[Scoop!] Volkswagen T-ROC hybride

M

Membre supprimé 1292

Le premier cross-coupé hybride est une Volkswagen. Youpi!

S7-volkswagen-opte-pour-l-hybride-48v-161219.jpg


J'ai hâte de découvrir les caractéristiques de cette première hybride non rechargeable de la marque , donc probablement légère et vive!

J'imagine qu'une DSG est au programme.... fiable, cette fois-ci?

Volkswagen opte pour l'hybride 48V
 

Lorenzo89

Membre HybridLife Confirmé
24/7/15
640
468
690
45
Sens
Je tombe par hasard sur une phrase de l'article en l'ouvrant et ... je n'ai déjà plus envie de le lire..

L'une des solutions serait le "mild hybrid", à savoir l'hybride non rechargeable

Le journaliste connait mal le monde de l'hybride...
 
M

Membre supprimé 1292

Soit, mais c'est quand même une première audacieuse.
Reprenez moi à nouveau mais la seule autre petite 3 portes que je connais est la C-RZ.
Là on est plus dans la tendance.
Un petit monospace "mild" mériterait aussi toute mon attention... quand le public en aura marre des SUV et Crossover....
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
6 619
4 483
690
66
Tu peux attendre longtemps je pense, je ne crois pas en une alternance, plutôt en une évolution constante.

Le SUV n'est qu'une émanation du monospace, ensuite viendra une autre émanation, qui ne sera toujours pas un monospace tel que nous l'avons connu c'est à dire champion du rapport habitabilité / longueur.

C'est juste un feeling personnel, je peux donc avoir tort, RdV dans 10 ans minimum pour en juger ;)
 

Inouesama

Membre HybridLife Confirmé
24/2/17
1 962
694
690
41
Tu peux attendre longtemps je pense, je ne crois pas en une alternance, plutôt en une évolution constante.

Le SUV n'est qu'une émanation du monospace, ensuite viendra une autre émanation, qui ne sera toujours pas un monospace tel que nous l'avons connu c'est à dire champion du rapport habitabilité / longueur.

C'est juste un feeling personnel, je peux donc avoir tort, RdV dans 10 ans minimum pour en juger ;)
Un monospace a certes un bon rapport habitabilité/longueur, mais il entraîne un surcoût en consommation du fait de son poids élevé et de son gabarit haut ; j'ajoute aussi son surcoût tarifaire par rapport à la berline, tout comme un SUV/Crossover l'est actuellement aujourd'hui.
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
6 619
4 483
690
66
Tout cela va sans dire, mais ce ne n'est pas son surcoût par rapport à une berline qui a empêché son succès.
D'ailleurs si on raisonne par rapport au prix d'achat, je pense que les consommateurs ont un budget donné et qu'ils s'y tiennent, ce qui fait que par exemple beaucoup de ceux qui auraient acheté une Laguna si les monospaces n'avaient pas existé se sont rués, à prix égal, sur le Scénic. Et pas sur l'Espace, hors budget.
Donc bien que le Scénic soit une Mégane à la base, ce n'est pas à la Mégane que l'acheteur le compare, mais à la Laguna, et une Laguna consomme déjà plus qu'une Mégane (et moins qu'un Scénic certes).
 
M

Membre supprimé 1292

Il n'en est pas moins vrai que ces solutions hybrides "light", micro-hybrid et autres investissent le marché des petits modèles urbains et plus, comme une réponse économique au besoin des automobilistes de se donner bonne conscience ou d'adopter une attitude vertueuse à moindre coût, y compris en carburant.
Je ne vois pas de raison de négliger cette voie de popularisation des modes hybrides, quand bien même le "mild" hybride chez VW ne devrait s'avérer des plus abordables. Voir la Golf GTE et sa grosse batterie... si lourde... si chère...
En réalité la voie de l'électrique rechargeable peine à se développer:
France: la voiture électrique perd une bataille

J'espère que l'ère des super-condensateurs n'est pas trop loin.
 

FlyingChair

Membre HybridLife Confirmé
1/1/16
765
544
690
40
Hauts-de-Seine
L'électrique est trop chère pour une seconde voiture, et n'a pas assez d'autonomie (et est trop chère aussi) pour un véhicule principal. Quand on voit à quel point ça ne se vend pas avec 6000 voire 10000 euros de prime et la possibilité de charger gratuitement, qu'est-ce que ça va être quand le bonus aura fondu et qu'il faudra payer ses recharges...

Finalement est-ce que le second véhicule électrique ne pas pas plutôt être un vélo, un vélo cargo, ou un scooter/moto électrique, plutôt qu'une Zoé à 30000 balles ?
 

