COVID-19

Oliewan

Que la Charge soit avec toi.
8/1/18
506
290
690
55
Vers Grenoble
Pendant ce temps là, à Stockholm...


(Où on parle de reconfinement de familles.)

L'exemple suédois est sujet à controverses, pas dit que ce soit l'exemple à suivre...

Pour ceux qui manient mal le suedois :
 
Dernière édition:

Remundo

Membre HybridLife Confirmé
24/12/16
649
428
690
40
CLERMONT FERRAND
sycomoreen.free.fr
Donc, si le nombre d'entrées en réanimation augmente, ca veut dire que le le nombre de cas "sérieux" augmente encore plus vite, et que effectivement, ça semble reparti pur une 2eme vague ...
oui toute la question est l'ampleur de cette vague.

il y a néanmoins des craintes pour l'automne-hiver qui sont traditionnellement des saisons à grippe.

Le COVID-19 a été étrangement très agressif au printemps.

pour l'instant les chiffres sont préoccupants, mais pas catastrophiques.
 

ziocar

Membre HybridLife Confirmé
7/1/20
835
504
690
52
Podenzana (Italy)
www.youtube.com
Aujourd'hui, la Région de Toscane a organisé un test sérologique pour le COVID-19 au siège du C.R.I., résultats négatifs...
:Thumbsup:

20200926_175244ok.jpg
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 654
5 192
790
Luxembourg
Le système luxembourgeois à l'oeuvre : j'ai reçu un courrier vendredi m'invitant à me faire tester. J'ai pris RDV sur internet hier soir, je suis passé en drive-in ce matin à 7h20 (0 attente), résultats ce soir par SMS (négatif). Ils en sont à 800.000 tests (420.000 personnes).

Tests COVID au Luxembourg.png


Sinon j'apprends ce soir qu'il n'y a aucun lit de réanimation à l'IHU de Marseille. Ca peut aider pour avoir moins de morts dans ces chiffres, non ?

 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
7 411
6 547
790
33
Fontenay le Fleury

Pourquoi la réponse individuelle à l’infection par le virus SARS-CoV2 varie-t-elle autant d’une personne à l’autre ? Résoudre ce mystère permettrait d’identifier les patients à risque, d’anticiper et d’améliorer leur prise en charge et d’offrir de nouvelles voies thérapeutiques fondées sur une meilleure compréhension de la maladie. Des chercheurs de l’Inserm, d’Université de Paris et de l’AP-HP à l’Institut de recherche Imagine (hôpital Necker-Enfants malades AP-HP), et de l’Université Rockefeller et du Howard Hughes Medical Institute à New York en collaboration avec l’équipe dirigée par le Pr Guy Gorochov au Centre d’Immunologie et des Maladies Infectieuses (Sorbonne Université/Inserm/CNRS), ont pour la première fois répondu à cette question clé.

L’équipe franco-américaine, dirigée conjointement par Jean-Laurent Casanova et Laurent Abel*, a identifié
les premières causes génétiques et immunologiques expliquant 15 % des formes graves de Covid-19. Ces malades ont un point commun : un défaut d’activité des interférons de type I, molécules du système immunitaire qui ont normalement une puissante activité antivirale. Ces découvertes permettraient de dépister les personnes à risque de développer une forme grave, et de mieux soigner ce groupe de patients. Les résultats de ces travaux sont publiés dans la revue Science.
 

FREDO78

Fun Manager
29/12/17
5 955
4 253
690
53
LES GÈNES NÉANDERTALIENS À L’ORIGINE DE LA STIMULATION IMMUNITAIRE ET DES ALLERGIES DES HOMMES MODERNES.

 

frg62

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
12/6/14
3 995
3 151
790
58
Bruxelles
Il semble bel et bien que les enfants (>10 ans) sont vecteurs de transmission du virus :
Pour moi, une conclusion basée sur une étude effectuée aux USA, tu peux la mettre à la poubelle !

Ceci parce que l'état de santé d'au moins les 3/4 de la population, de tous âges, est catastrophique là-bas.
Entre l'obésité morbide, la malnutrition chronique, et la surconsommation médicamenteuse, tout est réuni pour obtenir des individus incapables de se défendre correctement face à la Covid.
Une telle étude, menée en Europe, donnerait très certainement des résultats fort différents.

Et comme beaucoup d'indices le montrent un peu plus chaque jour (voir notamment ton post suivant), l'état de santé et/ou la susceptibilité génétique influencent énormément la réponse de l'organisme quand exposé au virus.

Pour schématiser grossièrement, si quelqu'un tombe malade du coronavirus, c'est parce qu'il est d'une façon ou d'une autre affaibli (état dû à des circonstances externes, au grand âge, ou à une anomalie génétique, etc.), ou en mauvaise santé.

Et au passage, je précise que selon moi, quelqu'un qui prend quotidiennement un ou plusieurs médicaments, n'est pas à considérer comme une personne en bonne santé, même si cela lui permet de vivre tout à fait normalement.
 

Bwoah_Kimi

Toyota-Yariste sans huile et sans palme
23/12/18
474
264
590
30
France Belgique Bretagne Italie
J'aurais bien aimé les essais cliniques, j'en ai parlé à mon employeur mais impossible pour moi de me libérer le weekend si besoin d'aller au centre pour un contrôle médical donc dommage. Et leur site est vite saturé.
 

FoLuxo

Silence, on roule !
Membre du personnel
30/6/14
5 654
5 192
790
Luxembourg
Difficile a comprendre ce qui se passe avec Trump en lisant les différentes sources.

Au départ, testé positif mais « il n’a rien » ; dans la journée, on décide de l’hospitaliser « au cas où » ; très vite, on lui file un traitement expérimental. Il n’a toujours rien mais après un jour « il va beaucoup mieux ». « Il continue à travailler activement » mais la séance photo semble 100% bidon (2 photos où il à l’air de bosser dans des pièces différentes avec/sans veste ont été prises à 10 minutes d’intervalle, et sur l’une il écrit son nom sur une feuille blanche...). Et sur la courte vidéo où il a l’air essoufflé toutes les trois phrases, il y a une quinte de toux supprimée.

Je note en passant que quand il n’avait rien il disait prendre de la chloroquine ; maintenant qu’il est touché il prend du remdesivir et un autre traitement expérimental...

Et c’est surtout ce traitement expérimental qui me frappe - quel est le niveau de risque que les médecins sont à prendre pour lui administrer ça ? Et qu’est-ce que ça dit sur le niveau de risque de ne pas le prendre ?

Wait and see, on en saura forcément plus dans quelques jours.
 

Gentleman69

Membre HybridLife Confirmé
3/5/19
274
137
390
Si le covid pouvait le mettre hors d'état de nuire, ce serait une grande compensation pour la planète...
 

lexusdelta

Membre HybridLife Confirmé
1/3/15
2 960
1 396
690
Wait and see..Tout est possible avec la clique la-bas. Entre réalité et pure invention ..le temps nous le dira ...peut-etre.
Le plus invraisemblable etant qu'un président aussi "protégé" que lui puisse etre contaminé par le virus . Quand je vois la place nette que son équipe impose lors d'un déplacement ( exemple lorsqu'il est venu en Suisse ) ca donne l'impression que meme un virus ou bactérie serait éliminée avant de pouvoir s'approcher.
A part Jonhson qui est clairement allé au contact ..tous les autres chef d'état en Europe n'ont pas été contaminé et ceux malgré des déplacements fréquents ..ou je me trompe ? ( je ne suis l'actualité politique que d'un demi oeil à vrai dire).
 

Inouesama

Membre HybridLife Confirmé
24/2/17
1 860
645
690
40
Difficile a comprendre ce qui se passe avec Trump en lisant les différentes sources.

Au départ, testé positif mais « il n’a rien » ; dans la journée, on décide de l’hospitaliser « au cas où » ; très vite, on lui file un traitement expérimental. Il n’a toujours rien mais après un jour « il va beaucoup mieux ». « Il continue à travailler activement » mais la séance photo semble 100% bidon (2 photos où il à l’air de bosser dans des pièces différentes avec/sans veste ont été prises à 10 minutes d’intervalle, et sur l’une il écrit son nom sur une feuille blanche...). Et sur la courte vidéo où il a l’air essoufflé toutes les trois phrases, il y a une quinte de toux supprimée.

Je note en passant que quand il n’avait rien il disait prendre de la chloroquine ; maintenant qu’il est touché il prend du remdesivir et un autre traitement expérimental...

Et c’est surtout ce traitement expérimental qui me frappe - quel est le niveau de risque que les médecins sont à prendre pour lui administrer ça ? Et qu’est-ce que ça dit sur le niveau de risque de ne pas le prendre ?

Wait and see, on en saura forcément plus dans quelques jours.
Trump a vaincu le virus, ce n'est qu'une petite maladie, et il le démontre en exposant sa forme aux yeux de tous. Il fait parti des vainqueurs !

Wait and see..Tout est possible avec la clique la-bas. Entre réalité et pure invention ..le temps nous le dira ...peut-etre.
Le plus invraisemblable etant qu'un président aussi "protégé" que lui puisse etre contaminé par le virus . Quand je vois la place nette que son équipe impose lors d'un déplacement ( exemple lorsqu'il est venu en Suisse ) ca donne l'impression que meme un virus ou bactérie serait éliminée avant de pouvoir s'approcher.
A part Jonhson qui est clairement allé au contact ..tous les autres chef d'état en Europe n'ont pas été contaminé et ceux malgré des déplacements fréquents ..ou je me trompe ? ( je ne suis l'actualité politique que d'un demi oeil à vrai dire).
En France, Macron s'est beaucoup déplacé, ainsi que le 1er ministre et d'autres ministres, pas eu de malades.
 

Hortevin

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
7/4/14
7 411
6 547
790
33
Fontenay le Fleury
De toute façon avec le temps j'ai le sentiment que tous les organismes de santé de différents pays, ont compris que la chloroquine ça ne marche pas.

J'ai lu cet article :

Le Dr Roche se montre sévère sur les essais pratiqués par Didier Raoult. "Il dit que l’association hydroxychloroquine et azithromycine a réglé le problème alors qu’il n’a pas jugé utile de faire des essais. Hormis sur 26 patients. Mais sur les 26, il en a enlevé 6, dont 1 est mort, 1 a arrêté et 3 sont passés en réa. Sans même tenir compte des effets secondaires. Il n’a regardé que la charge virale", explique le médecin montpelliérain dans une interview à Midi-Libre. Et d'ajouter : "En plus, son traitement ne marche pas. L’hydroxychloroquine+azithromycine, c’est 7 % de mortalité en plus".


Et ses prévisions c'est un peu de la m...de. "Il n'y aura pas de deuxième vague...", et là pour corroler la réalité il dit que le virus a muté...