[Scoop!] Toyota confirme la commercialisation de batterie solide pour voiture électrique d'ici 2025

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 418
5 141
790
31
Fontenay le Fleury
#1
Hortevin a présenté un nouvel article.

Toyota confirme la commercialisation de batterie solide pour voiture électrique d'ici 2025


Au salon automobile de Tokyo 2017, le vice président de Toyota, Didier Leroy, a confirmé qu'une première application de batterie solide aura lieu d'ici 2025. Ce sera une technologie de batterie "Next Generation" qui équipera les voitures électriques (EV) et les voitures hybrides rechargeables (PHV), de quoi ringardiser la technologie de batterie Lithium actuelle...
---------------------------
Retrouvez l'intégralité de l'article sur news.hybridlife.org
---------------------------
 

Lel

Membre HybridLife Confirmé
28/11/14
1 971
712
690
53
Chaumont-Gistoux (Belgique)
#2
Un peu déçu: cela fait déjà 3 ans de retard par rapport à l'annonce précédente qui parlait de 2022. Peut-être que dans 6 mois, ils vont annoncer 2030.
Toyota ne semble plus en mesure de maintenir sa soi-disant avance dans ce domaine.
Et finalement, les avantages de cette batterie ne sont pas si importants que cela, à part peut être sur le plan sécuritaire. Car avant de trouver suffisamment de bornes capables de delivrer la puissance nécessaire à une recharge de quelques minutes...
Sinon, très bon article.
 
J'aime: Hybridébridé

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
884
488
690
55
Beauvais
#3
Il y a deux autres points très important dans cette nouvelle batterie :
- un poids divisé par 2 à capacité équivalente.
- une décharge bien plus rapide qu'avec des super-condensateurs.

Cette batterie n'aura donc aucun mal à délivrer, ou recevoir, une grosse intensité de courant, même si elle est très petite comme sur les PHV, voire les HV. Du coup, le moteur électrique pourra bien mieux seconder le thermique et le freinage régénératif sera bien plus puissant et endurant.
 

mark13

Membre HybridLife Confirmé
13/12/16
2 432
876
690
#5
J'aime bien la ligne du Concept-I... une Renault 14 en mieux...
Blague à part, je me fiche du délai annoncé, le progrès technologique est prometteur et son association à l'IA éveille l'idée de voyage cool, serein et sans contrainte ni restriction.
 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 418
5 141
790
31
Fontenay le Fleury
#6
En faite dans la conférence, Toyota évoque une date de commercialisation "dans la première moitié des années 2020", donc en français ça donne "d'ici 2025". Je pense que ça peut être avant, mais c'est dans le sens "au plus tard 2025".

Toute fois, je ne sais pas comment l'infrastructure pourra suivre.
Pour moi c'est encore le grand inconnu. Actuellement c'est la technologie de batterie qui limite la vitesse de charge, demain si ce n'est pas la batterie mais l'infrastructure?
Je n'ai pas vu de réponse à cette question... Là le max qu'on a je crois c'est des 32A. Mais ce sera quoi dans l'avenir?

Une chose est sûre : je pense que si Toyota parvient à produire en masse les batteries solides, il y a fort à parier que tous les batteries Lithium ion actuelles deviendront obsolètes. J'ai vu passer un billet de blog très intéressant sur ce sujet :
Les batteries "Solid State" - Blog scientifique, technologique, environnemental et politique de Nicolas HAHN
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
884
488
690
55
Beauvais
#7
Toyota pourrait facilement glisser ses nouvelles batteries dans ses modèles de PHV existant.
Au passage, cela nous donnerait une P4 PHV avec un vrai coffre et une puissance encore accrue en EV, vu qu'elle est actuellement limité par la batterie et que les moteurs ne fonctionnent pas à leur maximum.
 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
6 418
5 141
790
31
Fontenay le Fleury
#8
J'ai trouvé également un autre article intéressant, pour comprendre pourquoi la batterie solide serait plus en sécurité que les batteries Lithium ion :



Les incidents faisant état de batteries Li-Ion prenant feu sont légion, même s'il ne s'agit que d'une fraction des milliards de batteries fabriquées chaque année. Les déboires de Samsung et de son Galaxy Note 7 sont là pour nous le rappeler. Or, ces risques sont liés à la nature liquide des électrolytes des batteries Li-Ion.

En faite, au fil des charges et décharges, le lithium a tendance à se solidifier, grignotant au passage le séparateur entre l'anode et la cathode en créant des dendrites, des cavités. Ce sont ces dendrites qui vont non seulement faire baisser les performances de la batterie, mais qui cause la surchauffe, le court-circuit voire l'explosion.


Source : A 94 ans, il pourrait révolutionner nos batteries pour la deuxième fois

On peut donc comprendre pourquoi les Tesla ont eu davantage de problèmes d'inflammation.
Il est possible que les accumulateurs 18650 qu'ils utilisent souffrent davantage cette instabilité. C'est pour cette raison que cette technologie d'accumulateurs n'a pas été utilisée par d'autres constructeurs automobiles, malgré la densité d'énergie supérieure.
 

