dans le power revient à faire travailler le thermique à disons 3500-4500 tr/min et bien on consommera globalement plus que de le faire à 1500 tr/min stabilisé.

Pour l'anticipation et bien un véhicule n'a pas toujours besoin d'energie pour avancer et plutot que d'attendre le dernier moment pour freiner on laisser glisser (on le fait en PL et c'est la base d'une bonne économie de carburant car le moteur tourne sans charge conso 0) et bien avec le HDS on vient soutenir la décélération par un poil dl'électrique et ça permet de prolonger encore cette distance "gratuite".

En monté on mets pas pied dedans (on ne cherche pas à lutter contre la cote ou prendre de la vitesse) au mieux on stabilise ou alors on accepte de perdre progressivement de l'allure en soutenant l'effort de manière progressive

...
 

Ghislain

Membre HybridLife Confirmé
27/2/17
66
37
170
45
Il faut éviter dans un sens comme dans l'autre les forts changement de rythme dans sa vitesse en conduite tout en s'adaptant à la réglementation routière que je le précise est là avant tout pour PROTEGER des vies et non pas pour faire chier le monde..... donc on doit LISSER sa vitesse et de s'adapter de manière progressive (accélérations ET décélérations) donc modérer ses accélérations et ancipiter au maximum les décélérations... En PL on considère qu'on peut rouler jusqu'a 45% d'un parcours sur l'inertie .. parce que c'est de l'énergie emmagasinée gratuite (presque puisque résultant de l'accélération entre autre) et qui fait avancer au moins jusqu'au prochain stop au lieu de garder le pied sur l'accélérateur.. et donc conso Zéro.
 

Ghislain

Membre HybridLife Confirmé
27/2/17
66
37
170
45
Il en va de même avec le moteur électrique pus on le sollicite fort plus la batterie se déchargera vite...
 

aurone

Membre HybridLife Confirmé
13/7/15
459
361
590
Mont de Marsan
Tout ça c'est bien, mais autant je peux tolérer l'accélération poussive d'un poids lourd pour économiser 10L/100 et parce que de toute façon, il peut pas forcément aller plus vite avec son chargement, autant un type en Prius qui monte sa côté à 70 voire moins parce qu'il veut économiser 0,1L/100 pour le poster sur spirtmonitor, ça m'agace très vite...

Rester systématiquement dans la zone ECO, il faut aimer se trainer. Perso, j'ai pris la P3 parce qu'avec 136cv théoriques, on peut quand même se permettre un dépassement tranquille, et pour ça, la zone éco il faut l'oublier (ou aimer prendre des risques ou faire chier le monde c'est selon :D).
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
1 169
677
690
57
Beauvais
Le fait de pratiquer cette méthode n'interdit pas une petite accélération en zone PWR de temps en temps pour doubler.

Pour les côtes, c'est à voir. Jeter un demi litre d'essence par la fenêtre, avec la pollution associée, pour gagner péniblement un minute de temps de trajet...
 

LeCiao

Membre HybridLife Confirmé
Je suis comme toi aurone, je préfère rouler à ma vitesse et donc rouler en mode power si besoin, coté agrément de conduite c'est plus plaisant que d'avoir la voiture qui ralentit de plus en plus en cote au point où on perd 20-30 km/h (c'est le cas par chez moi avec mes 1000m de dénivelé tous les jours pour rentrer à la maison). Par contre, j'essaye de ne pas appuyer à fond et d'être le plus bas possible dans cette zone power tout en gardant une vitesse qui me convienne. Au final, ma conso est tout de même raisonnable je trouve.
 

jle06

Membre HybridLife Confirmé
12/9/17
141
136
290
69
Moi, c'est simple, je mets quiconque au défi de rentrer chez moi en restant dans la plage eco, si je ne tape pas raisonnablement dans la zone power, c'est simple je ne rentre pas !
Ceci dit je vais m'appliquer à suivre la règle de base énoncée par ThierryH
 

Ghislain

Membre HybridLife Confirmé
27/2/17
66
37
170
45
En ville et agglo une accélération douce permet de mieux anticiper les arrêt et changement de rythme et donc à faire baisser sa conso. Les gens ont tendance à accélérer beaucoup trop et/ou trop longtemps et donc à venir freiner à la fin. dommage ça coute du carbu et des freins.. alors vive le freins électrique du HSD
Tout ça c'est bien, mais autant je peux tolérer l'accélération poussive d'un poids lourd pour économiser 10L/100 et parce que de toute façon, il peut pas forcément aller plus vite avec son chargement, autant un type en Prius qui monte sa côté à 70 voire moins parce qu'il veut économiser 0,1L/100 pour le poster sur spirtmonitor, ça m'agace très vite...

Rester systématiquement dans la zone ECO, il faut aimer se trainer. Perso, j'ai pris la P3 parce qu'avec 136cv théoriques, on peut quand même se permettre un dépassement tranquille, et pour ça, la zone éco il faut l'oublier (ou aimer prendre des risques ou faire chier le monde c'est selon :D).

