[Economie] Nucléaire VS Energie renouvelable: la solution française serait en train de perdre la bataille

Andre Tissot

Membre HybridLife Confirmé
21/12/17
780
467
690
64
Et histoire de rigoler ....
En France, on a des "Zones d'Interdiction Temporaire" (bien noter le "Temporaire", car elles sont actives depuis de longues années), circulaires d'un rayon de 5 km autour de chaque centrale, dans le but de les protéger d'une attaque par des avions de tourisme.
Mais Feisseiheim se trouvant sur la frontière, cette zone ne peut pas dépasser en Allemaqgne, et donc en Allemagne, on peut voler en tout légalité à moins de 5 km de la centrale, en France, on risque gros...
 

mark13

Membre HybridLife Confirmé
13/12/16
5 633
2 958
690
Rien à craindre car le nucléaire est protégée par une double enveloppe:
- une pour la conception et la construction
- l'autre pour le dépassement de délai, dépassement de budget, la mise à niveau technique, le renforcement de la sécurité, la modification des structures et procédures, le recyclage des matériels et combustibles, etc. etc. etc.
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
4 307
3 993
790
39
Luxembourg
Excuse ma question d'ignorant, mais cela ne coûterait pas moins cher de renouveler cette centrale plutôt que de la fermer?
Je le disais au-dessus, les américains ont prolongé la durée d’exploitation de 80% de leurs centrales à 60 ans (ils utilisent surtout la même technologie REP que la France), et ils viennent de déposer des demandes de prolonger certaines à 80 ans. Les suisses viennent de prolonger au moins une des leurs à 50 ans (et ce n’est pas limitatif, il faudra voir dans dix ans s’il peuvent et veulent prolonger encore). Les 40 ans initiaux ne sont pas une limite technique, seulement le premier délai avant grosses vérifications, un peu comme le premier contrôle technique d’une voiture a lieu après 4 ans ne signifie pas que son espérance de vie est de 4 ans.

Le principal composant qu’on ne peut pas remplacer est la cuve du réacteur elle-même ; ça demanderait trop de travaux qui toucheraient à la structure du bâtiment réacteur. Quasiment tout le reste est remplaçable. Après, c’est une décision économique, tant que l’autorité de sûreté valide - et en général à chaque visite décennale ils demandent des travaux pour améliorer la sûreté. Si l’exploitant fait ses calculs et estime qu’il est plus intéressant de faire les travaux nécessaires pour continuer pour 10 ans, c’est que c’est le cas. A ce jour EDF n’a annoncé aucun arrêt prévu pour raison économique (sur les 58 REP qui tournent), donc je suppose qu’ils auraient demandé aussi la prolongation de Fessenheim.

La décision d’arrêter Fessenheim est purement politique, pas du tout basée sur la sûreté ou l’aspect économique. On a décidé arbitrairement que les voix des écologistes aux prochaines élections valaient plus que les 4 milliards d’euros, les 800 chômeurs et l’augmentation des GES qui va suivre la fermeture. C’était aussi une promesse depuis Hollande il me semble, même si entre temps ils avaient voulu temporiser en conditionnant l’arrêt de Fessenheim à la mise en route de l’EPR (mais c’était avant que ça devienne le sketch que l’on sait).
 
  • Like
Reactions: Lel

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
4 307
3 993
790
39
Luxembourg
Nous sommes sortis de toute logique économique et entrés dans le domaine de la symbolique politique.
Cette centrale donne des boutons aux allemands car elle est "vieille".... et juste devant chez eux ;)
Beaver Valley aux USA qui est la centrale ayant servi de modèle à Fessenheim tourne depuis 1976 et vient d’être autorisée de continuer jusque 60 ans. Le concept de « vieux » est une opinion basée sur peu de choses si l’autorité de sûreté valide...
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
4 307
3 993
790
39
Luxembourg
La question était venue plus tôt dans le sujet - pourquoi l'EPR est une telle foirade ?

Quelques éléments de réponse en vrac :
- les Allemands (Siemens) se sont associés au projet, avant de se retirer en comprenant que chez eux ils n'en vendront aucun
- l'Autorité de Sureté du Nucléaire est devenue vraiment indépendante en 2006 ; EDF n'a pas anticipé qu'ils allaient devenir aussi intraitables sur l'interprétation de la réglementation
- En 2011, la survenue de Fukushima à modifié les plans en cours de design
- il y a clairement une perte de compétence industrielle en Europe (le Royaume-Uni vient d'annoncer un retard de 5 ans et un dépassemenet de budget de 20 milliards pour leur 2e ligne TGV...)
- et surtout, surtout, le plan initial n'était pas réaliste... Il suffit de regarder l'image suivante pour le comprendre - la durée (en jours) de construction de tous les réacteurs français, avec l'EPR tout à droite

Durée de construction réacteurs nucléaires français.jpg

En sachant que l'EPR est un en gros un REP comme tous les réacteurs précédents mais plus gros, plus puissant et avec plus de dispositifs de sécurité, est-ce qu'il était réaliste de publier un calendrier prévisionnel comme ils l'ont fait ?... C'est facile à dire avec le recul, mais ça semble risible...
 

mark13

Membre HybridLife Confirmé
13/12/16
5 633
2 958
690
... l'EPR est une telle foirade...

