[Sécurité] Mode B - Frein Moteur sur Toyota Hybride

  • Auteur de la discussion stef
  • Date de début

Christophe

Membre HybridLife Confirmé
21/6/17
503
452
690
Bonjour,
Je me dis que s'il y a un bouton EV dont perso je trouve l'utilité discutable, on pourrait imaginer un bouton "fin de montée" :
Il s'agirait d'augmenter la part élec jusqu'à ce que l'indicateur batterie soit stabilisé à 2 barres, comme d'hab.
Ce serait utile en montagne à l'approche d'un col, ou encore pour quelqu'un qui habite en haut d'une grosse descente. L'idée est d'aborder une grande descente avec la capacité à récupérer l'énergie potentielle et donc faire ce que doit faire une hybride, dans la limite de de sa batterie (capacité, puissance).
 
  • Like
Reactions: djboris2

Chti73

Membre HybridLife Confirmé
30/6/18
644
603
690
Bonjour,

Je saisis au bond la mention du bouton EV (dans une conversation traitant d'abord du mode B):

Le mode EV pourrait-il être sollicité dans le cadre d'une longue descente, pour forcer les batteries à se décharger rapidement, et donc à solliciter plus fréquemment la recharge, donc absorption supplémentaire de l'énergie générée par la descente ?

Question à tous les habitués du HSD; vous avez 2h ... :mrgreen:
 

jle06

Membre HybridLife Confirmé
12/9/17
109
121
290
68
Bonjour,
Je pense que la position B et le mode EV sont incompatibles . Il ne doit pas être possible de forcer le mode EV .
Par ailleurs, en position B, le moindre appui sur la pédale de frein sollicite les plaquettes puisque l'alternateur est déjà sollicité . En tout cas, c'est ce que je constate avec HA.
 

frg62

Administrateur HybridLife
Membre du personnel
12/6/14
3 233
2 563
790
57
Bruxelles
Exact, et en outre, même en restant en D, dès 49 km/h compteur (*), le mode EV est de toute façon désactivé...

(*) Moteur chaud. A froid, c'est dès les 30 km/h.
 

Chti73

Membre HybridLife Confirmé
30/6/18
644
603
690
Vous êtes presque bons pour le délai des 2h ! ;)

Je n'ai pas été assez précis dans ma formulation:

Dans le cas d'une longue descente en montagne (descente de col ou d'une station de ski), si vous abordez celle-ci en mode EV avec régulateur réglé à 45 km/h (je "neutralise" volontairement la question des 30 km/h pour cet exemple), peut-on envisager que le moteur thermique sera moins sollicité pour assurer le frein-moteur, donc le rendant moins bruyant ?

Il est évident que si la descente peut se faire en roulant à 80 km/h, je ne vois pas l'intérêt d'emmerder tout le monde en descendant à 45 !

Par contre, je connais de nombreuses petites routes tortueuses et bien pentues où pouvoir dépasser 45-50 km/h est déjà une belle prise de risque; c'est là que ça pourrait s'avérer utile.
 

djboris2

Membre HybridLife Confirmé
17/4/18
74
63
190
33
Dans le cas d'une longue descente en montagne (descente de col ou d'une station de ski), si vous abordez celle-ci en mode EV avec régulateur réglé à 45 km/h (je "neutralise" volontairement la question des 30 km/h pour cet exemple), peut-on envisager que le moteur thermique sera moins sollicité pour assurer le frein-moteur, donc le rendant moins bruyant ?
Plusieurs choses:
- Régulateur et B sont incompatibles entre eux, le régulateur se désactive lors de l'enclenchement du "B" sur le levier
- Le régulateur finira par faire comme si le mode B est activé si la batterie est chargée, par contre si la batterie n'est pas chargée elle le sera rapidement. Méthode que j'ai testé cet été avec la remorque pour l'arrivée sur les rond points, très efficace et oblige à moins surveiller hybrid assistant pour ne pas utiliser les plaquettes.
- Vider la batterie juste avant le sommet permettra de retarder le frein moteur par le thermique
- Empécher l'emballement du thermique est illusoire mais il y a des astuces:
* Faire toute la descente en "N" et ne jouer qu'avec le frein, mais il faudrait être inconscient pour faire cela...
* Passer le "B" dès le début, tant que la batterie ne sera pas pleine le régime restera modéré, elle sera pleine plus tard qu'avec l'utilisation de la pédale de frein dans la zone charge
* Ne pas passer le mode "B", lorsque la batterie sera plein l'emballement moteur sera plus faible qu'en "B" mais sollicitera plus les freins...
* Faire les relances en sortie d'épingles dans la première partie du "ECO" pour essayer de vider la batterie avant la prochaine épingle


Pour conclure: il faut bien que l'énergie devienne quelque chose: Sur toutes les voitures on a le thermique et les freins, sur nos hybrides nous avons les batteries en plus, malheureusement celle-çi est limitée (j'estime qu'elle passe de 60 à 80% sur environ 100m de dénivelé pour mon auris).
 