B c'est vrai qu'une bonne accélération c'est plus mieux bien vu que ça fait qu'on se sent un pilote..

Il ne s'agit pas de se trainer on monte à 90 +- 5kms/h en restant dans la zone max autorisée sur nationale par le CdlR... perso par expérience je sais pour l'avoir mesurer maintes fois rouler vite ne fait pas arriver plus tôt contrairement à ce que l'on pense.. mais comme tu le dis on aime prendre des risques.. et en faire courir aux autres également vu qu'on est pas seul sur le réseau routier.. Mais au niveau du panneau d'entrée d'agglo je suis à 50 pas 60... et en dessous s'il le faut pour la sécurité.

En montée Thierry dis qu'il accepte de perdre km/h pas 20 ou 30... on peut s'accorder 10 de manière progressive sans pbm et sans que cela gène les autres faut pas pousser.. à bien si à 90 tu te fais pousser de toute façon.. Moi c'est ceux qui roule trop vite qui me font chier vu qu'ils dépassent les limitations de vitesse qui garantissent la sécurité de tous.. usagers, 2 roues, piétons (homme, femme, enfants, poussette... donc effectivement c'est un choix celui du raisonnable ou de l'irresponsabilité... chacun voit ...malin aussi car le budget auto est bcp plus bas que la moyenne en fonctionnant de la sorte.. et on ne parle pas que de carburant..

Mais il a raison Thierry on peux aller dans le power pour dépasser... ça fait toujours gagner quelques secondes sur... pas grand chose en fait.
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
5 762
3 835
690
65
donc effectivement c'est un choix celui du raisonnable ou de l'irresponsabilité...

Non, le vie n'est pas aussi binaire !!
On peut être responsable au volant tout en étant de fait obligé de rester pendant de longues minutes dans la zone PWR... @jle06 en est un exemple. Il suffit de bien lire ce qu'écrivent les gens avant de les juger et de les mettre dans le camp des "mauvais".

Je te suis entièrement dans ton discours anti-chauffards, et je respecte moi aussi totalement les limitations de vitesse. Mais en Auris j'étais souvent dans la zone PWR, pour les mêmes raisons que les autres. Un moment donné, vouloir à tout prix rester sous cette zone devient nuisible pour ceux qui nous suivent (et qui ne sont pas non plus des chauffards) ;)
 

Ghislain

Membre HybridLife Confirmé
27/2/17
66
37
170
45
Aimer prendre des risques ou faire chier le monde, c'est pas binaire aussi ? Non ? Ha bon...

Bien je suis désolé mais une accélération en haut de la zone "éco" ne gène raisonnablement que ceux qui mettent pied dedans et rouler à 45 kms/h en ville ne devrait gêner personne et pourtant compte le nombre de ceux qui te dépasseront si l'occasion se présente (ou même pas bien souvent hélas)

Une conduite "éco" (fluide) ne nuit pas à ceux de derrière, au contraire, on leur fait économiser du carburant ;) un trafic dense se congestionne parce que tout le monde accélère fort et freine fort.. des allures lissées fluidifient le trafic mais bon... et puis c'est assez simple des limitations de vitesse ne sont dans le fond que des max autorisées...

Je roule chaque fois que possible à ces limitations autorisées et je suis sur que Thierry aussi dans son expérimentation.. et quand bien même quelques km/h de moins ne change rien statistiquement à son temps de trajet... Je roule beaucoup, je réduit mes couts, mon impact environnemental et les risques routiers... Je ne pousse pas les usagers qui roule moins vite que moi je respecte, je comprend, je patiente et je dépasse aussi (si on peut) si la situation me le permets...

et puis on a l'égo-conduite à l'inverse c'est selon mais c'est moins responsable je suis désolé de devoir le dire.... chacun devrait s'efforcer de mettre en prisme son attitude dans la vie face aux circonstances et aux autres.

Mais Thierry n'a jamais dit de ne pas y aller dans le Power mais de limiter chaque fois que possible... Alalaaa Vitesse quand tu nous tiens
 

aurYs

Membre HybridLife Confirmé
23/12/16
1 058
465
690
Alpes-Maritimes
Ne diabolisons pas la zone Power ! :D
Sur une longue montée (2x2 voies à 90kmh) que je parcours souvent au régulateur à 90 gps, la voiture est soit en fin de zone éco, soit en début de power. La différence de conso instantanée est faible. Avant d'expérimenter, à lire certains témoignages, je pensais que l'aiguille devenue orange allait me faire basculer dans le monde des V8 ! C'est en fait très linéaire...
Pour y aller de mon commentaire sur le thème "Posséder un hsd me procure t-il un statut spécial sur la route ?", voici mon comportement sur cette fameuse montée.
Trafic important, je me tiens au 90gps pour respecter le droit de ceux qui me suivent de rouler à la vitesse autorisée. Ils ne peuvent pas me dépasser, dans ma région très civique (06) la voie de gauche appartient à ceux qui n'ont que faire des limites. Par contre, si quelqu'un est devant moi à 80, je m'en sers d'alibi pour monter en éco (c'est clair que ça va rien changer sur mon trajet).
Et quand je suis seul, je me suis parfois imaginé une fonction type limiteur de vitesse, mais qui serait un limiteur de zone éco et qui permettrait d'y rester facilement !
 

