Ces conducteurs qui me gonflent .............

Bwoah_Kimi

Toyota-Yariste sans huile et sans palme
23/12/18
473
264
590
30
France Belgique Bretagne Italie
Le code de la route est pourtant simple, faut juste savoir faire preuve de logique : si j'ai besoin de doubler c'est que la distance entre le conducteur de devant et moi même est insuffisante pour assurer ma sécurité et la sienne. Donc ok, je double, mais si ensuite (étant dans la voie du milieu et ayant dépassé le véhicule) il y a assez d'espace entre le véhicule situé devant moi et derrière moi dans la voie de droite aucune raison de rester dans cette voie du milieu. Ne pas comprendre le sens de "distance de sécurité" c'est inquiétant. Cette distance de sécurité ne sert pas uniquement en cas de freinage mais aussi à nous sécuriser et à éviter aussi les angles morts en cas de rabattement.

Et pour ceux qui sont dans la 3e ou 4e voie il me semble qu'il est interdit de passer directement de la 3e à la 1ère directement il faut y aller progressivement.

Habitant une grande métropole j'avoue par contre que c'est hyper difficile à gérer entre les gens qui s'insèrent, changement de voie etc... Celui qui ne connais pas la route peut très vite se retrouver en danger puisqu'il ne peu pas optimiser son placement sur la route en fonction de sa destination. Mais ceci est aussi du justement au non respect du positionnement dans les voies et des distances de sécurité.
 

Timeo Danaos

Membre HybridLife Confirmé
17/9/18
1 208
1 145
690
59
Et pour ceux qui sont dans la 3e ou 4e voie il me semble qu'il est interdit de passer directement de la 3e à la 1ère directement il faut y aller progressivement.

Alors ça, c'est un vrai sport, et un fléau ici en Belgique, ceux qui pour ne pas perdre une place restent le plus longtemps possible à gauche ou au milieu, et enquillent la sortie d'un coup, en tombant deux ou trois voies d'un coup.. Parfois ça tourne mal....

 

Inouesama

Membre HybridLife Confirmé
24/2/17
1 855
643
690
40
Alors ça, c'est un vrai sport, et un fléau ici en Belgique, ceux qui pour ne pas perdre une place restent le plus longtemps possible à gauche ou au milieu, et enquillent la sortie d'un coup, en tombant deux ou trois voies d'un coup.. Parfois ça tourne mal....

ca c'est un fléau aussi, ceux qui se rabattent au dernier moment pour carotter quelques places ou pour ne pas faire la queue dans la voie de sortie,
que font les policiers?
A la sortie Pont de Nogent sur l'A4, parfois les policiers sont là pour intercepter ceux qui font ça, mais il faudrait de la vidéoverbalisation, et en 2j la dette de l'Etat Français est remboursée.
 

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
1 890
911
690
Habitant une grande métropole j'avoue par contre que c'est hyper difficile à gérer entre les gens qui s'insèrent, changement de voie etc... Celui qui ne connais pas la route peut très vite se retrouver en danger puisqu'il ne peu pas optimiser son placement sur la route en fonction de sa destination.
En fait pour cela qui ne connait pas la route, et qui n'aurait pas de GPS.... :mrgreen-48:
Je vais donner la recette simple, il suffit de se placer sur la voie de droite de rouler à la vitesse des véhicules de droite et de regarder au loin les panneaux, et pour les voie d'insertion d'optimiser l'insertion des véhicules entrant. Tout cela se fait vraiment facilement quand on n'essaie pas de rouler plus vite que la file de droite.

Et comme tu l'as signalé, la vrai difficulté et la prise de risque est pour ceux qui veulent rester sur la voie de gauche le plus longtemps possible. Et en y regardant bien, c'est plutôt des gens qui connaissent le coin. :depressed:
 

Bwoah_Kimi

Toyota-Yariste sans huile et sans palme
23/12/18
473
264
590
30
France Belgique Bretagne Italie
Alors ça, c'est un vrai sport, et un fléau ici en Belgique, ceux qui pour ne pas perdre une place restent le plus longtemps possible à gauche ou au milieu, et enquillent la sortie d'un coup, en tombant deux ou trois voies d'un coup.. Parfois ça tourne mal....


Tu l'aimes bien la sortir celle la tu l'as déjà posté en disant presque la même chose la dernière fois haha.
Mais tu as raison d'insister, j'ai déjà vu cela et aussi je sais pas si c'est pire mais zigzag entre les véhicules puis dépassement à droite en coupant sur le zébra de la sortie aussi... C'était limité à 70km/h, Mercedes sportive à 100 kmh/ au moins en virage.
 