Dernière édition:
  • Like
Reactions: Chti73

Pulsar_76

Membre HybridLife Confirmé
1/3/18
1 416
523
690
Mont Saint Aignan
Par ailleurs, en position B, le moindre appui sur la pédale de frein sollicite les plaquettes puisque l'alternateur est déjà sollicité . En tout cas, c'est ce que je constate avec HA.
Ce n'est vrais que quand la batterie est pleine. C'est toujours MG2 qui fournit l'électricité pendant le freinage en mode B et MG1 qui la consomme pour obliger le thermique à tourner!! :jimlad:
 
  • Like
Reactions: Chti73

Timeo Danaos

Membre HybridLife Confirmé
17/9/18
802
800
690
58
Tout à fait, et plus précisément, lorsque la batterie est pleine et ne peut plus absorber ce qui vient de MG2, en B, le système "ordonne" à MG1 de faire tourner vite "ICE" en demandant de l'électricité à MG2, ce qui produit la force de freinage. Et comme le système va chercher au moins à ce que la voiture garde une vitesse constante, et ne s'emballe pas, le moteur pourra éventuellement tourner très très vite pour absorber cette énergie.
Avec une voiture traditionnelle, on est instinctivement bien plus raisonnable avec le frein moteur, et on n'aime pas le faire tourner trop vite. Personne ne descend une côte en 1ère ou 2nde à 5000 trs, on reste sur un rapport supérieur, et on aide avec les freins pour ne pas prendre plus de vitesse. Avec le HSD, c'est parfois un peu comme si on descendait une pente de 12% à 50 en 1ère, mais sans toucher aux freins. Mais si on fait participer les freins, on permet à MG1 d'avoir moins d'energie à brûler, et donc d'avoir à faire tourner ICE moins vite.
 
Dernière édition:
  • Like
Reactions: Chti73

Astrix64

Membre HybridLife Confirmé
19/7/18
1 026
501
690
Sur mon ancien thermique sur une forte descente limité à 50km/h en arrivant chez moi, je faisais comme le fait un HSD.
Je rétrogradais en 2ème, et je ne touchais pas au frein. Mais c’est vrai que le moteur était bien insonorisait et qu'il restait en dessous de 3000tr/mn toute la descente.
 

Chti73

Membre HybridLife Confirmé
30/6/18
644
603
690
J'en aurais appris des choses, avec ma question sur les descentes longues !

Merci à tous pour vos explications complémentaires :)
 
  • Like
Reactions: Oliewan

Inouesama

Membre HybridLife Confirmé
24/2/17
1 348
516
690
39
Je suis parti en weekend avec des potes (et avec l'Auris), en descente je mettais le mode B ; les gars m'ont demandé ce que je faisais.
C'est vrai que mes deux potes freinent tout le temps, même en descente ils ne rétrogradent jamais. Je plains leur plaquettes de freins.
 

midget1938

Membre HybridLife Confirmé
15/10/18
107
44
290
81
Je suis novice donc je lis avec beaucoup d'intérêt vos théories et pratiques.
1) Donc, à l'approche d'un rond point on passe en "B". A la sortie on repasse en "D" ?
2) C'est renversant de rouler et de ne plus savoir que faire de l'énergie générée.
3) Pour ma part, changer des plaquettes usées revient moins cher que changer un moteur usé que l'on fait tourner inutilement. Le frottement induit une usure.
4) le freinage moteur c'est utile ( même avec un véhicule classique ) mais les freins ont été inventés pour arrêter la voiture. La combinaison des deux s'explique par le fait qu'à un moment l'énergie à dissiper est telle que l'échauffement du mécanisme de freinage atteint des limites à ne pas dépasser.
5) N'ayant conduit une hybride que quelques kms lors d'une démo je n'ai pas la pratique pour affirmer que mes réflexions sont justes . Par contre vos expériences peuvent démontrer que je suis dans l'erreur, ce que j'accepterai avec beaucoup d'humilité. ;)
 

FREDO78

Membre HybridLife Confirmé
29/12/17
3 624
2 616
690
52
Le mode B est vraiment à réserver aux routes en descente lorsqu'on veut ralentir son allure. Dans ce cas, il vaut mieux le faire assez tôt dans la pente pour recharger la batterie en même temps. Selon la longueur de la pente, elle sera vite rechargée et ensuite on entendra le fameux bruit du moteur thermique qui se mettra en route (sans consommer) pour dissiper le trop plein d'énergie.