- les Allemands ... se retirer en comprenant ... n'en vendront aucun
- l'Autorité de Sureté ..... vraiment indépendante .... intraitables sur .... la réglementation
- ...Fukushima à modifié ... design
- ...perte de compétence industrielle en Europe .... Royaume-Uni ...retard de 5 ans et ... dépassemenent de budget ... ligne TGV...)
- ...plan initial ...pas réaliste...
... plus gros, plus puissant et avec plus de dispositifs de sécurité,......

... risible...
C'est le dernier mot que je retiendrai.

Après nous avoir expliqué que nous avions perdu notre compétence, on constate que c'est l'application de règles de sécurité hérités d'accidents précédents, non pris en compte par l'ingéniérie (prononcer " ingé-niais-rit" ), qui entraîne délais et surcoûts.
Je ris... jusqu'aux prochaines règles de sécurité et les circonstances qui les auront rendues à leur tour nécessaires.
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
4 307
3 993
790
39
Luxembourg
L’article confond causes et conséquences. Depuis que Hollande avait annoncé la fermeture à venir, EDF a annoncé, avec accord de l’ASN, que certains travaux de mise à niveau (radier, DUS et peut-être d’autres) ne seraient pas entrepris. Il ne faut pas maintenant dire que c’est l’inverse...
 

mark13

Membre HybridLife Confirmé
13/12/16
5 633
2 958
690
J'y lis également de troublantes contradictions: en vue de la fermeture, la dernière visite a été ajournée, qui aurait signé un arrêt d'urgence, histoire de la prolonger un petit peu sans tracasseries sécuritaires. Puis comme ça commençait à se voir, finalement on l'arrête en attendant la fermeture...
En conclusion, faute d'une programmation ferme, en délai et budget, de son démantèlement, on continue à tourner en dépit de risques dûment identifiés jusqu'à arrêt brutal, donnant droit pour EDF de réclamer une "compensation" de perte de production pour le machin qui devrait déjà être arrêté.
Sur ce "coût" là on a moins envie de rire...
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
4 307
3 993
790
39
Luxembourg
la dernière visite a été ajournée
Ce n'est pas le cas. D'après le calendrier de l'ASN, les derniers tests ont eu lieu comme prévu en 2010 (réacteur 1) et 2012 (réacteur 2).

Les deux visites décennales ont conclu que l'exploitation pouvait continuer pour 10 ans de plus, sous réserve de travaux, et de travaux plutôt lourds - refonte du radier en particulier. Tous les détails sont . Mais avec Hollande élu en mai 2012 qui a vite confirmé que la centrale fermerait en 2016, EDF n'a plus fait de travaux, ce qui était logique. L'article présente tout ça comme si EDF n'avait rien anticipé et n'était pas prête pour la visite décennale suivante. Forcément...
 

Camtôa

Membre HybridLife Confirmé
26/9/17
1 062
488
690
35
Villefontaine
Edf ou comment NOS sous on créés des monstres qu'on paye encore pour en avoir l'usufruit, puis qu'on paye pour le faire arreter, afin d'etre en securite et que ce ne soit eux qui paient s'il y a des morts, et enfin on leur versera une rente pour les sous, encore les notres, qu'ils ne toucherons pas parce que vu qu'on ne veux pas mourir (quel afront) on arrete notre centrale qu'on a payer nous avec NOS sous.

Je songe a boycotter edf aussi tient, meme si je suis chez engie .
 
  • Wow
Reactions: Pulsar_76

Camtôa

Membre HybridLife Confirmé
26/9/17
1 062
488
690
35
Villefontaine
Crever oui, mais en filant quatre fois nos sous a notre eventuel assassin... fait iech

Vais aller vivre dans la rhur, et me remettre a fumer, au volant d'une grosse tdi vag...
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
4 307
3 993
790
39
Luxembourg
Si c'était vraiment le risque pour toi qui t'inquiétait, il y a plein de choses que tu abandonnerais avant de boycotter EDF. Ton métier pour commencer, et l'automobile, et le bricolage, et les sports, et la nourriture... Chacun de ces éléments risque beaucoup plus de te tuer que le nucléaire français.
 

Camtôa

Membre HybridLife Confirmé
26/9/17
1 062
488
690
35
Villefontaine
Tant qu'il n'y a pas d'accident je suis d'accord, surtout que ce genre d'accident on ne sera pas au courant a temps...

Pour ce que tu cite en exemple je peux maitriser tout ou en partie, orienter mes choix, avoir le reflexe salvateur. Si la centrale du bugey fuit gravement et discretement je ne maitrise rien du tout, le temps de reaction sera largement depassé.
Au moindre doute je me barre direct avec la famille, mais bon, encore faut il qu'il y ai un signe...

On aura des accidents c'est plus que certain, reste a savoir quand, comment...
 
  • Like
Reactions: Lel

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
4 307
3 993
790
39
Luxembourg
Il y a un projet similaire à Openstreetmap qui permet aux volontaires de consolider leurs relevés de mesures radioactives. L'ensemble figure sur une carte Google Maps, et les plus courageux peuvent accéder aux données à travers une API.


La conclusion est que si on veut éviter les radiations, il faut fuir les hautes altitudes, la Bretagne et les Vosges (il y a beaucoup de radon à cause du granite), et le sud-ouest australien (aucune idée pourquoi). Et accessoirement, les environs directs des centrales de Tchernobyl et Fukushima Daiichi :-|

Autour des installations françaises en revanche, y compris dans "la presqu'ile la plus nucléarisée au monde" dans le Cotentin, RAS.
 
Dernière édition: