[Santé et Environnement] Controle technique 2022

Flash021

Membre HybridLife Confirmé
5/1/19
13
1
100
29
Bonjour
Etant donnée que le sujet est plus que d'actualité, je lance un topic sur :
« est il possible que les nouvelles normes de pollution prévues au contrôle technique en 2022 entraine un recalage de certaines voitures hybrides dites écologiques, et par conséquence une polémique sur le développement des voitures hybrides ?»
 

Mustang766

Membre HybridLife Confirmé
16/5/16
273
174
390
31
Hello

Franchement je ne pense pas, il me semble à confirmer que les renforcements des contrôles concerneront surtout les émissions des moteurs diesel. Du moment que le véhicule est correctement entretenu je ne vois pas pourquoi un hybride essence risquerait quelque chose
 

FREDO78

Membre HybridLife Confirmé
29/12/17
2 992
2 034
690
52
D'ici la mise en place de ces modifications, je crois qu'il y aura des changements. Il parle du test des "5 gaz" (CO, CO2, HC, NOx et O2) mais les appareillages sont excessivement chers pour les centres de CT. De toutes façons, les prius sont déjà bien placées actuellement.
 

Flash021

Membre HybridLife Confirmé
5/1/19
13
1
100
29
Merci fredo78
Effectivement elle semble convaincante concernant les normes pollution.

Est ce que la CH-R est aussi bien côté ?
 

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
788
371
690
Les nouveaux tests qui peuvent être ajoutés au CT ne vont pas recaler les anciens véhicules tant que ces derniers respectent les valeurs pour lesquelles ils ont été homologués.
C'est pourquoi un vieux mazout qui fume noir à l'accélération et très vieux est toujours ok pour le CT.

Après, chaque nouvelle norme oblige les constructeurs à s'adapter.
Par exemple avec le WLTP, où on fait plus attention au Nox et particules et bien des véhicules hybrides rechargeables ne passent plus, car ils avaient un turbo à injection direct essence sur une petite cylindrée afin de baisser le CO2, et peut importait d'émettre des Nox et particules. Ex le Golf GTE qui a disparue du catalogue, car maintenant il lui faudrait une filtre à Nox et un à particule. (Donc plus cher et que la place n'a pas été prévue).
 

Flash021

Membre HybridLife Confirmé
5/1/19
13
1
100
29
Les nouveaux tests qui peuvent être ajoutés au CT ne vont pas recaler les anciens véhicules tant que ces derniers respectent les valeurs pour lesquelles ils ont été homologués.
C'est pourquoi un vieux mazout qui fume noir à l'accélération et très vieux est toujours ok pour le CT.
Je ne pense pas, selon plusieurs sources

Si je prends l'exemple du Xsara Picasso 2.0 HDI 90, son émission de CO2 était à 147 g/km. Aujourd'hui sur un test d'opacité il ne doit pas excéder 3 m-1.
Pourtant, courant de l'année 2019 juin/juillet :
"La réforme prévoit de renforcer drastiquement le contrôle de l’opacité des fumées d’échappement sur les véhicules diesel. En pratique, les seuils autorisés d’émission de particules polluantes, jusqu’à alors « indulgents », vont être considérablement abaissés.

Les motorisations diesel les plus anciennes seront les plus concernées, notamment les véhicules aux normes Euro 3 Diesel, mis en circulation entre 2001 et 2006."

Autre source : "A vrai dire jusqu’à Euro 4 (jusqu'à 2008), ceux-ci continueront de répondre à un seuil d’opacité résultant d’un calcul effectué par l’Utac "

Du coup seuil abaissé ou pas ?