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
1 890
911
690
Au moins sur la région Parisienne, il y a déjà eu des "vidéo verbalisation" par drone stationné au dessus des zébras pour ceux qui attendent le dernier moment en coupant les zébras, un comité d’accueil les attendant un peu plus loin. Ils ont majoritairement pris des motos qui faisaient de l'inter-file avec les zébras.
 

Timeo Danaos

Membre HybridLife Confirmé
17/9/18
1 208
1 145
690
59
N'appelez pas trop à plus de répression non plus, vous allez comme moi retrouver des insultes courageuses dans votre boite privée...
 

Bwoah_Kimi

Toyota-Yariste sans huile et sans palme
23/12/18
473
264
590
30
France Belgique Bretagne Italie
En fait pour cela qui ne connait pas la route, et qui n'aurait pas de GPS.... :mrgreen-48:
Je vais donner la recette simple, il suffit de se placer sur la voie de droite de rouler à la vitesse des véhicules de droite et de regarder au loin les panneaux, et pour les voie d'insertion d'optimiser l'insertion des véhicules entrant. Tout cela se fait vraiment facilement quand on n'essaie pas de rouler plus vite que la file de droite.

Et comme tu l'as signalé, la vrai difficulté et la prise de risque est pour ceux qui veulent rester sur la voie de gauche le plus longtemps possible. Et en y regardant bien, c'est plutôt des gens qui connaissent le coin. :depressed:

Oui exactement. Après le soucis c'est ce mot : optimisation, on en parle justement dans ce fameux code de la route sauf que se mettre dans la tête de quelqu'un qui veut s'insérer est quasiment impossible. On a des yeux en effet, mais si le gars décide d’accélérer et ou de ralentir en même temps on ne s'en sort jamais. Je préfère parfois ralentir progressivement en anticipant maintenant quand je suis à droite plutôt que de me déporter à gauche.
 

Bwoah_Kimi

Toyota-Yariste sans huile et sans palme
23/12/18
473
264
590
30
France Belgique Bretagne Italie
Au moins sur la région Parisienne, il y a déjà eu des "vidéo verbalisation" par drone stationné au dessus des zébras pour ceux qui attendent le dernier moment en coupant les zébras, un comité d’accueil les attendant un peu plus loin. Ils ont majoritairement pris des motos qui faisaient de l'inter-file avec les zébras.
Je savais pas merci pour l'info intéressant ! Vous avez des moyens à Paris o_O:ay:!
 

Priusmandu10

Prius 4 PHV
27/1/19
152
65
290
69
Le probleme du centriste, lorsqu'en camion on souhaite doubler un autre camion: il n'en bougera pas de sa voie du milieu. Il l'a reservée.

Mais c'est ce meme genre d'individu qui, lors des cotes avec voie pour vehicule lent (notez qu'il y a bien ecrit voie pour vehicule lent, et non voie pour poids lourd ou encore voie obligatoire pour pl) me fustigent a coup de klaxon et signe menancant pour me dire de m'y rabbatre malgres le fait que je roule a ma vitesse maximale sur la voie de droite (soit 90kmh) et non sur celle pour vehicule lent.

Je les obligent a changer de voie, celle qu'ils ce sont reservee...
Tout à fait d'accord avec toi @Camcoa et j'ajoute que bien peu de ces " donneurs de leçons de conduite " ignorent totalement que cette voie pour véhicules lents matérialisée par des pointillés larges ( le plus souvent dans les fortes côtes ) est réservée aux poids lourds et autre ensembles qui ne peuvent pas dépasser la vitesse de 60 Kmh. De ce fait tout véhicule qui est en mesure de maintenir une vitesse supérieure à 60 kmh ne doit pas l'emprunter.
Si ton poids lourd peut monter à 90 kmh. tu n'as donc aucune obligation de prendre la voie pour véhicules lents sinon tu te mettrai en infraction.

Une source parmi d'autres : https://www.envoituresimone.com/cod...les-voies-reservees-a-certains-usagers-aliln4
" Les voies pour véhicules lents sont obligatoires et réservées aux véhicules qui circulent à 60 km/h maximum.
Attention : les véhicules lents sont autorisés à en sortir momentanément (notamment pour effectuer le dépassement d'un véhicule encore plus lent).
A la fin d'une voie pour les véhicules lents :
- soit les usagers qui y circulent doivent changer de voie en cédant le passage,

- soit cette voie se prolonge en une voie de circulation pour tous les usagers (les véhicules lents n'ont alors pas à céder le passage)."
 