J'évite de mettre en B à l'approche d'un rond point. Je préfère ralentir en relâchant juste l'accélérateur et arriver tranquillement sur l'élan, voire freiner légèrement si besoin. L'idéal est de ne pas avoir à s'arrêter au rond-point pour le prendre tranquillement sur l'élan voire en électrique à faible allure. Sur une hybride, l'idéal est de ne pas avoir à arrêter son véhicule pour redémarrer depuis un arrêt complet. Ca consomme trop d'énergie, d'où une conduite avec anticipation.

J'ai lu que certains gardaient le mode B en permanence en ville, beaucoup le déconseillent car ça consomme plus d'essence au final.

Tu verras, quand tu auras ton hybride, tu prendras tous ces petits réflexes. Garde à l'esprit que c'est l'anticipation qui te permettra de tirer partie au mieux de ce type de motorisation. Accélérer franchement quand il le faut et ne pas chercher à rouler en électrique. Utiliser au max le pulse & glide quand les conditions de circulation le permettent et sans gêner les véhicules derrière toi.
 
  • Like
Reactions: midget1938

FrançoisRCL

Membre HybridLife Confirmé
8/12/16
2 825
1 537
690
56
St Amand les Eaux (Nord)
Dans le cas d'une longue descente en montagne (descente de col ou d'une station de ski), si vous abordez celle-ci en mode EV avec régulateur réglé à 45 km/h (je "neutralise" volontairement la question des 30 km/h pour cet exemple), peut-on envisager que le moteur thermique sera moins sollicité pour assurer le frein-moteur, donc le rendant moins bruyant ?
Le mode EV ne te servira pas à grand chose en descente. Si j'ai bien compris ton objectif est de vider la batterie. Or en descente (forte descente) tu ne pourras que la charger.
Comme dit par mes petits collègues, pour retarder le frein-moteur par le thermique, il est préférable de :
- Avoir la batterie vide en abordant la descente
- Descendre en évitant de freiner... pour ne pas recharger... or souvent c'est impossible ! :nailbiting:
- Freiner pour maximiser la recharge
- Utiliser le mode B dès que la batterie est pleine ou même avant
- Si la descente est trop longue et que tu sais que la batterie sera pleine avant d'arriver en bas, utilise le mode B dès le début
- Si tu en as marre du bruit, un bon coup de frein (plaquettes) calmera tout ça... jusqu'à ce que la descente soit trop raide et que le thermique reparte dans les tours.
 

FrançoisRCL

Membre HybridLife Confirmé
8/12/16
2 825
1 537
690
56
St Amand les Eaux (Nord)
Je suis novice donc je lis avec beaucoup d'intérêt vos théories et pratiques.
1) Donc, à l'approche d'un rond point on passe en "B". A la sortie on repasse en "D" ?
2) C'est renversant de rouler et de ne plus savoir que faire de l'énergie générée.
3) Pour ma part, changer des plaquettes usées revient moins cher que changer un moteur usé que l'on fait tourner inutilement. Le frottement induit une usure.
4) le freinage moteur c'est utile ( même avec un véhicule classique ) mais les freins ont été inventés pour arrêter la voiture. La combinaison des deux s'explique par le fait qu'à un moment l'énergie à dissiper est telle que l'échauffement du mécanisme de freinage atteint des limites à ne pas dépasser.
5) N'ayant conduit une hybride que quelques kms lors d'une démo je n'ai pas la pratique pour affirmer que mes réflexions sont justes . Par contre vos expériences peuvent démontrer que je suis dans l'erreur, ce que j'accepterai avec beaucoup d'humilité. ;)
Pour le point 1) @FREDO78 t'a très bien répondu dans le post #57, je n'ai rien à ajouter.
2) Ne te préoccupe pas trop de l'énergie, le système hybride gère très bien ça tout seul. Hybrid Assistant est une application qui aide à comprendre le mode de fonctionnement et permet d'optimiser l'éco-conduite. Mais il faut rester humble, qui n'a pas comparé son score de conso avec celui de son conjoint moins habitué à l'hybride est de réaliser qu'il y a peu (ou très peu) de différence ?
3) Ah il faut changer les plaquettes sur une hybride ? Mon ex-Auris a près de 130 00 km et ses plaquettes d'origine. Je n'ai pas entendu de voiture hybride où le moteur a été changé. Il tourne beaucoup moins souvent (50% du temps en moyenne d'après Toyota) que sur une voiture classique (100% du temps pour elle).
4) Le frein moteur d'une hybride, c'est le mode B à réserver pour les descentes. Le frein moteur classique pour elle, c'est se servir de l’élan ou l'appui modéré sur le frein pour être régénératif.
5) Tu n'es pas dans l'erreur puisque tu poses tes questions ! :cool:
 
  • Like
Reactions: midget1938

midget1938

Membre HybridLife Confirmé
15/10/18
107
44
290
81
Merci hybrid-men, des réponses auxquelles je n'avais pas pensé me permettent de mieux assimiler ma future conduite ...... bien qu'il me faudra encore peaufiner certains réflexes.