[Technologie] Tesla révolutionne le câblage électrique de ses voitures !

parkerbol

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
29/4/14
6 245
4 777
790
Val de Marne
Une vidéo vaut mille mots : Tesla a révolutionné le câblage électrique de ses voitures en le repensant (les équipes de Tesla pratiquent le lean startup et le design thinking) totalement ... à la clé, une économie de poids substantielle ainsi qu'une fiabilité accrue. La Model Y devrait en profiter en premier.


1565272887041.png

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, ce qui est impressionnant, c'est ce regroupement (rigide) de câbles qui permettra une automatisation très poussée car sur les implantation actuelles c'est un poste utilisant essentiellement de la main d'oeuvre.
Sur Model S, ce sont 3 km de câbles, sur Model 3, 1,5km et avec ce nouveau système 100m seront suffisants.

"Dans cette nouvelle architecture de câblage, les sous-systèmes sont empaquetés et définis en un ou plusieurs ensembles dans certaines incarnations. Par exemple, un ensemble de porte peut contenir un contrôleur (ou hub) qui contrôle plusieurs dispositifs, tels que des composants de verrouillage, des composants d'éclairage, des composants audio, etc. En plus de réduire le nombre et la longueur du câblage nécessaire, la possibilité de créer ces sous-ensembles et de les raccorder au réseau de base de l'architecture de câblage réduira le temps d'assemblage pendant l'assemblage général, ce qui est très souhaitable pour accroître la productivité dans un processus de fabrication de véhicules. Le sous-ensemble peut être créé avant l'assemblage général avec seulement la connexion entre le sous-ensemble de porte et le sous-système faite et vérifiée pendant l'assemblage général."

"Le câblage automobile traditionnel pour les véhicules est une solution fragmentaire. Généralement, il y a différents faisceaux de câbles qui relient chaque composant électrique à une batterie centrale ou à une source d'alimentation. Chaque composant est alimenté, mais nécessite plusieurs faisceaux de câbles pour la communication et les signaux. La longueur totale du câble peut être de plusieurs kilomètres à l'intérieur d'un même véhicule. Ces faisceaux de câbles se composent généralement de plusieurs conducteurs ronds qui ne sont pas rigides. Les conducteurs ronds ne sont pas optimaux pour la transmission du courant et le manque de rigidité des faisceaux de câbles traditionnels nécessite un montage à mains nues dans le véhicule, ce qui peut être un processus lent. De plus, la connexion de chaque composant à la batterie centrale n'est pas optimisée au niveau de l'automobile."

En passant, Tesla a développé de nouveaux types de câbles manipulables par des robots : https://electrek.co/2018/10/12/tesla-patents-structural-cable-easier-robots-automate-production/

Ce câblage arrivera progressivement sur Model Y (une bonne partie des composants sera partagée avec Model 3) mais devrait permettre d'augmenter la cadence de production et faire des économies d'échelles importantes sur chaque modèle produit.

Etonnant que les autres constructeurs n'y aient pas pensé !

1565272932079.png
1565272965791.png
1565272978397.png
1565273018534.png
1565272990529.png
1565273036204.png
1565273056259.png

Source : https://electrek.co/2019/07/22/tesla-revolutionary-wiring-architecture-robots-model-y/
 

Miron

Membre HybridLife Confirmé
9/7/18
167
46
290
Oui j'avais lu ça.
Tesla a deux avantages : une R&D avec des budgets et surtout ils ne souffrent pas de l'histoire : "je ne sais pas pourquoi je fais comme ça, mais ça fonctionne et c'est fiable donc j'y touche pas".
Ils sont partis de 0 et sont capables de semble-t-il repartir de 0 sur certains points lorsque nécessaire...
Et quelqu'un sait-il si ils font appels à beaucoup de sous-traitants ?
Car pour les constructeurs historiques, c'est VALEO, BOSCH, DELPHI, qui font la conception des systèmes et donc les constructeurs automobiles doivent s'adapter et sont moins libre probablement et utilisent des interfaces universelles (I2C/CAN) pour faire communiquer les systèmes des fournisseurs entre eux.
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
5 915
3 933
690
66
ça fonctionne et c'est fiable donc j'y touche pas
Ce fut jadis l'attitude de Toyota envers le multiplexage. Quand d'autres constructeurs faisaient essuyer les plâtres aux clients, ils peaufinaient le leur jusqu'à être certains de sa fiabilité.

Souhaitons que Tesla sera tout aussi certain de la fiabilité de ce beau concept avant de le généraliser. Chapeau pour l'idée en tout cas !
 

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
1 967
950
690
Dans leur solution, j'ai l'impression qu'ils ont utilisé des bus comme sur les véhicules modernes, mais au lieux d'en avoir plusieurs, ils en ont peut-être plus qu'un ou deux s'ils séparent la partie "moteur-sécurité" du reste, comme le fait les constructeurs classiques?
Et qu'ils ont déporté la partie fusible vers les terminaisons au lieu de les centraliser comme d'accoutumé, ce qui diminue le câblage de l'alimentation, bien qu'on notera quand même que les boîtes à fusible se sont multipliées aussi dans nos véhicules (j'en ai une dizaine).
 
M

Membre supprimé 1292

Effectivement, comment ne pas y avoir pensé plus tôt? Coût de l'engineering, design et production?

Poussons plus loin: un module logique par élément mobile ou technique, tous reliés par réseau sans fil.... carrément ! :)
 

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
1 967
950
690
Quand tu vois les possibilités de perturbation sur du sans fil, tu abandonnes vite.
Exemple couramment rencontré, impossible d'ouvrir/fermer les portes avec la télécommande.
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
5 915
3 933
690
66
Les fusibles vers les terminaisons ce n'est pas très sécurisant @Astrix64 ...