Priusmandu10

Prius 4 PHV
27/1/19
152
65
290
69
Il faudrait avoir des statistiques sur le degré de connaissance du code de la route en fonction du type ce permis détenu , de la tranche d'age des conducteurs et peut-être aussi d'autres paramètres ???
Mais pour le sujet que j'ai lancé, force est de constater, d'après certaines réactions émanant de ceux que je qualifie de " donneurs de leçons ... ( de conduite ) qu'ils étaient dans l'ignorance complète d'une infraction qui leur est - à mon avis - coutumière...
mais je peux me tromper....? :bored:
Enfin , quand on me répond je cite : " ...en quoi ça te dérange quelqu'un qui reste en file du milieu " ....
...Je ne pense pas être très loin de la vérité... ;)
 

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
1 890
911
690
Quand tu as ce type de réponse, tu ne peux pas en conclure qu'ils ignorent l'infraction, mais plutôt qu'ils ne veulent appliquer cette règle.
 

Timeo Danaos

Membre HybridLife Confirmé
17/9/18
1 208
1 145
690
59
Au même titre qu'il y a des conducteurs qui refusent de respecter les limitations, d'autres de ne pas téléphoner, d'autres de ne pas prendre le volant après avoir bu, On est toujours très intolérant envers les fautes des autres, et qu'on ne comprend pas en quoi celles que l'on commet dérangent...
 

Priusmandu10

Prius 4 PHV
27/1/19
152
65
290
69
Quand tu as ce type de réponse, tu ne peux pas en conclure qu'ils ignorent l'infraction, mais plutôt qu'ils ne veulent appliquer cette règle.
En effet, je ne peux que le supposer mais avec de fortes présomptions, j'ai bien écris d'ailleurs que je peux me tromper.
Mais tu ne m'enlèvera pas de l'idée que beaucoup de conducteurs ( je n'ai aucune idée de la proportion exacte ) ignorent totalement qu'ils sont en infraction pour la simple raison qu'ils roulent doucement, qu'ils respectent bien les limitations et qu'il ont bien mis leur ceinture.
Sortis de là tout le restant de ce que l'on qualifie de petites infractions leur passe très loin au dessus de leurs têtes et ils tombent des nues quand ils se font interpeller..." ah ! bon ....excusez moi m'sieur l'agent je savais pas ..." :depressed:.
...bon, il y a aussi les faux culs qui savaient mais qui espèrent enfumer les flics ...on est bien d'accord...;)

Et pour ce qui est du post # 174 complètement à coté de la plaque ( comme d'habitude ) ça n'a rien à voir avec le sujet :grumpy:
Les 3 types d'infractions citées sont parfaitement connues de ceux qui les commettent, ils espèrent seulement ne pas se faire prendre et c'est tout.
Mais pour ce qui est de l'intolérance là, par contre il en connait un rayon !:meh:...et il parle pour lui. Je ne suis pas d'accord avec son " ON est....." et je ne me sens pas du tout concerné.
Je suis très tolérant avec les fautes des autres, je râle , c'est vrai mais ça s'arrête là ...tant qu'ils ne me causent pas de tort !
Et pour ma part je sais toujours très bien ou et quand je suis en infraction. :shamefullyembarrased: ...parfois il m'arrive de m'en rendre compte après coup, mais c'est rare.
Ma seule devise est : Je n'aime pas qu'on me gêne alors je ne gêne pas les autres. Et tant pis pour moi si les autres ne pensent pas de la même façon.
Mais au moins, j'ai ma conscience pour moi et la fierté de ne pas plébisciter la répression à outrance contre ceux exagèrent, ainsi que de ne pas faire de la surenchère aux sanctions; la culture de la punition ce n'est VRAIMENT pas mon truc, même si c'est le credo de tous les " très bons conducteurs " et autres donneurs de leçon :meh:
 
Dernière édition:

guilhem41

Membre HybridLife Confirmé
22/5/16
59
46
190
39
Je peux être agacé par certains conducteurs. Exemple : les auto-écoles me gonflent quand je suis pressé, mais je n'ai rien à leur reprocher. Idem pour les personnes hésitantes et un peu lentes. Elles ont le droit d'exister.

Je pense que beaucoup de ceux qui restent sur la voie du milieu (je n'en vois pas souvent parce qu'ils roulent toujours plus vite que moi) ne le font pas pour gêner Priusmandu10, mais juste parce que c'est plus pratique. J'ai même l'impression que c'est souvent plus prudent que de zigzaguer.
Le danger sur autoroute vient uniquement des différences de vitesses ou des changements de file. Par exemple, un camion à 90km/h qui double un autre camion à 89,5km/h, j'en vois plein. Il se retrouve sur la voie du milieu (parfois en déboîtant brutalement), sur laquelle circulent des voitures à plus de 130km/h. Ça me gonfle vraiment et en plus je trouve ça dangereux !

Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer en quoi il est dangereux de rester sur la voie du milieu ?
 

Chatokay

Membre HybridLife
10/1/20
4
3
70
50
1. Tu nous explique l'intérêt de rester sur la vois du milieu lorsque la voie de droite est libre ?
2. En y restant tu force les autres conducteurs à soit se décoller de deux voies pour doubler, soit te doubler par la droite.
3. Il est plus pratique de rouler à l'ombre, à gauche, plutôt qu'en plein soleil , à droite. Pour ça que je dois le faire ?
 

Bwoah_Kimi

Toyota-Yariste sans huile et sans palme
23/12/18
473
264
590
30
France Belgique Bretagne Italie
Je peux être agacé par certains conducteurs. Exemple : les auto-écoles me gonflent quand je suis pressé, mais je n'ai rien à leur reprocher. Idem pour les personnes hésitantes et un peu lentes. Elles ont le droit d'exister.

Je pense que beaucoup de ceux qui restent sur la voie du milieu (je n'en vois pas souvent parce qu'ils roulent toujours plus vite que moi) ne le font pas pour gêner Priusmandu10, mais juste parce que c'est plus pratique. J'ai même l'impression que c'est souvent plus prudent que de zigzaguer.
Le danger sur autoroute vient uniquement des différences de vitesses ou des changements de file. Par exemple, un camion à 90km/h qui double un autre camion à 89,5km/h, j'en vois plein. Il se retrouve sur la voie du milieu (parfois en déboîtant brutalement), sur laquelle circulent des voitures à plus de 130km/h. Ça me gonfle vraiment et en plus je trouve ça dangereux !

Est-ce que quelqu'un peut m'expliquer en quoi il est dangereux de rester sur la voie du milieu ?
Quand tu parles de différentiel de vitesse justement c'est ce qui peut être dangereux d'où l'intérêt de respecter les distances de sécurité et de rouler à une allure respectable par rapport aux autres.
Cette semaine, sur l'A1 étant sur la voie centrale je rattrapais un véhicule devant moi qui roulait à la même vitesse que le camion à sa droite avec aucun véhicule à 200 mètre devant lui et avec un espace raisonnable derrière le camion à droite pour y rester à cette vitesse (plutôt que d'être sur cette fameuse voie du milieu). Je l'ai donc doublé en arrivant à 130 km/h sur la 3e voie. Sauf qu'un camion sur la voie tout à droite (qui en suivait un autre) c'est déporté sur la voie de gauche au moment ou j'allais y retourner pour finir mon dépassement (il était sur la 1ere voie il ne m'a forcément pas vu puisque j'étais sur la 3e donc angle mort possible). J'ai pu rattraper la voie la plus à gauche de justesse, uniquement grâce à la distance que la personne derrière moi auparavant sur la voie de gauche avait laissé. Donc oui ça peut être dangereux de rester dans la voie du milieu sans raison puisque ça peut forcer des conducteurs à se mettre en danger et à mettre en danger les autres.
C'est simple quand la circulation est fluide devant soit pourquoi ralentir ceux qui sont derrière (route plate) ?
C'est comme rester à l'arrêt sur un passage piéton ou au travers d'une piste cyclable c'est interdit même moteur en marche on entrave la circulation.
Il y a une vitesse minimum autorisée sur certaines voix, mais c'est bien un truc qui est paradoxal c'est qu'on préconise quand c'est possible de rouler au maximum de la vitesse autorisée ce n'est pas pour rien...
 

ziocar

Membre HybridLife Confirmé
7/1/20
832
501
690
52
Podenzana (Italy)
www.youtube.com
...la culture de la punition ce n'est VRAIMENT pas mon truc, même si c'est le credo de tous les " très bons conducteurs " et autres donneurs de leçon :meh:
Je suis partiellement d'accord, l'éducation à la sécurité routière, comme l'éducation civique, doit être enseignée à la maison et à l'école, la "répression" est rétrospectivement une défaite pour la société et, de toute façon, ne résout pas le danger sur la route mais, malheureusement, la crainte d'une sanction grave peut inciter à respecter les règles de la route.
 