Inouesama

Membre HybridLife Confirmé
24/2/17
1 962
694
690
41
Le problème du vélo est qu'actuellement les cyclistes payent un lourd tribu dans le nombre de tués sur les routes par an en France, les morts à vélo augmentent (ainsi que les piétons), preuve que si on veut favoriser ses deux modes il faut tout repenser (trottoirs, places de stationnement, traversée des routes).
Regardez, même dans les études d'urbanistes de nos jours, tous les piétons sont heureux et ont les mains vides, mais dans la réalité combien de piétons portent des sacs (surtout dans les centres villes), ou tiennent la main d'un enfant, ou poussent une poussette?
Regardez tous les poteaux et potelets sur les trottoirs qui vous oblige parfois à lâcher la main de votre enfant pour que chacun contourne ce potelet, malheureusement on a encore des progrès à faire ; dommage, car dans les pays scandinaves ils ont le "piéton suédois", un piéton type mais avec des sacs dans les mains, ou qui va stationner son vélo, et de là d'écoulent les études urbanistiques.
 

FlyingChair

Membre HybridLife Confirmé
1/1/16
765
544
690
40
Hauts-de-Seine
C'est sûr.
Les infrastructures mais aussi les comportements doivent évoluer. J'ai découvert que j'avais des superpouvoirs grace au vélo : dans les ronds points je suis invisible ! Et les piétons qui marchent sur la piste cyclable (alors que le trottoir est à côté) et qui t'engueulent quand tu t'approches...

risitas-brexit-kmkF--620x349@abc.jpg


Bon, mais trève de plaisanterie, sur Paris et proche banlieue le vélo commence à trouver sa place avec de gros efforts sur les infrastructures, et même sur les comportements (surtout sur Paris intramuros pour les comportements, en banlieue les automobilistes n'ont pas encore compris qu'ils jouent un match perdu d'avance...)
 

juan-tiago

Membre HybridLife Confirmé
14/12/14
402
272
590
46
Yvelines
J'ai fait plus court, en voyant "48V" sur le lien, ce qui m'a évité de cliquer dessus ;)

De mon coté, je n'ai pas cherché à le lire.

En effet, ce VW n'est là que pour baisser les émissions de CO2 lors des homologations. Tout comme le Scenic de Renault.

De l'hybride en 48V ne permet pas rouler en EV même sur 2 km comme la Prius.

Donc désolé mais je ne comprends pas l'engouement de tels véhicules sur ce forum.

Le T-Roc ne peut pas concurrencer le CHR de Toyota, ce n'est pas le même créneau au niveau de la motorisation.
 

david85

Membre HybridLife Confirmé
22/10/16
1 418
412
690
42
C'est juste une astuce pour faire baisser le CO2 en homologation.
 

Grigou

Membre HybridLife Confirmé
16/9/15
6 619
4 483
690
66
Il n'y a pas d'engouement au contraire, mais je ne partage pas ton sentiment ceci dit. Le "mild hybrid" me semble avoir toute sa place sur HL, mais par ailleurs il n'est pas question de le comparer avec un système full hybrid comme le HSD, pas plus qu'on peut assimiler l'hybride simple avec l'hybride rechargeable.

Tout est bon à prendre pour réduire les émissions nocives, à des coûts et degrés divers.
 

Inouesama

Membre HybridLife Confirmé
24/2/17
1 962
694
690
41
L'avantage d'une petite hybridation, comme le fait Suzuki avec sa Baleno et sa Swift ; mais aussi Renault avec son nouveau Scénic, c'est de proposer une aide (légère) au moteur thermique, c'est toujours ça de plus, pour certes réduire la conso, la pollution et aider à passer les tests d'homologation.
C'est un petit pas, on peut faire mieux, mais une technologie comme un HSD de Toy a un coût, alors qu'une petite hybridation propose un surcoût ultra mini.
 
M

Membre supprimé 1292

Oui, voilà, on pourrait considérer que le mode de motorisation hybride en ce qui concerne; taille du thermique, puissance des moteurs électriques, capacité de batterie, mode de transmission peut parfaitement varier en fonction du cahier des charges du véhicule:
- coût global
- gabarit du véhicule
- programme de roulage
- fréquence d'utilisation de l'électrique ou du thermique

L'idée d'un petit moteur thermique secondé dans les démarrages et courtes accélérations d'un petit véhicule urbain qui rechargera en nombreuses décélérations, pour qui n'aurait aucune solution de recharge me paraît tout à fait pertinent.

Je rappelle que toute proportion gardée c'est un peu ce qui se pratique aussi sur circuit... où la recherche de légèreté s'accommode assez bien avec un stockage-déstockage rapide l'électricité.

Ceci dit je comprend que certains se trouvent ébranlés dans leurs habitudes, convictions voire religion...
 

Users who are viewing this discussion