Lel

Membre HybridLife Confirmé
28/11/14
1 971
712
690
53
Chaumont-Gistoux (Belgique)
#10
Toyota pourrait facilement glisser ses nouvelles batteries dans ses modèles de PHV existant.
Au passage, cela nous donnerait une P4 PHV avec un vrai coffre et une puissance encore accrue en EV, vu qu'elle est actuellement limité par la batterie et que les moteurs ne fonctionnent pas à leur maximum.
En même temps, la différence de puissance entre celle des deux moteurs électriques ensemble et la batterie n'est pas énorme. Une dizaine de chevaux, il me semble. 92 contre 101 je crois...
 

Remundo

Membre HybridLife Confirmé
24/12/16
349
247
490
37
CLERMONT FERRAND
sycomoreen.free.fr
#11
Oui... bon on est toujours un peu dans l'incantation avec ces annonces ;

je vois que la formule "miracle" comporte du Germanium, ça n'est pas un métal très courant... quid d'une industrialisation de masse ? On n'est pas ici sur des semi-conducteurs avec des quantités infimes, mais dans des batteries de traction pesant plusieurs quintaux par voiture.

Le seul avantage de ces batteries pourrait être la densité énergétique (quid ?). La recharge ultrarapide n'est guère utile au quotidien et posera des problèmes de réseau électrique.
 
J'aime: parkerbol

parkerbol

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
29/4/14
5 025
3 012
790
Val de Marne
#12
La recharge ultra-rapide servira si on parcourt de grandes distances sinon si en 15 min on peut avoir 100km d'autonomie, ce serait l'idéal mais alors l'infra sera effectivement conséquente.
 

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
884
488
690
55
Beauvais
#14
Soit une borne de recharge capable de cracher 10 MW :D

Soit 10% de la puissance d'une centrale nucléaire...
Ou encore mieux, un centrale nucléaire est capable de recharger seulement 10 voitures simultanément et de façon exclusive, sans rien pouvoir injecter d'autre dans le réseau....
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
2 633
1 689
690
63
#15
Sur la base d'une consommation de 15 kWh / 100 km il faut injecter 120 kWh dans cette batterie pour faire 800 km.

En 1 minute cela implique une puissance de 120 x 60 soit 7200 kWh donc 7 MW. Tu as pris une hypothèse de consommation moins optimiste que la mienne mais l'ordre de grandeur est bien là ;)
 
J'aime: FrançoisRCL

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
884
488
690
55
Beauvais
#16
J'ai pris 20 kWh/100 km. Sur ce forum, on se débrouille tous plus ou moins en éco-conduite. Faire du 15 kWh/100 km nous est facile. Mais pour la grande majorité, c'est autre chose. En plus avec des batteries de plusieurs centaines de kilos. Il n'y a qu'à regarder les consos des possesseurs de Tesla.
 

fury0

Membre HybridLife Confirmé
#17
C'est pour cette raison que je n'arrive pas à croire dans le véhicule EV. Une station service devra s'équiper de batteries tampons énormes (surtout les jours de "transhumances estivales"!) et dont le prix n'a rien à voir avec le prix d'une cuve à carburant. Qui va investir la dedans (les compagnies pétrolières?) ? Ou alors le prix du Kwh à ces pompes n'aura rien à voir avec le prix du Kwh EDF ?
 
J'aime: mark13

ThierryH

Membre HybridLife Confirmé
26/2/17
884
488
690
55
Beauvais
#18
De toutes façons, à terme, le prix du kWh pour les véhicules sera bien au-dessus du prix du kWh résidentiel. Il faut bien entretenir le réseau routier. Actuellement, on peut considérer que les différentes taxes sur les carburants y contribuent, mais quand il y aura beaucoup de véhicules qui fonctionneront à l'électricité, ou autres, il faudra bien trouver l'argent quelque part.
 
J'aime: fury0

fury0

Membre HybridLife Confirmé
#19
Si on estime que les hybrides non rechargeables arriveront à 2,5l/100 d'ici quelques années, soit un petit 4euros/100 au prix actuel du carburant, et si le Kwh "routier" coûtent 30cts (le double d'EDF aujourd'hui et proche du prix actuel en Allemagne) une fois la taxe "routière" (pour récupérer la TIPP) appliquée et qu'un VE fait ~15Kwh/100 (on ne peut pas espérer de gros gains en matière de conso des VE, le rendement étant déjà proche des 90% ), soit un gros 4euros/100 alors on voit bien que l'hybride (rechargeable? ou pas) sera tout à fait compétitive, mais surtout sans avoir besoin de bouleverser l'infrastructure de ravitaillement.
 
Dernière édition:

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
2 405
1 863
790
38
Luxembourg
#20
Soit une borne de recharge capable de cracher 10 MW :D

Soit 10% de la puissance d'une centrale nucléaire...
Ou encore mieux, un centrale nucléaire est capable de recharger seulement 10 voitures simultanément et de façon exclusive, sans rien pouvoir injecter d'autre dans le réseau....
En fait un réacteur est souvent compris entre 900 (les anciens) et les 1300 (les nouveaux) MW. Et une centrale comprend de deux à six réacteurs.

Donc tu voulais dire 1% d’un réacteur, pas 10% d’une centrale. Mais ça reste quand même ridicule dans le principe donc je suis d’accord ;)
 
J'aime: FrançoisRCL