Timeo Danaos

Membre HybridLife Confirmé
17/9/18
1 208
1 145
690
59
Je crois pour ma part qu'il faut considérer ce qu'on appelle la "répression", qui est bien innocente quand on prend du recul avec les enjeux, comme un volet de la prévention. Car ce qu'on cherche à "prévenir", ce ne sont pas les prunes, ou PVs, mais bien les accidents, et les drames qui s'ensuivent. Dans un monde idéal, il n'y aurait pas de police, de justice, de controles..., mais lorsqu'on fixe des règles, on ne peut pas se passer d'un volet répressif, de contrôles et de sanctions, pour deux raisons. La première, c'est qu'en l'absence de moyens de s'assurer que les lois sont respectées, des "gros malins" vont bien entendu y voir de la faiblesse, de la naîveté, et continuer à faire comme ils veulent, se considérant au dessus des lois. La deuxième, c'est que ce volet répressif est nécessaire, par respect pour l'immense majorité de ceux qui n'auraient pas besoin d'être fliqués et respecteront ces règles sans qu'on ait besoin d'être sur leur dos...,, , ceux que les premiers nommés, les "gros malins" aiment qualifier de "moutons", se prenant certainement pour de grands résistants...
La répression routière, pourtant, participe bien à la prévention routière, c'en est une composante nécessaire, incontournable. En gros, il s'agit de substituer à la probabilité d'avoir un accident parce qu'on a enfreint une règle, et qui est dans l'absolu très faible, et souvent considérée comme négligeable, une autre probabilité, beaucoup plus élevée, de recevoir une amende, aux conséquences un peu désagréables, mais sans commune mesure avec les conséquences, bien moins probables certes, mais bien plus dramatiques... Pour shématiser, en roulant systématiquement à 150 au lieu de 130, on va augmenter son risque d'accident de 1% par exemple (chiffre fictif et certainement plus faible que la réalité)...,, , un conducteur va pouvoir ainsi se sentir peu concerné, et n'aura probablement jamais d'accident à cette vitesse... Il n'y aurait donc aucun problème..., s'il était seul, mais cette augmentation de 1% du risque, si on la multiplie par les millions de conducteurs, et les dizaines de millions de kilomètres parcourus, va se traduire immanquablement en une augmentation du nombre des accidents de 1%, c'est mathématique. Le principe de la répression, c'est de superposer à cette infime augmentation de la probabilité d'avoir un accident, peu perceptible, une probabilité bien plus élevée de recevoir un PV si on choisit de rouler systématiquement au dessus des limites. Dans les années 80, on savait qu'on ne risquait pas de PV sur les autoroutes en dessous de 155 réels, et tout le monde se calait donc un poil en dessous. En 2002, cette tolérance officieuse à été supprimée, on flashait au premier km exédentaire au delà de la marge technique du radar de 3%... Ca a piqué les yeux au début, mais la courbe des tués a connu une inflexion spectaculaire et brutale vers le bas, qui ne s'est produite qu'en France.
Ailleurs, en Europe du Nord, au Royaume Uni, aux Pays Bas, les excellents chiffres de la SR ne sont pas que le fruit de la discipline des populations locales, une belle légende, j'ai vécu dans ces pays, leurs conducteurs peuvent être aussi c..s que chez nous, mais en raison d'une répression particulièrement féroce. L'Allemagne également réprime durement la délinquance routière, les seuls pays à la traine sont ceux où perdure un laxisme et une culture chauffarde latente qui fait qu'on ne réprime les infractions que du bout du bâton, et avec une complaisance envers la vitesse, encore considérée comme une "infraction noble".. Si se faire chopper en ayant bu devient difficile à assumer socialement, se prendre une prune à 200, ça fait un peu "Woah"...
La Norvège, où j'ai habité 4 ans a bien pris le problème de l'alcool en compte, les Norvégiens picolent toujours autant chez eux, mais ne conduisent plus alcoolisés depuis des décennies, pas une goutte ..., ils savent qu'ils feront au moins deux semaines de trou, et perdront au moins un mois de leur salaire..., en France on perd quelques dizaines d'euros et 6 points... une rigolade. Une amie a perdu là bas 1200€ en passant à 86 au lieu de 60 devant un radar, après un dépassement... Au Royaume Uni, les chauffards qui tuent sur la route font systématiquement de la prison... J'ai posté il y a peu un article à propos des autoroutes allemandes.., qui tuent plus de deux fois plus qu'en France (400 contre 160!), pour un réseau d'une étendue similaire.