"Mais des véhicules diesel beaucoup plus récents pourraient également être retoqués, pour une partie des Euro 4 (après 2008) et pour les diesels plus récents (Euro 5 et 6), il s’agira de répondre à des seuils correspondants aux valeurs dites « plaquées », soit les valeurs d'homologation. En effet, quel que soit la génération du moteur, les pièces clés d’un diesel s’encrassent prématurément si le véhicule est utilisé essentiellement pour de courts trajets. Or, un moteur encrassé, c’est un véhicule qui pollue beaucoup plus ! Qu’un véhicule ait 20 000 ou 300 000 km au compteur, il ne devra pas émettre plus de particules que lorsqu’il est sorti d’usine“

Les véhicules « défapés », dont le filtre à particules (FAP) a été retiré plutôt que de le nettoyer ou de le remplacer, devront également être remis en l’état pour passer le contrôle technique.
Les professionnels du contrôle technique craignent, unanimement, que les diesels les plus modernes, pourvus d’un filtre à particules, paient un plus lourd tribut que les anciens, pourtant beaucoup moins propres."


même les véhicules neufs, 1 an ou 2 an après, devront se conformer aux valeurs d'homologation
 

Mustang766

Membre HybridLife Confirmé
16/5/16
273
174
390
31
En clair l’écart d’entretien (ou d’utilisation non appropriée = encrassage) sera sanctionné.

Mais on ne demandera pas à un véhicule de polluer moins que ce pourquoi il a été conçu, donc si bien utilisé et entretenu… je ne vois pas de risques.
 

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
788
371
690
Les nouveaux tests qui peuvent être ajoutés au CT ne vont pas recaler les anciens véhicules tant que ces derniers respectent les valeurs pour lesquelles ils ont été homologués.
Je ne pense pas, selon plusieurs sources

"La réforme prévoit de renforcer drastiquement le contrôle de l’opacité des fumées d’échappement sur les véhicules diesel. En pratique, les seuils autorisés d’émission de particules polluantes, jusqu’à alors « indulgents », vont être considérablement abaissés.

"Mais des véhicules diesel beaucoup plus récents pourraient également être retoqués, pour une partie des Euro 4 (après 2008) et pour les diesels plus récents (Euro 5 et 6), il s’agira de répondre à des seuils correspondants aux valeurs dites « plaquées », soit les valeurs d'homologation.

En effet, quel que soit la génération du moteur, les pièces clés d’un diesel s’encrassent prématurément si le véhicule est utilisé essentiellement pour de courts trajets. Or, un moteur encrassé, c’est un véhicule qui pollue beaucoup plus ! Qu’un véhicule ait 20 000 ou 300 000 km au compteur, il ne devra pas émettre plus de particules que lorsqu’il est sorti d’usine“

Les véhicules « défapés », dont le filtre à particules (FAP) a été retiré plutôt que de le nettoyer ou de le remplacer, devront également être remis en l’état pour passer le contrôle technique.
Et bien, voilà tu dis que tu n'es pas d'accord avec ce que j'ai écris et tu sites des sources qui confirment ce que je viens d'écrire.

Ta première citation dit qu'avant on laissait passer des véhicules qui dépassés les valeurs pour lesquels ils avaient homologués.
Ta deuxième dit que les véhicules qui dépasseront les valeurs pour lesquels ils ont été homologués, seront recalés.
Ta troisième explique que si l'entretien n'a pas été fait correctement et que le véhicule dépasse ses valeur d"homologation il sera recalé.
Ta quatrième dit que si on a retiré le FAP, il sera recalé.

Pour résumé, fini les tolérances sur ces paramètres.
 

FREDO78

Membre HybridLife Confirmé
29/12/17
2 992
2 034
690
52
Pour ces véhicules bien encrassés (diesel faisant beaucoup de ville), il faudra bien faire attention de ne plus défaper et procéder à un bon décrassage à l'hydrogène avant le CT si on ne veut pas se faire recaler.
 

Flash021

Membre HybridLife Confirmé
5/1/19
13
1
100
29
je ne pense pas que pour un véhicule de 15 ans il soit facile de revenir à ses paramètres d'origine..
 

Camtôa

Membre HybridLife Confirmé
26/9/17
855
375
690
34
Villefontaine
Ah et pourquoi? Il suffit de mettre la piece (occasion, adaptable), eliminer les prises d'air, decrasser le tout...

Rien de compliqué. C'est comme de faire le tri comme il faut, y a toujours une bonne excuse pour mal faire... Face a ca j'attends avec hate la grosse amende pour defappage (15keuros a partager entre proprio et garagiste ) ...
 