jle06

Membre HybridLife Confirmé
12/9/17
141
136
290
69
Je pense que tous les possesseurs de voiture hybride - un tant soit peu avertis - savent qu'ils doivent s'efforcer à rester dans la zone éco .
L’intérêt de la contribution de ThierryH c'est quand il indique "Quand l’économètre est entre le début et le milieu de la zone ECO, il faut accélérer pour atteindre le milieu de la zone ECO. Si ce n’est pas possible (trafic, limitation de vitesse) il faut soulager franchement l’accélérateur pour provoquer l’arrêt du thermique et ré-accélérer gentiment pour faire une espèce de glide aider par le moteur électrique pour que la vitesse ne chute pas trop vite. A la remise en route du thermique, il faut viser le milieu de la zone ECO."

@Ghislain, fort de ta position de formateur en éco-conduite tu postes (oops j'allais écrire tu pontifies :nailbiting:) probablement de la même manière que le discours que tu tiens devant tes stagiaires . C'est louable mais insuffisant . Par exemple quand tu écrit " la réglementation routière que je le précise est là avant tout pour PROTEGER des vies et non pas pour faire chier le monde." Je pense que chacun de nous peut t'indiquer un endroit du réseau routier où cette réglementation est délirante , perturbante ou inadaptée . Dernier exemple en date de l'incurie des Pouvoirs Publics , installer des radar de virage ! Libre a toi d'écouter religieusement Emmanuel Barbe mais il y a longtemps que je n'accorde plus grand crédit à ces discours ;
On sait que rouler vite c'est pas bien ( même si je pense que c'est moins mal que d'avoir bu, fumé ou se servir de son téléphone) mais désolé quand une bonne accélération me permet de m'éloigner d'un 30 T qui risque de me boucher la vue sur plusieurs km, c'est de la sécurité et je ne m'en prive pas . De même que pour l’insertion sur autoroute ou voie rapide entre une entrée pépère à 50 km/h et une accélération franche , je choisis prioritairement la seconde solution .
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
1 169
677
690
57
Beauvais
Pour ma part, je roule toujours à la vitesse limite autorisée affichée sur le compteur, voire réglée sur le régulateur.

Pour les côte j'ai un exemple sur la RN1 avec une longue montée à 6%. En restant à la limite de la zone ECO, la vitesse se stabilise à 80 km/h soit une perte de seulement 10 km/h. Généralement, je retrouve tous les doubleurs au feu à l'entrée du village suivant, même ceux qui passent à plus de 100 km/h alors qu'il y a 2 voies dans le sens montée.

@aurYs, loin de moi de diaboliser la zone PWR, mais dès que l'on y rentre, le moteur électrique cesse d'être d'une aide suffisante et le moteur thermique sort de sa zone de rendement maximum. Et pour le régulateur, je me demande toujours pourquoi il lui arrive d'entrer dans la zone PWR quand le mode ECO est enclenché.
 

jle06

Membre HybridLife Confirmé
12/9/17
141
136
290
69
@ThierryH, transpose ta situation en prenant l'A8 entre St Isidore et la Turbie . met ton régulateur à 90km/h . a) même à cette vitesse tu sera dans le haut de ta zone PWR b) tu te retrouveras dans le flux des camions en transit vers l'Italie . Tu ne rempliras pas ton objectif de rendement et en plus tu ne seras pas en sécurité .
Tout cela pour dire que souvent c'est le profil de nos parcours qui gère l'optimisation de nos consommations . . Il y a des régions plus propices que d'autre . Quand tu habites dans l'arrière pays nicois (Le Ciao si tu me lis;)) tu ne vises pas des moyennes à 3,5l/100 .
Avec ma P3 sur 50 000km j'étais à 5,2 L/100 ce qui fait que dans une région plus plate ( ou moins accidentée ) j'aurais probablement été à 4,2l /100
 

LeCiao

Membre HybridLife Confirmé
Oui @jle06, je confirme avec le dénivelé que je fais tous les jours le 3,5 l est tout simplement impossible pour moi.
Je suis déjà très surpris d'arriver à tenir un 5,0 l avec l'Auris alors que j'éais à 5,2 l avec la Yaris HSD.
Et pour avoir passer bien des vacances en touraine (car j'adore cette région), je pense que ma conso serait bien meilleure là-bas.