Flash021

Membre HybridLife Confirmé
5/1/19
13
1
100
29
Pour un véhicule a partir de 2006 , soumis aux normes sur les particules fines en 2022 (les Filtres a particules ne datent pas de 2011, début des années 2000, PSA utilisé déjà le FAP, certes minoritaire), changer un FAP coûtera quasiment 50% de la valeur du véhicule car grosse décote du fait des KMs (15000km/an , 2022 - 2006 = 16 ans, 15000x16=240 000km), inversement plus la voiture sera récente, plus le crédit auto sera élevé et frais, une régénération de 1500€ sera clairement mal venu.

Concernant l'hydrogène, attention car des cas de casse moteur.
 

Flash021

Membre HybridLife Confirmé
5/1/19
13
1
100
29
D'après un controleur technique, actuellement 1 véhicule sur 2 ne respecte déjà pas les tests sur l'opacité prévu pour mi 2019. Quand sera t'il des particules fines, lorsque le gouvernement voudra renouveller le parc automobile en tout électrique, il n'aura qu'à sévir et agir par levier sur 1 des 5 seuils des composés polluants.
 

kartmansuper

Membre HybridLife Confirmé
26/11/17
531
172
690
47
J'espère que ma petite 206 1.9d de 1999, que j'ai prévu de donner à mon fils, passera encore les CT...
 

Flash021

Membre HybridLife Confirmé
5/1/19
13
1
100
29
Normalement oui, car avant 2006 les tests effectués sur les polluants en sortie d'usine ne permettaient pas de caler une valeur d'homologation aussi poussif que les véhicules plus récent.
La seule limite aux diesels est l'interdiction de circulation pure et simple, voir ce qui se passe actuellement a paris.
Du coups, a l'heure d'aujourd'hui acheter un thermique neuf n'est pas vraiment une bonne idée, il faut accepter la décote future lors de revente (destinés aux pays africains). Cela l'est un peu moins pour l'essence, mais même une essence injection directe émet des particules fines surtout lors de court trajet, et bientôt mis au devant de la scène, c'est tout le parc automobile thermique qui sera remis en question.
 

Flash021

Membre HybridLife Confirmé
5/1/19
13
1
100
29
Je voudrais aussi rajouter que dorénavant une corrosion de carrosserie (les véhicules anciens sont les plus concernés) est soumis a contre visite. Par exemple un bas de caisse chez un carrossier (comme à l'origine, exit les resines et mastic) c'est entre 500 et 800 euros. Sa ne vaudra plus le coups de faire réparer un moulin avec beaucoup de kilomètres. C'est clairement une stratégie pour envoyer les véhicules anciens a la casse.
 

Mustang766

Membre HybridLife Confirmé
16/5/16
273
174
390
31
D'après un controleur technique, actuellement 1 véhicule sur 2 ne respecte déjà pas les tests sur l'opacité prévu pour mi 2019. Quand sera t'il des particules fines, lorsque le gouvernement voudra renouveller le parc automobile en tout électrique, il n'aura qu'à sévir et agir par levier sur 1 des 5 seuils des composés polluants.
C’est pas étonnant quand on sait que plus d’un véhicule sur 2 n’est pas adapté à son usage. (Voir le nombre de diesel achetés par des citadins utilisés dans les villes !) donc ils s’encrassent à mort et les organes liés à la pollution tombent en panne (EGR, FAP…)

Concernant le reste je ne vois pas où tu veux en venir, tu peux noircir le tableau autant que tu veux ils ne pourront pas durcir la règle au delà des valeurs homologués. Sinon ça s’appelle une interdiction de circulation comme le système crit’Air, mais ça ne concerne plus le CT.

Un véhicule correctement entretenu et utilisé n’est pas censé dépasser ses valeurs d’homologation.
 

Flash021

Membre HybridLife Confirmé
5/1/19
13
1
100
29
C'est bien là le soucis, le correctement entretenu sous entends soit une utilisation idéale du véhicule dans des conditions idéales de fonctionnement, soit (aussi avec une utilisation correcte mais moindre) des frais démesurés pour le remplacement d'un fap ou d'une egr bourré de calamine.